En 2010, trafic plus intense dans les airs et sur les routes, mais encore une certaine désaffection pour les TER aquitains

De
Publié par

Le trafic voyageurs en 2010 en Aquitaine reprend des couleurs dans les airs, en particulier sur l’aéroport de Bordeaux avec sa nouvelle aérogare low cost “Billi” et sur les petits aéroports de Périgueux et Agen. Sur les routes, le trafic en voitures particulières progresse. Les TER aquitains continuent à perdre des voyageurs en 2010, suite à l’environnement économique, mais aussi à cause de mouvements sociaux et de travaux sur les voies. Moins de voyageurs dans les TER “Billi” depuis juin 2010 Trafic de véhicules particuliers en progression
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

TRANSPORTS DE VOYAGEURS
En 2010, trafic plus intense dans les airs et sur les routes,
mais encore une certaine désaffection pour les TER aquitains
Le trafic voyageurs en 2010 en Aquitaine reprend des couleurs dans les airs, en particulier sur l’aéroport de Bor-
deaux avec sa nouvelle aérogare low cost “Billi” et sur les petits aéroports de Périgueux et Agen. Sur les routes, le tra-
fic en voitures particulières progresse. Les TER aquitains continuent à perdre des voyageurs en 2010, suite à
l’environnement économique, mais aussi à cause de mouvements sociaux et de travaux sur les voies.
En 2010, la fréquentation des trains express régionaux (TER) di- sont ouvertes à l’aéroport de Pau-Pyrénées (Beauvais par Rya-
minue de 1,6 % en nombre de voyageurs x kilomètres. Déjà en nair et Marseille par Cityline puis Danish Air Transport). Le
2009, elle avait baissé de 1,1 %. nombre des passagers nationaux a ainsi augmenté de 4 %. Mais
deux lignes internationales sont supprimées (Amsterdam et
Bristol) et malgré l'ouverture d'une liaison vers Rome, le traficMoins de voyageurs dans les TER■
international chute de 33 % par rapport à 2009. L’année 2010
La fréquentation des cinq liaisons TER les plus importantes en est marquée sur l’aéroport de Biarritz-Parme par l’arrêt des liai-
trafic reste stable. Les liaisons Pau-Oloron, Bordeaux-Pointe de sons sur Bristol (Easy Jet) et Londres Luton (Ryanair) et la
Grave et Bayonne-Saint-Jean-Pied-de-Port enregistrent les plus création d'une liaison à bas coût, Amsterdam par Transavia.
fortes diminutions de fréquentation (entre - 17 % et - 22 %).
Trafic passagers en hausse sur les aéroports en 2010
Un trafic TER en baisse en 2009 et en 2010
Indice (base 100 en 2000)
130(million de voyageurs x kilomètres)
125Évol. (%)2006 2007 2008 2009 2010
12010/09
115Bordeaux - Agen . . . . . . . . . . . 82,4 86,8 96,7 95,3 94,9 - 0,4
110 Arcachon. . . . . . . . 71,3 76,0 84,1 86,1 87,4 1,5
105Bordeaux - Périgueux - Brive . . 80,5 82,1 83,6 83,9 83,1 - 1,0
100 Hendaye . . . . . . . . 56,7 62,1 76,6 69,3 71,3 2,9
95Bordeaux - Bergerac - Sarlat . . 47,7 49,9 51,9 49,9 49,4 - 1,0
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 Mont-de-Marsan . . 30,5 32,7 38,1 38,8 37,8 - 2,6
Source : Direction de la sécurité de l’aviation civile sud-ouest
Bordeaux - Pau - Tarbes . . . . . 21,6 22,2 26,4 29,8 26,9 - 9,7 Angoulême . . . . . . 16,7 17,8 20,8 19,1 19,0 - 0,5
Bordeaux - Pointe de Grave. . . 15,3 17,4 18,6 18,7 14,5 - 22,5 La ligne à Obligation de Service Public (OSP) desservant l'aéro- Saint-Mariens . . . . 10,5 10,7 11,7 11,9 12,3 3,4
port de Périgueux-Bassillac à Paris a transporté 6 500 passagers
Agen - Périgueux. . . . . . . . . . . 11,7 12,4 11,4 11,8 11,5 - 2,5
en 2010 (en hausse de 11 %). Il faut ajouter les 2 500Hendaye - Tarbes . . . . . . . . . . 11,0 10,6 11,1 10,9 10,5 - 3,7
Pau - Oloron . . . . . . . . . . . . . . 4,2 4,4 4,9 4,6 3,8 - 17,4 transitant de l’aéroport de Bergerac-Dordogne-Périgord. Ce-
Bayonne - St-Jean-Pied-de- P. . 2,5 2,8 2,9 2,7 2,1 - 22,2 lui-ci, dans un contexte économique difficile au niveau des Îles
Ensemble TER . . . . . . . . . . . . . 462,6 487,9 538,8 532,8 524,5 - 1,6
britanniques, accuse une baisse du nombre de passagers inter-Trafic des Trains Express Régionaux
nationaux de 6 % par rapport à 2009. En revanche, la liaisonSource : Conseil régional Aquitaine
sur Paris via Périgueux engendre la hausse du nombre de passa-
Les raisons de cette baisse pour la seconde année consécutive
gers nationaux. Deux lignes saisonnières à bas coût sont ouver-
sont multiples : en particulier les nombreux mouvements so-
tes par FlyBe sur Manchester et par Transavia sur Rotterdam.
ciaux au cours de 2010, un volume de travaux sur les voies im-
Deux sont supprimées : Amsterdam (Transavia) et Londres Lu-
portant, mais aussi le contexte économique défavorable en
ton (Ryanair). Pour l’aéroport d’Agen-La-Garenne, le nombre
cette période de crise et d'augmentation du chômage. eprévisionnel de 23 500 passagers pour la 3 année de la liaison
à OSP Agen-Paris est largement dépassé avec 30 000 passagers
“Billi” depuis juin 2010■ embarqués, soit une augmentation de 11 %.
Le nombre de passagers locaux des aéroports aquitains s’élève
Trafic de véhicules particuliers en progressionen 2010 à 5,6 millions, soit une augmentation de 5,4 % par rap- ■
port à 2009. Les deux tiers de ce trafic proviennent de l’aéroport
Sur l'axe nord/sud, le trafic de véhicules particuliers croît légè-
de Bordeaux-Mérignac. Son trafic 2010 augmente de 10 %
rement en comparaison avec 2009 (+ 0,7 %). La plus forte aug-
grâce à une hausse des passagers internationaux de 34 % alors
mentation de trafic VL (véhicules légers) en 2010 se situe sur
que le nombre de passagers nationaux baisse de 0,5 %. Huit
l'A10, tandis que la diminution la plus notable se retrouve sur la
nouvelles liaisons internationales dont 6 à bas coût (Birming-
RN10 à hauteur de Magescq.
ham, Bologne, Cork, Édimbourg, Milan et Copenhague) et une
La mise en service de l'autoroute A65 entre Langon et Pau leliaison nationale (Dijon) sont ouvertes avec la mise en service de
14 décembre 2010 devrait favoriser le dynamisme écono-l'aérogare “Billi” (pour Bordeaux illico) en juin 2010. Les liaisons
mique et la cohésion régionale en rapprochant Bordeaux,sur Bruxelles (Air France) et Abidjan (Air Ivoire) sont supprimées.
Mont-de-Marsan et Pau.❒Le nombre de compagnies à bas coût passe de 9 à 10 en 2010.
Bruno CARRÉEn Pyrénées-Atlantiques, Pau et Biarritz enregistrent des baisses
Dreal Aquitainede trafic de l’ordre de - 2 %. Deux nouvelles lignes nationales
INSEE AQUITAINE 42 L’ANNÉE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE 2010 EN AQUITAINE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.