L'année économique et sociale 2007 - Construction

De
Publié par

La conjoncture de la construction résidentielle paraît un peu moins favorable en 2007 qu’en 2006. En 2007 en Ile-de-France, le nombre des autorisations a légèrement diminué (- 1 %) après une hausse exceptionnelle de 19 % en 2006. Le volume des mises en chantier de logements ordinaires a progressé de 2 %. Ces données peuvent toutefois être sous-estimées, la réforme du permis de conduire, en vigueur depuis octobre 2007, pouvant avoir provoqué des retards dans la transmission des dossiers. Les ventes de logements neufs augmentent de 4 % en 2007, après avoir baissé en 2006.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

26 Construction
Immobilier : poursuite de la hausse
des mises en chantier
a conjoncture de la cons- progressent légèrement (+ 1 %) pour les Reprise des ventes
truction résidentielle paraît un logements collectifs qui représentent
de logements neufsL peu moins favorable en 2007 les trois quarts du total des autorisa-
qu’en 2006 en Ile-de-France. Cepen- tions. Les autorisations se replient forte- Les ventes de logements neufs dépas-
dant, les données relatives à la cons- ment à Paris et, dans une moindre sent 20 800 en 2007. Elles augmentent
truction de logements neufs sont à mesure, dans les départements de la de 3,6 % en 2007 après avoir baissé en
interpréter avec prudence. Elles sont petite couronne à l’exception de la 2006. Les ventes de maisons, qui repré-
vraisemblablement sous-estimées du Seine-Saint-Denis. A l’inverse, les auto- sentent seulement 11 % des ventes de
fait de la réforme du permis de cons- risations augmentent en grande cou- logements, diminuent de 19 %. Les
truire, mise en oeuvre en fin d’année ronne sauf dans l’Essonne. ventes de logements collectifs progres-
2007. Néanmoins, le prolongement de sent de 7 %, essentiellement en grande
Légère progression des misesla tendance à la hausse observée de- couronne.
en chantier de logementspuis 2002 se poursuit.
Les prix des logements collectifs se sont
En 2007, les mises en chantier de loge- stabilisés en moyenne dans la région,Stabilité des autorisations
ments ordinaires s’élèvent à 37 400 dans mais ils ont évolué de façon divergente
Le nombre total d’autorisations de
la région. Elles progressent de 2 % par selon les départements : les prix ontconstruire (48 200 logements) diminue
rapport à 2006, prolongeant ainsi la ten- augmenté partout sauf à Paris, dans leslégèrement de 1 % en 2007 par rapport
dance de croissance régulière observée Yvelines et en Seine-et-Marne. Dans ces
à la très bonne année 2006 qui avait
depuis 2002. Cette hausse ne concerne deux départements, les prix des loge-
connu une hausse exceptionnelle de
que les logements collectifs. Les évolu- ments individuels ont également dimi-
19 %. Les autorisations baissent pour
tions sont toutefois très contrastées dans la nué comme dans le Val-d’Oise, alorsles maisons individuelles (- 5 %), mais
région. Les mises en chantier augmentent qu’ils progressent de 3 % dans la région.
dans l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la
La réforme du permis ■■■■ Sylviane CARRESeine- Saint-Denis et le Val-d’Oise, mais
de construire Dreifdiminuent fortement dans le Val-de-
Marne, les Yvelines, à Paris et dans uneLa réforme du permis de construire, entrée en
er
vigueur le 1 octobre 2007, vise à simplifier moindre mesure en Seine-et-Marne.
Définitions
les règles d’urbanisme. Le nombre des autori-
Locaux : autorisations en forte On distingue les logements ordinaires dessations diminue : trois permis (permis de
résidences (résidences pour personnesconstruire, d’aménager et de démolir) rempla- hausse à Paris et en Seine-et-Marne
âgées, pour étudiants, de tourisme…).cent onze régimes d’autorisation. Un seul ré-
En 2007, les autorisations de locaux re-gime déclaratif remplace quatre régimes Les logements et locaux autorisés sont
présentent une surface totale de 5,3d’autorisation. Le nouveau permis de cons-
2 comptabilisés à partir des permis de cons-
millions de m dont 60 % sont situés entruire garantit les délais d’instruction : un mois truire ayant reçu une décision favorable.
grande couronne. Elles concernentpour les déclarations, deux mois pour les per-
Les logements et locaux mis en chantierpour plus de la moitié les équipementsmis de construire des maisons individuelles et
correspondent aux déclarations d’ouver-collectifs et les bureaux.trois mois pour les autres permis. Il définit par
ture de chantier (DOC) consécutives auxailleurs de manière exhaustive le contenu des En 2007, le nombre d’autorisations dé-
autorisations de construire.dossiers de demande de permis. livrées a légèrement baissé (- 3 %)
Une telle réforme s'accompagne d'une pé- après une forte hausse en 2006. Les
riode de mise en place. Conjuguée aux effets évolutions sont toutefois disparates Pour en savoir plus
de la décentralisation de l’instruction des per- d’un département à l’autre : Paris et la Sur la construction neuve (Sitadel) et le
mis de construire instaurée en 2006, cette ré- Seine-et-Marne sont les seuls départe- marché du logement neuf, consulter le site :
forme a certainement engendré des retards de ments franciliens à enregistrer une www.ile-de-france.equipement.gouv.fr,
transmission des centres instructeurs aux di- hausse significative des surfaces de rubrique « Habitat Logement ».
rections régionales de l’Equipement. Ces dé- locaux autorisées. Globalement, les
Statistiques communales sur la construc-calages d’enregistrement ont pu affecter la
mises en chantier de bâtiments non
tion neuve : www.sitadel.application.continuité des séries statistiques pour la fin de
résidentiels sont restées stables dans la
equipement.gouv.fr/SitadelWeb/Sitadell’année 2007.
région par rapport à 2006 (+ 1 %).
Insee Ile-de-France 2008 Regards sur... l’année économique et sociale 2007Immobilier : poursuite de la hausse des mises en chantier
27
Logements autorisés et commencés depuis 1990
60 000
55 000
50 000
45 000
40 000
35 000
30 000
25 000
20 000
1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2006
Logements commencésLogements autorisés
Source : Direction régionale de l'équipement Ile-de-France/SITADEL
Logements ordinaires autorisés et commencés en 2007 par département
Logements autorisés Logements commencés
Evolution Evolution Evolution Evolution Evolution Evolution
Individuel 2007/2006 Collectif 2007/2006 Total 2007/2006 Individuel 2007/2006 Collectif 2007/2006 Total 2007/2006
(%) (%) (%) (%) (%) (%)
Paris 53 n.s. 2 156 -31,0 2 209 -30,0 23 n.s. 2 381 -25,0 2 404 -24,0
Hauts-de-Seine 567 -8,0 5 415 -9,0 5 982 -9,0 494 5,0 6 082 64,0 6 576 57,0
Seine-Saint-Denis 804 2,0 5 843 1,0 6 647 1,0 742 20,0 5 037 18,0 5 779 19,0
Val-de-Marne 703 -24,0 4 597 -13,0 5 300 -15,0 694 -7,0 2 923 -36,0 3 617 -32,0
Petite couronne 2 074 -11,0 15 855 -7,0 17 929 -8,0 1 930 5,0 14 042 12,0 15 972 11,0
Seine-et-Marne 3 752 -3,0 6 359 22,0 10 111 11,0 3 195 -11,0 4 384 -1,0 7 579 -5,0
Yvelines 1 960 -1,0 4 368 30,0 6 328 19,0 1 373 -17,0 1 257 -44,0 2 630 -33,0
Essonne 2 032 -11,0 4 289 -4,0 6 321 -6,0 1 477 -12,0 3 479 55,0 4 956 27,0
Val-d'Oise 1 398 0,0 3 927 15,0 5 325 11,0 1 262 4,0 2 605 15,0 3 867 11,0
Grande couronne 9 142 -4,0 18 085 8,0 28 085 8,0 7 307 -10,0 11 725 5,0 19 032 -1,0
Ile-de-France 11 269 -5,0 36 954 1,0 48 223 -1,0 9 360 -7,0 28 148 5,0 37 408 2,0
Source : Direction régionale de l'équipement Ile-de-France/SITADEL
Autorisations de locaux en 2007
Evolution 2007/2006 des SHON* (en %)SHON* 2007
2(en 1 000 m )
Ensemble Industrie Stockage Commerce Bureaux Equipements collectifs Transports
Paris 560 41,0 -98,0 101,0 92,0 -20,0 185,0 -70,0
Petite couronne 1 520 -28,0 10,0 -54,0 -62,0 -15,0 -35,0 -89,0
Grande couronne 3 231 8,0 -6,0 138,0 -44,0 -10,0 48,0 -45,0
Ile-de-France 5 311 -3,0 -5,0 82,0 -43,0 -13,0 20,0 -65,0
*SHON : surface hors œuvre nette.
Source : Direction régionale de l’équipement Ile-de-France/SITADEL
Ventes de logements neufs en 2007
Logements individuels Logements collectifs
Nombre Evolution Prix moyen Evolution Nombre Evolution Prix moyen Evolution
de ventes 2007/2006 (%) (milliers d'€) 2007/2006 (%) de ventes 2007/2006 (%) du m² (€) 2007/2006 (%)
Paris 2 n.s. 863 n.s. 683 -7 7 560 -3
Hauts-de-Seine 142 -17 546 16 3 304 -6 5 367 4
Seine-Saint-Denis 170 11 319 19 2 717 12 3 543 7
Val-de-Marne 44 -73 446 22 2 004 -24 4 222 1
Seine-et-Marne 962 -12 341 -1 3 383 14 3 338 -1
Yvelines 362 -10 381 -6 2 072 14 3 755 -4
Essonne 318 -39 370 21 2 375 43 3 672 9
Val-d'Oise 251 -4 306 -1 2 076 32 3 524 5
Ile-de-France 2 251 -19 361 3 18 614 7 4 124 0
Source : Direction régionale de l'équipement Ile-de-France, Enquête sur la commercialisation des logements neufs (ECLN)
Insee Ile-de-France 2008 Regards sur... l’année économique et sociale 2007

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.