Espace régional : climat

De
Publié par

Extrait des Tableaux de l'Economie Rhône-Alpes Territoire-Population : Espace régional Climat: température et pluviométrie Climat : insolation

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 6
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

1 Espace régional
DéfinitionsPrésentation
___De par son étendue géographique et la > Temps universel (TU) :
On donne ce nom au temps civil du méridien dediversité de son relief, la région Rhône-Alpes
Greenwich (Grande-Bretagne) ; ce temps estprésente de nombreux types spécifiques de
climats aux caractères affirmés. Dans son atlas, compté de 0 à 24 h à partir de minuit. Le temps
légal en France est celui de TU+1 h (heure d’hiver)Météo-France n'en dénombre pas moins de 24.
ou TU+2 h (heure d’été).D'une manière générale, les tendances
> Température : anticycloniques dominent largement et l'air
Degré de chaleur ou de froid de l’atmosphère en unarctique ou tropical en provenance des Açores
lieu. La température est déterminée sous abri. Laou du Sahara n'est actif qu'un jour sur dix.
température maximale est la plus haute observée___En 2003, ce sont les mois de janvier et février
entre 6 h TU le jour et 6 h TU le lendemain matin.qui ont été les plus froids dans la région. En été,
La température minimale est la plus basse observéeles maximales dépassent souvent les 25°C. Le
entre 18 h TU la veille et 18 h TU le jour. Si onmois d'août est traditionnellement le mois le
appelle Tn la moyenne des minima quotidiens et Txplus chaud en Rhône-Alpes. En 2003, avec la
la moyenne des maxima, la température moyennecanicule, la région n'a pas dérogé à la règle. Les
du mois est la moyenne (Tn+Tx)/2 ; elle esttempératures moyennes relevées durant ce mois
exprimée en degrés Celsius (centigrades).ont été exceptionnellement élevées. Par rapport
> Précipitations :
à la période 1996/2002, le thermomètre a grimpé
Chutes d’eau, sous forme liquide ou solide, ende 4°C en moyenne dans chacune des stations.
provenance de l’atmosphère. Les précipitations sont
___Du point de vue des précipitations, la recueillies dans un pluviomètre. Une hauteur d’eau
pluviométrie n'a pas été très importante dans la (pluie ou fusion de précipitations solides) de 1 mm
région en 2003. Dans toutes les zones, en correspond à un litre d’eau par m² ou à 10 m3 à
moyenne sur l'année, elle est restée inférieure l’hectare. On mesure les précipitations de 6 h TU le
aux moyennes observées entre 1960 et 1990. Les jour à 6 h TU le lendemain.
mois d'octobre et décembre ont été
particulièrement pluvieux avec deux maxima. En
octobre, tout d'abord, dans la station de
Chambéry on a relevé une pluviométrie moyenne
de 212,4 mm d'eau, alors qu'au même moment,
dans la zone de Saint-Étienne, 62,6 mm
seulement étaient tombés. En décembre ensuite,
plus au sud dans la station d'Aubenas, une
pluviométrie moyenne de 250,6 mm a été
relevée.
___Enfin, la région est marquée par les effets de
"couloir". Le plus significatif sans doute est
celui du mistral, général ou local, qui transforme
les masses d'air en véritables "courants d'air".
Pour en savoir plus
bAtlas Agroclimatique Rhône-Alpes 1992,
Références Rhône-Alpes - Direction de la
Météorologie nationale, Ministère de l'équipement,Sources
du logement des transports et du tourisme.
bBulletins climatiques mensuels, Météo France.
(1) Météo France (Bulletin climatique mensuel et
normales climatiques). Site internet : www.meteo.fr
26 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2004/20051.2 Climat : température et pluviométrie
Température moyenne mensuelle en 2003 (1)
unité : °C
Ambérieu Aubenas Montélimar Grenoble- Saint- Lyon-Bron Chambéry Bourg-
en Saint - Étienne Saint-
Bugey Martin Maurice
Janvier 1,4 4,0 4,3 2,5 1,9 2,5 2,3 0,0
2,3 4,3 5,3 2,1 3,1 3,6 1,7 -0,2Février
Mars 9,1 10,2 10,9 9,6 9,2 10,2 8,6 8,6
Avril 11,5 12,2 13,2 12,2 11,4 12,9 11,6 10,3
16,2 17,5 18,5 17,5 16,2 17,7 16,6 15,5Mai
Juin 24,7 24,9 25,5 24,5 24,2 26,0 24,3 22,2
Juillet 22,4 24,5 25,3 23,1 22,1 24,0 23,0 21,4
Août 25,2 26,7 27,4 24,8 24,9 26,8 24,5 23,0
Septembre 17,1 18,1 18,7 17,4 16,6 18,4 16,8 15,6
Octobre 10,1 12,1 12,9 10,5 11,0 11,4 9,9 8,3
Novembre 8,1 9,5 10,4 7,1 8,8 9,2 6,3 7,4
Décembre 3,7 6,3 6,5 3,4 4,4 4,7 3,0 3,0
Année 2003 12,6 14,2 14,9 12,9 12,8 13,9 12,4 11,2
Période 1960 - 1990 10,7 --- 13,0 10,4 10,5 11,5 --- 9,0
Pluviométrie moyenne mensuelle en 2003 (1)
unité : mm
Ambérieu Aubenas Montélimar Grenoble- Saint- Lyon-Bron Chambéry Bourg-
en Saint - Étienne Saint-
Bugey Martin Maurice
79,6 55,2 44,4 86,6 30,2 39,8 113,0 128,8Janvier
Février 28,6 6,4 4,6 41,2 16,1 12,0 55,6 62,0
Mars 22,0 13,6 11,8 20,2 10,2 18,2 32,4 20,4
Avril 62,2 60,0 81,2 76,6 25,2 24,4 106,0 57,0
Mai 42,0 22,8 31,0 42,6 44,6 74,6 40,0 34,4
Juin 26,6 62,4 30,4 51,2 22,6 23,2 9,4 74,6
Juillet 49,8 39,6 29,4 21,0 48,0 51,6 62,8 36,4
Août 50,8 72,4 61,8 78,4 75,4 34,8 76,6 54,8
Septembre 79,2 104,2 106,6 44,2 43,2 51,0 55,6 41,4
Octobre 176,2 84,2 93,4 186,6 62,6 128,2 212,4 137,4
Novembre 78,6 172,4 129,2 74,2 45,4 67,4 69,0 29,2
93,2 250,6 241,0 60,0 169,1 137,8 56,6 36,4Décembre
Année 2003 788,8 943,8 864,8 782,8 592,6 663,0 889,4 712,8
Période 1960 - 1990 1153,0 --- 913,3 979,5 708,2 824,8 --- 970,9
INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2004/2005 271 Espace régional
DéfinitionsPrésentation
___C'est au cours du mois de janvier 2003 que > Insolation :
Temps pendant lequel le soleil a brillé. La duréel'insolation moyenne a été la plus basse dans les
d’insolation est mesurée au moyen d’unstations de Rhône-Alpes. A Ambérieu-en-Bugey,
héliographe.elle ne fut ainsi que de 45 heures durant ce
mois. Les insolations moyennes mensuelles les
plus élevées ont été constatées en juillet dans
les stations de Montélimar (362 heures) et
Aubenas (354 heures). L’insolation moyenne en
2003 a été au-dessus de la moyenne de la
période 1960-1990. L'effet "canicule" du mois
d'août a sans doute joué.
___En 2003, les températures les plus basses
ont été enregistrées dans la station de Bourg-
Saint-Maurice avec une température moyenne de
5,0°C, le minimum absolu ayant été de -14,7°C.
La station de Montélimar a bénéficié de
températures maximales tant moyenne (20,1°C)
qu'absolue (41,1°C) plus élevées que dans les
autres stations.
Pour en savoir plus
Sources
Bulletins climatiques mensuels, Météo France.
(1) Météo France (Bulletin climatique mensuel et
normales climatiques). Site internet : www.meteo.fr
28 INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2004/20051.3 Climat : Insolation
Insolation moyenne mensuelle en 2003 (1)
unité : heures
Ambérieu Aubenas Montélimar Grenoble- Saint- Lyon-Bron Chambéry Bourg-
en Saint - Étienne Saint-
Bugey Martin Maurice
Janvier 45 141 93 64 63 57 54 101
Février 114 148 143 127 86 115 118 149
Mars 239 244 242 223 241 244 223 233
Avril 225 208 217 206 211 240 205 197
Mai 198 275 286 210 206 223 210 187
Juin 315 337 345 305 295 331 325 296
Juillet 321 354 362 289 303 317 292 278
Août 304 309 319 287 298 304 287 249
235 229 234 209 210 234 208 201Septembre
Octobre 127 143 133 108 119 125 112 130
Novembre 100 137 116 82 105 109 75 115
Décembre 77 123 91 88 80 83 101 101
Année 2003 2 300,0 2 648,0 2 581,0 2 198,0 2 217,0 2 382,0 2 210,0 2 237,0
Période 1960 - 1990 1 787,2 --- 2 497,9 2 030,7 --- 1 975,6 --- 2 026,5
Données climatiques en 2003 pour quelques stations (1)
unités : température en °C, précipitations en mm, insolation en heures
Ambérieu Aubenas Montélimar Grenoble- Saint- Lyon-Bron Chambéry Bourg-
en Saint - Étienne Saint-
Bugey Martin Maurice
Altitude (m) 250,0 300,0 73,0 384,0 400,0 200,0 270,0 865,0
Température mini moyenne 7,0 8,6 9,7 6,8 7,5 9,0 6,7 5,0
Température maxi moyenne 18,3 19,7 20,1 19,0 18,1 18,8 18,0 17,5
Température mini absolue -13,8 -6,8 -5,5 -9,0 -13,9 -11,8 -7,7 -14,7
Température maxi absolue 40,3 40,8 41,1 39,5 39,3 40,5 38,8 36,7
Précipitations 788,8 943,8 864,8 782,8 592,6 663,0 889,4 712,8
Insolations 2 300,0 2 648,0 2 581,0 2 198,0 2 217,0 2 382,0 2 210,0 2 237,0
INSEE - Tableaux de l'économie Rhône-Alpes 2004/2005 29

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.