Enquête flux touristiques en Guadeloupe en 2004/2005 : Les flux touristiques au départ de l'aéroport Pointe à Pitre - Pôle Caraïbes

De
Publié par

Entre août 2004 et juillet 2005, 381 000 touristes ont foulé le sol de la Guadeloupe, en passant par l’aéroport ; 370 000 ont séjourné dans l’archipel, en moyenne 14 jours, et pour 46%d’entre eux à l’hôtel. 70%de ces visiteurs sont satisfaits de l’accueil qu’ils ont reçu.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 40
mai 2006EE
ANTILLES-GUYANE
Tourisme : saison 2004-2005
Les flux touristiques au départ de l'aéroport
Pointe à Pitre - Pôle Caraïbes
Entreaoût2004etjuillet2005,381000touristesontfoulélesoldelaGuadeloupe,enpassantparl’aéroport;370000ontséjourné
dansl’archipel,enmoyenne14jours,etpour46%d’entreeuxàl’hôtel.70%decesvisiteurssontsatisfaitsdel’accueilqu’ilsont
reçu.
Entre août 2004 et juillet 2005, 525 000 passagers ont Provenance des touristes de séjour
embarqué à destination de métropole depuis l’aéroport
Pôle-Caraïbes. Parmi eux, 73% sont des touristes. La
Guadeloupe a accueilli 381 000 touristes retournant en
France métropolitaine dont 370 000 ont séjourné en et 11 000 sont au départ suite à une croisière. Ils IledeFrance 29,4%Ailleurs 1,9%
ont passé plus de 5 millions de nuits en Guadeloupe, soit une Francemétropolitaine 6,5%RhôneAlpes
91,6%durée moyenne de séjour de 14 jours. Les 144 000 voyageurs PACA 5,0%UnionEuropéenne
restants sont à 70% des résidents guadeloupéens. 5,4%
Autresdépartements
Martinique 0,1%
Sur 370 000 touristes de séjour, 92% résident en France 50,8%
hexagonale. Si toutes les régions sont représentées, la
prédominance de l’Ile-de-France est forte (32%), suivie de
Nondéclaré 0,9%loin des régions Rhône-Alpes (7%) et Provence
-Alpes-Côte-d’Azur (5%). Les ressortissants des autres pays
d’Europe représentent 7% des touristes de séjour et
proviennent majoritairement de l’Italie, de la Suisse, de la
Belgique, de l’Allemagne, et du Royaume Uni.
Touristes ayant visité la Guadeloupe entre août 2004 et juillet 2005
Voyageur non touriste dontTouriste de Ensemble des
Croisiériste Touriste
séjour voyageursGuadeloupéen
Passagers nombre 369 950 11 130 381 090 143 460 99 680 524 540
% 70,5 2,1 72,7 27,3 19,0 100,0
Ménages nombre 180 260 4 900 185 160 98 260 69 500 283 420
% 63,6 1,7 65,3 34,7 24,5 100,0Passagers selon la catégorie socio-professionnelle du répondant
en %
Voyageur non touriste dontTouriste de Ensemble des
Croisiériste Touriste
séjour voyageursGuadeloupéen
Agriculteur, exploitant 1 1 1 1 1 1
Artisan, commerçant, chef d'entreprise 9 9 9 10 9 9
Profession intermédaire 27 37 27 20 22 25
Technicien, cadre moyen, instituteur 18 17 18 12 14 16
Employé, policier, militaire 20 13 20 17 18 19
Ouvrier 3 3 3 4 3 3
Étudiant 5 4 5 8 8 6
Retraité 13 10 13 12 13 13
Sans profession 3 3 3 8 9 4
Autres 0 0 0 1 1 1
Non déclaré 1 1 1 8 1 3
Les touristes sont d’abord des personnes en âge de
travailler : 80% des répondants ont entre 25 et 60 ans). Leur
Nuitées selon le type d'hébergementorigine sociale ne reflète pas celle de la population
française, puisque les professions libérales et
Autre 2%l’encadrement supérieur fournissent plus d’un quart des
Bateau 1%
touristes (27% contre 8% de la population française des 15
Hôtel 28%
ans et plus), suivis des employés, policiers, militaires (20%
contre 16%), des professions intermédiaires (18% contre
12%) et des retraités (13% contre 30%).
Famille
La famille joue un rôle important dans la décision d'aller en
43%
Guadeloupe, mais aussi dans l’organisation du voyage et
du séjour. Les touristes ont été incités à venir d’abord grâce
10%Gîte
à leurs relations familiales ou amicales (53%), beaucoup
moins par les agences de voyage (19%). Les médias ont
joué un rôle pour 10 % d'entre eux. A noter que 8% étaient
Location 16%
déjà venus. Ils voyagent en
famille (80%), 11 %Pourquoi et comment
voyagent seuls. Néanmoinssont-ils venus
la famille n’est pas le le « tout compris » (all inclusive) a séduit 29% de ces
premier motif de leur visiteurs, presque autant que la demi-pension (31%).
déplacement ; c’est d’abord Les touristes vont plus volontiers à l’hôtel, mais passent
la recherche de la détente (81%), la famille n’arrivant beaucoup plus de temps en gîte et chez l’habitant (famille,
qu’en second et assez loin derrière (22%). Plus de la moitié amis). En effet, arrivés sur place, le lieu d’hébergement
(55%) ont acheté leur voyage auprès d’une agence (45%) privilégié demeure classiquement l’hôtel avec 46% des
ou d’un tour opérateur (10%). Les achats effectués par touristes, mais seulement 28% du nombre de nuitées. A
internet tiennent une place plus qu’honorable (15%), l’inverse le nombre de nuitées le plus important revient à la
comme ceux réalisés directement auprès des compagnies famille avec 42% des pour 28,5% des visiteurs.
aériennes (16%). Location et gîtes tirent leur épingle du jeu avec
La plupart de ces touristes n’ont pas utilisé de formule à respectivement 16% et 11% pour le nombre de personnes
« forfait » pour leur voyage (59%). Ceux qui ont opté pour et 16% et 10% pour le nombre de nuitées.
un forfait ont choisi majoritairement la combinaison
transport-hébergement (58%). Il est intéressant de noter queDépenses en Guadeloupe des touristes de séjour selon lacatégorie professionnelle
en euros et en nombre
Dépense totale Moyenne Moyenne Nombre de Touristes de
personne/jour par ménage ménages séjouren millier
Cadre supérieur 59 757 70 1 291 46 278 100 530
Employé 45 867 50 1 225 37 455 74 270
Profession intermédiaire 38 985 59 1 256 31 050 64 790
Retraité 36 705 49 1 462 25 112 49 820
Artisan, commerçant, chef d'entreprise 23 822 91 1 584 15 037 32 110
Sans profession 8 459 71 1 704 4 963 9 710
Ouvrier 7 593 54 1 372 5 536 11 010
Étudiant 7 046 31 688 10 244 18 580
Agriculteur 1 788 58 1 095 1 633 3 330
Autre, non renseigné 4 562 58 1 548 2 948 5 790
Le temps moyen de séjour à l’hôtel, proche de 9 jours varie restauration (75%) s’avèrent positifs, deux négatifs : la vie
peu d’une catégorie sociale à l’autre entre retraités (10,5 nocturne et la qualité de l’information touristique.
jours) et cadres supérieurs (8,2 jours). C’est dans les Concernant la vie nocturne, seuls 24% s’estiment satisfaits
locations que l’amplitude est la plus forte, autour d’une et 58% ne se prononcent pas. A propos de la qualité de
moyenne d’environ 16 jours, les retraités séjournent près de l’information touristique, moins de la moitié la considèrent
23 jours, et les exploitants agricoles un peu moins de suffisante contre 14% insuffisante.
11 jours. Dans les gîtes et dans les hôtels, les deux
catégories extrêmes sont les retraités (17 jours) et les
cadres supérieurs (10 jours). Chez les amis ou dans la
Satisfaction des touristes de séjourfamille, on s’attarde davantage (21 jours), surtout quand on
est étudiant (27 jours).
en %
Les touristes ont dépensé sur place environ 235 millions
d’euros pendant leur séjour, soit en moyenne 634 euros par
OUI NON nrpersonne et 525 euros par habitant en Guadeloupe.
En moyenne, les touristes dépensent 60 euros par jour et
Accès en Guadeloupe 82 6 13par personne. Cette moyenne cache des disparités non
négligeables. Il reste entre les retraités (49 euros par jour et Moyen de déplacement 77 8 16
par personne) et les chefs d’entreprise (91 euros) une
différence de niveau de dépense notable, même si elle est Hébergement 80 4 15
plus réduite que les différences de niveau de vie habituelles
Restauration 75 8 17entre ces deux catégories socioprofessionnelles. Près de
60% des visiteurs font une escapade dans une île de
Accueil 70 12 18
l’archipel : les Saintes sont toujours sur la première marche
du podium (40% des touristes de séjour), viennent ensuite Loisirs, sports 53 6 41
Marie-Galante (24%) et plus loin la
Vie nocturne 24 18 58Désirade (7%).
Et la satisfaction?
Qualité du cadre naturel 72 6 22
Globalement, les touristes semblent
satisfaits de leur séjour en Guadeloupe. Qualité de l'information touristique 47 14 39
Il est important de noter que 70% affirment leur satisfaction
Qualité des plages 71 10 19en matière d’accueil, mais 12% en sont mécontents et 18%
ne se prononcent pas ce qui peut révéler une probable
insatisfaction. L’hébergement (80% de satisfaits) et laLes croisiéristes
Les croisiéristes représentent 11 000 passagers de l’aéroport Pôle-Caraïbes à destination de la métropole,soit 2%
des passagers de ces vols,et près de 3% des touristes (touristes de séjour + croisiéristes).
La part des Français de l’hexagone est moindre que dans le cas des touristes de séjour (75% contre 92%) au profit
des Européens de l’Union (23% contre 5%).Les croisiéristes de l’UE (hors France) proviennent majoritairement
d’Espagne (36%) et d’Italie (19%).
Les croisières au départ de la Guadeloupe sont l’occasion de vacances familiales pour 86% de leurs clients.
Les professions libérales et cadres supérieurs sont largement représentés (37%),puis les techniciens et cadres
moyens (17%),les employés,policiers et militaires (13%) et ensuite les retraités (10%).
Le Guadeloupéen dans l’avion
Les résidents guadeloupéens à destination de la métropole au cours de la période d’enquête sont au nombre
de 100.000,soit 19% du nombre total de voyageurs.
Contrairement aux touristes,les Guadeloupéens voyagent autant en famille (49%) que seuls (45%).
Les raisons du voyage se partagent entre des visites à la famille (38%),la détente (35%) et également les études
(21%).
Le montant total du budget prévisionnel des résidents guadeloupéens en métropole s’élève à 131 millions d’euros,
c’est à dire une prévision de dépense de 1 386 euros par personne.
Quelques définitions
Les données présentées ici sont issues de l’Enquête sur les Flux Touristiques, réalisée en partenariat entre l’INSEE,le
ComitéduTourismedesIlesdeGuadeloupeetlaChambredeCommerceetd’IndustriedePointe-à-Pitre.
Cette enquête a pour objectifs premiers de quantifier et de qualifier les touristes venant
en Guadeloupe sur les vols métropole-Pôle Caraïbes.
Elle a été réalisée entre le 1er août 2004 et le 31 juillet 2005 au sein de l’aéroport Pôle Caraïbes,et a porté sur 90
jours préalablement répartis tout au long de cette période.Pour chaque journée d’enquête
considérée,tous les ménages à destination de la métropole ont été interrogés.
Parmi tous ces passagers,sont considérés comme touristes de séjour les non-résidents guadeloupéens ayant passé
une nuit au moins et trois mois au plus sur le territoire guadeloupéen,et ce,quel que soit le motif de leur séjour.
Ainsi,les croisiéristes n’ayant fait que transiter par l’aéroport Pôle-Caraïbes entre l’avion et le bateau,ne sont pas
considérés comme touristes de séjour car n’ayant pas passé au moins une nuit sur place.
Nuitées : nombre total de nuits passées par les clients dans un hébergement ; ainsi un couple séjournant 3 nuits
consécutives dans ungement correspondra à 6 nuitées de même
que 6 personnes ne séjournant qu'une nuit.
Pour en savoir plus
« Tourisme – Les signes d’une reprise »,INSEE,AntianeEco n°64,Octobre 2005.
« Rapport annuel 2004 » de l’IEDOM.
« Tourisme - Une étude d’impact en Guadeloupe »,INSEE, n°58,Décembre 2003.
ISSN Code SAGE Tarif au numéro Tarif abonnement en eurosNombre
de numéros
Au numéro Abonnement Étranger en euros France (y. c. DOM) Étrangerdans l’abonnement
1632-3769 10 PRE0681 ABPR0681 ABPRE681 2,30 20,00 24,00
Directeur de la publication : Daniel HUART - Rédactrice en chef : Béatrice CELESTE - Fabrication : Angèle URANIE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.