Dynamisme de la construction de logements

De
Publié par

L'activité de construction de logements a fortement repris en 2003 en Alsace. En revanche, elle reste déprimée pour la construction de bâtiments non résidentiels. Le niveau des ventes de logements neufs est élevé, en nette hausse par rapport à l'année précédente.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Profil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95ACTIVITÉS
75 75
25 25
5 5
0 0Dynamisme
de la construction de logements
d’activité. Cette vigueur se traduit qui ont évolué dans les mêmesL’activité de
non seulement par le haut niveau proportions. Les tendances sontconstruction de logements
des ventes, mais également par la divergentes par département. Les
a fortement repris en 2003
progression de l’offre nouvelle tout autorisations de construire ont di-
en Alsace. au long de l’année. minué dans le Bas-Rhin, qui enre-
En revanche, elle reste gistre un recul de près de 4,0 % en
un an. Au contraire, les autorisa-déprimée pour la construction Hausse modérée du nombre
tions de construire se sont redres-de bâtiments non résidentiels. de logements autorisés
sées dans le Haut-Rhin, avec une
Le niveau des ventes
Après deux années consécuti- croissance de 11,5 %.
de logements neufs est élevé, ves de repli, l’activité de construc-
en nette hausse par rapport tion a repris en 2003. Ainsi, 10 800 …plus accentuée pour les
à l’année précédente. logements ont fait l’objet d’une au- logements commencés
torisation de construire au cours
de l’année en Alsace. Ce nombre Le nombre de mises en chantier
est élevé et en hausse de 2,6 % de logements en Alsace (9 200) se
’année 2003 est caractérisée par rapport à l’année 2002. La pro- situe à un bon niveau, comparé àL par une nette reprise de la gression des autorisations de celui de l’année 2002 (+5,8 %). La
construction dans le secteur du lo- construire traduit le dynamisme construction de logements en
gement individuel, mais davantage de la construction neuve, encou- immeuble collectif a contribué forte-
encore dans l’habitat collectif. Grâce ragée par une forte demande. ment à cette hausse (+9,9 %), alors
à un environnement financier favo- Cette croissance a concerné aussi que celle des logements individuels
rable, la promotion immobilière a bien les logements autorisés en im- n’a augmenté que de 2,0 %,
également enregistré une hausse meuble collectif qu’en individuel, conséquence directe de la rareté et
Logements commencés en 2003 :
en forte hausse dans le Haut-Rhin
Logements commencés :
Variation
Logements Nombre toujours en baisse dans le Bas-Rhin
2002-2003
7 000mis en chantier en 2003
(en %) Nombre de logements
6 500
Logements collectifs
6 000Bas-Rhin -1,42 661
Bas-Rhin5 50031,1Haut-Rhin 1 897
9,9 5 000Alsace 4 558
9,9 4 500France 112 392
Haut-Rhin
Logements individuels 4 000
Bas-Rhin 2 493 -6,5100 1003 500
Haut-Rhin 2 140 14,0
3 00095 95Alsace 4 633 2,0
1999 2000 2001 2002 2003
France 192 718 0,5
75 75
25 2522
5 5
0 0Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 6 · L'année économique et sociale 2003 · juillet 2004
5ACTIVITES bis.ps
R:\Publications\BILAN\ACTIVITES.vp
mercredi 7 juillet 2004 15:08:32
Source : DRE Alsace - Sitadel
Source : DRE Alsace - SitadelProfil couleur : Profil d’imprimante CMJN gØnØrique
Composite Trame par dØfaut
100 100
95 95ACTIVITÉS
75 75
25 25
Bonne tenue de l'offre et des ventes
5 5de logements neufs en Alsace
4 800
0 Nombre de logements 0
4 500
4 200du coût élevé du foncier dans la
Logements
3 900région. Les évolutions sont con- vendus
3 600trastées dans les départements.
3 300La fortecroissancedelacons-
truction alsacienne est tirée par le 3 000
Haut-Rhin, où les mises en chan- 2 700
Logementstier de logements ont fait un bond 2 400
commercialisésde 21,5 %. L’augmentation est 2 100
particulièrement forte pour les lo-
1 800
gements en immeuble collectif. À
1 500
l’inverse, les mises en chantier ont
1990 1991 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 20031992
continué de baisser dans le
Bas-Rhin (-4,0 % sur un an). Le
repli touche davantage les loge- Les surfaces mises en chantier en été vendus dans la région, soit un
ments individuels que les loge- Alsace (994 000 m²) ont fortement di- niveau de ventes nettement collectifs. minué (-24,1 %). La hausse des sur- au-dessus de celui de l’année
faces mises en chantier de bâtiments précédente (+20 %). Cette pro-
Sur l’année 2003, les surfaces de stockage non agricole, de bâti- gression concerne le Bas-Rhin
moyennes des logements com- ments culturels et de santé n’a pas (+16 %) et plus encore le Haut-Rhin
mencés sont légèrement supé- compensé la baisse générale dans la (+27 %). Les ventes restent supé-
rieures à celles de 2002, tant pour construction de locaux non résidentiels. rieures aux mises en vente (3 200
les maisons individuelles (+1,7 %) Les deux départements enregistrent appartements commercialisés en
que pour les logements en im- un recul de ces mises en chantier. 2003), d’où une importante diminu-
meuble collectif (+6,0 %). Dans le Bas-Rhin (-31,0 %), les bâ- tion des stocks d’appartements.
timents de stockage agricole, les lo-
caux industriels et surfaces de station- Même si les transactions ont aug-Forte baisse
nement ont été particulièrement menté pour tous les types d’apparte-des mises en chantier
touchés par la baisse. Dans le ments, les achats se sont portés da-
de locaux non résidentiels
Haut-Rhin (-13,2 %), c’est principa- vantage sur les appartements de
lement le secteur tertiaire (hormis les trois pièces, qui représentent 42 %En 2003, la construction de
bâtiments de santé) qui a supporté des ventes de l’année ; les ventes de1 155 000 m² de locaux non résiden-
tiels a été autorisée, ce qui repré- cette diminution des surfaces mises trois pièces ont progressé de 23 %
sente une baisse de 5,7 % par rap- en chantier. sur un an. Dans le même temps, la
port à 2002. Cette baisse des autori- hausse des prix s’est accélérée. Le
sations de construire a concerné les prix moyen du m² (1 900€) a aug-Hausse des ventes
surfaces des locaux agricoles, bâti- menté de plus de 5 % en un an. Lade logements neufs
ments commerciaux et bureaux. À forte montée des prix est entraînée
l’opposé, les surfaces autorisées Globalement, l’année 2003 est par l’augmentation du volume des
ont progressé pour les bâtiments marquée par une hausse de l’activi- ventes dans les trois grandes agglo-
de stockage non agricole, les équi- té immobilière, dans un environne- mérations alsaciennes.
pements publics de santé et d’en- ment financier toujours favorable.
seignement. Les surfaces autori- La vigueur du marché immobilier en
sées ont diminué de 17,8 % dans le Alsace s’est traduit par un nombre
100 Marie-Laure KAYALI 100
Bas-Rhin, alors qu’elles ont aug- élevé de ventes, le meilleur depuis Direction régionale
95 95menté de 11,6 % dans le 1999. Sur l’ensemble de l’année de l’Équipement
Haut-Rhin. 2003, 3 700 logements neufs ont
75 75
25 2523
5 5
0 0Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 6 · L'année économique et sociale 2003 · juillet 2004
6ACTIVITES bis.ps
R:\Publications\BILAN\ACTIVITES.vp
mercredi 7 juillet 2004 15:08:35
Source : DRE Alsace - ECLN

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.