Hôtels et hébergements collectifs en Rhône-Alpes : 14,2 millions de nuitées pendant l'hiver 2003-2004

De
Publié par

Tourisme www.insee.fr/rhone-alpes N° 32 - Janvier 2005 Au cours de l’hiver 2003- Hôtels et hébergements 2004, les touristes ont passé 14,2 millions de collectifs en Rhône-Alpes : nuitées en Rhône-Alpes. La fréquentation, globalement 14,2millions de nuitées pendant en baisse par rapport à l’hiver dernier, connaît l’hiver 2003-2004 cependant une évolution favorable dans les hôtels de Le tourisme en Rhône-Alpes pendant l’hiver 2003-2004 chaîne haut de gamme. Le taux d’occupation varie Hôtellerie Hébergements collectifs fortement selon le Franche- Franche-BourgogneBourgognedépartement et la période, Comté Comté Haute-Haute- Suisse Savoie Suisseavec une très forte pointe AinSavoieAin pendant les congés Rhône RhôneLoire Loire Italiescolaires dans les stations Italie de montagne. Savoie SavoieLa fréquentation étrangère IsèreIsère(3,2 millions de nuitées au Auvergne Auvergne total) connaît une nette NuitéesArdèche Nuitées Ardèche Drôme (en milliers)Drômereprise, en particulier dans (en milliers) Taux d’occupation en %Taux d’occupation en %les hébergements collectifs plus de 502 500 2 700plus de 50 où elle reste cependant peu de 30 à 50de 35 à 50 1 100 800 moins de 30 100importante.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Tourisme
www.insee.fr/rhone-alpes
N° 32 - Janvier 2005
Au cours de l’hiver 2003- Hôtels et hébergements
2004, les touristes ont
passé 14,2 millions de collectifs en Rhône-Alpes :
nuitées en Rhône-Alpes. La
fréquentation, globalement 14,2millions de nuitées pendant
en baisse par rapport à
l’hiver dernier, connaît l’hiver 2003-2004
cependant une évolution
favorable dans les hôtels de Le tourisme en Rhône-Alpes pendant l’hiver 2003-2004
chaîne haut de gamme.
Le taux d’occupation varie
Hôtellerie Hébergements collectifs
fortement selon le
Franche- Franche-BourgogneBourgognedépartement et la période, Comté Comté Haute-Haute- Suisse Savoie Suisseavec une très forte pointe AinSavoieAin
pendant les congés Rhône RhôneLoire Loire
Italiescolaires dans les stations Italie
de montagne.
Savoie SavoieLa fréquentation étrangère
IsèreIsère(3,2 millions de nuitées au Auvergne Auvergne
total) connaît une nette
NuitéesArdèche Nuitées Ardèche Drôme (en milliers)Drômereprise, en particulier dans (en milliers)
Taux d’occupation en %Taux d’occupation en %les hébergements collectifs plus de 502 500 2 700plus de 50
où elle reste cependant peu de 30 à 50de 35 à 50 1 100 800
moins de 30 100importante. moins de 35 280
Capacité d’hébergementFréquentation totale et évolution
Chantal Drouin-Manissier
Franche- Franche-Bourgogne BourgogneComté Comté
Suisse SuisseAin Ain
Haute- Haute
RhôneSavoieRhône Savoie
Loire Loire
Italie Italie
Isère Savoie
SavoieIsèreAuvergne Hôtels et hébergementsAuvergne
Nuitées Chambres EquipementsCe numéro de La Lettre-Résultats est
Drôme(en milliers)téléchargeable à partir du site Internet Ardèche
Drômewww.Insee.fr/rhone-alpes, à la 29 000ArdècheEvolution 2003-2004 (en %)
5 200rubrique « Publications ». supérieure à 0
14 000
A la même rubrique se trouve une de 0 à - 10 1 900
4 000
inférieure à - 10annexe au document, constituée 500
d’une note méthodologique. Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT
© Insee 2005 - I.G.N. 199914,2 millions de nuitées ont été enregistrées de de gamme (3 et 4 étoiles) qui représentent 15 %Nuitées :
décembre 2003 à avril 2004 dans les hôtels de l’offre totale en chambres et voient leur
1baisse générale de la homologués et les hébergements collectifs de fréquentation augmenter de 4 %. Le recul de la
la région Rhône-Alpes, soit près de 3 % de moins fréquentation est plus modéré dans lesfréquentation que pendant l’hiver 2002-2003. hébergements collectifs (-1,3 %) et touche
La baisse de fréquentation est générale, avec principalement les villages de vacances (-3,8 %),
toutefois des nuances selon le type plus légèrement les centres de vacances
d’hébergement. La fréquentation régresse de (-0.8 %), alors que la fréquentation dans les
4,1 % pour l’ensemble des hôtels, de 5,6 % dans maisons familiales est stable.
les hôtels indépendants et seulement de 1 % 80 % des nuitées de la région sont accueillies
dans les hôtels de chaîne. La saison est dans les trois départements alpins, et réparties
favorable uniquement aux hôtels de chaîne haut à parts sensiblement égales entre hôtels etNuitées par département
hébergements collectifs. Dans les autres
Rappel hiverHébergements Part dans la départements, les nuitées sont essentiellement
2002-2003Hôtellerie collectifs Hiver 2003-2004 région (%) comptabilisées dans les hôtels (87 %). Sur 100
nuitées, 39 se passent dans des hôtelsSavoie 2 498 2 731 Hospitalière5 229 38 5 484
Haute-Savoie 2 115 2 127 4 242 30 4 165 indépendants, 20 en centres de vacances, 18
Isère 1 048 835 1 883 13 1 969 dans des hôtels de chaîne, 16 dans des villages
Rhône 1 445 43 1 488 10 1 576
de vacances et 5 dans les maisons familiales.Ain 411 76 487 3 481
Drôme 323 100 423 3 486 Dans les hôtels indépendants, 52 % des nuitées
Loire 275 52 327 2 319
sont enregistrées dans des hôtels 2 étoiles et àArdèche 68 73 141 1 171
peine plus de 3 % dans des hôtels classés sans
Rhône-Alpes 8 183 6 037 14 220 100 étoile. A l’inverse, dans les hôtels de chaîne, lesRappel 2002-03 8 533 6 118 14 651
catégories sans étoile et 2 étoiles enregistrent
Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT
1 respectivement 28 % et 33 % des nuitées. Les hébergements collectifs sont principalement de trois types : centres de vacances, villages de vacances et maisons familiales de
vacances. On trouve aussi d’autres hébergements, moins nombreux : auberges de jeunesse, centres internationaux de séjour. Voir
méthodologie sur le site internet.
Nuitées par type d’hébergement
en milliers
Hébergements collectifs par type
Hôtellerie par catégorie
d’hébergement
4 étoiles (625) 0 étoile (915)
Autres (230)
Maisons Centres de vacances (2 790)3 étoiles (2 598) 1 étoile (281) familiales (735)
2 étoiles (3 764)
Villages
de vacances
(2 281)
Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT
Pratiquement égaux pendant l’hiver 2002-2003,Baisse du taux
les taux d’occupation moyens des
d’occupation, atténuée Taux d’occupation par départementétablissements hôteliers et des hébergements
en %collectifs de la région sont en reculpar un recul de l’offre
Hébergementsrespectivement de 1 et 3 points ; mais ils varient
Hôtellerie collectifs
selon le mois, le département et le type
Hiver Hiver
d’hébergement. Celui des hôtels indépendants, 2003-04 Evolution* 2003-04 Evolution*
toutes catégories confondues, est stable, la
Savoie 64 -1 66 -7
baisse des chambres occupées étant à peine Haute-Savoie 58 2 53 -1
Isère 55 -4 42 -6supérieure à la baisse de l’offre. En revanche,
Rhône 60 -2 19 -7
dans les hôtels de chaîne, malgré le maintien Ain 50 2 24 3
Drôme 40 -2 27 3du nombre de chambres occupées, le taux
Loire 48 2 21 εd’occupation régional recule de 1,5 point,
Ardèche 25 -2 37 10
conséquence d’un accroissement de près de 3 %
Rhône-Alpes 56 -1 53 -3du nombre de chambres disponibles, notamment
dans le haut de gamme (+5,5 %).
* : Evolution par rapport à l’hiver 2002-03, ε : Valeur négligeable
Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT
2 Insee Rhône-Alpes - La Lettre Résultats n° 32 janvier 2005Pour les hébergements collectifs, l’occupationTaux d’occupation par mois
des équipements diminue de 9 %, mais l’offre
en %
80 recule également de près de 4 % ce qui atténue
la baisse du taux d’occupation. En Isère et en
60 Savoie, où l’offre est stable, le recul est plus
important. Comme les hivers précédents, ce sont
40 pourtant les départements alpins qui affichent les
meilleurs taux d’occupation : le record est détenu
20 par la Savoie au mois de février avec 76 % dans
l’hôtellerie et 81 % dans les hébergements
0
collectifs. C’est en février que les hôtels des
décembre janvier février mars avril Hiver 2003-2004
départements alpins sont le plus remplis, grâce
Hôtels Hébergements collectifs aux vacances de neige, alors que dans les autres
Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT départements, c’est au mois d’avril.
Comme l’hiver dernier, c’est dans les sont de 6 nuitées, confirmation que dans ce typeDes séjours nettement
hébergements collectifs que les séjours sont les d’établissement les réservations se font le plus
plus longs avec une moyenne de 5,8 nuitées, la souvent à la semaine, notamment pendant lesplus longs dans les
durée dépassant 6 nuitées en Savoie et Haute- vacances scolaires et les séjours aux sportshébergements Savoie. Dans les villages de vacances, maisons d’hiver. Dans les auberges de jeunesse et les
familiales et centres de vacances, les séjours centres internationaux de séjours, qui reçoiventcollectifs
surtout une clientèle de passage, la durée
moyenne de séjour est respectivement de 5 etDurée moyenne de séjour par département en jours
4 nuitées. C’est encore supérieur à la durée
Hébergements Ensemble Rappel moyenne de séjour dans les hôtels, qui est stableHôtellerie collectifs 2003-2004 2002-2003
par rapport à l’hiver dernier, et se situe à
2,3 nuitées. Elle est plus élevée dans les hôtelsSavoie 3,5 6,0 4,5 4,5
Haute-Savoie 2,7 6,3 3,8 3,7 indépendants avec 2,6 nuitées que dans les
Isère 2,1 5,4 2,8 2,8
hôtels de chaîne où elle n’est que de 1,7 nuitées.Rhône 1,6 4,7 1,6 1,6
Ain 1,5 4,1 1,7 1,8 La durée moyenne de séjour dans les hôtels des
Drôme 1,4 4,2 1,6 1,8 départements alpins est nettement supérieure à
Loire 1,6 2,9 1,7 1,8
Ardèche 1,4 4,6 2,2 2,4 celle des autres départements de la région : entre
2 et 3,5 jours pour les premiers, environ 1,5 jours
Rhône-Alpes 2,2 5,8 3,0
pour les seconds.Rappel hiver 2002-2003 2,3 5,9 3,0
Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT
Les vacances scolaires ont une influence plus dans les autres départements. A l’inverse, le tauxLes vacances à la
ou moins marquée selon le type d’hébergement, d’occupation des hôtels du département du
neige dopent la le département et surtout l’implantation des Rhône fléchit lors des vacances scolaires de la
établissements. Les vacances de Noël et d’hiver zone A (Lyon), notamment pendant celles d’hiver,fréquentation en sont de toute évidence favorables aux hôtels et ainsi que dans la semaine de Noël et de Pâques :
hébergements collectifs des départements l’activité ralentissant pendant cette période, lamontagne
alpins, alors que les vacances de printemps clientèle d’affaires qui représente les deux tiers
amorcent le démarrage dans les départements de la fréquentation des hôtels du Rhône diminue.
de la vallée du Rhône (Ardèche et Drôme). Les La fréquentation des hôtels de stations de
vacances scolaires affectent peu la fréquentation montagne, liée en priorité à l’enneigement, est
Taux d’occupation hebdomadaire
en %100
80
60
40
20
Hôtels en station de montagne Hôtels Hébergements collectifs
0
Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT
Insee Rhône-Alpes - La Lettre Résultats n° 32 -janvier 2005 3
06-12/12
20-26/12
3-9/01
17-23/01
31/01-6/02
14-20/02
28/02-5/03
13-19/03
27/03-2/04
10-16/06
24-30/04fortement marquée par l’effet «vacances respectivement 82, 70 et 52 % en Savoie, Haute-
scolaires», avec deux pics de fréquentation : Savoie et Isère. La semaine accueillant
85 % des chambres sont occupées la deuxième uniquement la zone B a une meilleure
semaine des vacances de Noël et 92 % pendant fréquentation que celle accueillant la zone A avec
les deux semaines de février qui concernent à respectivement 78 et 65 % pour les hôtels en
la fois la zone C (Paris) et les zones A ou B. De station de montagne, et 41 et 35 % pour les
la même manière, les hébergements collectifs hôtels de montagne hors station ; dans les
des départements alpins atteignent leur hébergements collectifs des départements
occupation maximale pendant ces deux alpins, la tendance est la même, avec 3 points
semaines de vacances de février, avec de différence entre les deux semaines.
Nuitées étrangères
Hôtellerie Clientèle étrangère dans l’hôtellerieHébergements collectifs
en %
Etrangers (32)
Etrangers (11) Français (68) Autres Royaume-Uni (39)
pays 21
Etats-Unis (3)
Suisse (4)
Italie (5)
Allemagne (6)
Français (89) Belgique (11)Pays-Bas (10)
Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT
Pendant l’hiver 2003-2004, les touristes Les hébergements collectifs ont accueilli 20 %Le retour de la clientèle
étrangers ont passé un peu plus de 3,2 millions de la clientèle étrangère totale, ce qui représente
étrangère ? de nuitées dans les établissements de la région, 11 % de leur fréquentation. Ce type
en hausse de plus de 5 % sur l’hiver dernier ; ils d’hébergement, géré pour les trois quarts par
représentent près de 23 % de la fréquentation des associations ou des comités d’entreprises
totale des hôtels et des hébergements collectifs. reçoit peu de clientèle étrangère ; mais après
En Rhône-Alpes, 80 % des nuitées d’origine une baisse l’hiver dernier, la tendance semble
étrangère sont reçues dans un hôtel, dont elles s’inverser avec une hausse générale dans tous
représentent près du tiers de la clientèle ; cette les départements. Les villages de vacances
fréquentation est en augmentation de 2,3 %. accueillent plus de la moitié des touristes
Mais cette hausse ne se retrouve pas dans tous étrangers, cette clientèle représente environ
les départements : seuls la Haute-Savoie et le 15 % de leur clientèle.
Rhône ont accueilli davantage de clientèle
étrangère (+22 et +3 %). Les hôtels de Savoie
attirent plus de 40 % de la fréquentation
INSEE Rhône-Alpes étrangère de la région, ceux de Haute-Savoie
Part de clientèle étrangère165, rue Garibaldi - BP 3184 30 %, et un peu plus de 10 % chacun pour le
69401 Lyon cedex 03 par départementRhône et l’Isère. en %Tél. 04 78 63 28 15
Les Britanniques sont toujours majoritaires dansFax 04 78 63 25 25 Hébergements
la région, avec près de 40 % de la clientèle Hôtellerie collectifs
Directeur de la publication : étrangère ; leur fréquentation a augmenté de Savoie 43 13Etienne Traynard Haute-Savoie 37 816 %, dépassant le million de nuitées. Celle des
Isère 25 12Rédacteur en chef : Néerlandais a augmenté de 17 %. A l’inverse, Rhône 21 10
Pierre Reydet Ain 23 2les touristes belges, italiens et allemands ont
Drôme 16 7Tarifs des numéros simples : moins séjourné dans les hôtels de la région, leur Loire 10 4
2,2 € le numéro Ardèche 14 15fréquentation a diminué respectivement de 7, 9
et 11 %. Celle de la clientèle en provenance desAbonnement 15 numéros par an Rhône-Alpes 32 11
minimum (plus L'année économique USA, qui s’était stabilisée l’hiver dernier, a Rappel 2002-03 30 9
et sociale) : encore reculé de 18 %. Source : Insee, Direction du Tourisme et ORT
France : 30 €
Europe : 38 €
Code SAGE LET3228
Dépôt légal n°1004, mai 1993 Méthodologie : les données présentées dans ce document portent uniquement sur les hébergements
© INSEE 2005 - ISSN 1165-5534 marchands, à l’exclusion du tourisme rural. Elles tendent donc à sous-évaluer la fréquentation touristique
globale accueillie en Rhône-Alpes, notamment dans le secteur non marchand (résidences secondaires).
4 Insee Rhône-Alpes - La Lettre Résultats n° 32 janvier 2005

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.