Industrie : dans l'ensemble, une année jugée excellente (Octant n° 85)

De
Publié par

Au début 2000, l'industrie régionale a bénéficié d'un environnement favorable. Le dynamisme de la demande intérieure s'est maintenu et la demande étrangère a retrouvé de la vigueur. Au second semestre, la progression de la production s'est un peu tassée en raison du ralentissement de la consommation intérieure, partiellement comblé par la demande émanant de l'étranger.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 4
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

Industrie
Dans l’ensemble,
une année jugée excellente
es industriels bretons consi- rieures à celles de la fin des an-Ldèrent l’année 2000 nées 1980.
comme excellente, meilleure
que les deux années précéden- La croissance de l’emploi a été
tes. Cependant, le solde des très soutenue au cours de
opinions favorables relatif à la l’année 2000. Dans l’ensemble,
production est en deçà de celui les effectifs salariés de l’in-
de 1989, année particulière- dustrie se sont accrus de 4,6 %
ment bonne. soit l’équivalent de 8 000 em-
plois supplémentaires. En 1999,
Les industriels ont jugé l’activité l’emploi industriel avait aug-
du premier semestre soutenue, menté de 1,5 %. Ce dynamisme
avant de constater une légère de l’emploi résulte de la
décélération au second. Le réta- conjoncture favorable et de la
blissement des marchés à l’ex- mise en place progressive de la
Au début 2000, portation a atténué l’effet de la réduction du temps de travail.
baisse en cours d’année de lal’industrie régionale a
consommation intérieure. En Pour les premiers mois debénéficié d’un
fin d’année les industriels bre- 2001, l’activité apparaît bien
environnement tons font preuve d’un opti- les stocks étaient ju-orientée :
misme plus mesuré : l’indica- gés normaux et la demande,favorable. Le
teur de climat général qui notamment étrangère, restaitdynamisme de la
affichait des records au premier orientée favorablement.
demande intérieure semestre, s’est infléchi au
second.s’est maintenu et la
Agro-alimentaire :
demande étrangère a
Le rythme soutenu de la de- ralentissement
retrouvé de la vigueur. mande a généré un renforce- de la demande intérieure
ment des tensions sur l’appareilAu second semestre, la
de production au cours deprogression de la
l’année. En début d’année Selon les professionnels de
production s’est un peu 2001, l’outil de production était l’agro-alimentaire, la produc-
utilisé à 92 % de ses capacités, tion a progressé dans les indus-tassée en raison du
ce qui représente une progres- tries agro-alimentaires breton-ralentissement de la
sion voisine de 3 points en un nes au cours de l’année 2000,
consommation an. L’investissement et les gains moins toutefois que l’année
de productivité ont toutefois précédente. Les industriels esti-intérieure, partiellement
permis de mieux maîtriser l’ap- ment que leur activité est restéecomblé par la demande
parition des tensions qui sont soutenue jusqu’à l’automne et a
émanant de l’étranger. restées significativement infé- décéléré en fin d’année. Cepen-
12 Octant n°85 - Avril 2001 Bilan économique 2000Industrie
dant les chiffres d’affaires ont pétroliers, ce qui a déprimé les
évolué plus favorablement achats de voitures en France.
qu’en 1999, année marquée par
la baisse des cours. L’enquête Dans la région, l’automobile a
réalisée par la Banque de enregistré un très bon niveau
France en début d’année 2001 d’activité. La vigueur du mar-
indique que le chiffre d’affaires ché tant intérieur qu’étranger a
des entreprises bretonnes de ce stimulé la production au pre-
secteur a progressé de 7 % au mier semestre ; par la suite,
cours de l’année 2000, en rai- celle-ci a ralenti. Un bon ni-
son principalement de la pro- veau d’activité est attendu par
gression des prix des matières les professionnels pour le pre-
premières. mier trimestre 2001.
Les entreprises du secteur ont
bénéficié d’une demande sou- Biens d’équipement
tenue en provenance de l’étran- professionnel : vigueur
ger, laquelle a pallié la moindre de la demande étrangère
demande nationale. Les entre-
prises ont puisé dans leurs
stocks qui se situent à un très L’année 2000 restera un grand
bas niveau en fin d’année. L’ac- millésime pour la branche des
croissement de la production et biens d’équipement profession-
la poursuite de la mise en place nel. Au premier semestre en
des 35 heures ont favorisé l’em- particulier, une demande étran-
ploi qui a ainsi progressé gère exceptionnelle a stimulé la
vivement. production. Sur la seconde
partie de l’année, le rythme de
Selon les industriels, un bon ni- croissance de la production est
veau de production, moindre resté plus modéré, la demande
toutefois que l’année précé- se faisant moins vive d’autant
dente a été enregistré dans les que les stocks se sont alourdis
industries du lait et de la viande. tout au long de l’année.
Dans les industries du porc et
de la volaille en particulier, la Après deux années d’expan-
production en volume a pro- sion, la fabrication de matériel
gressé sur l’ensemble de électrique et électronique a en-
l’année. La production de core réalisé des performances
beurre, fromages et spécialités en 2000, en raison d’une de-
s’est également accrue mais la mande étrangère en plein essor.
production de poudre de lait a De bons résultats ont été réali-
reculé. Dans les abattoirs de sés par la construction navale et
viande bovine, la production la production a progressé dans
est en baisse de 5,4 % sur l’industrie mécanique et la fa-
l’année. De janvier à juillet brication de matériel de
2000, la production dans les in- précision.
dustries d’aliments du bétail, est
en hausse de 1,8 % par rapport Au premier trimestre 2001, l’ac-
à la même période de l’année tivité ralentirait comme tradi-
passée. tionnellement en cette période
de l’année du fait du tassement
de la demande tant étrangèreAutomobile :
que nationale et de la nécessité
une troisième année d’écouler les stocks.
record
Biens intermédiaires :
France entière, l’automobile
pointe d’activité
aura constitué la branche la
en milieu d’annéeplus dynamique de l’industrie
manufacturière, pour la troi-
sième année consécutive. L’industrie des biens intermé-
diaires a connu tout au long deAprès un premier semestre
spectaculaire, l’évolution du se- l’année 2000 une croissance
forte avec une accélération auxcond semestre a été davantage
en demi-teinte. La suppression deuxième et troisième trimes-
tres. Au total, ce secteur a enre-du millésime s’est ajouté au
renchérissement des produits gistré d’excellents résultats sur
Bilan économique 2000 Octant n°85 - Avril 2001 13l’ensemble de l’année, grâce à but janvier, les carnets de com- chefs d’entreprise sur leur acti-
la revitalisation des exporta- mandes sont encore très élevés vité, en baisse en début
tions. Face aux nombreuses et la demande est très favora- d’année, s’est nettement re-
commandes, les industriels ont blement orientée. dressée les deux trimestres sui-
puisé dans leurs stocks, qui se vants et reste favorable quoique
reconstituent difficilement. plus modérée en fin d’année.
Biens de consommation Selon les chefs d’entreprise, la
L’industrie des matériaux de production a augmenté mais lacourante : un palier
construction et du verre a en- croissance s’est révélée infé-d’activité à l’été
core bénéficié sur les neuf pre- rieure à celle des deux années
miers mois de l’année 2000 du précédentes. Dans l’impri-
dynamisme du bâtiment. En fin Après un premier semestre jugé merie-presse, la fermeté de la
d’année, ce secteur a fonction- dynamique, un plus grand demande a généré un bon cou-
né au ralenti en raison d’une nombre d’entrepreneurs a per- rant d’affaires, plus accentué en
baisse de la demande. Les in- çu un tassement au cours de fin d’année.
dustries du caoutchouc-plas- l’été. La fin d’année est
tique et du papier-carton ont marquée par un retour de Les prévisions d’activité pour
réalisé de bonnes performances confiance des chefs d’entre- les premiers mois de 2001 sont
au cours de l’année 2000. La re- prise. Ceux-ci estiment dans orientées favorablement. Au
prise des exportations a assuré l’ensemble que la demande début janvier, les carnets de
au secteur de la transformation étrangère qui avait fait défaut en commandes atteignent un pic et
des métaux un bon niveau de 1999, s’est révélée vigoureuse les stocks restent proches de la
production, en progression par tout au long de l’année 2000. normale. La demande tant na-
rapport à l’année précédente Cependant, elle a été jugée in- tionale qu’étrangère se stabilise
mais inférieur au niveau de suffisante pour compenser le ra-
l’année 1998. lentissement de la consomma-
tion des ménages surtout au Marie-Paule LE BRIS
Le premier trimestre 2001 se troisième trimestre.
présente favorablement pour
les professionnels du secteur Dans l’industrie du bois et de
des biens intermédiaires. Au dé- l’ameublement, l’opinion des
14 Octant n°85 - Avril 2001 Bilan économique 2000
n.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.