Dans l'attente d'un rebond dans l'industrie en fin d'année

De
Publié par

Après le redémarrage de l'activité économique observé début 2004, la production ligérienne dans l'industrie et le bâtiment s'est stabilisée au troisième trimestre. Cependant, les entrepreneurs entrevoient une fin d'année sous de meilleurs auspices.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 3
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 145. Décembre 2004
Dans l’attente d’un rebond
dans l’industrie en fin d’année
Demande freinée et production stabiliséeACTIVITÉ industrielle ligérienne s’estAprès le redémarrage
dans l'industrie au troisième trimestre 2004stabilisée au troisième trimestre 2004de l’activité économique
40L’ après un premier semestre plus queobservé début 2004,
favorable. Ainsi, selon les chefs d’entreprise 30la production ligérienne
Productionligériens, le rythme de croissance de la demande
20dans l’industrie
----- Prévisionsglobale s’est légèrement infléchi au troisième
et le bâtiment s’est 10
trimestre 2004. Il se situe au niveau de sa Demandestabilisée au troisième
0tendance de long terme. Au niveau national, la
trimestre. Cependant, consommation des ménages en produits - 10
les entrepreneurs Écart entre le pourcentage manufacturés diminue de 0,7 % au troisième
de chefs d'entreprises ligériens - 20Anileentrevoient une fin estimant l'indicateur en hausse trimestre (après une augmentation de 1,5 % au
et celui le jugeant en baisse (en CVS)
- 30d’année sous de deuxième trimestre). La quasi-totalité des secteursCÉMLOT
1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004
meilleurs auspices. industriels régionaux sont ainsi touchés par
Source : INSEE, Enquêtes de conjoncture nationales repondéréesl’inflexion de la demande, et tout particulièrement
selon la structure de la masse salariale régionale
les industries agricoles et alimentaires. Seules
celles des biens de consommation ont connu un
Selon l’enquête d’opinion d’octobre, les chefsredressement de la demande globale sur cette
d’entreprise sont optimistes pour la fin 2004.Aline CLÉMOT période. Les entrepreneurs ligériens ont, de plus,
Laurence HAUTBOIS La demande globale redémarrerait au quatrièmenoté une stabilité de la demande extérieure au
trimestre, en particulier dans les industries agricolestroisième trimestre. Elle avait fortement augmenté
et alimentaires. La production dépasseraitau trimestre précédent. Le niveau des carnets
légèrement sa tendance de long terme. Quant auxde commandes se stabilise également.
effectifs industriels ligériens, leur rythme de
De ce fait, le rythme de croissance de la croissance diminuerait mais à un rythme de moinsINSEE Pays de la Loire
105 rue des Français Libres production industrielle s’est maintenu autour de en moins soutenu.
BP 67401
44274 Nantes cedex 2 sa tendance de long terme. Face à une demande
Bâtiment : vers une embellie en fin d’annéeTél . : 02 40 41 75 75
en baisse et à une production stable, lesFax. : 02 40 41 79 39
www.insee.fr Au troisième trimestre 2004, les entrepreneursentrepreneurs ligériens ont puisé dans leurs stocks
Directeur de la publication : Pierre MULLER du bâtiment indiquent une stabilisation du rythmede façon plus modérée que lors des périodes
Rédactrice en chef : Emmanuelle WALRAET
Contact presse : Andrée RICOLLEAU de croissance de leur activité autour de laprécédentes. Parallèlement, les effectifs ont mieux
Tél. : 02 40 41 77 83
Mise en page : Annick HARNOIS tendance de longue période.résisté qu’au premier semestre 2004.
© INSEE-2004Bonne tenue de l’activité du bâtimentLa demande publique émanant de l’État et des
50collectivités locales demeure stable depuis le début
40de l’année 2004. En revanche, la demande des Travaux entretien-amélioration
30particuliers reste très vigoureuse, soutenue par
un dispositif fiscal toujours favorable. La 20
construction neuve de logements a connu une 10
accélération de son activité malgré la pause 0
Logements neufs
saisonnière du mois d’août. Le niveau élevé des - 10
Bâtiments neufsinvestissements des ménages en logements - 20
soutient la bonne orientation du marché de la - 30
Écart entre le pourcentage des chefs d'entreprise ligériens construction neuve. Ainsi, plus de 7 600 logements - 40
estimant l'activité en hausse et le pourcentage
de ceux la jugeant en baisse (en CVS)ont été mis en chantier dans les Pays de la Loire - 50
1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004
au troisième trimestre 2004, soit une progression
Source : INSEE, Enquêtes de conjoncture nationales repondéréesde 25 % par rapport au même trimestre de 2003.
selon la structure de la masse salariale régionale
La progression de la construction de logements
collectifs a elle aussi été forte. C’est néanmoins
Le secteur souffre toujours d’un déficit d’image et
celle des logements individuels qui contribue
de difficultés de recrutement.
majoritairement à cette évolution très favorable.
Pour la fin de l’année 2004, les chefs d’entreprise
D’après les chefs d’entreprise, le rythme de
confirment l’orientation favorable de leur activité.
croissance de l’activité s’est accéléré dans la
Les carnets de commande demeurent bien remplis
construction de locaux non résidentiels, tels que
(5,2 mois). La croissance des effectifs devrait se
les équipements collectifs pour la santé et l’action
poursuivre au même rythme qu’en début d’année.
sociale. En revanche, dans le secteur des travaux
Avec une augmentation de 10 % du nombre de permis
d’entretien-rénovation, l’activité décélère.
ede construire dans la région au 3 trimestre 2004
eSur l’ensemble du secteur du bâtiment, le par rapport au 3 trimestre 2003, la construction
rythme de croissance des effectifs est quasiment neuve de logements devrait soutenir l’ensemble de
stable depuis le début de l’année 2004. l’activité du bâtiment.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.