Bilan positif en février dans les hôtels

De
Publié par

Fréquentation touristique dans l'hôtellerie : février 2006 Comme en janvier, la fréquentation touristique progresse fortement en février 2006 par rapport au même mois de l’année précédente. L’afflux supplémentaire de touristes a été important à Bordeaux, dans son agglomération, dans le reste de la Gironde hors littoral et sur la côte basque. Seul un touriste sur dix était étranger. Une fréquentation en hausse excepté dans les Landes L’Aquitaine confirme son pouvoir d’attraction auprès des touristes étrangers Une évolution de fréquentation supérieure à la moyenne nationale
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 4
Tags :
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins



Bilan positif en février dans les hôtels

n° 9 - août 2006 Fréquentation touristique dans l'hôtellerie : février 2006
Auteur : Jacques TEXSIER


Résumé
Comme en janvier, la fréquentation touristique progresse fortement en février 2006 par rapport au même mois de
l’année précédente. L’afflux supplémentaire de touristes a été important à Bordeaux, dans son agglomération, dans le
reste de la Gironde hors littoral et sur la côte basque. Seul un touriste sur dix était étranger.
Sommaire
• Une fréquentation en hausse excepté dans les Landes
• L’Aquitaine confirme son pouvoir d’attraction auprès des touristes étrangers
• Une évolution de fréquentation supérieure à la moyenne nationale
Publication
Comme en janvier, la fréquentation touristique progresse fortement en février 2006 par rapport au
même mois de l’année précédente. L’afflux supplémentaire de touristes a été important à Bordeaux,
dans son agglomération, dans le reste de la Gironde hors littoral et sur la côte basque. Seul un
touriste sur dix était étranger.
Prolongeant la tendance à l’amélioration observée depuis le second semestre 2005, les hôtels aquitains bénéficient
d’une croissance de la fréquentation touristique de 7,5 % en février, par rapport à février 2005. La hausse est
comparable à celle observée le mois précédent.
Une fréquentation en hausse excepté dans les Landes
Le département des Landes est le seul dont le nombre de nuitées est quasiment le même qu’en février 2005. Le mois
de janvier y a pourtant été bien plus satisfaisant que celui de l’année précédente. Le surplus, par rapport à février
2005, des nuitées aquitaines concerne aux trois cinquièmes la Gironde hors littoral. Viennent ensuite les Pyrénées-
Atlantiques et le département de Lot-et-Garonne, avec respectivement et + 4 % et + 17 % des nuitées
supplémentaires.
Globalement, le cumul des deux premiers mois de 2006 indique une progression des nuitées dans tous les
départements par rapport à 2005.

Le bon début de 2006 se confirme en février

Bilan positif en février dans les hôtels 1/5 © INSEE 2006 Bordeaux et son agglomération ont accueilli chacun près de 5 000 touristes de plus qu’il y a un an ; le reste de la
Gironde, hors littoral, également. En Dordogne, la fréquentation progresse de 25 % dans le Périgord Noir. Le nombre
de nuitées y est toutefois trois fois inférieur à celui du reste du département, alors qu’il le dépasse largement en été.
Dans les Landes, les hôtels de la zone thermale et la zone "Reste du département" ont perdu en moyenne 3 % de
touristes par rapport à février 2005, alors que la fréquentation sur la côte landaise progresse. Dans le département de
Lot-et-Garonne, c’est sur l’ensemble du territoire qu’une augmentation substantielle du nombre des nuitées est
constatée. La côte basque a accueilli un surplus de touristes équivalent à celui de Bordeaux intra-muros ou à celui de
son agglomération périphérique : environ 5 000 touristes de plus qu’en février 2005.

La Gironde (hors littoral) et la côte basque contribuent pour 80 % à la hausse des nuitées
unités : milliers et %
Février 2006 Janvier à février 2006
Nuitées Évolution Nuitées Nuitées Évolution
(milliers) 2006/2005 supplémentaires (milliers) 2006/2005
(%) (%) (%)
Dordogne 32,92,83,260,5 4,4
Périgord Noir 8,1 25,1 6,0* 13,7 13,8
Reste de la Dordogne 24,7 - 3,0 - 2,8 46,8 2,0
Gironde 169,411,664,6336,3 10,8
Côte médocaine 2,3 40,1 2,4 3,0 12,6
Bassin d'Arcachon 12,9 8,4 3,6 25,5 10,6
Bordeaux 70,5 7,6 18,2 139,8 5,9
Agglomération bordelaise sauf Bordeaux 68,3 8,7 20,0 138,7 10,3
Reste de la Gironde 15,5 56,1 20,4 29,3 45,6
Landes 34,0 - 0,7 - 0,9 63,1 4,9
Côte landaise 7,4 11,5 2,8 12,4 - 1,9
Zone thermale des Landes 14,8 - 3,8 - 2,1 27,1 9,6
Reste des Landes 11,9 - 3,4 - 1,5 23,6 3,6
Lot-et-Garonne 23,616,6 12,346,6 21,0
Arrondissement d'Agen 14,0 14,1 6,3 27,5 20,1
Reste de Lot-et-Garonne 9,6 20,5 6,0 19,0 22,3
Pyrénées-Atlantiques 131,84,5 20,7250,1 1,9
Côte basque 77,3 7,7 20,1 149,9 3,5
Intérieur Pays basque 5,8 - 0,8 - 0,2 8,8 - 6,1
Béarn 48,7 0,4 0,7 91,4 0,2

Aquitaine 391,67,5100,0756,5 7,2
Nuitées par zones touristiques dans les hôtels** aquitains
Source : Insee - Direction du Tourisme - Enquêtes de fréquentation hôtelière
* Note de lecture : 6 % des touristes supplémentaires (en février 2006 par rapport à février 2005) ont séjourné dans
le Périgord Noir.
** hôtels homologués et hôtels de chaîne non homologués

L’Aquitaine confirme son pouvoir d’attraction auprès des touristes étrangers
La part de la fréquentation étrangère s’élève à environ 11 % en Aquitaine. Comme chaque année, cette proportion,
faible au regard de celles observées l’été (22 % en juillet 2005), est stable depuis novembre.
Toutefois, la fréquentation en Aquitaine de cette clientèle augmente fortement par rapport à février 2005 : + 33 %,
soit 10 000 nuitées supplémentaires. Contrairement au mois précédent, tous les départements y contribuent. Les
hôtels des Landes, de Gironde, et surtout de Lot-et-Garonne sont ceux qui bénéficient des gains les plus conséquents
en évolution relative. Participent à cette amélioration générale : Bordeaux, l’agglomération bordelaise, le Béarn.
Viennent ensuite la côte basque, la zone "Reste de la Dordogne" puis l’arrondissement d’Agen.
Bilan positif en février dans les hôtels 2/5 © INSEE 2006
L’Aquitaine attire les touristes étrangers


Une évolution de fréquentation supérieure à la moyenne nationale
L’Aquitaine est au 5e rang des régions françaises pour la fréquentation hôtelière, derrière Île-de-France, Rhône-Alpes,
Provence - Alpes - Côte d’Azur et Midi-Pyrénées. Elle est suivie de très près par Nord - Pas-de-Calais et Languedoc-
Roussillon. S’agissant des nuitées étrangères, elle se range à la 11e place.
L’Aquitaine se situe au deuxième rang des régions pour l’évolution de la fréquentation totale, par rapport à février
2005, derrière Midi-Pyrénées. Selon le même critère, le bilan national est légèrement négatif.
La région se situe également à la 2e place pour l’évolution de la fréquentation étrangère derrière le Languedoc-
Roussillon. L’évolution aquitaine est au dessus de celle de la France, légèrement négative.



Bilan positif en février dans les hôtels 3/5 © INSEE 2006
Informations diverses : champ de l'enquête, définitions, bibliographie
Champ de l'enquête
Le parc hôtelier et sa fréquentation sont mesurés par une enquête mensuelle tout au long de l'année. Elle fait l'objet
d'un partenariat national entre l'Insee et la Direction du Tourisme. Cette enquête, l'Enquête de Fréquentation
Hôtelière, est exhaustive en Aquitaine, depuis la mise en place en 2001 d'un partenariat local entre la Direction
régionale de l'Insee, le Conseil Régional, la Délégation Régionale au Tourisme, le Comité Régional du Tourisme et les
cinq Comités Départementaux du Tourisme. En 2006, près de 1 200 hôtels homologués de la région sont ainsi
enquêtés chaque mois.
Note : En 2006, l'enquête de fréquentation hôtelière a fait l'objet de changements portant notamment sur sa
méthodologie. Ces améliorations permettent d'accroître la fiabilité des résultats. Aussi, les données en volume
présentées ici et portant sur les enquêtes 2005 et 2006 ne sont pas comparables avec des données précédemment
publiées. Les données 2005 utilisées pour les comparaisons avec 2006 ont été recalculées avec la nouvelle
méthodologie de l'enquête.
Définitions
Zones touristiques : consulter la cartographie en page 5
Taux d'occupation moyen : nombre total de chambres occupées dans le mois rapporté au nombre total de
chambres offertes dans le mois.
Nuitées : nombre de nuits passées par un arrivant dans un établissement (un couple passant 3 nuits totalise
6 nuitées)
Saison estivale : sont comptabilisés les résultats des mois de mai à septembre inclus.

Bibliographie
Nb : Une refonte de la méthodologie de l'enquête a impacté sur les délais de diffusion. Ceux-ci sont en cours de
résorption.
“Fréquentation dans l'hôtellerie : janvier 2006” - Insee - E-publication n° 8 - 13 août 2006.
“Fréquentation dans l'hôtellerie : décembre 2005” - Insee - E-publication n° 5 - 21 juin 2006.
“Fréquentation dans l'hôtellerie : novembre 2005”n° 4 - 19 juin 2006.


Partenaires


Bilan positif en février dans les hôtels 4/5 © INSEE 2006 Cartographie : zones touristiques aquitaines (Insee)


Bilan positif en février dans les hôtels 5/5 © INSEE 2006

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.