Economie du tourisme

De
Publié par

Au 1er janvier 2004, près de 3 400 établissements exercent une activité touristique en Corse. Pour la plupart de petite taille, ils se concentrent dans les unités urbaines et sur le littoral. Neuf sur dix relèvent du secteur des « hôtels et restaurants ». Le caractère saisonnier très marqué de leurs activités se reflète dans les caractéristiques de l'emploi salarié.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 21
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

19 TOURISME
er Dé fi ni tion su 1 jan vier 2004, en Corse, près de 3 400 éta blis se -Aments du champ ICS exer cent une des ac ti vi tés Acti vi tés ca rac té ris ti ques du tou risme :
ca rac té ris ti ques du tou risme. Pour la plu part de pe - Pour les comp tes du tou risme, on a l’ha bi -
tite taille, ils se concen trent dans les uni tés ur bai nes et tude de re te nir comme ac ti vi tés ca rac té ris ti -
sur le lit to ral de l’île. Plus de neuf éta blis se ments sur ques du tou risme les sui van tes :
dix re lè vent d’un sec teur clé de l’é co nomie in su laire, - les hô tels de tou risme. NAF : 551A, 551C
ce lui des « hô tels et res tau rants ». On dé nombre plus - les au tres moyens d’hé ber ge ments tou ris ti ques.
de 8 ca fés ou res tau rants pour 1 000 ha bi tants. Ce taux NAF : 551E, 552A, 552C, 552E
est trois plus éle vé qu ’en moyenne na tio nale. L’offre - les res tau rants. NAF : 553A, 553B
dé passe ain si très lar ge ment les be soins de la po pu la - - les ca fés. NAF : 554A, 554B
tion ré si den te prou v ant la vo ca tion tou ris tiqu e de l’île. - les re mon tées mé ca ni ques et les té lé phé ri -
Par ail leurs, 929 éta blis se ments d’ hé ber ge ment as su - ques. NAF : 602C
rent l’ac cueil d’une bonne partie des tou ris tes. - les agen ces de voyage. NAF : 633Z
Ces ac ti vi tés pré sen tent un ca rac tère sai son nier très - les ac ti vi tés ther ma les et de tha las so thé rapie.
mar qué. En ef fet les ef fec tifs sa la riés aug men tent très NAF : 930K
for te ment du rant la période es ti vale. Ils ont plus que - les ser vi ces de soins de beau té et d’en tre tien
tri plé entre le 1er jan vier et le 31 juil let 2002. L’île pro - cor po rel. NAF : 930E et 930L.
fite d’une sai son tou ris tiqu e par ti cu liè re ment longu e :
Hé ber ge ment : re groupe les ac ti vi tés d’hô telsétendue sur 7 mois, elle com mence dès avril. Les ac ti vi tés
tou ris ti ques avec ou sans res tau rant, d’au tresca rac té ris ti ques du tou risme sont à l’o ri gine de près de
hô tels, des au ber ges de jeu nesse et re fu ges,6 500 em bau ches pour la sai son. Ces re cru te ments concer -
d’ex ploi ta tion de ter rains de cam ping, etnent prin ci pa le ment les em ployés. Les sai son n iers sont
d’autre hé ber ge ment tou ris tique.jeu nes et vien nent, pour plus du tiers, du conti nent
Sai son nier : un em ploi est dit sai son nier s’il dé -pour tra vail ler en Corse. Plus de six em bau ches sur dix
er
bute et se ter mine entre le 1 avril et le 31 oc tobre.concer nent l’hé ber ge ment. L’em ploi sai son nier est
pour moi tié concen tré sur le lit to ral ba la nin et ce lui de Equi va lent temps plein : le nombre d’em plois
l’Extrême sud qui com prend Por to-vec chio et Bo ni fa - en « équi va lent temps plein » est égal au
cio. Le ca rac tère sai son nier de l’ac ti vi t é peut gé né rer nombre to tal d’heu res tra vail lées dans l’ac ti vi -
de nom bre u ses dif fi cul tés tant en ter mes de re cru te - té consi dérée di vi sé par la moyenne an nuelle
ment que de lo ge ment du per son nel. Si le tra vail des heu res tra vail lées dans des em plois à
saison nier concerne beau coup de per son nes au mi lieu plein temps sur le ter ri toire éco no mique.
de l’été, il n’ é qui vaut qu’à un peu plus de 1 800 em plois
Champ ICS (Industrie- Com merce-Ser vi ces) :
en équi va lent temps plein.
voir dé fi ni tion au mot-clé 13.2
Tou te fois des em plois sont aus si liés à la po pu la tion
Dé cla ra tions an nuel les de don nées so cia lesré si dente, no tam ment dans les res tau rants et les bars,
(DADS) : voir dé fi ni tion au mot-clé 10.2.où plus de deux pos tes sur dix sont ré mu né rés à
l’année. Ces em plois sont très concen trés dans les uni -
tés ur bai nes de Bas tia et d’Ajac cio.
Les ac ti vi tés tou ris ti ques com por tent éga le ment un
grand nombre de non-sa la riés. Le re cen se ment de 1999
en dé nombre 1 840 sur l’île. Plus de neuf sur dix re lè -
vent du sec teur des « hô tels et res tau rants ». Il s’a git
d’une po pu la tion ma jo ri tai r e ment mas cu line et âgée.
Voir aus si Sour ces
« Hô tels et res tau rants : des em plois à la carte » - [1] Ré per toire des en tre pri ses et des éta blis -
Eco nomie Corse, n° 109 - Insee - Avril 2005 - se ments - Insee
www.insee.fr/corse [2] Obser v a toire ré gio nal des trans ports
« L’em ploi tou ris tique au zé nith l’é té »- [ 3] Dé cla ra tions an nuel les de don nées so cia les
Eco nomie Corse, n° 91 - Insee - Avril 2000 (DADS) - Insee
Site Internet du mi nis tère dé lé gué au tou risme -
www.tou risme.equi pe ment.gouv.fr
TEC 2005190


Eco nomie du tou risme 19.5
erETABLISSEMENTS SELON L'ACTIVITE ET LA TAILLE AU 1 JANVIER 2004 [1]
Champ ICS Au cun sa la ri é de 1 à 5 sa la riés 6 sa la riés et plus To tal
Hô tels tou ri s ti ques avec res tau r ant 144 153 44 341
Hô tels tou ri s ti ques sans res tau r ant 68 80 16 164
Au tres hô tels 43 15 3 61
Exploi ta tion de ter rains de cam ping 77 67 9 153
Autre hé ber ge ment tou ri s tique* 126 71 13 210
Res tau ra t ion de type tra di tion nel 676 414 55 1 145 ion de type ra pide 301 192 15 508
Ca fés ta bacs 24 24 1 49
Dé bits de bois sons 362 176 12 550
Agen ces de voyage 61 31 15 107
Soins de beau té 57 34 1 92
Au tres soins cor po rel s** 4 3 1 8
Ensemble 1 943 1 260 185 3 388
* yc au ber ges de jeu nesse et re fu ges
** yc ac ti vi t és ther ma l es et de tha las so t hé ra pies
NOMBRE D'ENTREES DE PASSAGERS PAR BATEAU ET AVION
PAR MOIS EN 2002 [2]
(nombre)
700 000
600 000
500 000
400 000
300 000
200 000
100 000
0
Janv Févr mars Avr mai juin Juil août Sept Oct Nov Déc
EMPLOI SALARIE
DES ACTIVITES CARACTERISTIQUES DU TOURISME EN 2002 [3]
(nombre d'emplois)
12 000
10 000
8 000
6 000
4 000
La saison touristique
2 000
0
1 31 61 91 121 151 181 211 241 271 301 331
Jours de l'année
TEC 2005 191

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.