L'hôtellerie de chaîne en 2000 - Un bouleversement de l'offre hôtelière

De
Publié par

Entre 1984 et 2000, l'hôtellerie de chaîne a triplé le nombre de ses chambres offertes en France, modifiant ainsi profondément l'offre de l'hôtellerie classée 0 étoile.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 27
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 820 - JANVIER 2002
PRIX : 2,2€
L’hôtellerie de chaîne en 2000
Un bouleversement de l’offre hôtelière
Sylvia Maille, pôle tourisme, direction régionale de Languedoc-Roussillon, Insee
ntre 1984 et 2000, l’hôtellerie de Au début des années quatre-vingt-dix s’est
développée une hôtellerie de chaîne 1 étoilechaîne a triplé le nombre de ses
avec des sanitaires intégrés à la chambre.Echambres offertes en France, mo-
Depuis 1997, le parc des hôtels homologués
difiant ainsi profondément l’offre de
de chaîne progresse beaucoup plus lente-
l’hôtellerie classée 0 étoile. Les hôtels ment : il a crû de 60 hôtels en deux ans (1999 et
de chaîne sont des structures de taille 2000), soit 4780 chambres (+ 2,6 %).
importante, concentrées dans l’hôtellerie
économique et le haut de gamme. Leur
activité est dominée par la clientèle
d’affaires, ce qui explique leur stratégie Évolution de la taille des hôtels homologués
d’implantation résolument tournée vers (Base 100 en 1995)
les zones urbaines et les régions à forte
130activité industrielle ou commerciale. De
0 étoile
ce fait, les séjours dans les hôtels de 125
chaîne sont plus courts et se déroulent
120
davantage en semaine. Par ailleurs, leur
115capacité d’accueil est utilisée toute
4 étoiles et +l’année, contrairement à l’hôtellerie indé- 110
pendante de province plus soumise aux Ensemble
105
fluctuations saisonnières. Pour toutes
2 étoiles 1 étoile
100ces raisons, l’hôtellerie de chaîne affiche
3 étoilesen moyenne un chiffre d’affaires par 95
chambre significativement supérieur à 1995 1996 1997 1998 1999 2000
celui de l’hôtellerie indépendante.
Source : Insee - Direction du Tourisme - Partenaires locaux du
tourisme
En quinze ans, la progression de l’hôtellerie de
chaîne a fortement modifié le paysage hôtelier
Des hôtels concentrés sur le basfrançais.
En France, les premières chaînes hôtelières et le très haut de gamme
ont vu le jour dès le milieu des années
L’hôtellerie de chaîne représente un hôtelsoixante. Entre 1984 et 2000, le nombre de
homologué sur huit et presque un tiers dechambres offertes par des chaînes a été multi-
l’offre en chambres homologuées. En fait,plié par trois.
l’hôtellerie de chaîne est très présente auxEn 1984 naissaient les premiers hôtels de
deux extrémités de confort : elle totalise les deuxchaînes très économiques, qui ont transformé
tiers des chambres de confort 0 étoile et la moitiéen profondeur toute l’offre de l’hôtellerie homo-
des chambres classées 4 étoiles ou plus.loguée 0 étoile. Ces hôtels proposent 24h sur
La répartition par niveau de confort du parc24h des chambres à bas prix, moyennant un
hôtelier de chaîne est donc très différente depaiement par carte bancaire sur automate ;
celle de l’hôtellerie indépendante : 22 % desl’accueil physique se limite ainsi à la journée.
chambres offertes dans des hôtels de chaîneLes chambres n’y sont équipées que d’un
sont classées 0 étoile, soit quatre fois plus quelavabo, ce qui justifie le classement 0 étoile en
dans l’hôtellerie indépendante.vigueur depuis 1986. Ces structures hôtelières
Quel que soit le niveau de confort, les hôtels dede grande taille ont supplanté les petits hôtels
chaîne sont de taille largement supérieure auxindépendants bon marché.
INSEE
PREMIEREhôtels indépendants : ceci explique leur Les clients d’affaires voyageant seuls le Une implantation
poids important en nombre de cham- plus souvent, le nombre moyen de per- en zone urbaine
bres. L’écart de taille est le plus mani- sonnes par chambre est sensiblement
feste dans l’hôtellerie 0 étoile : 70 plus faible dans l’hôtellerie de chaîne En quête d’une clientèle d’affaires, les
chambres pour les chaînes contre 12 Quel que soit le lieu, la clientèle d’affai- groupes hôteliers ont naturellement
pour les indépendants ; c’est aussi dans res est toujours plus importante dans les implanté leurs établissements dans les
cette catégorie de confort que la taille hôtels de chaîne que dans les hôtels zones urbaines : près de 9 hôtels de
des hôtels a le plus progressé. Dans indépendants, notamment en raison chaîne sur 10 sont installés dans ou en
l’hôtellerie 4 étoiles ou plus, les hôtels de d’une offre en organisation de séminai- périphérie des villes. Ils offrent ainsi
chaîne sont aussi nettement plus res plus élaborée dans ce type d’hôtel- 44 % des chambres en zone urbaine,
grands : 180 chambres en moyenne, lerie, même en zone rurale. contre à peine 10 % en zone rurale.
contre seulement 49 pour les indépen- Ils sont aussi très implantés dans les
dants. régions où domine l’activité industrielle
Part de la clientèle d'affaires en 2000 et commerciale. La région
selon la catégorie d'hôtel* Nord-Pas-de-Calais détient le record :
56 % des chambres appartiennent à uneen %
Taux de pénétration des hôtels chaîne, contre 32 % en moyenne.
70de chaîne en 2000* L’hôtellerie de chaîne s’est aussi beau-hôtels de chaîne
60 hôtels indépendants coup développée dans les zones de
passage, près des sorties d’autoroutesEnsemble
50
notamment.
40 Toutefois, les zones touristiques ne sont
4 étoiles et + pas délaissées. D’un espace à l’autre, le
30
poids des hôtels de chaînes varie beau-3 étoiles
coup : 2,5 % en montagne, plus de 25 %202 étoiles
dans les zones littorales. Dans celles de
101 étoile la Manche et de la Côte d’Azur, leur
0 étoile 0 poids culmine à 37 % et 34 % de l’offre
0* 1* 2* 3* 4* ou + ensemble en chambres. Dans les villes littorales de
0 102030 40506070 la Manche, les hôtels de chaîne 0 étoileSource : Insee - Direction du Tourisme - Partenaires locauxen %
du tourisme et 3 étoiles ou plus pèsent même plus
*Le taux de pénétration rapporte le nombre de chambres
appartenant à un hôtel de chaîne à l’ensemble des chambres
offertes. Taux de pénétration de l'hôtellerie de chaîne en 2000 par région
Source : Insee - Direction du Tourisme – Partenaires locaux et espace touristique (en %)
du tourisme
Une activité dominée
par la clientèle d’affaires
L’activité des chaînes hôtelières est,
plus que celle des hôtels indépendants,
déterminée par la clientèle d’affaires :
celle-ci représente 52 % des nuitées
passées en 2000 dans les hôtels de
chaîne, contre 31 % dans les hôtels
indépendants. Cette part atteint 54 %
dans les hôtels de chaîne économiques
(0 à 2 étoiles). En effet, la clientèle dite 50 - 70
d’affaires recouvre l’ensemble de la 25 - 50
clientèle professionnelle, en particulier 10 - 25
les voyageurs de commerce, mais aussi 0- 10
les ouvriers travaillant sur les chantiers :
or ces derniers dorment souvent à l’hôtel
très bon marché le plus proche de leur
chantier.
Dans l’hôtellerie indépendante la part de
la clientèle d’affaires fluctue assez peu.
Elle est la plus élevée dans les hôtels 4 copyright : Insee - IGN
étoiles (34 % en moyenne). Source: Insee - Direction du Tourisme - Partenaires locaux du tourisme
INSEE - 18, BD ADOLPHE PINARD - PARIS CEDEX 14 - TÉL. : 33 (1) 41 17 50 50
INSEE
PREMIERE(89 % et 54 %) qu’en moyenne dans les Une capacité d’hébergement Une clientèle étrangère
zones urbaines (83 % et 43 %). utilisée toute l’année légèrement moins présente
Enfin, la région Île-de-France concentre
un tiers des chambres de chaîne alors Plus souvent occupés, les hôtels de À catégorie égale, la clientèle étrangère
que son hôtellerie ne représente au total chaîne sont aussi plus souvent ouverts : est moins présente dans l’hôtellerie de
que 22 % des chambres offertes. ils le sont pratiquement toute l’année, chaîne que dans les hôtels indépen-
contre une moyenne de 9 jours sur dix dants.
pour les hôtels indépendants. De ce fait, En moyenne, les étrangers assurent
Des séjours plus courts leurs chambres sont utilisées bien 38 % des nuitées dans les hôtels de
et davantage en semaine davantage sur l’année que celles des chaîne, contre 42 % dans les hôtels
hôtels indépendants (70 % contre 48 %). indépendants. Les étrangers sont relati-
La durée moyenne de séjour est plus Cette meilleure utilisation du parc hôte- vement moins nombreux dans les hôtels
faible dans les hôtels de chaîne : 1,7 jour lier de chaîne correspond à une moindre de chaîne que dans les hôtels indépen-
contre 2 jours dans les hôtels indépen- saisonnalité sur l’année. Elle est due à dants, mais surtout ils y restent moins
dants. Sur les hôtels économiques (0 à 2 l’importance de leur clientèle d’affaires, longtemps (1,8 jour contre 2,3 jours),
étoiles) l’écart est plus grand : 1,6 jour moins soumise aux rythmes du tou- quelle que soit la période l’année et
contre 2,2. Ceci retrace la prédomi- risme. Pour cette raison aussi, les quelle que soit la catégorie d’hôtel.
nance de la clientèle d’affaires sur la différences régionales sont moins mar- A contrario, dans les hôtels classés 4
clientèle d’agrément dans les hôtels de quées. étoiles, 7 nuitées sur 10 sont le fait d’une
chaîne de cette catégorie. L’écart entre Pour tous les hôtels, le taux d’utilisation clientèle étrangère. La proportion est un
les durées de séjour est un peu moins en Île-de-France fléchit en été, la clien- peu plus importante dans les hôtels de
marqué dans l’hôtellerie haut de tèle d’agrément ne venant pas compen- chaîne que dans les hôtels indépen-
gamme. ser la baisse de fréquentation de la dants, les groupes hôteliers étrangers
Les chambres des hôtels de chaîne sont clientèle d’affaires. À l’inverse, dans les ou à renommée internationale étant sur-
plus souvent occupées que celles des autres régions, l’utilisation est maximale tout présents dans l’hôtellerie de luxe.
hôtels indépendants (70 % contre 55 %). en été grâce à l’apport de la clientèle
Ces derniers creusent surtout l’écart en d’agrément, tout particulièrement en
semaine, du lundi au jeudi. Leur taux Part des nuitées étrangères en 2000province rurale. Ces différences régio-
d’occupation chute nettement le ven- selon la catégorie d'hôtelnales sont nettement atténuées dans
en %dredi lorsque la clientèle d’affaires se l’hôtellerie de chaîne : les taux d’utilisa-
raréfie. La clientèle d’agrément fait 80tion restent élevés tout au long de
hôtels de chaîne
remonter les taux d’occupation le l’année et beaucoup plus semblables hôtels indépendants
60samedi, mais moins nettement que dans d’une zone à une autre.
les hôtels indépendants : en semaine, le
40taux d’occupation moyen dans l’hôtel-
lerie de chaîne est supérieur de 21
20points à celui de l’hôtellerie indépen-
dante ; le week-end, l’écart n’est plus
0que de 9 points.
0* 1* 2* 3* 4* ou + ensemble
Source : Insee - Direction du Tourisme - Partenaires locaux
Taux d'utilisation mensuel en 2000
du tourisme
selon la catégorie de l’hôtel*
Taux d'occupation en 2000 en%
selon le jour de la semaine* 90
La recette unitaire80Taux d’occupation en %
70 est plus élevée90
chaîne 6085 indépendant
5080 La structure des comptes des hôtels de
4075 chaîne est assez différente de celle des
30
70 hôtels indépendants. En particulier, le20
65 chiffre d’affaires par personne occupée10
60 0 y est supérieur de 50 %. D’une part, les
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12
55 hôtels de chaîne de catégorie écono-Ile-de-France - tous hôtels
50 Chaînes - Province rurale mique ont tendance à rationaliser lavince urbaine45
Indépendants - Pro gestion de leur main-d’œuvre. D’autre
40vince rurale
week part, pour toutes les catégories delun mar mer jeu ven sam dim sem ens
end
*Le taux d’utilisation rapporte le nombre de chambres occu- confort, ils utilisent mieux leur capacité
pées au nombre de chambres dans tous les hôtels, ouverts ou*Le taux d’occupation rapporte le nombre de chambres occu- d’hébergement. Enfin, leur plus grande
fermés.pées au nombre de chambres offertes par les hôtels ouverts.
taille concourt également à cette perfor-
Source : Insee - Direction du Tourisme - Partenaires locaux Source : Insee - Direction du Tourisme - Partenaires
mance.du tourisme locaux du tourisme
INSEE - 18, BD ADOLPHE PINARD - PARIS CEDEX 14 - TÉL. : 33 (1) 41 17 50 50
INSEE
PREMIEREl’hôtel, les locaux communs (taille du hallLes coûts salariaux par salarié sont éga- les hôtels économiques, et de 15 % pour
de réception, existence d’ascenseur),lement plus élevés en moyenne. Les les 3 étoiles. Pour les 4 étoiles, il est au
l’équipement de l’hôtel (standard télépho-
hôtels de chaîne offrent en effet davan- contraire supérieur, de 43 %, dans les
nique), la surface des chambres et le
tage d’emplois stables en raison d’une hôtels indépendants. confort des sanitaires privés et communs,
activité beaucoup plus régulière sur le niveau de service rendu par le personnel
de l’hôtel.l’année et supérieure à celle de l’hôtel- Sources
L’hôtellerie de chaîne est définie commelerie indépendante. Leur taille favorise
l’ensemble des hôtels homologués ayant
également l’emploi de personnel d’enca- L’enquête de fréquentation hôtelière est une enseigne d’un groupe hôtelier quel que
drement mieux rémunéré. La part des réalisée mensuellement auprès des hôtels soit leur statut juridique (filiales, franchi-
classés tourisme (0 à 4 étoiles luxe) deemplois à temps partiels y de 17 %, sés…).
France métropolitaine ; elle est réalisée en Les hôtels de chaîne sont en grande majori-contre 30 % dans les hôtels indépen-
partenariat avec la Direction du Tourisme té homologués tourisme ; cependant il ar-dants. L’hôtellerie indépendante, sou-
et bénéficie dans la plupart des régions rive qu’une partie des hôtels d’une même
vent familiale, possède davantage d’une extension d’échantillon financée par enseigne ne soit pas classée, soit parce
d’emplois non salariés. les partenaires locaux du tourisme que sont que le groupe ne le demande pas, soit en
les Comités régionaux et départementaux,Le chiffre d’affaires par chambre offerte raison de spécificités locales.
les Observatoires régionaux du tourisme et Le taux d’occupation est calculé en rap-dans un hôtel de chaîne est supérieur de
certains offices de tourisme. portant les chambres occupées aux cham-30 % à celui d’un hôtel indépendant pour
En 1998, dans quelques régions, l’échantillon bres offertes des hôtels ouverts.
de l’enquête annuelle d’entreprises dans Le taux d’utilisation rapporte les cham-
les services a lui aussi été élargi, dans les bres occupées aux chambres dans tous les
secteurs Hôtels, Restaurants et Cafés. DeRésultats comparatifs hôtels hôtels, qu’ils soient ouverts ou non.
ce fait, 2 800 entreprises hôtelières répondant Le taux de pénétration de l’hôtellerie dede chaîne / hôtels indépendants
à cette enquête ont pu être rapprochées du chaîne correspond à la part des chambres
fichier de l’hôtellerie homologuée, ce qui a100=hôtellerie indépendante appartenant à un hôtel de chaîne parmi
permis de comparer leurs résultats économi- l’ensemble des chambres offertes.160
ques et la description de leur fréquentation. Dans cet article, a été classée en zone ur-
140 baine toute commune appartenant à une
unité urbaine de plus de 20 000 habitants.Définitions120 part
de l’emploi taux temps
non salarié partiel
100
C.A./ coûts Les hôtels classés ou homologués tou-
Pers occ salariaux
risme sont, depuis l’arrêté du 14 février80 par salarié Bibliographie
1986, répartis, dans une des 6 catégories
60 de 0 étoile à 4 étoiles Luxe. Le classement
est attribué par le commissaire de la répu- « L’occupation journalière des hôtels en
40
blique après avis de la commission dépar- 2000 », Lettre de l’observation du Tou-
tementale de l’action touristique (CDAT) à risme, Observatoire national du tourisme20
laquelle siègent les administrations de l’État (ONT), avril 2001.
0 chargées du tourisme, de la concurrence, « L’hôtellerie classée et les campings clas-
Lecture : le chiffre d’affaires par personne occupée est de la consommation et de la répression des sés en France : l’offre et la fréquentation en
supérieur de 50 % dans les hôtels de chaîne par rapport aux fraudes. 1999 », Analyses et perspectives du tou-
hôtels indépendants. Les conditions requises pour le classement risme n° 66, ONT (à paraître : l’offre et la
Source : Insee – Enquête annuelle d’entreprise 1998 portent sur : le nombre de chambres de fréquentation en 2000).
INSEE PREMIÈRE figure dès sa parution sur le site Internet de l'Insee : www.insee.fr
BULLETIN D'ABONNEMENT A INSEE PREMIERE Direction Générale :
18, Bd Adolphe-Pinard
75675 Paris cedex 14
Directeur de la publication :
Paul Champsaur
Rédacteur en chef :OUI, je souhaite m’abonner à INSEE PREMIÈRE - Tarif 2002
Daniel Temam
Abonnement annuel = 70€ (France) 87€ (Étranger) Rédacteurs : J.-W. Angel,
R. Baktavatsalou, C. Dulon,
Nom ou raison sociale : ________________________ Activité : ____________________________
A.-C. Morin, B. Ouvré
Adresse : ___________________________________________________________________ Maquette : T.Pécheux
______________________________________ Tél : _______________________________ Code Sage IP02820
ISSN 0997 - 3192Ci-joint mon règlement en Euros par chèque à l’ordre de l’INSEE : __________________________________€.
© INSEE 2002
Date : __________________________________ Signature
INSEE
PREMIERE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.