Bilan économique regional 2007 - Industrie : la bonne tenue de lactivité se confirme

De
Publié par

En 2007, selon l’enquête de la Banque de France, la croissance du chiffre d’affaires des entreprises industrielles champardennaises progresse de 6,4%. L’ensemble des branches bénéficie de ce courant favorable. Les entreprises de moins de 200 salariés ont été les plus performantes. Les industries agroalimentaires sont les plus dynamiques du secteur industriel (+8,6% du chiffre d’affaires par rapport à 2006), grâce surtout au champagne, le travail du grain, la fabrication d’aliments pour animaux et l’activité des malteries. Après plusieurs années de recul, les investissements augmentent en 2007 (+11,7%) et plus particulièrement dans deux secteurs, les biens d’équipement et les industries agroalimentaires. Sommaire L’agroalimentaire, fleuron de la région Reprise des investissements L’agroalimentaire, fleuron de la région Reprise des investissements
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

INDUSTRIE
La bonne tenue de l’activité se confirme
elon l’enquête annuelle réalisée par la Banque de France auprès Variation 2006/2007 des principaux indicateursSde 421 unités industrielles champardennaises répondantes, le économiques par secteur d'activité
chiffre d’affaires des entreprises régionales a progressé de 6,4% en un
Unité : % annuelan, après 5,7% en 2006. Toutes les branches bénéficient de ce courant DépensesChiffre d'affaires d'investissement
favorable. Les entreprises de moins de 200 salariés ont été les plus
Industries agroalimentaires +8,6 +29,0dynamiques.
Biens intermédiaires +3,6 -13,3
L’agroalimentaire, Biens d'équipement +3,8 +37,5
fleuron de la région Industrie automobile +2,3 -2,3
Biens de consommation +7,4 +0,4
En Champagne-Ardenne, l’agroalimentaire est, pour la deuxième Ensemble +6,4 +11,4
année consécutive, le secteur industriel le plus dynamique. En 2007,
Source : Banque de France Champagne-Ardenne - Service des affaires
les ventes en valeur ont progressé de +8,6%, impactées par l’envolée régionales
des prix des matières premières. De nombreuses activités contribuent
à ces bons résultats : le champagne - dont le volume des ventes ne La reprise des investissements dans les IAA succède à une année 2006
cesse de croitre chaque année, surtout à l’exportation - le travail du de fort ralentissement (-21%). La majorité des activités de ce secteur
grain, la fabrication d’aliments pour animaux, ainsi que l’activité des intensifient leurs dépenses d’investissement. Dans le Champagne, le
malteries. dynamisme de la demande et la solidité financière de la branche inci-
La deuxième plus forte hausse du chiffre d‘affaires est enregistrée par tent les entreprises à investir massivement, notamment dans l’agran-
les biens de consommation (+7,4%). Le secteur de la pharmacie-parfu- dissement de cuves ou dans de nouvelles lignes d’habillage de
merie en est toujours le moteur. Les ventes des entreprises de la bouteilles.
branche habillement-cuir progressent de 6%, grâce au développement Dans les autres secteurs industriels, les investissements sont
de produits innovants ou haut de gamme, non encore concurrencés par réduits. L’industrie automobile, pour la troisième année consécutive,
les pays asiatiques. diminue ses dépenses d’investissement (-2,3%), dans une moindre
La croissance des biens intermédiaires et des biens d’équipement est mesure qu'en 2006 (-7,1%). Le recul est plus marqué dans les biens
moins marquée que l’an dernier (respectivement +3,6% et +3,8% en intermédiaires (-13%), particulièrement dans l’industrie du bois et du
2007, contre +5% et +7% en 2006). L’activité du secteur des biens papier.
intermédiaires, premier employeur industriel de la région, progresse
grâce au bon courant d’affaire de la fabrication de composants électri-
Audrey Déjoie-Larnaudie
ques et électroniques. Dynamisée par le secteur du bâtiment en forte
croissance, la construction métallique (+11%) soutient les biens d’
équipement. D’après « Les entreprises en Champagne-Ardenne - Bilan 2007 et
perspectives 2008 » - Etude réalisée par la Banque de France en janvierDans un contexte international toujours aussi difficile, le redressement
2008 auprès de 421 entreprises industrielles répondantes implantées en
de l’industrie automobile française, se répercute en 2007 positivement
Champagne-Ardenne.
sur les équipementiers implantés dans la région. Leur chiffre d’affaires
a progressé de 2,3%. C’est la plus faible croissance des secteurs
industriels, mais elle succède à une année de repli (-2,5% en 2006). Évolutions annuelles du chiffre d'affaires et des
dépenses d'investissement des entreprises industrielles
Reprise des investissements de Champagne-Ardenne depuis 10 ans
%Après plusieurs années de recul, les investissements augmentent en 20
2007 (+11,4%). La grande majorité des entreprises industrielles
10consentent à des dépenses pour moderniser leurs moyens de produc-
tion, plus que pour développer les capacités de production, loin d’être
0
saturées.
Les investissements augmentent particulièrement dans deux sec- -10
teurs : les biens d’équipement et les IAA (respectivement +37% et
Chiffre d'affaires
-20+29%). Le secteur des biens d’équipement investit significativement Dépenses d'investissement
pour la deuxième année consécutive (+26% en 2006), porté par les 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
Source :Banque de France Champagne-Ardenne, Services des affaires régionalesentreprises d’équipement mécanique.
INSEE DOSSIER Champagne-Ardenne nº22 - Bilan économique 2007

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.