Entre hausse du pétrole et crise économique

De
Publié par

L’année 2007 n'avait pas été faste pour le transport de marchandises : elle annonçait des difficultés grandissantes. Avec la hausse du coût des carburants sur une large moitié de l'année et des résultats économiques en retrait, 2008 est encore plus défavorable. Le transport routier qui résistait bien jusqu'alors est désormais en recul et les autres modes n'en tirent aucun profit, le fret ferroviaire, maritime ou le transport combiné reculant au moins aussi fortement.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 17
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

POPULATION - SOCIÉTÉ - CONDITIONS DE VIE L’année économique et sociale 2008 en Languedoc-Roussillon - GSTAT
Transports Trafic fret ferroviaire en Languedoc-Roussillon
l Dominique PALLEZ - DRE l Unité : milliers de tonnes
Évolution
Trafic intrarégional déduit Trafic 2007 Trafic 2008 annuelle
en %
Arrivages 4 517 3 582 - 20,7Entre hausse du pétrole
Expéditions 2 190 1 849 - 15,6
Total 6 888 5 431 - 21,1et crise économique
Source : Direction Régionale de l’Équipement - Languedoc-Roussillon / SNCFL’année 2007 n'avait pas été faste pour le transport de mar-
chandises : elle annonçait des difficultés grandissantes.
Trafic passagers dans les aéroports
Avec la hausse du coût des carburants sur une large moitié du Languedoc-Roussillon
de l'année et des résultats économiques en retrait, 2008 est Unité : milliers de passagers
encore plus défavorable. Le transport routier qui résistait Évolution
Trafic 2007 Trafic 2008 annuellebien jusqu'alors est désormais en recul et les autres modes
en %
n'en tirent aucun profit, le fret ferroviaire, maritime ou le
Montpellier Méditerranée 1 287 1 256 - 2,4
transport combiné reculant au moins aussi fortement. Perpignan Rivesaltes 423 458 + 8,3
Nîmes Arles Camargue 226 224 ns
www.languedoc-roussillon.equipement.gouv.fr Béziers Vias 32 75 ns
Carcassonne Salvaza 468 446 - 4,7
Total 2 436 2 459 + 1,0
Source : Direction Régionale de l’Équipement - Languedoc-Roussillon / DAC Sud-estl Grenelle de l'environnement
et hausse des produits pétroliers
En 2008, l'activité transport a évolué dans un environnement condi- Trafic fret portuaire du Languedoc-Roussillon
Unité : milliers de tonnestionné par deux éléments majeurs.
ÉvolutionLe premier de nature politique et réglementaire s'est traduit par la mise
Trafic 2007 Trafic 2008 annuelleen œuvre d'un premier volet de mesures dans la lignée du Grenelle
en %
de l'environnement : décision d'extension de projets d'infrastructures
Sète 3 263 3 059 - 6,3
ferroviaires ou multimodales, plan de relance des ports, bonus-malus
Port-La-Nouvelle 2 002 1 927 - 3,7
écologiques, réduction des vitesses sur autoroutes, régulation des
Port Vendres 293 351 + 19,8
péages... etc. Celles-ci, le plus souvent longues à programmer et à Total 5 558 5 337 - 4,0
réaliser ont, sur la période considérée, eu avant tout un effet psycho- Source : Direction Régionale de l’Équipement - Languedoc-Roussillon / SMNLR
logique. Leurs effets seront ressentis dans les toutes prochaines an-
nées.
Trafic combiné en Languedoc-Roussillon
Le second facteur d'influence, le plus important à court terme, a été Unité : nombre de caisses mobiles
l'évolution du prix des carburants. La première moitié de l'année a été Évolution
Pratiqué sur les chantiers
Trafic 2007 Trafic 2008 annuellele lieu d'une montée sans précédent. Elle a été suivie, à partir de sep- Novatrans
en %
tembre, d'une baisse encore plus brutale, pour revenir en décembre
Port-Bou 53 278 45 665 - 14,3
2008 au niveau de janvier 2007.
Perpignan 35 811 36 467 + 1,8
Montpellier 10 995 11 325 + 3,0Enfin, le second semestre a enregistré les premiers signes d'une crise
Total 100 084 93 457 - 6,6
économique annoncée qui affecte l'ensemble de l'activité transport,
Source : Direction Régionale de l’Équipement - Languedoc-Roussillon / NOVATRANStant nationale qu'internationale.
l Un pas en arrière pour la voiture particulière Trafic fret fluvial en Languedoc-Roussillon
Les mécanismes qui viennent d'être évoqués se sont traduits par un Unité : milliers de tonnes
léger recul du secteur automobile. Les immatriculations ont baissé à Évolution
Voie d'eau Trafic 2007 Trafic 2008 annuellela fois pour les véhicules neufs et les véhicules d'occasion. En 2007,
en %
les immatriculations neuves avaient déjà diminué, mais les occasions
Canal du Rhône à Sète 404,8 392,3 - 3,1
étaient alors orientées à la hausse.
Port-L'Ardoise 67,5 71,5 + 5,9
Source : Direction Régionale de l’Équipement - Languedoc-Roussillon / VNFConfirmant ce recul, le trafic sur l'A9 et sur l’A61 s'est réduit de 2 à
3 % selon les sections, alors que la tendance passée était de + 2 %
l'an sur la partie languedocienne et de 5 % à proximité de la frontière Trafic de poids lourds d'au moins trois essieux
espagnole. Toutefois, cette tendance reste à confirmer : le prix des au Perthus en Languedoc-Roussillon
ème Unité : millions de véhiculescarburants ayant très fortement baissé au 4 trimestre, le trafic pour-
3,20
rait reprendre en 2009.
3,10
l Incertitudes sur le transport routier
3,00
de marchandises
Un total de 3,132 millions de poids-lourds de plus de 2 essieux étaient 2,90
passés au Perthus en 2007. Leur nombre nombre avoisine les 2,987
2,80
millions, en 2008. Ce recul, de 4,6 % environ, résulte d'un premier dé-
crochage en juin, très certainement en liaison avec le prix du gazole, 2,70
suivi d'un second décrochage en fin d'année plutôt lié aux mauvaises 2003 2004 2005 2006 2007 2008
performances économiques des deux côtés de la frontière.
Source : Direction Régionale de l'Equipement - Languedoc-Roussillon
26 L’année économique et sociale 2008 en Languedoc-Roussillon © INSEEPOPULATION - SOCIÉTÉ - CONDITIONS DE VIE L’année économique et sociale 2008 en Languedoc-Roussillon - GSTAT L’année économique et sociale 2008 en Languedoc-Roussillon - GSTAT POPULATION - SOCIÉTÉ - CONDITIONS DE VIE
Transports
l Difficultés aussi pour le ferroviaire et la voie d'eau
Les chiffres fournis par la SNCF affichent un recul de l'activité régio- Immatriculations des voitures particulières neuves
nale de 21 % environ. Cette forte baisse touche à la fois les arrivages
Unités : nombre et %
et les expéditions. Le transport combiné n'échappe pas à ce mouve-
Évolutionment avec un recul de 14 %. Au niveau national, l'activité enregistre
2007 2008 annuelle
une baisse de 10 % sur les neuf premiers mois de l'année. La baisse en %
affecte à la fois le transport conventionnel et le transport combiné qui Aude 10 031 10 911 + 8,8
recule de 12 %. Dans la région, l'opérateur Novatrans a subi une perte Gard 19 548 19 515 - 0,2
de son activité sur les chantiers de Port-Bou et de Perpignan. Malgré Hérault 30 352 30 092 - 0,9
une hausse à Montpellier, le volume global traité en région diminue de Lozère 1 832 1 816 - 0,9
Pyrénées-Orientales 14 845 13 269 - 10,66,6 %.
Languedoc-Roussillon 76 608 75 603 - 1,3
France métropolitaine 2 064 543 2 050 283 - 0,7Sur le canal du Rhône à Sète, l'activité fluviale se réduit de 3 %. Tou-
Source : Direction Régionale de l’Équipement - Languedoc-Roussillontefois le résultat reste supérieur au niveau de 2006. Inversement Port
l'Ardoise enregistre un petit gain d'activité, sans pour autant revenir
au niveau de 2006.
Immatriculation des véhicules utilitaires légers
l Les ports ont pâti du ralentissement (camionnettes, camions de 5 tonnes et moins)
des importations d'hydrocarbures Unités : nombre et %
En 2006 et 2007, l'activité portuaire de la région s'était réduite d'un Évolution
peu plus de 6 % pour chacune des deux années. En 2008, le mouve- 2007 2008 annuelle
en %ment de baisse se poursuit, un peu moins rapidement toutefois. Sète
Aude 2 247 2 263 + 0,7et Port la Nouvelle affichent tous deux un ralentissement de l'activité,
Gard 4 383 4 384 0alors que Port-Vendres poursuit une progression entamée il y a
Hérault 7 618 7 229 - 5,1
quelques années. Celle-ci ne porte toutefois que sur de petites quan-
Lozère 463 457 - 1,3
tités.
Pyrénées-Orientales 2 714 2 663 - 1,9
Languedoc-Roussillon 17 425 16 996 - 2,5
Le ralentissement des importations d'hydrocarbures a pesé lourd sur France métropolitaine 460 782 459 302 - 0,3
l'activité des deux principaux ports régionaux. Sète a également été Source : Direction Régionale de l’Équipement - Languedoc-Roussillon
handicapé par une forte diminution des entrées de ciments et clinkers.
A contrario, l'activité liée à la nourriture pour animaux et aux huiles vé-
gétales y a été plus importante qu'en 2007.
Immatriculation des véhicules industriels à moteur
l Légère progression du trafic aérien
(autobus, camions, tracteurs routiers de plus de 5 tonnes)
de passagers liée aux low-cost
Unités : nombre et %
Le fret postal et le fret hors poste accusent respectivement un retard
Évolution
de 10 % et 8 % par rapport à 2007. Le trafic passagers est en très lé- 2007 2008 annuelle
en %gère progression. Deux aéroports ont eu moins de passagers en 2008
Aude 221 300 + 35,7qu'en 2007 : Montpellier et Carcassonne.
Gard 485 547 + 12,8
Hérault 753 824 + 9,4L'activité des low-cost reste favorable au trafic. L'aéroport de Béziers
Lozère 54 82 + 51,9
enregistre une très forte hausse, Ryanair y ayant ouvert quatre lignes
Pyrénées-Orientales 330 336 + 1,8
nouvelles en cours d'année. Perpignan a également bénéficié de l'ou- Languedoc-Roussillon 1 843 2 089 + 13,3
verture d'une ligne sur Charleroi. France métropolitaine 58 030 63 160 + 8,8
Source : Direction Régionale de l’Équipement - Languedoc-Roussillon
© INSEE L’année économique et sociale 2008 en Languedoc-Roussillon 27

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.