Hébergements collectifs: hiver 1998-1999

Publié par

Au cours de l'hiver 1998-1999, les touristes ont passé plus de 4,5 millions de journées-vacances dans les hébergements collectifs de Rhône-Alpes. La Savoie, la Haute-Savoie et l'Isère, qui disposent de 80% des équipements de la région, ont enregistré 90% des journées vacances. Cela concerne surtout les familles, la part de la clientèle étrangère restant faible. La formule la plus répandue est: une semaine en pension complète.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Insee Rhône-Alpes
Résultats
N° 53
Février 2000
Hébergements collectifs :
hiver 1998-1999
Au cours de l’hiver 1998-99, les touristes ont passé plus de 4,5 millions de
journées-vacances dans les hébergements collectifs de Rhône-Alpes. La Sa-
voie, la Haute-Savoie et l’Isère, qui disposent de 80 % des équipements de
la région, ont enregistré 90 % des journées-vacances.
Les familles représentent le public privilégié, et la part de la clientèle d’ori-
gine étrangère reste faible.
La « formule » la plus répandue consiste en un séjour d’une semaine en
pension complète.
SERVICE STATISTIQUE Fréquentation des hébergements collectifs*
Division TOURISME hiver 1998-99
Haute-Savoie
Ain
Rhône
SavoieLoire
Nombre de
Ardèche journées-vacances
(en milliers)
Isère
2 500
Drôme
1 250
250
*A l'exclusion du Rhône où les établissements interrogés sont trop peu nombreux
Source : INSEE - ORT
© I.N.S.E.E. Paris 1999 © I.G.N. Paris1990Pendant l’hiver 1998-99, la région pins représentent plus de 80 % de laInfrastructure : 80 %
Rhône-Alpes a offert un parc de 399 capacité d’accueil régionale : 42 % endans les trois 1hébergements collectifs , soit plus de Savoie, 24 % en Haute-Savoie et 15 %
départements alpins 68 000 places. Celles-ci se répartissent en Isère. La taille régionale moyenne
pour 25 % en gîtes et 75 % en cham- de 171 places par établissement reste
2bres . stable par rapport aux hivers précé-
A eux seuls, les trois départements al- dents.
1 2 Voir méthodologie p. 4 Voir définitions p. 4
Parc régional des hébergements collectifs
Nombre moyen de
Nombre Nombre d'équipements Nombre de places places
d'établisse-
Gîtes Chambres Total Gîtes Chambres Total % par équip. par étab.ments
Ain 17 176 471 647 1 055 1 465 2 520 4 3,9 148
Ardèche 25 606 745 1 351 2 865 2 104 4 969 7 3,7 199
Drôme 30 283 775 1 058 1 463 2 138 3 601 5 3,4 120
Isère 69 518 2 372 2 890 2 552 7 955 10 507 15 3,6 152
Loire 14 93 179 272 453 651 1 104 2 4,1 79
Rhône 7 39 290 329 261 707 968 1 2,9 138
Savoie 134 1 078 7 742 8 820 5 106 23 292 28 398 42 3,2 212
Hte-Savoie 103 716 4 411 5 127 3 074 12 976 16 050 24 3,1 156
Rhône-Alpes 399 3 509 16 985 20 494 16 829 51 288 68 117 100 3,3 171
dont :
Villages 126 2 977 7 939 10 916 14 050 21 648 35 698 52 3,3 283
Maisons familiales 119 299 4 298 4 597 1 493 13 245 14 738 22 3,2 124
Autres 154 233 4 748 4 981 1 286 16 395 17 681 26 3,5 115
Source : INSEE - ORT
Le taux d’oc-Taux d'occupation : en %Taux d'occupation par mois
cupation en hausse Décem- Hiver Rappelmoyen en Janvier Février Mars Avril
1997-98bre 1998-99
Rhône-Alpes
Ain 21 30 57 28 34 34 31pour l’hiver
Ardèche 27 30 33 23 55 35 30
1998-99 est Drôme 17 30 46 33 39 34 28
Isère 47 60 78 48 38 55 52de 62 %, en
Loire 26 34 42 35 36 34 41hausse de 4
Savoie 69 76 89 73 48 72 67
points par Hte-Savoie 53 70 82 69 46 65 60
rapport à l’hi-
Rhône-Alpes* 56 68 80 62 46 62ver précé-
Rappel 1997-98 48 63 75 67 39 58
dent. Chaque
*A l'exclusion du Rhône où les établissements interrogés sont trop peu nombreuxmois de la
Source : INSEE - ORT
saison, sauf
Pendant la saison 1998-99, l’indice demars, profite de cette amélioration.
fréquentation est égal à 57 %, enLes taux d’occupation les plus forts
hausse de 5 points par rapport à l’hi-bénéficient aux trois départements al-
pins au mois de février : 78 % en Isère, ver précédent. C’est en février, et dans
82 % en Haute-Savoie et même 89 % les départements alpins, que cet indice
est le plus élevé ; pour ce mois, en Sa-en Savoie. La dernière semaine de dé-
voie, plus de 85 % des places disponi-cembre, avec un taux d’occupation de
bles sont occupées contre 78 % en78 %, se révèle également une période
très fréquentée dans la région. Haute-Savoie et 71 % en Isère.
La région Rhône-Alpes aJournées-vacances : Evolution annuelle de la fréquentation
enregistré l’hiver dernier en %en hausse dans les hébergements collectifs
plus de 4,5 millions de
journées-vacances, soit
8
une hausse d’activité de
7 % par rapport à l’hiver 4
1précédent . Les deux
Savoies concentrent 80 % 0
des journées-vacances
-4
passées dans la région.
Les mois de février et
-8
mars restent les plus fré-
quentés.
1hiver 1995-96 hiver 1996-97 hiver 1997-98 hiver 1998-99
Source : INSE ORT
1Evolution calculée à champ constant (voir méthodologie p. 4).
2Journées-vacances par département en milliers
Hiver Autres (290)Décembre Janvier Février Mars Avril %
1998-99
Isère (639)
Ain 8 14 29 15 15 81 2
Ardèche 12 9 14 12 48 95 2
Drôme 6 12 21 19 25 83 2
SavoieIsère 88 136 200 143 72 639 14 en milliers (2 453)
Loire 5 5 7 6 8 31 1
Savoie 336 527 658 642 290 2 453 53
Hte-Savoie 152 243 325 309 138 1 167 26
Haute-Savoie
(1 167)
Rhône-Alpes* 607 946 1 254 1 146 596 4 549 100
* A l'exclusion du Rhône où les établissements interrogés sont trop peu nombreux Source : INSEE - ORT
Source : INSEE - ORT
Ce sont surtout les familles qui ontFamilles :
fréquenté les hébergements collec- Journées-vacances par publicpublic dominant en millierstifs en Rhône-Alpes pendant l’hiver
1998-99. Elles représentent près
Autres (248)
des trois quarts des journées-vacan- Groupes sportifs
(239)ces contre 16 % pour les classes et
Classes/colonies. Leur destination privilégiée
colonies (728)est la Savoie pour 57 % d’entre el-
Famillesles.
(3 334)La part de la clientèle d’origine
étrangère reste stable par rapport à
l’hiver précédent, à 12% des jour-
nées-vacances. 61 % des touristes
étrangers passant leurs vacances
Source : INSEE - ORT
dans les hébergements collectifs de
la région choisissent la Savoie et 26
% séjournent en Haute-Savoie.
Journées-vacances par public Part de la clientèle étrangère en %en %
Familles et Groupes Troisième Classes et Divers TotalSéminaires Clientèle d'origine
sportifs âgeindividuels colonies
Ain 47 4 6 1 38 4 100 française étrangère
Ardèche 47 4 7 3 33 6 100
Drôme 33 5 6 4 46 6 100 Ain 98 2
Isère 68 1 4 2 21 4 100 Ardèche 96 4
Loire 36 6 16 0 36 6 100 Drôme 98 2
Savoie 78 1 6 1 12 2 100 Isère 91 9
Hte-Savoie 74 1 4 3 16 2 100 Loire 93 7
Savoie 87 13
Rhône-Alpes * Hte-Savoie 88 12
1998-99 73 1 5 2 16 3 100
(en milliers) 3 334 50 239 75 728 123 4 549 Rhône-Alpes*
Hiver 1998-99 88 12* A l'exclusion du Rhône où les établissements interrogés sont trop peu nombreux
Rappel* 1997-98 88 12
Source : INSEE - ORT
* A l'exclusion du Rhône où les établissements
interrogés sont trop peu nombreux
Source : INSEE - ORT
Les touristes confortent leur choixDurée de séjour :
de la formule "pension ou demi-pen-
une semaine au plus sion" pour leurs vacances d’hiver
puisque 85 % d’entre eux l’ont choi-
sie (cette formule est en hausse de
5 points par rapport à l’hiver der-
nier). Journées-vacances par formule
en milliers
Pension /
demi- Séjours selon la durée Gîte Totalen %
pension
Ensemble
Moins d’une Une Deux Plus de deux
Hiver Ain 48 33 81
semaine semaine semaines semaines
1998-99 Ardèche 60 35 95
Drôme 19 64 83Ain 71 28 1 0 100
Isère 103 536 639Ardèche 12 87 1 0 100
Loire 10 21 31Drôme 66 25 6 3 100
Savoie 302 2 151 2 453Isère 18 81 1 0 100
Hte-Savoie 160 1 007 1 167Loire 56 38 1 5 100
Savoie 12 82 3 3 100
Rhône-Alpes*Hte-Savoie 15 83 2 0 100
1998-99 702 3 847 4 549
% 15 85 100Rhône-Alpes* 15 82 2 1 100
Source : INSEE - ORT Source : INSEE - ORT
* A l'exclusion du Rhône où les établissements interrogés sont trop peu nombreux
3MéthodologieDéfinitions
L’INSEE réalise, en partenariat avec. Les hébergements collectifs
l’Observatoire Régional du Tou-comprennent :
risme, une enquête de fréquenta-. Les Villages de Vacances (Dé-
tion dans les Villages et les Maisonscret n° 75.1102 du 18/11/75) : est
Familiales de Vacances.considéré comme Village de Vacan-
Effectuée à un rythme mensuel, parces tout ensemble d’hébergements
voie postale, sur deux saisons (hi-faisant l’objet d’une exploitation
ver : de décembre à avril ; été : deglobale de caractère commercial ou
juin à septembre), cette enquêtenon, destiné à assurer des séjours
permet un suivi conjoncturel de lade vacances et de loisirs. Le prix,
fréquentation de ce type d’héber-forfaitaire, comporte la fourniture
gement. C’est une enquête exhaus-de repas ou de moyens individuels
tive réalisée auprès des directeurspour les préparer et l’usage d’équi-
d’établissements (environ 350 uni-pements collectifs, permettant des
tés enquêtées).activités de loisirs sportifs et cul-
Son but est de connaître et d’ana-turels.
lyser le parc des Villages et Maisons. Les Maisons Familiales de
Familiales de Vacances, son évolu-Vacances (Décret n° 90.1054 du
tion et suivre sa fréquentation à la23/11/90) : les Maisons Familia-
semaine.les de Vacances sont des établisse-
La collecte, le traitement et l’exploi-ments sans but lucratif, à carac-
tation de l’information sont réali-tère social, familial et culturel, qui
sés par la Direction Régionale deont pour principale vocation l’ac-
l’INSEE Rhône-Alpes.cueil des familles pendant leurs va-
cances et leurs loisirs. Elles sont, > L’INSEE a réalisé une mise à jour
en priorité, ouvertes aux familles du parc des hébergements collectifs.
On ne peut donc pas comparerayant des revenus modestes. Elles
directement le nombre de journées-peuvent accueillir, notamment en
vacances enregistrées au cours dedehors des vacances scolaires,
d’autres catégories d’usagers défi- l’hiver 1998-99 avec celui de l’hiver
nies par arrêté interministériel. El- 1997-98. C’est pourquoi l’évolution
entre les deux saisons a été calculéeles doivent offrir des locaux d’hé-
« à champ constant » entre les deuxbergement, des moyens de restau-
saisons.ration et des services collectifs
adaptés aux besoins des familles.
. Les autres hébergements : Données disponibles
auberges de jeunesse, centres in- Les informations ci-dessous sont
ternationaux de séjour, et certains disponibles aux niveaux régional et
centres de vacances. départemental pour chaque se-
- Equipement : on distingue le gîte maine, chaque mois et pour la sai-
(formule location) et la chambre son complète :
(formule pension et demi-pension). - la capacité d’accueil en nombre
Les établissements regroupent sou- d’équipements et nombre de places,
vent les deux types d’équipements. tant pour les gîtes que pour les
- Taux d’occupation : nombre chambres,
d’équipements occupés X 100 / - le taux d’occupation des équipe-
nombre d’équipements disponibles, ments,
exprimé à la semaine ou au mois. - la fréquentation en nombre de jour-
- Journées-vacances : nombre to- nées-vacances,
tal de journées passées dans un - le type de clientèle et la durée de
établissement par l’ensemble de ses séjour.
clients.
- Indice de fréquentation : nom- Dernières parutions sur les héberge-
bre de journées-vacances X 100 ments collectifs dans INSEE Rhône-
/ nombre de places disponibles Alpes Résultats
dans la période considérée. - Hiver 1996-97 N° 34 - juillet 1997
- Durée moyenne de séjour : nom- - Eté 1997 N° 42 - mai 1998
bre de journées-vacances / nom- - Hiver 1997-98 N° 48 - janvier 1999
bre de personnes reçues. - Eté 1998 N° 49 - avril 1999
Pour tout renseignement :
INSEE - Rhône-Alpes - Diffusion Prix :
165 rue Garibaldi - 69401 Lyon - au numéro, 15 F (2,29 €)
Tél 04 78 63 22 02 - sur abonnement, 140 F (21,34 €).
Fax 04 78 63 25 25
Directeur de publication : E. Traynard
N°ISSN 1254-7093Rédacteur en chef : P. Reydet
4

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.