Environnement : qualité de l'eau

De
Publié par

Extrait des Tableaux de l'Economie Rhône-Alpes :Territoire- Population Environnement : Qualité de l'eau

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

2 Environnement
DéfinitionsPrésentation
___Compte tenu de l’importance de la zone de > Qualité physico-chimique de l’eau :
La qualité physico-chimique est définie par la notionmontagne, le stock d’eau accumulé dans les lacs
d’altération. Une altération est une dégradation dede montagne, auquel s’ajoutent les milliards de
mètres cubes emmagasinés dans les glaciers ou l'eau estimée à partir d'un regroupement de
paramètres de même nature ou ayant le même effet.les nappes souterraines, fait de Rhône-Alpes
Les principales altérations sont : «matièresune région bien dotée en ressources en eau.
azotées», «matières organiques et oxydables»,___La qualité de l’eau des cours d’eau est liée à
«nitrates», «phosphore», etc….la pollution urbaine, l’élevage intensif et
> Altération matières azotées :certaines industries. En Rhône-Alpes, elle
Les paramètres principaux sont l'ammonium et lessemble être de qualité supérieure à la moyenne
nitrites. L'ammonium est lié soit à la réduction desfrançaise pour ce qui concerne le phosphore et
nitrates (la réduction est une réaction chimiqueles nitrates. Ainsi 24 % des analyses réalisées en
inverse de l'oxydation), soit aux activités humainesFrance en 2000 pour les nitrates font état d’une
(rejets d'effluents des stations d'épuration, activitéseau de médiocre qualité alors que la totalité des
industrielles, élevage...). L'ammonium est un indiceanalyses réalisées en Rhône-Alpes concluent à
d'une possible contamination microbiologique. Ilune eau de très bonne, bonne ou moyenne
peut aussi modifier le goût de l'eau ou provoquer laqualité. Résultat moins favorable pour
prolifération de bactéries nitrifiantes. Les nitritesl’altération «matières organiques et oxydables» :
proviennent d'une transformation de l'ammonium par20 % des mesures décèlent une mauvaise
les bactéries. Leur présence est signe d'une
qualité de l’eau contre 11 % en France. De
pollution d'origine bactériologique et organique. Les
même, pour les «matières azotées», les
nitrites sont aussi les plus toxiques.
analyses sont moins bonnes en Rhône-Alpes
> Altération matières organiques et oxydables : qu’en métropole.
Indique le degré de dégradation de l’eau par rapport___En 2001, l’analyse des eaux de baignade (eau
à la quantité d’oxygène requise pour l’oxydation et ladouce) de la région fait apparaître 97 % de points
biodégradation des matières organiques.
de surveillance où l’eau est jugée conforme
> Altération nitrates :
(qualité bonne ou moyenne), contre
Indique la concentration de l’eau en nitrates. Une
95 % pour la France. L’utilisation de l’eau pour
concentration forte représente une gêne majeure
l’usage domestique provient en Rhône-Alpes pour la production d’eau potable.
essentiellement des ressources en eaux > Altération phosphore :
souterraines (88 % en Rhône Alpes en 2000
Indique la teneur en phosphates et en phosphore de
contre 62 % en France). L’importance de l’eau. Ce facteur est une des causes de
l’énergie dans la région qui possède plusieurs l’eutrophisation de l’eau. Il provient des rejets
centrales nucléaires doit être soulignée : en domestiques et industriels, des apports d’engrais…
2000, 90 % du volume d’eau est prélevé pour la
production d’énergie (60 % pour la France), soit
plus de la moitié du volume d’eau prélevé pour Pour en savoir plus
la production d’énergie en France
-L'état des eaux souterraines en France : Aspects(refroidissement des centrales nucléaires).
quantitatifs et qualitatifs, Études et travaux, Ifen,
n° 43, novembre 2004.
-Les pesticides dans les eaux - Sixième bilan
annuel - Données 2002, Études et travaux, Ifen,
n° 42, juillet 2004.
-Les progrès de la collecte des eaux usées et
pluviales, Les données de l'environnement, Ifen,
n° 93, 2004.
Sources -La qualité de l'eau : une préoccupation
environnementale forte, Les données de
(1)-Réseau National de Données sur l’Eau (RNDE), l'environnement, Ifen, n° 91, 2004.
agences de l'eau, IFEN - EIDER 2003.
(2)-Ministère de la Santé, IFEN - EIDER 2003. Sites internet : www.ifen.gouv.fr,
(3)-Agence de l'eau, IFEN - EIDER 2003. www.ecologie.gouv.fr
50 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2004/20052.3 Qualité de l'eau
Qualité physico-chimique de l'eau des cours d'eau en 2000 (1)
unité : % d'observations par classe pour l'ensemble des points caractéristiques selon l'altération
Matières Matières azotées Nitrates Phosphore
organiques et
oxydablesAltération
Rhône- France * Rhône- France * Rhône- France * Rhône- France *
Alpes Alpes Alpes Alpes
Très bonne qualité 6,1 11,3 15,4 26,1 1,5 2,9 15,6 6,1
Bonne qualité 39,4 37,7 60,0 51,2 65,2 32,8 64,1 44,2
Qualité moyenne 24,2 27,6 12,3 14,3 33,3 38,7 14,1 31,7
6,2 4,4 0,0 24,0 3,1 12,3Qualité médiocre 10,6 12,6
Mauvaise qualité 19,7 10,8 6,1 4,0 0,0 1,6 3,1 5,7
* France métropolitaine
Qualité des eaux de baignade (2)
unité : nombre de points de surveillance
Rhône-Alpes France
1999 2000 2001 1999 2000 2001
Eau douce 222 229 239 1 424 1 460 1 492
Bonne qualité, conforme 117 108 130 729 657 732
Qualité moyenne, conforme 97 112 102 636 714 691
001 56 7Pollutions momentanées, non conforme
Mauvaise qualité, non conforme 896 54 83 62
Volume des prélèvements bruts d'eau superficielle et souterraine en 2000 (3)
3Unités : millions de m , %
Ain Ardèche Drôme Isère Loire Rhône Savoie Haute- Rhône- France *
Savoie Alpes
Eau superficielle utilisée pour :
l'agriculture 5,8 7,6 42,0 30,3 12,3 11,3 0,0 0,4 109,7 2 285,6
l'industrie 0,7 3,7 33,7 59,9 4,3 66,1 26,0 14,4 208,7 2 148,7
l'énergie ** 2 532,9 735,9 4 820,0 3 485,8 0,0 69,3 0,0 0,0 11 643,9 18 296,2
l'usage domestique 0,1 5,6 0,4 0,8 43,9 4,4 4,2 10,5 69,8 2 212,4
Eau souterraine utilisée pour :
l'agriculture 19,7 1,0 19,5 20,4 2,0 9,7 0,1 0,0 72,4 802,7
l'industrie 25,2 4,6 14,1 142,7 4,1 155,2 20,1 13,6 379,5 1 484,2
l'énergie ** 0,0 0,0 1,5 8,5 0,0 0,0 0,0 0,0 10,0 42,6
l'usage domestique 55,8 26,4 47,0 119,9 16,8 131,0 49,3 69,7 515,9 3 659,3
Part des prélèvements d'origine
souterraine pour la
consommation domestique (%) 99,9 82,6 99,2 99,4 27,7 96,8 92,1 86,9 88,1 62,3
* France métropole
** n.c. eau pour turbinage hydro-électrique
INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2004/2005 51

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.