Chapitre "Services" extrait du Bilan économique et social - Picardie 2005

De
Publié par

L'amélioration des carnets de commandes dans le secteur des services observée depuis la rentrée 2004 s'est confirmée tout au long de l'année. Cette évolution à concerné particulièrement les secteurs de la réparation automobile, de l'hôtellerie/restauration et de l'ingénierie technique. Les ordres adressés aux entreprises de transports se sont de nouveau repliés.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 6
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

SERVICES
Renforcement continu
des activités de services
L'amélioration des carnets de commandes dans le secteur
des services observée depuis la rentrée 2004 s'est confirmée
tout au long de l'année. Cette évolution a concerné
particulièrement les secteurs de la réparation automobile,
de l'hôtellerie/restauration et de l'ingénierie technique.
Les ordres adressés aux entreprises de transports
se sont de nouveau repliés.
e secteur de la réparation automobile a automobiles et des industries agroalimen-L bénéficié d'une croissance de ses car- taires. La pression concurrentielle et les ten-
nets supérieure à celle de 2004. Les meilleu- sions sur le coût de l'énergie se sont traduites
res contributions ont concerné les ateliers de par des sacrifices tarifaires, sans répercus-
réparation, de carrosserie et d'entretien. Cette sion favorable sur les volumes d'affaires. Les
bonne orientation a incité les professionnels marges se sont érodées et la dégradation de
du secteur à augmenter leurs tarifs. la trésorerie des unités les moins solides sus-
citent des inquiétudes.
Amélioration
…et le travail temporairedes volumes d'affaires
de l'ingénierie technique En 2005, les baisses de commandes ont
été toutefois de moindre amplitude que parLe courant d'affaires a été soutenu par la
le passé. La demande dans le tertiaire (res-croissance des devis spécifiques : mises aux
tauration, grande distribution, logistique) et lenormes de sécurité, lutte anti-pollution ou pro-
BTP est demeurée dynamique, alors que lestection de l'environnement. La grande tech-
sollicitations des industriels se sont progres-nicité de ces programmes a semblé rendre
sivement repliées. Les contrats de longueles recrutements plus difficiles. L'attentisme
durée se sont raréfiés au profit de missionsdes industriels sur les autres projets est tou-
de très courte durée, la moyenne constatéejours d'actualité.
étant d'une dizaine de jours. Les intervenants
Progression d'activités ne manquent pas de faire état d'un manque
croissant de main-d'œuvre qualifiée. dans l'hôtellerie-restauration
Au climat morose de l'année 2004 se sont Sylvie CORNAGGIA
succédées des progressions d'activités re- Banque de France
marquées dans l'hôtellerie/restauration. Les
entreprises ont bénéficié d'un meilleur taux
d'occupation, grâce à la clientèle profession-
nelle en début d'année et à la clientèle touris-
tique aussi bien française qu'étrangère avec
les beaux jours. Les nombreuses manifesta- Pour en savoir plus
tions culturelles et sportives ont soutenu le
Enquêtes de conjoncturemouvement d'ensemble. Ce contexte a favo-
risé l'augmentation du prix moyen du couvert. - Enquête mensuelle nationale
-Tendances régionales
De nouvelles baisses d'ordres
- Hors-série tendances régionalesdans les transports…
www.banque-france.fr espace
Le secteur a été pénalisé par le repli de "Statistiques et enquêtes"
la demande de la clientèle des constructeurs
INSEE PICARDIE - Bilan économique et social 2005 45

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.