L'emploi en Provence-Alpes-Côte d'Azur : croissance encore soutenue en 2007

De
Publié par

Au 1er janvier 2008, Provence-Alpes-Côte d'Azur compte 1 873 000 emplois, soit 29 200 de plus que l'année précédente. En 2007, la croissance de l'emploi est plus forte qu'en 2006 et se détache à nouveau de celle observée au niveau national. Cet écart s'explique en partie par la croissance de l'emploi non salarié, beaucoup plus élevée dans la région. Le secteur de la construction est toujours très dynamique et celui des services reste le principal moteur de la croissance avec 80 % des emplois créés. L'industrie et l'agriculture sont en baisse. L'emploi augmente dans tous les départements en 2007, le Var et les Alpes-Maritimes étant les plus dynamiques. Entre 1999 et 2007, tous les départements et toutes les zones d'emploi de la région ont bénéficié d'une croissance annuelle moyenne supérieure à celle de la France. Sommaire Provence-Alpes-Côte d'Azur au cinquième rang devant les autres régions méridionales Emploi non salarié : une croissance toujours soutenue en 2007 dans la région Emploi salarié : une croissance de nouveau élevée en 2007 La construction trés dynamique, les services principaux créateurs d'emplois Effectifs en baisse dans l'industrie et l'agriculture Travail intérimaire : croissance ralentie en 2007 Départements et zones d'emploi : croissance soutenue de l'emploi salarié entre 1999 et 2007 Première tendances pour 2008 Provence-Alpes-Côte d'Azur au cinquième rang devant les autres régions méridionales Emploi non salarié : une croissance toujours soutenue en 2007 dans la région Emploi salarié : une croissance de nouveau élevée en 2007 La construction trés dynamique, les services principaux créateurs d'emplois Effectifs en baisse dans l'industrie et l'agriculture Travail intérimaire : croissance ralentie en 2007 Départements et zones d'emploi : croissance soutenue de l'emploi salarié entre 1999 et 2007 Première tendances pour 2008
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 24
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

SUD INSEE
conjonctureN° 30 - août 2009
L’emploi
en Provence-Alpes-Côte d’Azur :
croissance encore soutenue en 2007
erAu1 janvier 2008, Provence-Alpes-Côte d’Azur compte 1 873 000 emplois, soit
29 200 de plus que l’année précédente. En 2007, la croissance de l’emploi est plus
fortequ’en2006et sedétacheànouveaudecelleobservéeauniveaunational.Cet
écart s’explique en partie par la croissance de l’emploi non salarié, beaucoup plus
élevée dans la région. Le secteur de la construction est toujours très dynamique et
celui des services reste le principal moteur de la croissance avec 80 % des emplois
créés.L’industrieetl’agriculturesontenbaisse.L’emploiaugmentedanstouslesdé-
partements en 2007, le Var et les Alpes-Maritimes étant les plus dynamiques. Entre
1999 et 2007, tous les départements et toutes les zones d’emploi de la région ont
bénéficié d'une croissance annuelle moyenne supérieure à celle de la France.
erAu 1 janvier 2008, larégionProvence-Alpes-
Côted’Azurcompteunpeuplusde1873000
eremplois,soit29 200deplusqu’au1 janvier
de l’année précédente. En un an, l’emploi
aaugmentéde1,6%contre1,3%l’année
précédente.Cetteprogressionestsupérieure
àcelleconstatéeauniveaunational(1,3 %).
er erEntrele1 janvier1999etle1 janvier2008,
l’emploiaaugmentéde19,4 %danslarégion
(soit 305 000 emplois supplémentaires),
contre seulement 10,9 % en France. Chaque
année depuis 1999, le taux de croissance ré-
gionaldel’emploiestsupérieurautauxnatio-
nal mais l’écart tend à se réduire : alors qu’il
étaitsupérieuràunpointentre2002et2005,
il est devenu beaucoup plus faible depuis
2006 (0,1 point en 2006 et 0,3 en 2007).
Cette réduction est davantage liée à un ren-
forcement de la croissance nationale qu’à un
ralentissement de la croissance régionale.
Provence-Alpes-Côte d’Azur au
cinquième rang devant les autres
régions méridionales
Provence-Alpes-Côte d’Azur est au cin-
quième rang des régions françaises pour la
croissance de l’emploi total. Les plus dyna-
miques sont la Corse - dont la forte crois-
© Insee 2009SUD INSEE N° 30 - août 2009
conjoncture
sance (+ 2,4 %) est à relativiser en raison de la faiblesse des L'emploi en France et en Provence-Alpes-Côte d'Azur
er er ereffectifs - l’Île-de-France, les Pays de la Loire (+ 1,9 %) et la 1 janvier 1 janvier 1 janvier
1999 2007 2008Haute-Normandie(+ 1,8 %).Cestroisdernièresontconnuen
France2007 une forte accélération de leur croissance.
Emploi salarié 20 841 671 22 980 878 23 299 170
C’est aussi le cas de Provence-Alpes-Côte d’Azur, seule région non salarié 2 187 062 2 226 956 2 243 192
du Sud, avec la Corse, dont la croissance s’est accélérée en
Emploi total 23 028 733 25 207 834 25 542 362
2007. Les autres régions méridionales, qui avaient jusque-là Provence-Alpes-Côte d'Azur
des taux de croissance élevés, enregistrent une décélération. Emploi salarié 1 393 894 1 653 137 1 678 725 non salarié 174 559 190 865 194 522Cette baisse de régime est contenue en Aquitaine qui garde
Emploi total 1 568 453 1 844 002 1 873 247unecroissancede1,5%;elleestplussensibleenMidi-Pyré-
Source : Insee, estimations d'emploi
nées, voire forte en Languedoc-Roussillon. Rhône-Alpes garde
un taux de croissance de 1,4 %.
Emploi non salarié : une croissance toujours
soutenue en 2007 dans la région
erAu1 janvier2008,larégioncompteprèsde195 000emplois
non salariés, soit 3 700 de plus que l’année précédente. Cette
progression soutenue (1,9 % après 2,0 % en 2006) est plus
marquée qu’en France (+ 0,7 % après + 0,9 % en 2006). De-
puis 1999, l’emploi non salarié a augmenté en moyenne de
1,2 % par an dans la région contre seulement 0,3 % au niveau
national.
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, en 2007, l’emploi non salarié
a ainsi contribué pour 12,5 % à la croissance de l’emploi total
contre seulement 4,9 % au niveau national.
Emploi salarié : une croissance de nouveau
élevée en 2007
Aprèsdeuxannéesdecroissancemodérée(+ 1,2 %),l’emploi
salariérégionalcroîtdeplusde1,5 %en2007,contre1,4 %au
niveaunational.Larégionaainsigagné25 600emploissalariés
pour atteindre un total supérieur à 1 653 000.
En 2006, pour la première fois depuis 1998, l’emploi salarié a
augmenté moins vite dans la région qu’au niveau France entière
Évolutiondel'emploisalariéenProvence-Alpes-Côted'Azur(+1,2% contre +1,3%), en raison de l’accélération de la crois-
er er
entrele1 janvier 1999 et le 1 janvier 2008sance nationale. Le renforcement de la croissance régionale en
er er
1 janvier 1 janvier 2007- 2007- Moyenne2007permetderepasserjusteau-dessusdelamoyennenationale.
1999 2008 2008 2008 1999-2008
en % en %
La construction très dynamique, les services Agriculture,
25 735 22 562 - 1 392 - 5,8 - 1,5
sylviculture,pêcheprincipaux créateurs d’emplois
Industrie 163 538 163 515 - 442 - 0,3 - 0,0
dont:
IndustriesagricolesPour la cinquième année consécutive, la construction se dé- 27 521 27 347 - 189 - 0,7 - 0,1etalimentaires
marque en 2007 par une progression de l’emploi salarié plus Industrie des biens 23 743 22 623 188 0,8 - 0,5de consommationélevée que celle des autres secteurs (+ 3,9 %). Cette augmen-
Industrie automobile 1 359 917 - 3 - 0,3 - 4,3
tationesttoutefoismoinsmarquéequelesannéesprécédentes
Industries des biens 40 730 42 661 73 0,2 0,5d'équipement(+ 5,3 % en 2006 après + 4,5 % en 2005). Depuis 1999, le
Industries des bienssecteuraconnuunecroissanceannuellemoyennede+ 3,7 %. 52 268 53 021 - 272 - 0,5 0,2intermédiaires
Alorsqu’ilnereprésenteque6 %deseffectifs,ilcontribuepour Énergie 17 917 16 946 - 239 - 1,4 - 0,6
16 % à la croissance de l’emploi salarié. Construction 77 286 107 410 4 081 3,9 3,7
Commerce 209 023 244 059 2 929 1,2 1,7
Lesecteurdesservices,enraisondesonimportance( 68 %des Services 918 312 1 141 179 20 412 1,8 2,4
dont :effectifs), est le principal créateur d’emplois en 2007 avec plus
Transports 69 794 87 374 2 707 3,2 2,5
de20 000emploiscréés,cequicorrespondàprèsde80 %de Activités financières 38 728 43 126 - 279 - 0,6 1,2
la croissance de l’emploi salarié. Les effectifs du secteur aug- Activitésimmobilières 25 769 28 138 567 2,1 1,0
Services auxmententplusvitequ’en2006(+ 1,8 %contre+ 1,6 %)etplus 162 404 226 378 6 080 2,8 3,8
entreprises
vite que la moyenne régionale.
Services aux 120 298 166 968 7 197 4,5 3,7er er particuliersEntrele1 janvier1999etle1 janvier2008,lacroissancean-
Éducation, santé,nuelle moyenne des services a été de 2,4 %. Elle a même été 269 348 312 441 - 429 - 0,1 1,7action sociale
supérieure à 3,5 % pour les services aux entreprises (informa- Administration 231 971 276 754 4 569 1,7 2,0
tique, communication, sécurité, nettoyage) et les services aux Ensemble 1 393 894 1 678 725 25 588 1,5 2,1
Source : Insee, estimations d'emploiparticuliers (hôtels, cafés, restaurants, blanchisserie, coiffure).
© Insee 2009SUD INSEE
N° 30 - août 2009
conjoncture
En 2007, la croissance des services aux entreprises reste sou-
tenue (+ 2,8 %, soit 6 100 emplois de plus) et celle des servi-
ces aux particuliers s’accélère encore (+ 4,5 %, soit 7 200
emploisdeplus),grâceauxservicespersonnelsetdomestiques
(+ 7,7 %). Les effectifs des transports augmentent également
fortement en 2007 (+ 3,2 %, soit 2 700 emplois de plus).
Deuxsecteursdesservicesnesontpasenhausseen2007:l’édu-
cation, santé, action sociale (- 0,1 %, soit 400 emplois de moins)
et les activités financières (- 0,6 %, soit 300 de moins).
Alors qu’il perdait des effectifs en 2006 (- 0,5 %) pour la pre-
mière fois depuis 1992, le secteur du commerce est de nou-
veau en augmentation en 2007. Il gagne 2 900 salariés, soit
une croissance de 1,2 % légèrement inférieure à la croissance
régionale.Cetteprogressionestdueaucommercededétail,ré-
paration(+ 1,9 %)quireprésente58 %deseffectifsdusecteur.
Effectifsenbaissedansl’industrieetl’agriculture
Labaissedeseffectifsdansl’industrie(- 0,3 %,soit400emplois
de moins) est moins forte qu’en 2006 (- 0,7 %) mais concerne
la majorité des secteurs. Ceux qui perdent le plus d’effectifs
sontlesindustriesdesbiensintermédiaires(270emploisde
moins, soit - 0,5 %) et l’énergie (240 emplois de moins, soit Évolution de l'emploi intérimaire
er er er- 1,4 %). Dans deux secteurs, les effectifs augmentent légère- 1 janvier 1 janvier 1 janvier Évolution
1999 2007 2008 en 2007ment : les industries de biens d’équipement (+ 0,2 %, soit 70
en %
emplois de plus) et les industries de biens de consommation
Provence-Alpes-Côted'Azur 17 850 35 495 35 856 1,0
(+ 0,8 %, soit 190 emplois de plus). Sources : Insee, ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité
erAu 1 janvier 2008, les effectifs salariés de l’industrie retrou-
vent ainsi un niveau proche de celui de 1999. Évolutiondel'emploisalariéparzoned'emploietdépartement
er er erZones 1 janvier 1 janvier 1 janvier Évolution Évolution
Alors que les effectifs salariés agricoles étaient stables en 2006, d'emploi 1999 2007 2008 2007-2008 moyenne
et en % entre 1999ils baissent fortement en 2007 : - 5,8 %, soit 1 400 emplois de
départements et2008en%
moins. Depuis 1999, les effectifs agricoles ont diminué en
Manosque 16 654 19 626 20 133 2,6 2,1
moyenne de 1,5 % par an. Digne 24 270 27 595 27 700 0,4 1,5
Alpes-de-Haute- 40 924 47 221 47 833 1,3 1,7ProvenceTravail intérimaire : croissance ralentie en 2007
Briançon 12 060 14 769 15 057 2,0 2,5
Gap 29 223 36 557 36 673 0,3 2,6
erAu 1 janvier 2008, la région compte près de 35 900 emplois Hautes-Alpes 41 283 51 326 51 730 0,8 2,5
Cannes-Antibes 116 779 142 363 146 230 2,7 2,5intérimaires.Lenombred’intérimairesaugmentede1,0%en
Menton 13 315 16 431 16 842 2,5 2,62007, une augmentation ralentie par rapport à 2006
Nice 178 946 209 896 212 700 1,3 1,9
(+ 3,8 %). Mais en raison de la forte hausse des années précé-
Alpes-Maritimes 309 040 368 690 375 772 1,9 2,2
erdentes,iladoublédepuisle1 janvier1999.Ilcontribuepour
Arles 24 017 27 218 26 951 - 1,0 1,3
6,5 % à la croissance de l’emploi total sur cette période alors Aix-en-Provence 93 174 115 907 119 232 2,9 2,8
erqu’ilreprésentemoinsde2 %desemploisau1 janvier2008. Étang-de-Berre 51 024 61 548 62 464 1,5 2,3
Châteaurenard 18 199 23 043 22 976 - 0,3 2,6
Fos-sur-Mer 62 085 73 896 75 380 2,0 2,2Départements et zones d’emploi : croissance
Salon-de-
18 854 22 844 22 777 - 0,3 2,1Provencesoutenue de l’emploi salarié entre 1999 et 2007
Marseille- 331 216 375 360 379 108 1,0 1,5Aubagne
Bouches-du-En 2007, le nombre d’emplois salariés a augmenté dans tous 598 569 699 816 708 888 1,3 1,9Rhône
les départements de la région. Le Var (+ 2,0 %) et les Toulon 155 334 182 492 186 195 2,0 2,0
Alpes-Maritimes(+ 1,9 %)ontunecroissancenettementsupé- Fréjus- 43 228 55 077 56 107 1,9 2,9Saint-Raphaëlrieureàlamoyennerégionaleetàlamoyennenationale.Dans
Draguignan 26 846 36 541 37 439 2,5 3,8
les autres départements, l’emploi augmente moins vite qu’au
Brignoles 17 824 22 996 23 304 1,3 3,0
niveau régional :unpeu moinsrapidementdans lesBouches-
Var 243 232 297 106 303 045 2,0 2,5
du-Rhône, le Vaucluse et les Alpes-de-Haute-Provence Orange 32 973 37 360 37 665 0,8 1,5
(+ 1,3 %),beaucoupmoinsrapidementdanslesHautes-Alpes Carpentras 22 443 26 505 26 871 1,4 2,0
Apt 15 891 19 823 20 127 1,5 2,7où la croissance n’est que de 0,8 %.
Avignon 89 539 105 290 106 794 1,4 2,0
Vaucluse 160 846 188 978 191 457 1,3 2,0En 2007, l’emploi augmente dans 19 zones d’emploi et
Provence-Alpes- 1 393 894 1 653 137 1 678 725 1,5 2,1diminue dans seulement trois zones des Bouches-du-Rhône : Côted'Azur
Arles, Châteaurenard et Salon-de-Provence. Le département France 20 841 671 22 980 878 23 299 170 1,4 1,2
Source : Insee, estimations d'emploigardeunniveaudecroissancecorrectgrâceàlazoned’emploi
© Insee 2009SUD INSEE
N° 30 - août 2009conjoncture
d’Aix-en-Provencequialaplusforteaugmentationdelarégion
(+ 2,9 %). Les effectifs salariés sont en forte hausse dans une
autre zone d’emploi importante, Cannes-Antibes (+ 2,7 %) et
dans trois zones de taille plus modeste : Manosque (+ 2,6 %),
Menton et Draguignan (+ 2,5 %).
Les deux zones d’emploi les plus importantes, Marseille-
Aubagne (+ 1,0 %) et Nice (+ 1,3 %), ont enregistré une
croissance inférieure à la moyenne régionale.
er erEntrele1 janvier 1999 et le 1 janvier 2008, la croissance de
chacun des départements et de chacune des zones d’emploi
de la région a été supérieure à celle observée au niveau natio-
nal sur la même période. Le Var (2,5 %) et les Alpes-Maritimes
(2,2 %) se démarquent encore avec un rythme de croissance
supérieur au rythme régional (+ 2,1 %).
La zoned’emploid’Arlesenregistrela plusfaiblecroissancede
l’emploisalariéavec+ 1,3 %paran,unniveautrèsprochedu
taux de croissance national (+ 1,2 %).
Sur8ans,lestauxdecroissanceannuelsmoyenslesplusélevés
ont été enregistrés dans trois des quatre zones d’emploi varoi-
ses : Draguignan (+ 3,8 %), Brignoles (+ 3,0 %) et Fréjus-
Saint-Raphaël (+ 2,9 %).
Au niveau des cinq plus grandes zones d’emploi, la croissance
annuelle moyenne est élevée pour Aix-en-Provence (+ 2,8 %)
et Cannes-Antibes (+ 2,5 %), légèrement en dessous de la
moyennerégionalepourToulon(+ 2,0 %)etNice(+ 1,9 %)et
plus faible pour Marseille-Aubagne (+ 1,5 %).
Premières tendances pour 2008
D’après les premières statistiques disponibles, l’emploi salarié
du champ Urssaf (cf. encadré "l’emploi salarié...") aurait aug-
mentédeseulement0,3 %en2008,soitunnetralentissement
par rapport à 2007 (+ 2,2 %). Le tertiaire marchand, le com-
merceetlesservices,seraientconcernésparceralentissement,
avec une progression de seulement + 0,4 %. Le secteur de la
construction, pourtant très dynamique ces dernières années,
seraitleplusimpacté,seseffectifsdiminuantfortementauder-
nier trimestre 2008.
Frédéric Caste
Les estimations d’emploi
L’Inseeétablitchaqueannéedesestimationsd’emploi.Cesestimationssontcaléessurlesrésultatsdurecensementdelapopulationde1999etpermettent
d’établirleniveaudel’emploiaulieudetravailparsecteuréconomique.Lesévolutionsannuellesdel’emploisontappréhendéespardessourcesadministra-
tives. Les statistiques annuelles de l’Unédic constituent la source principale d’actualisation. Toutefois, certains secteurs moins bien couverts par cette
source nécessitent le recours à des données dites complémentaires.
Cesdonnéescomplémentairessontfourniessoitdirectementparenquêteauprèsdesorganismes(AirFrance,laBanquedeFrance,laSNCF),soitparex-
ploitation des fichiers administratifs (MSA, Collectivités territoriales, fichier paye des agents de l’État...).
er
Lesestimationsd’emploiau1 janvier2008sontsemi-définitives.Ellespeuventencoresubircertainescorrectionslorsquedesinformationscomplémentai-
res seront disponibles. Celles-ci n’auront probablement que des effets limités et ne remettront pas en cause la situation de l’emploi présentée ici.
Leseffectifsfigurentdanslestableauxavecuneprécisionàl’unitépourassurerlacohérencecomptable.Lesdeuxdernierschiffresnesontpassignificatifs.
L’emploi salarié privé en 2008
L’évolutiondel’emploisalariéprivéen2008n’estpasmesuréeparlesestimationsd’emploiquiserontconnuesenfind’année2009.Elleestbaséesurles
statistiquesprovisoiresdesUrssafsurlechampdessociétésetquasisociétésetdesentreprisesindividuelles.LesévolutionssontétudiéeshorsSNCF,
laPoste,FranceTélécom,AirFrance,BanquedeFrance.Ellesnecomprennentpasnonplusl’intérim,leseffectifsdel’Éducationnationaleetl’actionso-
ciale.Autotal,lasourceutiliséecouvreenvironlesdeuxtiersdel’emploisalariérégionaletneprendpasencomptel’emploinonsalarié.Comptetenudu
caractèrenonexhaustifdecettesource,lepoidsdel’emploidansl’industrie,laconstructionetlecommerceestsurestiméaudétrimentdel’emploidans
les services.Cette structure particulière tend à minorerglobalementl’évolutiondel’emploi salariéetlaisseespérerunetendancelégèrementplus favo-
rable dans les statistiques exhaustives établies par les estimations d’emploi en fin d’année.
InstitutNationaldelaStatistiqueetdesÉtudesÉconomiques© Insee 2009
Provence-Alpes-Côted'Azur
Dépôt légal : août 2009 17,rueMenpentiDirecteur de la publication : Renan Duthion
N° ISSN : 1287-2946 13387MarseilleCedex10Chef du service Études et Diffusion : Valérie Roux
Téléphone:0491175757Réf. : COJ093032 Rédacteurenchef:DavidLevy
Fax:0491175960
SUD INSEE conjoncture figure dès sa parution sur le site Internet de l'Insee : www.insee/fr onglet régions (rubrique "Les publications")
Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d'information électronique : onglet ( "À votre service")

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.