L'hôtellerie de plein air en Languedoc-Roussillon : la qualité de l'offre s'améliore

De
Publié par

En 2003, l'hôtellerie de plein air du Languedoc-Roussillon a conforté sa place de leader national. En effet, elle compte 800 campings classés 1 à 4 étoiles, soit près de 120 000 emplacements, loués au passage ou à l'année, qui représentent 350 000 lits touristiques. Elle pèse 2 millions d'arrivées et 17 millions de nuitées. De 1972 à 1993, le parc régional de l'hôtellerie de plein air a connu une très forte croissance : la capacité d'accueil a plus que doublé pendant cette période. Depuis 1993, l'augmentation du nombre de lits s'est stabilisée et l'offre s'est améliorée qualitativement, s'adaptant ainsi aux évolutions de la demande. Le nombre de lits en 1 et 2 étoiles a diminué, il a progressé en 3 et 4 étoiles.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 20
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Juin 2004N° 3 -
L'HOTELLERIE DE PLEIN AIR EN LANGUEDOC-ROUSSILLON
LA QUALITÉ DE L'OFFRE S'AMÉLIORE
Valérie RONZETTI — Chargée d’études au Comité Régional du Tourisme
En 2003, l’hôtellerie de plein air du Languedoc-Roussillon a conforté sa place de leader national. En effet,
elle compte 800 campings classés 1 à 4 étoiles, soit près de 120000 emplacements, loués au passage ou
à l'année, qui représentent 350000 lits touristiques. Elle pèse 2 millions d’arrivées et 17 millions de nui-
tées.
De 1972 à 1993, le parc régional de l’hôtellerie de plein air a connu une très forte croissance : la capacité
d'accueil a plus que doublé pendant cette période. Depuis 1993, l’augmentation du nombre de lits s’est sta-
bilisée et l’offre s’est améliorée qualitativement, s’adaptant ainsi aux évolutions de la demande. Le nomb-
re de lits en 1 et 2 étoiles a diminué, il a progressé en 3 et 4 étoiles.
Une capacité d'accueil erCapacité d'accueil des campings au 1 janvier 2004
très concentrée sur le littoral par zone géographique et commune
Le littoral est la zone géographique où la capacité du Languedoc-Roussillon
d'accueil est la plus importante. Elle représente
64 % des lits, grâce à des campings moins nom-
breux que dans l'arrière-pays, mais qui disposent
d'une capacité plus importante (les campings litto-
raux possèdent en moyenne 215 emplacements,
contre 78 dans le reste de la région). Il est à noter
que cette proportion est plus importante pour les
catégories 3* et 4*, représentant respectivement
67 % et 89 %.
Zones géographiques
La zone de montagne est en deuxième position
Montagne
avec seulement 16% de la capacité d'accueil
Arrière-pays
régionale, particulièrement concentrée dans des
Passage
campings 1* et 2*.
Littoral
erLe littoral : 2/3 de l'offre au 1 janvier 2004
Capacité d'accueil selon la catégorie
et la zone touristique Unité : nombre de lits
1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles Total
Montagne 8 721 25 800 14 577 543 49 641
Arrière-pays 3 165 9 804 11 604 2 916 27 489
Passage 2 352 10 950 16 137 2 793 32 232
Littoral 8 616 49 380 87 399 51 318 196 713
Région 22 854 95 934 129 717 57 570 306 075
Champ : Campings classés 1 à 4 étoiles, hors emplacements loués à l'année Nombre de lits (*)
Sources: INSEE - Direction du tourisme et partenaires régionaux 1 000
500
100
(*) 1 emplacement = 3 lits
Sources: INSEE - Direction du tourismeUne meilleure qualité de l'offre
De 1972 à 1993, le parc de l’hôtellerie de plein air a doublé
Nombre d'emplacements des campingssa capacité d’accueil et depuis 1993, le nombre de lits s’est
de 1994 à 2003 en Languedoc-Roussillon par catégoriestabilisé. Actuellement avec près de 800 campings et
Unité: en nombre d'emplacements
120000 emplacements, le Languedoc-Roussillon est la pre-
50 000mière région française pour ce mode d’hébergement touris-
1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoilestique.
40 000
Depuis le début des années 90, une grande évolution qua- 30 000
litative est à noter: le parc des campings 2 étoiles a baissé,
20 000alors que le parc des 3 et 4 étoiles a augmenté. Cette ten-
dance semble se stabiliser et le Languedoc-Roussillon béné- 10 000
ficie désormais d’un parc de très bonne qualité avec plus de
0
60 % de sa capacité d’accueil en 3 ou 4 étoiles (1 lit sur 5 1994 1996 1998 2000 2002
1995 1997 1999 2001 2003
appartenant à cette dernière catégorie).
Sources: INSEE - Direction du tourisme
Hausse de la fréquentation
Fréquentation des campings de 1994 à 2003
des campings de grand conforten Languedoc-Roussillon par catégorie
Unité: en nombre de nuitées
L’amélioration de la qualité du parc se ressent également9 000 000
1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles dans les chiffres de fréquentation touristique. La fréquenta-
7 000 000 tion des campings de 4 étoiles est aujourd'hui équivalente
à celle des campings de 2 étoiles. La fréquentation moyen-
5 000 000 ne par emplacement dans les premiers est 1,7 fois supé-
rieure à celle des seconds. 3 000 000
Par ailleurs, depuis le début des années 90, le parc des 3
1 000 000 étoiles concentre la majorité des nuitées de l’hôtellerie de
0 plein air (45 % en 2003).1994 1996 1998 2000 2002
1995 1997 1999 2001 2003 Ceci est caractéristique d’une nouvelle demande, mais éga-
Sources: INSEE - Direction du tourisme lement d’une offre qui a su s’adapter.
Trois nuitées sur quatre dans l'Hérault et les Pyrénées-Orientales
Nombre de nuitées des campings de 1994 à 2003 Nombre de nuitées des campings de 1994 à 2003
en Languedoc-Roussillon par zone touristique en Languedoc-Roussillon par département
Unité: en nombre de nuitées Unité: en nombre de nuitées
14 000 000 8 000 000
Sur le littoral
Hérault12 000 000
6 000 00010 000 000
Pyrénées-
8 000 000 Orientales
4 000 000
Gard2 000 000
Montagne
2 000 000
Passage Aude1 000 000
Arrière
Dans les autres zones pays 0
0 Lozère1994 1996 1998 2000 2002
1994 1996 1998 2000 2002 1995 1997 1999 2001 2003
1995 1997 1999 2001 2003
Sources: INSEE - Direction du tourismeSources: INSEE - Direction du tourisme
Dans un contexte de croissance de la fréquentation touris- Au niveau des départements, l’Hérault et les Pyrénées-
tique depuis le milieu des années 90, le littoral concentre Orientales concentrent la majeure partie de la fréquenta-
toujours 70 % de celle-ci pour 64 % de la capacité d’accueil tion, près de 3 nuitées sur 4. Ces résultats reflètent les
globale. En moyenne annuelle sur les 10 dernières années, capactés départementales d'accueil. L’Hérault et les
ce sont 11,5 millions de nuitées qui ont été passées dans Pyrénées-Orientales représentent à eux seuls 70 % de la
les campings du bord de mer. capacité d’accueil régionale en hôtellerie de plein air, du fait
de leur frange littorale.Une fréquentation à forte dominante française
Depuis 10 ans, la part relative des Français et des étrangers Clientèle étrangère en Languedoc-Roussillon :
dans la fréquentation régionale de l’hôtellerie de plein air a 30 % des nuitées Unité: nombre de nuitées
peu évolué et se caractérise par un rapport 70 % / 30 %.
12 000 000Parmi les clientèles étrangères, les Hollandais représentent
Français10 000 00042 % des nuitées et les Allemands 22 %.
8 000 000 Etrangers
De 1996 à 2003, la fréquentation des campings du 6 000 000
Languedoc-Roussillon a crû de 25 %, ce qui représente en 4 000 000
volume près de 4 millions de nuitées supplémentaires. 2 000 000
Relativement à cette période, les clientèles qui ont enregis- 0
1994 1996 1998 2000 2002tré les plus fortes progressions sont les Français 1995 1997 1999 2001 2003
(+ 1987000 nuitées), les Hollandais (+ 925 000 nuitées),
Sources: INSEE Direction du Tourisme
les Anglais (+ 384 000 nuitées) et les Danois (+ 108 000
nuitées). Les Pays-Bas, premier marché étranger
Comparativement au nombre de nuitées enregistrées en de l'hôtellerie de plein air Unité: nombre de nuitées
1996 par chacune de ces quatre nationalités, les progres-
2 500 000sions représentent respectivement : + 56 %, + 67 %,
Pays-Bas
+ 134 % et + 173 %
2 000 000
Allemagne
1 500 000L’année 2003 a connu une légère baisse de fréquentation
Belgiquepar rapport à l’année précédente (- 568 000 nuitées) La
1 000 000 Luxembourg
moindre fréquentation de la clientèle française (- 1,8 %) et
de la clientèle étrangère (- 6,3 %) se traduit au final par 500 000 Gde Bretagne
Irlandeune baisse de 3 % de nombre de nuitées. #
0
1994 1996 1998 2000 2002 Suisse
1995 1997 1999 2001 2003
Sources: INSEE Direction du Tourisme
èreLe Languedoc-Roussillon : 1 région française de l'hôtellerie de plein air
Répartition des arrivées selon les régions Répartition des nuitées selon les régions
Françai Franç s
Etrange s Etran e s
ombre total d'arrivées ombre total de nuitées
en millier)(en millier)
Arrivé s en millier Nuité s en millier
< à 300 < à 1 000
De 1 000 5 0005 000De 300 à 400
De 400 à 700 De 5 000 9 000 9 000
> à 9 000De 700 à 1 000
> à 1 000
Sources: INSEE - Direction du tourisme Sources: INSEE - Direction du tourisme
Une nuitée sur trois se passe au bord de la Méditerranée
L'Hôtellerie de plein air en France en 2003 :
! 98 millions de nuitées ! 33 millions pour les régions méditerranéennes 17 millions en Languedoc-Roussillon
èreLe Languedoc-Roussillon est la 1 région française concernant les arrivées touristiques mais surtout les nuitées (près de 17 millions). C'est éga-
lement la région où la durée moyenne de séjour dans l'hôtellerie de plein air est la plus élevée avec 7,8 nuits en moyenne, devant l'Aquitaine et
les Pays de la Loire : 6,9 nuits.
Concernant la fréquentation touristique, on constate la prédominance logique des façades littorales et en particulier, la prépondérance des
régions méditerranéennes qui pèsent 33 millions de nuitées, soit le tiers de la fréquentation nationale.Vers un étirement de la saison
Taux journaliers d'occupation Différentiel des taux d'occupation 1999 et 2003
en Languedoc-Roussillon par quinzaine en Languedoc-Roussillon
Unité: en % Unité: en point
+ 15100
12,6
199980 8,72003 + 10
7,9 7,9Ascension60
6,5
5,9
3,940 + 5
3,3
20 0,8 0,0Pentecote 0
ère ère ère ère ère0 1 1 1 1 1ème ème ème ème ème2 2 2 2 2
er er er er er quinzaine quinzaine quinzaine quinzaine quinzaine
1 mai 1 juin 1 juillet 1 août 1 sept 30 sept. quinzaine quinzaine quinzaine quinzaine quinzaineMai Juin Juil. Août Sept.
Mai Juin Juil. Août Sept.15 mai 15 juin 15 juillet 15 août 15 sept. - 5
Sources: INSEE - Direction du tourisme Sources: INSEE - Direction du tourisme
Depuis plusieurs années, une tendance à l’étirement de la saison estivale s’est amorcée. Les données comparées de 1999 et de 2003 illus-
trent tout à fait cette tendance.
La majeure partie de la saison reste toujours concentrée sur les mois de juillet et août, le maximum étant atteint au cours de la première quin-
zaine d’août. Par contre, en 2003, l’avant-saison, surtout en juin, et la fin de la saison d’été ont été bien meilleures. Les différentiels (en nom-
bre de points) entre les taux d’occupation de 2003 et ceux de 1999 sont les plus élevés pour les deux quinzaines de juin et de septembre.
En cinq ans, en variation relative, la fréquentation a augmenté d'environ 30 % en mai et juin et de 40 % en septembre, alors qu'elle ne s'est
accrue que de 0,5 % en juillet-août.
Définitions
Campings touristiques: installations collectives situées à l’intérieur de terrains clos et destinées à accueillir des tentes, cara-
vanes, remorques et autocaravanes. Toutes sont dotées d’une administration commune et fournissent un certain nombre de
services touristiques (magasins, informations, animation).
Les campings louent des emplacements pour tentes, caravanes, autocaravanes et autres abris similaires aux touristes qui ont
l’intention de ne séjourner qu’une nuitée, quelques jours ou quelques semaines et aux personnes qui souhaitent louer un empla-
cement fixe pour une saison ou une année. Les locations à long terme d’emplacements fixes (plus d’un an) peuvent être consi-
dérées comme logements privés.
Nombre de nuitées: nombre total de nuits passées sur le terrain de camping par l’ensemble des clients.
Taux d’occupation: nombre d’emplacements occupés rapporté au nombre d’emplacements offerts et multiplié par 100.
Clientèle étrangère: les touristes sont classés selon leur pays de résidence et non leur citoyenneté.
Méthodologie
Les résultats présentés dans ce document sont issus de l’enquête de fréquentation dans l’hôtellerie de plein air réalisée par
l’INSEE à la demande de la Direction du Tourisme. Cette enquête est effectuée depuis une dizaine d’années auprès de tous
les campings de France classés 1 à 4 étoiles ayant au moins un emplacement loué à la clientèle de passage. Les empla-
cements loués à l’année ou réservés à la location résidentielle, c’est à dire à un seul client pour l’ensemble de la période d’ou-
verture, sont exclus du champ de l’enquête.
Cette enquête a reçu le label d’intérêt général délivré par le Conseil National de l’Information Statistique et elle est obligatoire.
L’enquête est mensuelle et couvre, en Languedoc-Roussillon, la période de mai à septembre. Pour la région, la collecte et le
traitement des données sont réalisés par la direction régionale de l’INSEE Languedoc-Roussillon.
Pour en savoir plus
Consulter les sites web :
! de l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques : www.insee.fr (le site web alisse.insee.fr de diffusion de
la base de données sur les statistiques structurelles d'entreprises est en accès gratuit depuis le 16 mars 2004),
! du Secrétariat d'Etat au Tourisme : www.tourisme.gouv.fr
! de l'Observatoire National du Tourisme : www.ont-tourisme.com
! de l'Observatoire Régional du Tourisme Languedoc-Roussillon : www.sunfrance.net/observatoire
www.insee.fr
Directeur de la publication: Henri THERON Prix: 3€INSEE Languedoc-Roussillon — 274, allée Henri II de Montmorency — 34064 Montpellier CEDEX 2
ISSN n° 1251-2036(*)Téléphone: 0467157000 — Télécopie: 0467157171 — Information du public : 0825889452 Sage: CHI040336
(*)Mél: insee-contact@insee.fr 0,15 F la minute © INSEE 2004

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.