Hôtels, campings : une saison sans relief (Flash d'Octant n° 79)

De
Publié par

Dans l'hôtellerie, le nombre de nuitées progresse de 1,7 %. L'Ille-et-Vilaine enregistre les meilleurs résultats. Les nuitées de la clientèle française progressent de 3 % sur la région, les étrangers ont en revanche un peu moins fréquenté la Bretagne. Dans le camping, sur la base de toutes premières estimations, le nombre de nuitées enregistrées régresse de 2,5 %. Le département des Côtes-d'Armor est le seul à afficher une évolution positive de nuitées. La désaffection des campeurs touche sévèrement l'Ille-et-Vilaine. Les Français comme les étrangers sont venus moins nombreux cette saison.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 41
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

LE FLASH
Octant
Tourisme Numéro 79 - Novembre 2002
Hôtels, campings : une saison sans relief
Dans l'hôtellerie, le nombre de nuitées progresse de 1,7 %. L'Ille-et-Vilaine enregistre
les meilleurs résultats. Les nuitées de la clientèle française progressent de 3 %
sur la région, les étrangers ont en revanche un peu moins fréquenté la Bretagne.
Dans le camping, sur la base de toutes premières estimations, le nombre de nuitées
enregistrées régresse de 2,5 %. Le département des Côtes-d'Armor est le seul à afficher
une évolution positive de nuitées. La désaffection des campeurs touche sévèrement
l'Ille-et-Vilaine. Les Français comme les étrangers sont venus moins nombreux cette saison.
Évolution du nombre des nuitées de mai à septembre, entre 2001 et 2002
HÔTELLERIE
En %
10
0
-10
© IGN - INSEE 2002
CAMPING
En %
5
0
-5
-10
© IGN - INSEE 2002
ISSN 1276-972X - CODE SAGE : FLASH7964 -PRIX : 12 FF.HÔTELLERIE
De mai à septembre, les touristes ont passé 3 940 000 Évolution du nombre des nuitées selon la clientèle
nuitées dans les hôtels de notre région. Avec 66 700 1 200 000 enregistrées de plus que l’an passé, la
2001 2002
fréquentation progresse de 1,7 %.
Étrangère
1 000 000
FrançaiseDes résultats inégaux suivant les zones
La fréquentation régresse dans le Finistère qui perd 800 000
23 300 nuitées, soit - 2,4 % par rapport à 2001; pour
les Côtes-d’Armor, le déficit observé est de 3 400
nuitées, soit - 0,6 %. A l’opposé, les deux autres 600 000
départements bretons voient leur fréquentation
s’accroître. Avec un gain de 27 500 nuitées, le
Morbihan progresse de 2,8 % ; la palme revient à 400 000
l’Ille-et-Vilaine qui enregistre 65 900 nuitées
supplémentaires soit une hausse de 5 %.
En Bretagne intérieure, on compte 69 700 nuitées de 200 000
plus que la saison passée. L’essentiel de cette
progression est dû à l’Ille-et-Vilaine qui enregistre un
excédent de 92 800 nuitées (+ 16% ). 0
Sur l’ensemble du littoral, la baisse constatée l’an
dernier s’observe de nouveau cette année mais elle est
Sources : enquête mensuelle de fréquentation hôtelière - Direction du tourisme -
moins forte. Avec - 3 000 nuitées, elle est inférieure à INSEE Bretagne - Réseau MORGOAT module hôtellerie
1 %. De nouveau, la fréquentation du littoral nord est
en recul, la perte se chiffre à 31 200 nuitées (- 1,8 %)
alors que le littoral sud continue sa progression avec un Répartition des nuitées de la clientèle étrangère
gain de 28 200 nuitées (+ 2,2 %).
selon la nationalité de mai à septembre 2002 (en %)
Des Français plus nombreux 12,8 13,4 Grande-Bretagne + Irlande
L’évolution de la fréquentation par nationalité Allemagne5,0
s’inverse par rapport à celle observée l’an passé, les
9,3 Belgique + Luxembourgtouristes français représentant 2 834 900 nuitées
(+ 82 100 nuitées), la hausse est de 3 %. Cette Pays-Bas
3,4évolution est positive en Ille-et-Vilaine (+ 7,3 %) et 14,5
Espagne + Portugaldans le Morbihan (+ 4,3 %). Les Français représentent
72 % des nuitées comptabilisées cette saison.
Italie + Grèce
Avec 1 105 100 nuitée prises en compte, la
5,6fréquentation étrangère accuse donc un léger recul. Suisse
15 500 nuitées manquent à l’appel par rapport à l’an
Autres pays
36,0passé soit une baisse de - 1,4 %.
Les Britanniques avec 397 395 nuitées représentent
Sources : enquête mensuelle de fréquentation hôtelière - Direction du tourisme -
INSEE Bretagne - Réseau MORGOAT module hôtellerie36 % du total, suivis de l’ensemble composé des
Italiens et des Grecs qui totalisent 160 409 nuitées,
puis des Allemands avec 148 609 nuitées.
L’attrait qu’exerce notre région auprès de la clientèle
Variation du nombre des nuitées de la clientèle étrangèreibérique ne se dément pas, le nombre de nuitées de
d’une saison à l’autre de mai à septembre (en %)cette population continue de progresser. Entre les
saisons 2001 et 2002 la variation est de + 44,5 %. A
Espagne + Portugall’inverse, les Belges et les Luxembourgeois boudent
toujours la Bretagne, les nuitées enregistrées chutent Italie + Grèce
Grande-Bretagne + Irlande
SuisseDéfinitions
Taux d’occupation des hôtels : rapport du nombre de chambres
Ensemble des étrangers
occupées au nombre de chambres réellement offertes.
Taux des campings : rapport du nombre Pays-Bas
d’emplacements occupés au nombre d’emplacements
réellement offerts. Allemagne
Les taux d’occupation sont traités mensuellement pour
Autres paysl’hôtellerie et par quinzaine pour le camping.
Nuitée, arrivée : une personne qui passe une nuit dans un
Belgique + Luxembourgétablissement compte pour une nuitée ; deux personnes
séjournant 3 nuits comptent pour 6 nuitées et 2 arrivées. Le -30 -20 -10 0 10 20 30 40 50
nombre de nuitées reflète davantage l’activité économique que Sources : enquête mensuelle de fréquentation hôtelière - Direction du tourisme -
INSEE Bretagne - Réseau MORGOAT module hôtellerie
2 INSEE Bretagne - Flash d’OCTANT - N° 79 - novembre 2002
janvier
février
mars
avril
mai
juin
juillet
août
septembreCAMPING
Dans l’hôtellerie de plein air, après un mois de mai Évolution du nombre des nuitées selon la clientèle de mai à septembre
encourageant, en progression de 56 395 nuitées, le
4 500 000
reste de la saison 2002 n’a pas tenu ses promesses. Les
2001 2002nuitées sont en recul de juin à septembre. Les chiffres 4 000 000
Étrangèreprovisoires font apparaître une perte de 212 600
Françaisenuitées par rapport à la saison passée soit un recul de
3 500 000
2,5 %. Comme l’an passé les taux d’occupation les
plus élevés restent en deçà de 60 %. 3 000 000
A l’exception des Côtes-d’Armor qui comptabilisent
près de 43 000 nuitées supplémentaires et progressent 2 500 000
ainsi de 2,7 %, les autres départements enregistrent
des résultats négatifs. Le moins touché est le Finistère, 2 000 000
en recul de 0,7 % (- 21 000 nuitées) ; l’Ille-et-Vilaine
avec ses 837 000 nuitées souffre le plus avec une perte 1 500 000
de 170 000 nuitées, soit - 17 % environ.
1 000 000
L’intérieur très en retrait
500 000
La fréquentation du littoral sud fait pratiquement jeu
égal avec l’an dernier accusant une baisse de 0,1 %, le 0
littoral nord pour sa part voit le nombre de ses nuitées juin juilletMai août septembre
reculer de 2,5 %. L’essentiel des mauvais résultats du
Sources : enquête de fréquentation dans les campings - Direction du tourisme - INSEE Bretagnecamping est à mettre au compte de la Bretagne
intérieure qui a perdu cette saison près de 146 000
nuitées, ce qui représente un recul de 15,9 %.
Répartition des nuitées de la clientèle étrangèreFrançais et étrangers ont boudé les campings
selon la nationalité de mai à septembre 2002 (en %)
Les campeurs français sont venus moins nombreux au
6,4cours de cette saison, les 6 106 500 nuitées Grande-Bretagne + Irlande
enregistrées sont de 182 500 inférieures à l’an passé, 23,7
Allemagnesoit une perte proche de 3 %. Le département du
24,8Finistère est le seul à enregistrer un solde positif de la Belgique + Luxembourg
fréquentation de la clientèle française (+ 0,9 %). Le
Pays-BasMorbihan est le département qui a le plus souffert de la
3,0désaffection des Français, il perd près de 159 000 Espagne + Portugal
2,1nuitées mais il reste leur département de prédilection
2,3
Italie + Grèceavec plus de 40 % des nuitées comptabilisées pendant
1,2
la période.
Suisse
La fréquentation de la clientèle étrangère est
Autres paységalement en recul. Avec un peu moins de 2 230 000 36,5
nuitées enregistrées, ce sont plus de 30 000 nuitées qui
sont perdues par rapport à 2001, soit une baisse de Sources : enquête de fréquentation dans les campings - Direction du tourisme - INSEE Bretagne
1,3 %.
On note cependant d’importantes disparités spatiales :
le Morbihan et les Côtes-d’Armor voient leur
fréquentation étrangère évoluer respectivement de Variation du nombre des nuitées de la clientèle étrangère
+ 18,9 % et + 15,3 % en nombre de nuitées. Alors que d’une saison à l’autre de mai à septembre (en %)
le Finistère perd près de 39 000 nuitées (- 4,8 %) et
l’Ille-et-Vilaine plus de 154 000 (- 31,1 %). Allemagne
Les 813 000 nuitées britanniques représentent encore
Belgique + Luxembourg
la part la plus importante de la clientèle étrangère
(36,5 %), ils devancent les Néerlandais (24,8 %) et les Suisse
Allemands (23,7 %).
Autres pays
La clientèle allemande est comme l’an passé celle qui
progresse le plus, les nuitées enregistrées sont en Italie + Grèce
augmentation de + 25,8 % alors que la part de la
Pays-Bas
clientèle britannique, la plus importante, diminue
Espagne + Portugal
Ensemble des étrangers
Grande-Bretagne + Irlande
NB : certains campings ne nous font parvenir leurs chiffres -20 -10 010 20 30-30
pour l’ensemble de la saison que fin octobre ; les résultats
Sources : enquête de fréquentation dans les campings - Direction du tourisme - INSEE Bretagne
INSEE Bretagne - Flash d’OCTANT - N° 79 - novembre 2002 3La saison 2002
Taux d’occupation Nuitées (en milliers) Variation
Mai Juin Juillet Août Sept. 2001 2002 en milliers en %
Hôtellerie
Côtes-d’Armor 47,5 52,9 60,6 81,7 57,3 599,8 596,4 - 3,4 - 0,6
Finistère 47,9 55,2 64,1 81,0 57,5 980,0 956,7 - 23,3 - 2,4
Ille-et-Vilaine 61,4 67,9 68,8 79,4 71,2 1 311,5 1 377,4 65,9 5,0
Morbihan 52,9 58,3 65,7 83,8 59,8 982,0 1 009,5 27,5 2,8
Intérieur 55,9 61,8 61,6 70,7 63,0 903,5 973,2 69,7 7,7
Littoral Nord 54,2 61,2 67,2 84,6 64,9 1 684,0 1 652,8 - 31,2 - 1,8
Littoral Sud 50,9 56,4 66,7 85,9 59,7 1 285,8 1 314,0 28,2 2,2
Bretagne 53,6 59,8 65,5 81,3 62,7 3 873,3 3 940,0 66,7 1,7
Camping
Côtes-d’Armor 8,5 13,9 48,0 55,2 9,7 1 573,9 1 616,7 42,8 2,7
52,9 6,9Finistère 5,6 8,8 42,7 2 832,3 2 811,5 - 20,8 - 0,7
Ille-et-Vilaine 14,4 15,3 42,0 59,3 15,1 1 006,9 837,0 - 169,9 - 16,9
Morbihan 11,3 13,5 50,1 59,3 11,8 3 135,7 3 071,0 - 64,7 - 2,1
Intérieur 9,1 10,8 30,5 42,3 11,2 914,4 786,6 - 145,8 - 15,9
Littoral Nord 9,5 13,1 47,8 55,8 9,8 2 603,0 2 539,0 - 64,0 - 2,5
Littoral Sud 8,9 11,6 48,8 59,3 9,8 5 031,4 5 028,6 - 2,8 - 0,1
Bretagne 9,1 12,0 46,1 56,0 9,9 8 548,8 8 336,2 - 212,6 - 2,5
Évolution des nuitées selon le département et la clientèle
CampingHôtellerie
Nuitées (en milliers) Variation Nuitées (en milliers) Variation
Clientèle
2001 2002 en milliers en % 2001 2002 en milliers en %
Française 420,0 421,4 1,4 0,3 1 121,4 1 094,9 - 26 5 - 2,4
Côtes-d’Armor
Étrangère 179,9 175,0 - 4,9 -2,7 452,6 521,8 69,2 15,3
Française 702,5 686,8 -15,7 -2,2 2 017,7 2 035,9 18,2 0,9
Finistère
Étrangère 277,5 269,9 - 7,6 - 2,7 814,5 775,6 - 38,9 - 4,8
Française 510,1 494,5 - 15,6871,1 934,6 63,5 7,3 - 3,1
Ille-et-Vilaine
Étrangère 440,4 442,8 2,4 0,5 496,8 342,5 - 154,3 - 31,1
Française 759,2 792,1 32,9 4,3 2 639,8 2 481,2 -158,6 - 6,0
Morbihan 496,0 589,9 93,9Étrangère 222,8 217,4 - 5,4 - 2,4 18,9
6 289,0 6 106,5 - 182,5Française 2 752,8 2 834,9 82,1 3,0 - 2,9Bretagne
2 259,9 2 229,8 - 30,1 - 1,3Étrangère 1 120,6 1 105,1 - 15,5 -1,4
Sources : enquête mensuelle de fréquentation hôtelière - Direction du tourisme - INSEE Bretagne - Réseau MORGOAT module hôtellerie,
enquête de fréquentation dans les campings - Direction du tourisme - INSEE Bretagne.
L’Insee et le ministère du Tourisme et du logement effectuent en vation de l’Activité Touristique), réseau mis en place par l’Observatoire
commun deux enquêtes de fréquentation : l’une dans l’hôtellerie Régional du Tourisme de Bretagne.
classée, l’autre dans les campings ou hôtellerie de plein air. L’enquête de fréquentation dans les campings est une enquête postale
L’enquête dans l’hôtellerie homologuée est réalisée à rythme mensuel mensuelle réalisée de mai à septembre par la direction régionale de
par voie postale, de janvier à décembre, par la direction régionale de l’Insee auprès de l’ensemble des campings répertoriés dans le fichier des
l’Insee, auprès d’un échantillon représentatif d’hôtels de la région. hébergements touristiques. Seuls les terrains de camping aménagés,
Le classement des hôtels par catégorie est établi par le ministère du déclarés à la Préfecture et ayant reçu une autorisation préalable
Tourisme. d’ouverture du préfet entrent dans le champ de l’enquête.
La direction régionale de l’Insee de Bretagne est partenaire du réseau Le classement par catégorie est établi par la Préfecture après avis de la
MORGOAT (Mise en Oeuvre Régionale et Globale d’un outil d’Obser- commission Départementale de l’Action Touristique.
Précision des résultats : le taux de réponse à l’enquête de fréquentation hôtelière pour la période d’avril à septembre 2002 se situe à 78,9 % sur
la base d’un échantillonnage de 703 hôtels. En ce qui concerne l’enquête hôtellerie de plein air, le parc moyen interrogé est de 631 campings,
pour un taux de réponse de 55,3 %. Les résultats publiés dans ce flash sont donc issus de données redressées : plus le champ concerné est vaste,
plus ils sont robustes.
INSEE Bretagne
36, place du Colombier CS 94439 35044 RENNES Cedex Directeur de la publication : Jean-Jacques MALPOT
Tél. : 02.99.29.33.33 Fax : 02.99.29.30.90
Rédactrice en chef : Laurence LUONG
Pour tout renseignement :
Composition : Jean-Paul MERBureau d’information - Tél. : 02.99.29.33.66
è
© INSEE 2002 Dépôt légal : 4 trimestre 2002
Imprimerie : Média Graphic - Rennes
4 INSEE Bretagne - Flash d’OCTANT - N° 79 - novembre 2002
==

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.