L'environnement en Picardie : des ressources naturelles à préserver.

De
Publié par

Le suivi de l'évolution de l'état de l'environnement montre que des résultats réels, même s'ils restent perfectibles, ont été obtenus dans la lutte contre les sources ponctuelles de pollution notamment d'origine industrielle. L'enjeu est maintenant surtout du côté des sources diffuses, celles qui nécessitent l'adhésion de chacun dans ses choix individuels (pour se déplacer, consommer, se chauffer, se loger...) ou dans les choix collectifs (construire une société plus sobre en carbone, par exemple.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 25
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

ENVIRONNEMENT
L'environnement en Picardie :
des ressources naturelles
à préserver
Le suivi de l'évolution de l'état de l'environnement montre
que des résultats réels, même s'ils restent perfectibles,
ont été obtenus dans la lutte contre les sources ponctuelles
de pollution notamment d'origine industrielle. L'enjeu est
maintenant surtout du côté des sources diffuses,
celles qui nécessitent l'adhésion de chacun dans ses choix
individuels (pour se déplacer, consommer, se chauffer,
se loger…) ou dans les choix collectifs (construire
une société plus sobre en carbone, par exemple).
a prise de conscience des enjeux ( ) * + ! C L environnementaux a fortement progressé

en France ces dernières années, comme l'a
confirmé la mobilisation autour du "Grenelle de
l'environnement". Des thèmes comme le chan-
gement climatique, l'érosion de la biodiversité
ou les liens entre pollutions et santé sont main-
tenant sur le devant de la scène et ne peuvent
plus être ignorés des processus décisionnels,

du niveau local au niveau planétaire. Ce cha-
pitre propose, au travers de quelques indica-
teurs, de dresser un état des lieux concernant
l'eau, la biodiversité et l'air en Picardie, et de
présenter les pressions qui s'exercent, ainsi
que quelques actions de préservation menées.

La ressource en eau $B !" < (B $B !" < (B $B !" < (B $B !"
-
<" B !" B <" B !" B <" B !" B <" B !"
L'eau, ressource naturelle parfois forte- - -
# ment convoitée, nécessite d'être protégée mais
aussi maîtrisée dans un contexte de phéno-
mènes climatiques extrêmes (inondations, pé- ’ &
riodes de canicule) plus fréquents.
/" " /" @"
Après plusieurs années sèches, les an-
nées 2007 et 2008 ont été des années moyen-
nement pluvieuses ce qui a contribué à un
retour à la normale pour le débit des cours
d'eau.
Cependant, des problèmes récurrents de

manque d'eau souterraine conduisant à des
étiages sévères, ont été rencontrés ces der-
nières années sur les trois départements. En
2008, les nappes se sont rechargées pour re-

venir à une situation proche de la moyenne.
Certains captages d'eau potable ont rencontré /" A "# "# ( ( ! . (
ces dernières années des problèmes de man- # ! $" % &
Insee Picardie - Bilan économique et social 2008 13









ENVIRONNEMENT
que d'eau amenant à se tourner vers de nou-
velles ressources ou des interconnexions. Des
conflits d'usage sont constatés sur certains
+ & ,
bassins versants entre l'agriculture, l'industrie ) "
et la distribution d'eau potable : la Souche dans
l'Aisne, l'Avre dans l'Oise et la Somme, l'Aronde
dans l'Oise.
Si les prélèvements totaux en eau
souterraine sont à peu près stabilisés, les pré-
lèvements en eau de surface diminuent sensi-
blement. Il faut cependant bien noter que,
contrairement aux utilisations de l'eau par les
particuliers ou par l'agriculture, l'eau utilisée par
l'industrie est restituée en très grande partie
au milieu dans lequel elle a été prélevée (par
-- -- -- -- -- -- -- -- -- --- exemple, une eau prélevée en rivière est reje-
, ! . "( tée en rivière après utilisation en fabrication
! !" $" puis traitement).
! 7
9 Amélioration de la qualité des eaux
$" ’ % &
La qualité des eaux, qu'elles soient sou-
terraines ou superficielles, est dégradée par
des polluants de diverses origines : rejets ur-
bains et domestiques, rejets industriels et agri-
coles. D'une manière générale, les rejets-
ponctuels ont diminué, notamment par les ef-
forts sur les stations d'épuration, et la diminu-
tion des rejets industriels.
Ainsi, la tradition industrielle picarde spé-
cialisée notamment dans les filières de la chi-
mie, de la métallurgie et de la mécanique a
contribué en partie à la pollution des milieux
aquatiques, mais la quantité de rejets indus-
triels a notablement baissé au cours des der-
nières années, et la situation s'améliore pour
ces polluants.
--- D Toutefois, le nombre de substances chi-
D !" . " miques différentes rejetées dans l'eau est en
( ) * " + , ! -
augmentation : cadmium, chlorures, cuivre,
azote... Certaines de ces substances peuvent
se stocker dans les sédiments des rivières pen-
dant de nombreuses années.+ "
En revanche, la situation concernant les
nitrates dans l'eau se stabilise mais reste pré-
occupante. La prédominance de l'agriculture
intensive en est la principale explication : la
fertilisation azotée minérale par hectare en Pi-
cardie est 1,5 fois supérieure à la moyenne
nationale.

L'eau potable

Outre les difficultés de déficit en eau po-
table, les problèmes de pollution de l'eau sont

-- -- -- -- -- -- -- -- -- --- également présents pour l'eau potable. Ainsi,
, ! . "( plus de la moitié des captages en eau souter-
! !" $" raine pour l'alimentation en eau potable (AEP)
! 7 est contaminés par des pesticides essentiel-
9
lement d'origine agricole (atrazine, dérivés
$" ’ % &
des triazines...). Par ailleurs, 20 % des points
de surveillance des eaux souterraines présen-
Insee Picardie - Bilan économique et social 200814


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.