Hôtellerie : 8,4 millions de nuitées au cours de l'hiver 2001-2002

De
Publié par

Au cours de la saison d'hiver 2001-2002, l'hôtellerie homologuée de Rhône-Alpes a enregistré 8,4 millions de nuitées. La fréquentation, particulièrement élevée en milieu de saison, a bénéficié surtout aux stations de montagne et aux départements alpins. La fréquentation étrangère, en baisse, représente 30 % de la clientèle régionale. Les touristes étrangers fréquentent surtout les stations de montagne. Leur durée de séjour est plus longue que celle des Français. La clientèle d'affaires, qui représente un tiers des nuitées en Rhône-Alpes, est importante dans la Loire et le Rhône. Les hôtels de chaîne, principalement implantés en zone urbaine, représentent plus du quart des nuitées.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins

Insee Rhône-Alpes
Résultats
Numéro 103
Décembre 2002
Hôtellerie : 8,4 millions de nuitées
au cours de l’hiver 2001-2002
Au cours de la saison d’hiver 2001-2002, l’hôtellerie homologuée
de Rhône-Alpes a enregistré 8,4 millions de nuitées. La
fréquentation, particulièrement élevée en milieu de saison, a bénéficié
surtout aux stations de montagne et aux départements alpins.
La fréquentation étrangère, en baisse, représente 30 % de la clientèle
régionale. Les touristes étrangers fréquentent surtout les stations de
montagne. Leur durée de séjour est plus longue que celle des Français.
La clientèle d’affaires, qui représente un tiers des nuitées en Rhône-Alpes,
est importante dans la Loire et le Rhône.
Les hôtels de chaîne, principalement implantés en zone urbaine, représentent
plus du quart des nuitées.
Chantal Drouin-Manissier
L'hôtellerie en Rhône-Alpes pendant l'hiver 2001 - 2002
Bourgogne Franche-Comté
Suisse
Ain
HauteRhône
Savoie
Loire
Savoie
Isère Nombre de
Auvergne nuitées
Italie(en milliers)
Ardèche 2600
Drôme
1500
Taux d'occupation en (%)
plus de 60 de 40 à 50
300
moins de 40de 51 à 60
Provence-Alpes-Côte-d'AzurLanguedoc-Roussillon
Source : INSEE et Direction du tourisme
Ce numéro d’INSEE Rhône-Alpes Résultats est téléchargeable à partir du site Internet
www.Insee.fr/rhone-alpes, à la rubrique «Publications».
© INSEE 2002 - IGN 1999Avec 8,4 millions de nuitées enregistréesFévrier : mois le plus Nuitées par catégorie en milliersdans les hôtels homologués de la région
attractif de la saison dans 4 étoilesRhône-Alpes au cours de l’hiver 0 étoile
(621) (931)les stations de montagne 2001-02, la fréquentation diminue
3 étoilesde 2 % par rapport à la saison 2000-01, 1 étoile
(2 584) (297)mais reste supérieure de 3 % à celle de
1999-2000. Comme les hivers précé-
dents, les trois départements alpins ont
accueilli 70 % de la fréquentation de la
région.
Plus de 4,1 millions de nuitées ont été
comptabilisées dans les stations de mon-
1tagne , dont 89 % en Savoie et Haute- 2 étoiles
(3 980)Savoie ; 3,5 millions de nuitées l’ont été
en zone urbaine, dont 41 % dans le seul
Source : INSEE et Direction du Tourismedépartement du Rhône. Les mois de
février et mars, de fréquentation équi-
valente, représentent ensemble la moi-
tié des nuitées de la saison. Mais février
est le plus attractif dans les stations de
montagne, où il représente pratiquement
30 % de la fréquentation ; la saison dé-
bute vraiment en janvier (22 %), mars Comme l’hiver dernier, plus des trois
fait encore le plein (25 %) et malgré les quarts des nuitées sont enregistrées
vacances scolaires, décembre et avril ne dans les hôtels deux ou trois étoiles :
représentent que 13 et 10 %. respectivement 47 et 31 %.
2 en milliersNuitées par mois et département
Hiver Evol./hiver
Décembre Janvier Février Avril %Mars 2001-02 2000-01 (%)
Savoie 368 549 685 647 359 2 608 32 -1
Haute-Savoie 281 441 596 540 246 2 104 25 -5
Rhône 272 263 268 353 335 1 491 18 -2
Isère 177 222 287 249 184 1 119 13 5
Ain 63 59 76 90 86 374 4 3
Drôme 64 60 72 86 87 369 4 -7
Loire 48 50 50 60 56 264 3 -12
Ardèche 11 11 12 20 31 85 1 0
Rhône-Alpes 1 284 1 655 2 046 2 045 1 384 8 414 100
% 15 20 24 24 17 100
Evol./hiver
e2000-01(%) -5 0 4 -11 -2
e : valeur non significative Source : INSEE et Direction du Tourisme
Sur l’ensemble de la saison, le taux d’oc- celui des 0 et 3 étoiles (environ 61%).Taux d’occupation :
cupation est stable par rapport à l’hiver Celui des hôtels 2 étoiles se maintient
plus élevé en station de dernier avec 57 % : il est stable dans à 54 % ; bien qu’en légère progression,
montagne tous les départements excepté le Rhône celui des hôtels 1 étoile est toujours le
et la Loire où il baisse respectivement plus faible (42 %).
de 3 et 2 points, ainsi que l’Isère où il
gagne 2 points. Au niveau régional, le nombre de cham-
Les stations de montagne ont le plus fort bres offertes pendant l’hiver reste sta-
taux d’occupation (66 %), avec un record ble mais avec des disparités selon les
en Savoie (72 %). En zone urbaine, il départements, celui des chambres oc-
est d’environ 56 % : avec 63 et 60 %, cupées recule légèrement. Dans le
l’Isère et le Rhône détiennent le taux le Rhône et la Loire, l’occupation des
plus fort, l’Ardèche a le plus faible chambres diminue plus fortement que
(34 %) ; les autres départements oscillent l’offre, alors que dans l’Isère l’occupa-
entre 50 et 55 %. En montagne hors tion augmente plus que l’offre. Un taux
station et en zone rurale, le taux d’occu- de remplissage par chambre en léger
pation est en moyenne de 36 %. recul explique une baisse plus impor-
En recul de 5 points par rapport à l’hi- tante des nuitées que des chambres
ver précédent, le taux d’occupation des occupées notamment dans la Drôme,
hôtels 4 étoiles se retrouve au niveau de la Loire et la Savoie.
1 Rhône-Alpes est répartie en quatre espaces touristiques : stations de montagne, montagne hors stations, urbain et rural.
2 Dans l’ensemble du document, les départements sont classés par ordre décroissant du nombre de nuitées.
2 Insee Rhône-Alpes Résultats n° 103 décembre 2002Taux d'occupation par mois en %
Hiver Rappel
Décembre Janvier Février Mars Avril
2001-02 2000-01
Savoie 60 65 77 70 48 65 64
Haute-Savoie 49 56 68 63 42 57 57
Rhône 54 55 57 67 62 59 62
Isère 51 57 65 62 51 57 56
Ain 42 42 52 54 51 48 48
Drôme 40 41 45 50 45 44 44
Loire 44 45 49 52 48 48 50
Ardèche 25 26 29 27 29 27 27
Rhône-Alpes 51 55 64 63 50 57
Rappel 2000-01 50 57 64 60 53 57
Source : INSEE et Direction du Tourisme
Taux d'occupation par catégorie en %
Capacité d 'accueil Hiver 2001-2002
Hiver 2000-2001évolution / hiver 2000-01 en %
0 étoile
Chambres Chambres
occupéesoffertes
1 étoile
Savoie -0,3 0,2
Haute-Savoie -2,6 -3,2 2 étoiles
Rhône 1,1 -3,8
Isère 2,1 5,5 3 étoiles
Ain 0,3 0,9
Drôme -3,5 -3,5 4 étoiles
Loire 0,7 -3,9
Ardèche -1,8 -1,3
Total
Rhône-Alpes -0,4 -1,2 400 10 20 30 50 60 70
Source : INSEE et Direction du Tourisme Source : INSEE et Direction du Tourisme
Pendant les vacances scolaires, les stations de montagne font le plein
Au niveau régional, le taux d’occupation atteint à peine 52 % pendant les vacan-
ces de Noël alors qu’il atteint en moyenne 63 % pendant les quatre semaines
des vacances d’hiver, culminant à 65 et 64 % pour les semaines de vacances de
la zone A (dont dépendent les académies de Lyon et Grenoble).
Pendant les vacances de Noël, le taux d’occupation en zone urbaine tombe à
37 % alors que pendant les vacances d’hiver il est de 56 %. C’est dans les hôtels
de station de montagne que les taux d’occupation sont les plus forts : ils attei-
gnent 77 % pendant les vacances de Noël et 81 % pendant les vacances d’hiver.
La semaine de Noël est la plus attractive dans toutes les stations de montagne,
notamment dans celles de Savoie qui affichent 86 % d’occupation dans leurs
hôtels.
Pendant les vacances scolaires d’hiver, c’est la première semaine de vacances
de la zone A qui attire le plus dans les stations de Savoie et de Haute-Savoie (93
et 85 % de taux d’occupation !), alors que c’est la deuxième semaine de vacan-
ces de zone A dans les stations de l’Isère et de l’Ain (79 et 83 %).
Avec 2,3 nuitées, la durée moyenne deDes séjours plus longs
séjour dans les hôtels de la région est
dans les hôtels de station identique à celle de l’hiver dernier. Les Durée moyenne de séjour en nuitéesde montagne touristes séjournent le moins longtemps
Hiver 2001-02 Rappel 2000-01en zone rurale (1,4 nuitée), légèrement
plus longtemps en zone urbaine (1,6) Savoie 3,9 4
Haute-Savoie 2,8 2,9et en montagne hors station (1,9). C’est
Rhône 1,5 1,6dans les hôtels de station que les sé-
Isère 2,0 2,1
jours sont les plus longs avec 4,4 nui- Ain 1,6 1,6
Drôme 1,5 1,3tées, notamment en Savoie où ils dé-
Loire 1,5 1,6passent les 5 nuitées. La clientèle étran-
Ardèche 1,6 1,8
gère séjourne en moyenne plus long-
temps que la clientèle française, surtout Clientèle française 2,1 2,1
Clientèle étrangère 2,9 3,1en montagne (5,2 contre 4 nuitées) ; en
ville et à la campagne leur durée de sé-
Ensemble 2,3 2,3
jour est à peu près équivalente à celle
de la clientèle française. Source : INSEE et Direction du Tourisme
Insee Rhône-Alpes Résultats n° 103 décembre 2002 3Définitions Données disponibles
- Les informations ci-dessous sontCatégorie : classement homologué
diffusables pour chaque mois, cha-de l’hôtel (de 0 à 4 étoiles luxe).
que saison touristique et pour l’an-Nombre de nuitées = somme des
née complètenuitées passées dans l’hôtel par l’en-
. aux niveaux régional, départemen-semble des clients.
tal et infra-départemental (zone tou-Taux d’occupation = somme du
ristique) :nombre de chambres occupées cha-
*capacité d’accueil en nombre d’éta-que jour d’ouverture dans le mois X
blissements et nombre de chambres100 / somme du nombre de cham-
offertes,bres offertes chaque jour d’ouverture
*fréquentation en nombre d’arri-dans le mois.
vées et de nuitées,Durée moyenne du séjour = nom-
*taux d’occupation et durée de sé-bre de nuitées / nombre d’arrivées.
jour,Clientèle étrangère : c’est le pays
*fréquentation étrangère.de résidence habituelle qui est re-
. aux niveaux régional et dépar-tenu, non pas la nationalité.
temental :Clientèle d’affaires : constituée de
*part de la clientèle d’affaires,personnes en déplacement profes-
*données sur les hôtels de chaînesionnel (VRP, réunions, stages, sémi-
et hôtels indépendants.naires, ouvriers de chantier, etc...).
- Dernières parutions sur l’hôtelle-Hôtels de chaîne : hôtels indépen-
rie dans INSEE Rhône-Alpes Résul-dants franchisés (ex : Relais Bleus,
tats, disponibles sur le site internet :Fimotel) et hôtels de chaîne intégrée
(ex : Formule 1, Sofitel).
Hiver 2000-01 N° 93 - mars 2002Hôtels indépendants : y compris les
Eté 2001 N° 99 - juillet 2002
hôtels de chaîne volontaire (ex :
Touring Hôtel, Logis de France).
Méthodologie
L’enquête de fréquentation hôtelière
est réalisée par l’INSEE à la demande
de la Direction du Tourisme.
Une extension régionale, décidée
dans le cadre de l’Observatoire Ré-
gional du Tourisme (ORT), permet
d’obtenir des résultats au niveau des
38 zones touristiques de Rhône-Al-
pes.
Objectif : disposer d’une informa-
tion statistique mensuelle sur la fré-
quentation des hôtels homologués
«Tourisme» et classés de 0 à 4 étoi-
les luxe.
Echantillon : environ 1 400 hôtels
sur 2 500 sont interrogés chaque
mois.
Résultats : des tableaux synthéti-
ques présentent chaque mois, par dé- Pour tout renseignement :
partement et zone touristique, le INSEE - Rhône-Alpes - Diffusion
165 rue Garibaldi - 69401 Lyonsuivi régulier de l’activité hôtelière :
Tél 04 78 63 22 02
nombre de nuitées, taux d’occupa-
Fax 04 78 63 25 25
tion, durée moyenne de séjour, etc...
Directeur de publication : E. Traynard
> En raison de la méthode utilisée Rédacteur en chef : P. Reydet
(enquête par sondage), et compte
Prix :
tenu de leur précision, les données - au numéro, 2,2 ?
- sur abonnement, 19 ?présentées dans ce document sont
arrondies : les valeurs sont en mil-
N°ISSN 1254-7093
liers.
4 Insee Rhône-Alpes Résultats n° 103 décembre 2002Pendant l’hiver 2001-02, la clientèle Ce sont les stations de Savoie qui atti-Les deux tiers des nuitées
étrangère a passé près de 2,5 millions rent le plus la clientèle étrangère.étrangères se passent dans
de nuitées dans les hôtels de la région, Comme les hivers précédents les tou-
les stations de montagne soit 10 % de moins que pendant l’hiver ristes britanniques restent les plus
précédent retrouvant ainsi le niveau de nombreux et représentent plus du tiers
fréquentation de l’hiver 1999-2000 : les de la fréquentation étrangère. La fré-
touristes étrangers ont moins fréquenté quentation des touristes belges a pro-
les hôtels de zone rurale (-19 %) et ceux gressé de 10 %, celle des touristes en
de la montagne hors station (-13 %). Les provenance des USA a chuté de 37 %
stations de montagne ont accueilli les par rapport à l’hiver dernier ; ils repré-
deux tiers des nuitées étrangères de la sentent respectivement 13 % et seule-
saison, et même plus des trois quarts ment 4 % de la fréquentation étrangère.
en janvier et mars.
Nuitées étrangères par paysNuitées étrangères
Nuitées étrangères par département d'originepar département (en milliers)en milliers
Nuitées Clientèle Nuitées Royaume-
étrangères étrangère étrangères Uni
Belgique2001-2002 (%) 2000-01
Savoie 1 109 431 1160 Pays-Bas
Haute-Savoie 626 30 783
Rhône 263 18 267 Allemagne
Isère 268 24 316
ItalieAin 89 24 73 Hiver 2001-2002
Drôme 74 20 85 Suisse Hiver 2000-2001
Loire 31 12 30
USAArdèche 7 9 11
Autres-
Rhône-Alpes 2 467 29 2 725 pays
0 200 400 600 800 1 000
Source : INSEE et Direction du Tourisme Source : INSEE et Direction du Tourisme
Comme pendant l’hiver dernier, la partClientèle d’affaires : Clientèle d'affaires dans chaque
de la clientèle d’affaires représente
catégorie (en %) surtout dans le Rhône 34 % des nuitées vendues en
Rhône-Alpes ; elle est restée très stable0 étoile
dans les départements où elle est do-
1 étoile minante comme le Rhône (68 %) et la
Loire (77 %). Cette clientèle génère cinq
2 étoiles
fois plus de nuitées dans le Rhône que
dans la Loire. Au niveau régional, la part3 étoiles Hiver 2001-2002
de la clientèle d’affaires est la plus éle-Hiver 2000-2001
4 étoiles vée dans les hôtels 0 étoile (56 % de la
clientèle). Mais elle apporte 2,5 fois plus
Ensemble
de nuitées dans les hôtels 2 étoiles que
0 10 20 30 40 50 60 dans les 0 étoile.
Source : INSEE et Direction du Tourisme
La saison d’hiver 2001-02 a été légère- se situaient en station de montagne,Hôtels de chaîne :
ment plus favorable aux hôtels de 34 % en zone urbaine, moins de 20 % implantés à 87 % en zone
chaîne : leur fréquentation a augmenté en zone rurale et à peine 10 % en mon-
urbaine de 2 % alors qu’elle a diminué de plus tagne hors station. 87 % des hôtels de
de 3 % dans les hôtels indépendants. chaîne sont situés en zone urbaine : ils
Leur taux d’occupation, déjà plus élevé, représentent 27 % des hôtels, mais pen-
gagne 2 points alors que chez les indé- dant l’hiver 2001-02 ils ont offert 47 %
pendants il perd 1 point. Ces établisse- des chambres et accueilli 55 % des nui-
ments n’ont pas été touchés par la tées. A l’opposé dans les stations de
baisse de fréquentation de la clientèle montagne, ils représentent moins de
étrangère. 2 % des hôtels, n’offrent que 5 % des
Parmi les 2 124 hôtels rhônalpins chambres et ont accueilli seulement 6 %
ouverts pendant l’hiver 2001-02, 38 % des nuitées.
Résultats par type d'hôtels
Hiver 2001-02 Hiver 2000-01
indépen- de chaîne Ensemble indépen- de chaîne Ensemble
dants dants
Nombre d’hôtels ouverts 1 894 230 2 124 1 940 219 2 159
Nombre de nuitées (en milliers) 6 072 2 342 8 414 6 295 2 294 8 589
Taux d’occupation (en %) 53 65 57 54 67 57
Durée moyenne de séjour (en j.) 2,8 1,6 2,3 2,8 1,7 2,3
Part de nuitées étrangères (en %) 33 20 29 36 20 32
Part de clientèle d’affaires (en %) 25 59 34 25 60 34
Insee Rhône-Alpes Résultats n° 103 décembre 2002 5

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.