Hébergements collectifs : 6,1 millions de nuitées pendant l'hiver 2001-2002

De
Publié par

Pendant l'hiver 2001-2002, les touristes ont passé 6,1 millions de nuitées dans les hébergements collectifs de Rhône-Alpes. Le taux d'occupation a été de 57 %. Quatre nuitées sur cinq se sont passées en Savoie ou Haute-Savoie. La fréquentation la plus élevée se situe en milieu de saison, au mois de février. La formule la plus répandue reste la pension complète, mais la durée de séjour tend à diminuer. La clientèle étrangère est venue moins nombreuse que l'hiver précédent. La majorité du parc est constituée d'hébergements gérés par des associations.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 6
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Insee Rhône-Alpes
Résultats
Numéro 102
Novembre 2002
Hébergements collectifs : 6,1 millions
de nuitées pendant l'hiver 2001-2002
Pendant l'hiver 2001-2002, les touristes ont passé 6,1 millions de nuitées
dans les hébergements collectifs de Rhône-Alpes. Le taux d'occupation a été
de 57 %.
Quatre nuitées sur cinq se sont passées en Savoie ou Haute-Savoie.
La fréquentation la plus élevée se situe en milieu de saison, au mois de
février.
La formule la plus répandue reste la pension complète, mais la durée de
séjour tend à diminuer. La clientèle étrangère est venue moins nombreuse
que l'hiver précédent.
La majorité du parc est constituée d'hébergements gérés par des associations.
Séverine Mugnier
Les hébergements collectifs pendant l'hiver 2001-2002
Franche-ComtéBourgogne
Haute-
Suisse
Savoie
Ain
Rhône
ItalieLoire
Savoie
Isère
Auvergne Nombre de nuitées
(en milliers)
Ardèche Drôme 3 000
Taux d'occupation
(%)
60 et plus 800
de 41 à 60
100de 25 à 40
moins de 25
Provence-Alpes-Côte-d'Azur
Source : INSEE - ORT
Ce numéro d’INSEE Rhône-Alpes Résultats est téléchargeable à partir du site Internet
www.Insee.fr/rhone-alpes, à la rubrique «Publications».
© I.N.S.E.E. 2002 - I.G.N. 1999nuitées de la région ont été enregistréesUn peu plus de 6,1 millions de nuitéesNuitées : une nuitée
ont été comptabilisées en Rhône-Alpes dans les centres de vacances, principa-sur deux en Savoie
au cours de l'hiver 2001-02 dans les lement ceux de Haute-Savoie, et 38 %
hébergements collectifs, contre 6,3 l'an dans les villages de vacances, surtout
dernier. Cette baisse (-3 %) touche en Savoie.
Les hébergements à but non lucratifpresque tous les départements.
Les départements alpins pèsent très (associations, comités d'entreprise, col-
lourd (94 % des nuitées) : la Savoie lectivités territoriales ou autres) ont ac-
approche les 3 millions et la Haute- cueilli 65 % de la clientèle ; le monde
Savoie dépasse les 2 millions. 46 % des associatif en a accueilli 56 %.
1Nuitées par département en milliersNuitées par mois en milliers
Décembre Janvier Février Mars Avril %Hiver Evol./hiver
2 500 2001-2002 2000-01 (%)
2 000 Savoie 220 785 824 663 448 2 940 48 -1
Haute-Savoie 131 555 688 415 223 2 012 33 -4
Isère 59 216 283 180 79 817 13 -81 500
Drôme 4 20 31 26 37 118 2-2
Ain 8 18 30 14 17 87 1-51 000
Ardèche 3 4 5 11 52 75 1 -20
Loire 7 5 11 6 20 494
500 Rhône 8 7 8 11 12 46 112
0 Rhône-Alpes 440 1 610 1 880 1 326 888 6 144 100
Décem- Janvier Février Mars Avril
% 7 26 31 22 14 100
bre
Evol./hiver
Hiver 2001-2002 Hiver 2000-2001
2000-01 (%) 6 5 2 4 -2 -3
Source : INSEE - ORT
Source : INSEE - ORT
Pour l'ensemble de la région, le taux dernier, à 73 % ; la Haute-Savoie etTaux d'occupation plutôt
d'occupation est stable par rapport à l'Isère accusent respectivement unestable dans les Alpes
l'an dernier (57 %). baisse de 1 et 4 points.
La semaine du Jour de l'An marque le Les autres départements suivent la
véritable début de la saison. Celui-ci même tendance que la Savoie, excepté
est sensiblement meilleur que l'hiver l'Ain qui est stable.
dernier, mais le mois de février voit son L'hiver dernier, 74 % des équipements
taux baisser de 4 points à 73 %. Mal- offerts par les villages de vacances
gré ce recul, c'est le mois qui, vacan- étaient occupés et 61 % de ceux des
ces d'hiver obligent, attire le plus les maisons familiales. Les centres de va-
clients dans la région et notamment cances, les auberges de jeunesse et cen-
dans les départements alpins. tres internationaux de séjours ont eu
Sur l'ensemble de la saison, ces dépar- plus de difficultés à trouver une clien-
tements restent les plus attractifs mais tèle, avec seulement 46 % et 43 % de
l'écart se creuse entre eux : la Savoie taux d'occupation.
gagne 2 points par rapport à l'hiver
Taux d'occupation par mois en %
Décembre Janvier Février Mars Avril Hiver Rappel
2001-2002 2000-2001
Savoie 48 77 85 80 57 73 71
Haute-Savoie 28 60 79 56 33 55 56
Isère 25 47 64 56 31 47 51
Drôme 9 1630 4031 27 21
Ain 9 1829 2123 21 21
Ardèche 17 17 29 28 43 30 26
Loire 16 12 27 19 28 21 18
Rhône 32 26 27 33 32 30 23
Rhône-Alpes 32 60 73 63 41 57 57
Source : INSEE - ORT
La répartition des nuitées par type de ticulièrement prisé par le corps ensei-Durée de séjour
public reste sensiblement la même que gnant pour organiser les classes deen diminution
l'hiver dernier ; les familles et les clas- neige.
ses-colonies se partagent 91 % des L'ensemble de la clientèle choisit tou-
nuitées sur la saison. La clientèle fa- jours massivement la formule en pen-
miliale se maintient avec 57 % des nui- sion complète ; en revanche, elle sé-
tées. Pendant les vacances de Noël et journe moins longtemps. Les séjours
de printemps (décembre et avril) elle d'une semaine sont moins nombreux
atteint 70 et 60 % de la fréquentation ; que l'an dernier ; cependant cette du-
c'est logiquement durant ces mois que rée reste celle adoptée par la grande
les classes-colonies sont les moins majorité des clients.
nombreuses, mars étant un mois par-
1 Dans la suite du document, les départements sont classés par ordre décroissant du nombre de nuitées
2
INSEE Rhône-Alpes Résultats N°102 - novembre 2002Nuitées par formule Séjours selon la durée en %en milliers
Pension / Hiver Moins Une TotalDeuxdemi-Location 2001- d’une semaine semaine en %semainespension 2002
ou plus
Savoie 425 2 515 2 940
Haute-Savoie 227 1 785 2 012 Savoie 18 81 1 100
Isère 98 719 817 Haute-Savoie 41 56 3 100
Drôme 28 90 118 Isère 28 68 4 100
Ain 35 52 87 Drôme 69 26 5 100
Ardèche 36 39 75 Ain 46 49 5 100
Loire 14 35 49 Ardèche 45 50 5 100
Rhône 13 33 46 Loire 88 12 0 100
Rhône 94 4 2 100
Rhône-Alpes 876 5 268 6 144
% 14 86 100 Rhône-Alpes 27 71 2 100
Rappel hiver Rappel hiver 2000-01 20 78 2 100
2000-2001 927 5 404 6 331
Source : INSEE - ORT Source : INSEE - ORT
La clientèle étrangère représente seu- la part de la clientèle étrangère est laChute de la
lement 11 % des nuitées de la région plus importante : elle atteint 20 % dansfréquentation étrangère contre 21 % l'année dernière. Cette les premiers et 16 % dans les seconds.
baisse est nette pour tous les mois de
Part de la clientèle étrangèrela saison. Elle touche plusieurs dépar- en %
tements, notamment dans les Alpes :Part des nuitées par public Clientèle d'origineen %
l'Isère perd 14 points, la Haute-Savoie
Groupes 16 points. La Savoie résiste mieux et
Autres (5)sportifs française étrangère
conserve un taux de 17 % contre 22 %(4)
en 2001 ; malgré cette baisse, elle resteClasses/ Savoie 83 17
colonies la destination privilégiée des étran- Haute-Savoie 93 7
(34) Isère 94 6gers : environ 70 % des étrangers pré-
Drôme 96 4
Familles et sents en Rhône-Alpes l'hiver dernier
Ain 98 2
individuels avaient choisi ce département pour Ardèche 94 6
(57)
Loire 95 5leurs vacances.
Rhône 86 14C'est dans les auberges de jeunesses et
centres internationaux de séjours mais Rhône-Alpes 89 11
aussi dans les villages de vacances que
Source : INSEE - ORT Source : INSEE - ORT
En Rhône-Alpes, 929 établissements for- des établissements de la région, ilsDes structures d'accueil
ment le parc des hébergements collec- comptabilisent 30 % des lits. Inverse-gérées principalement tifs en 2002. 78 % d'entre eux se concen- ment les centres de vacances regroupent
par des associations trent dans les trois départements alpins. 69 % des hébergements mais seulement
Si la Haute-Savoie représente le plus gros 53 % des places.
parc de la région en nombre d'établisse- 23 % des établissements de Rhône-Alpes
ments (323) devant la Savoie (240), c'est (36 000 lits) sont à vocation commer-
cette dernière qui est la plus importante ciale ; le reste des hébergements est
en nombre de places : elle rassemble 33 administré entre autres par les associa-
% des lits de la région. tions, les comités d'entreprises et les
Parmi les grosses structures de la région, collectivités territoriales. Le monde as-
on note l'importance des villages de va- sociatif gère à lui seul plus de la moitié
cances : s'ils ne représentent que 12 % des lits (59 %).
Parc régional des hébergements collectifs
Nombre d'équipements Nombre
de placesNombre
hiverTotal Rappeld'établisse- Apparte- % 2001-Chambres Dortoirs Studiosments 2001- 2000-ments 20022002 2001
Savoie 240 9 166 955 186 1 182 11 489 35 11 609 38 754
Haute-Savoie 323 8 014 1 814 331 468 10 627 32 10 085 38 261
Isère 159 3 644 786 275 302 5 007 15 4 818 18 283
Drôme 62 1 050 295 95 178 1 618 5 1 549 6 284
Ain 41 769 257 41 105 1 172 4 1 257 4 759
Ardèche 46 858 153 28 598 1 637 5 1 592 6 705
Loire 36 413 124 0 68 605 2 626 2 562
Rhône 22 528 112 0 32 672 2 673 2 085
Rhône-Alpes 929 24 442 4 496 956 2 933 32 827 100 32 209 117 693
dont : centres de vacances 645 11 341 4 017 148 400 15 906 49 16 162 62 726
villages-vacances 109 7 584 89 627 2 266 10 566 32 10 096 34 929
maisons familiales 113 3 690 199 177 189 4 255 13 4 337 13 657
autres 62 1 827 191 4 78 2 100 6 1 614 6 381
Rappel (au 1/12/2000) 952 23 790 4 447 944 3 028 32 209
erSource : INSEE - ORT, au 1 décembre 2001
3
INSEE Rhône-Alpes Résultats N°102 - novembre 2002Définitions Méthodologie
- Les hébergements collectifs compren- LL'INSEE réalise, en partenariat avec
nent : l'Observatoire Régional du Tourisme,
. les Villages de Vacances classés une enquête de fréquentation auprès des
confort et grand confort (décret n° hébergements collectifs. Son but est de
75.1102 du 18/11/75) : est considéré mieux connaître le parc des héberge-
comme Village de Vacances tout ensem- ments collectifs, d'analyser son évolution
ble d'hébergements faisant l'objet d'une et de suivre sa fréquentation à la se-
exploitation globale de caractère commer- maine.
cial ou non, destiné à assurer des séjours Effectuée à un rythme mensuel, par voie
de vacances et de loisirs. Le prix, forfai- postale, sur deux saisons (hiver : de
taire, comporte la fourniture de repas ou décembre à avril ; été : de mai à septem-
de moyens individuels pour les préparer bre), cette enquête permet un suivi ré-
et l'usage d'équipements collectifs, per- gulier de la fréquentation de ce type d'hé-
mettant des activités de loisirs sportifs bergement. Elle est réalisée auprès des
et culturels. directeurs d'établissements (environ 660
. les Maisons Familiales de Vacan- unités interrogées) :
ces agréées (décret n° 90.1054 du 23/ - les villages de vacances, les auberges
11/90) : les Maisons Facan- de jeunesse et les centres internationaux
ces sont des établissements sans but lu- de séjour sont interrogés exhaustive-
cratif, à caractère social, familial et cul- ment dans les huit départements.
turel, qui ont pour principale vocation - les centres de vacances et les maisons
l'accueil des familles pendant leurs va- familiales de vacances sont interrogés
cances et leurs loisirs. Elles sont, en prio- exhaustivement dans l'Ain, l'Ardèche, la
rité, ouvertes aux familles ayant des re- Drôme, la Loire et le Rhône ; et par son-
venus modestes. Elles peuvent accueillir, dage (taux de 1/2) en Isère, Savoie et
notamment en dehors des vacances sco- Haute-Savoie. Pour la partie sondée,
laires, d'autres catégories d'usagers défi- l'échantillon est renouvelé par moitié
nies par arrêté interministériel. Elles tous les ans.
doivent offrir des locaux d'hébergement, La collecte, le traitement et l'exploitation
des moyens de restauration et des servi- de l'information sont réalisés par
ces collectifs adaptés aux besoins des fa- l'INSEE Rhône-Alpes.
milles.
. les Centres de vacances (décret du
29/01/60) : ils ont pour vocation d'ac-
cueillir et d'héberger collectivement des
mineurs de 4 à 18 ans à l'occasion des
Données disponibles
vacances scolaires, des congés profes-
sionnels ou des loisirs. Ils doivent répon-
Les informations ci-dessous sontdre à des normes particulières tant pour
diffusables aux niveaux régional et dépar-l'encadrement (qualification, diplôme, ef-
temental pour chaque semaine, chaquefectif...) que pour les locaux. Chaque sé-
mois et pour la saison complète :jour fait l'objet d'une déclaration à la Di-
- la capacité d'accueil en nombre d'équi-rection de la Jeunesse et des Sports.
pements et nombre de places,. les autres hébergements : auber-
- le taux d'occupation des équipements,ges de jeunesse, centres internationaux
- la fréquentation en nombre de nuitéesde séjours
et nombre d'arrivées. - Equipement : on distingue 4 types
Dernières parutions sur les hébergementsd'équipement :
collectifs dans INSEE Rhône-Alpesla chambre : de 1 à 4 places-lits
Résultats :le dortoir : 5 places-lits et plus
- Hiver 2000-01 N° 95 - juin 2002le studio : 1 pièce
l'appartement : 2 pièces et plus - Eté 2001 N° 98 - juillet 2002
Le studio et l'appartement sont équipés
d'un coin-cuisine
- Nombre de nuitées = nombre total de
nuits passées dans un établissement par
Pour tout renseignement :l'ensemble de ses clients.
INSEE - Rhône-Alpes - Diffusion
- Taux d'occupation = nombre d'équi-
165 rue Garibaldi - 69401 Lyon
pements occupés X 100 / nombre d'équi- Tél 04 78 63 22 02
pements offerts, exprimé à la semaine ou Fax 04 78 63 25 25
au mois.
Directeur de publication : E. Traynard - Mode de gestion :
Rédacteur en chef : P. Reydethébergementsgestion associative
à butcomité d'entreprise Prix :} non lucratif - au numéro, 2,2 €collectivité territoriale
- sur abonnement, 19 €société commerciale, entreprise indi-
viduelle : hébergements à but lucratif
N°ISSN 1254-7093
4
INSEE Rhône-Alpes Résultats N°102 - novembre 2002

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.