L'année économique et sociale 2004 - Transports

Publié par

Le retour à la croissance a été bénéfique aux activités de transport franciliennes. Le trafic aérien rebondit de 6,6 % en 2004, porté par le trafic international en forte croissance (9 %). Profitant de la reprise de la fréquentation touristique, les transports en commun sont dynamisés : le nombre de voyages croit de 5,9 %. L'activité des transports de marchandises et le fret routier sont aussi en hausse. Le nombre d'immatriculations de voitures particulières neuves recule encore. L'emploi du secteur privé des transports progresse légèrement
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 1
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

32
Transports
Succédantàuneannéedifficile,l’activité
destransportsredémarreen2004
eretouràlacroissanceaétébéné- 7,1 %. Les résultats du RER et de la neufs augmente en 2004. Cette hausse
fique aux activités de transport SNCF sont également bons, respective- est plus marquée en province (7,6 %)Lfranciliennes. La reprise est nette ment + 9,5 % et + 4,8 %. La fréquenta- qu’en Ile-de-France (2,1 %).
pour le trafic aérien, après une année tion des bus augmente, davantage en
2003 difficile. Les transports de voya- banlieuequ’àParis.Parailleurs,lesvoya- tabilisation de l’emploiS
geurssontrelancésparunebonnesaison geurs sont aussi de plus en plus nom-
Sanspourautantretrouversonniveaudetouristique.Ilenestdemêmepourlefret breux(+3,8%)àemprunterlesmoyens
2001, le secteur privé des transports re-1 2aérien et routier qui progressent sensi- de transport TRA et réseau OPTILE .
gagne des emplois en 2004. L’évolutionblement. Toutefois, l’emploi redémarre
estfaibleenIle-de-France(+0,6%),maistimidement et ne bénéficie pas encore ynamisme du fret routierD plus significative en province (+ 1,2 %).pleinement de la reprise. et aérien Lespertesd’effectifssepoursuiventàla
SNCF (- 2,0 %), alors que l’emploi pro-Dans un contexte économique favo-egain du trafic aérien gresseencoreàlaRATP(+0,6%).AprèsR rable, l’activité des transports de mar-
une croissance maintenue sur plusieursinternational chandises qui avait ralenti de 6,7 % en
années, les effectifs d’Air France régres-2003 affiche une croissance de 7,6 % enAprèsplusieursannéesdifficiles,letrafic sentdeprèsde1%en2004.2004. Le transport routier augmente deaérien est en forte croissance en 2004.
7,6%et,avec248millionsdetonnes,dé- Yvonne GUILBERTEn un an, le nombre de passagers pro-
passesonniveaude2002.Labonnesan- Insee, Service études et diffusiongresse de 6,6 %. La situation est diffé-
té du fret aérien en Ile-de-France ne serente pour les vols internationaux et les 1 - Transports Rapides Automobiles.démentpas.Lahausses’estmêmeaccentuéevols intérieurs. Le trafic international est 2-OrganisationProfessionnelledesTransportsenIle-de-France.etatteint9,5%en2004avec11%pourOrlyenhaussedeplusde9%,aprèsunralen-
et6%pourRoissy-Charles-de-Gaulle.Al’in-tissementen2003liéauconflitenIraket entre de RechercheCverse,letraficdesaéroportsdeprovinceàl’épidémiedeSRASenAsie.Lesaéro-
régresse légèrement. sur les transportsports parisiens ont largement bénéficié
de cette embellie (+ 8,6 %). La perfor- La circulation des marchandises par Le centre conjoint OCDE/CEMT de Recherche
ermance est toutefois supérieure en pro- transport fluvial et maritime est en léger sur les transports (CCRT), a été créé le 1 janvier
vince(+11,4%).Profitantdelareprise, 2004. Il a commencé à mettre en œuvre le pro-retrait (- 0,8 %), malgré une nette pro-
le trafic Outre-mer rebondit aussi de gramme de travail fixé par les Ministres des trans-gression du trafic de conteneurs sur la
près de 5 %. ports de l’OCDE et de la CEMT (ConférenceSeine (+ 15,7 %). Le mode ferroviaire,
européenne des ministres des transports) lors dereculeencoredeprèsde6%,tandisqueAu contraire, la dégradation se pour- la session ministérielle de Ljubljana. En 2005, lele transport combiné fer+route diminuesuit pour les vols intérieurs, surtout de Centre devra :
plus modérément de 2,6 %.province à province. La baisse est parti- - mettre en place des groupes de travail traitant
culièrement sensible sur les destinations de la sécurité routière, des investissements dans
ouvelle dégradation les infrastructures de transport, de l’améliorationSud fortement concurrencées par le N
de la durabilité des transports terrestres.des immatriculationsTGV méditérannéen.
- tenir des tables rondes sur la (dé) réglementa-de véhicules neufs
tion du secteur des taxis, l’accés au marché et laorte croissance pourF facillitation des échanges en Europe et Asie cen-Le nombre d’immatriculations des voi-les transports de voyageurs trale, l’évaluation des coûts des entreprises detures particulières neuves recule encore
transport et de la tarification et capacité des in-
Bénéficiant d’une reprise de la fréquen- en2004etpassenettementsousleseuil
frastructures de transport.
tation touristique et d’une conjoncture des 400 000, soit le niveau de 1998.
économique favorable, les transports en Cette baisse est très importante en
our en savoir plusPcommun franciliens ont été dynamisés Ile-de-France (- 6,6 %), tandis qu’en
en 2004, après le recul important de province un léger redressement s’a- " Le fret en Ile-de-France ", Note de conjonc-
2003. La croissance concerne tous les morce (+ 2,0 %). La réduction est plus ture, n° 43, Direction régionale de l'Equipe-
modes de transport et le nombre de forte dans le Val-de-Marne et le ment en Ile-de-France.
voyagesaugmentesurl’annéede5,9%. Val-d’Oise.Levolumedesimmatricula- http://www.equipement.gouv.fr/statistiques/
Les trajets en métro, principal moyen de tions croît uniquement en Essonne Le Syndicat des Transports en Ile-de-France :
transport francilien, progressent de (3,4%).Laventedevéhiculesutilitaires http://www.stif-idf.fr
Insee Ile-de-France 2005 Regards sur... l'année économique et sociale 2004Succédant à une année difficile, l'activité des transports redémarre en 2004 33
Transport aérien de passagers Nombre de voyages (en millions)
Evolution 2003 2004 Evolution (%)
Nombre (%)
2004
RATP 2 613 2 778 6,3(millions) 2003/2002 2004/2003 Métro 1 248 1 336 7,1
RER 400 438 9,5
Paris - International 54,3 0,2 8,6
Bus Paris 346 352 1,7
Province - International 21,8 3,1 11,4
Bus banlieue 563 588 4,4
Paris - Province 17,5 -5,0 -0,1
Tramways 52 58 11,5
Province - Province 5,0 -5,5 -9,1
Autres services 5 7 n,s
Métropole - Outre-mer 3,3 -5,9 4,7
SNCF 585 613 4,8
Total 101,9 -0,8 6,6
Bus OPTILE + TRA 266 276 3,8
Ensemble 3 464 3 667 5,9Source : Direction des transports aériens, SDEEP
Source : Syndicat des Transports en Ile-de-France (STIF)
Immatriculations neuves en Ile-de-France
données brutes
Voitures particulières Total véhicules utilitaires*
2003 2004 Evolution 2004/2003 (%) 2003 2004 Evolution 2004/2003 (%)
Paris 68 270 62 530 -8,4 12 520 13 020 4,0
Hauts-de-Seine 90 570 83 110 -8,2 16 740 17 320 3,5
Seine-Saint-Denis 28 040 26 150 -6,7 10 500 10 440 -0,6
Val-de-Marne 35 710 30 150 -15,6 7 550 7 550 0,0
Seine-et-Marne 38 490 37 950 -1,4 7 430 8 000 7,7
Yvelines 81 270 79 160 -2,6 10 540 10 820 2,7
Essonne 37 540 38 800 3,4 7 980 7 620 -4,5
Val-d'Oise 37 660 32 210 -14,5 6 760 6 940 2,7
Ile-de-France 417 550 390 060 -6,6 80 020 81 710 2,1
Province 1 591 700 1 623 650 2,0 350 800 377 500 7,6
France métropolitaine 2 009 250 2 013 710 0,2 430 820 459 210 6,6
Part de l'Ile-de-France (%) 20,8 19,4 - 18,6 17,8 -
*véhicules utilitaires : camionnettes, camions, autobus et autocars, tracteurs routiers.
Source : ministère de l'équipement, fichier central des automobiles
Effectifs salariés du secteur des transports
données brutes au 31 décembre
Evolutions annuelles (%)2004
(millions)
2003 2004
Secteur privé :
Paris 25,4 -1,8 1,7
Hauts-de-Seine 14,4 1,2 -7,6
Seine-Saint-Denis 23,7 -0,9 8,0
Transport de marchandises en Ile-de-France Val-de-Marne 13,5 -7,9 -0,6
en milliers de tonnes Seine-et-Marne 17,8 0,2 1,6
Yvelines 8,8 0,1 1,7
Evolution Essonne 12,1 -12,6 -3,12003 2004
2004/2003 (%) Val-d'Oise 15,8 5,6 -0,7
(1) Ile-de-France 131,6 -1,9 0,6Route 230 054 247 502 7,6
Province 543,3 0,3 1,2Fer 14 568 13 707 -5,9
France métropolitaine 674,9 -0,1 1,1dont combiné 3 868 3 766 -2,6
Entreprises nationales :Fluvial et maritime 19 763 19 597 -0,8
SNCF 168,3 -2,5 -2,0Aérien 1 589 1 740 9,5
RATP 44,6 1,0 0,6Total 265 974 286 312 7,6
Air France 62,7 0,7 -0,9
(1) y.c. transport international : résultats de l'enquête TRM.
Sources : SNCF, Port autonome de Paris, Aéroports de Paris, sociétés d'auto- Champ : établissements de 10 salariés ou plus.
routes Sources : Entreprises nationales et Unedic pour le secteur privé
Insee Ile-de-France 2005 Regards sur... l'année économique et sociale 2004

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.