L'offre de services aux entreprises : un facteur de développement du territoire

De
Publié par

En terme d'emploi, le secteur des services aux entreprises représente un peu moins en Nord-Pas-de-Calais qu'en France entière, mais un peu plus qu'en France hors Île-de-France. L'offre régionale est cependant identique à celle de l'ensemble des régions de province, si l'on s'en tient à la division habituelle entre services concourant à la production concrète (intérim, nettoyage, location de matériel, etc.) et services correspondant aux fonctions d'entraînement (conseil, recherche, informatique, etc.). Si les premiers se sont développés d'assez longue date, favorisés par la richesse de la demande industrielle, les seconds sont aujourd'hui en phase de vive croissance. Cette dernière, qui aurait pu pâtir de la proximité de la région parisienne, constitue de fait un enjeu important pour le développement économique et social du territoire.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

NORD-PAS-DE-CALAIS
F 15 - 2,29 N°11 - DÉCEMBRE 2000
L’offre de services aux entreprises :
un facteur dedéveloppement
du territoire
En terme d’emploi, le secteur des services aux entreprises Le secteur tertiaire crée aujourd’hui plus de 70%
de la valeur ajoutée en France, et représente
représente un peu moins en Nord-Pas-de-Calais qu’en plus de 70% des emplois. Pour autant, le rôle
et les conséquences de la croissance des services
sur la croissance économique divisent les éco-France entière, mais un peu plus qu’en France hors
nomistes [1]. Pour les courants “post-industriels”,
la croissance des services caractérise le chemi-Île-de-France. L’offre régionale est cependant identique
nement d’une société vers un développement
supérieur : à l’ère agricole succéda l’ère indus-à celle de l’ensemble des régions de province, si l’on
trielle, elle-même prolongée par l’ère tertiaire.
Les courants “néo-industriels” placent l’industries’en tient à la division habituelle entre services
au cœur du système économique, ce qui en fait
une source d’extension possible du tertiaire :concourant à la production concrète (intérim, nettoyage,
l’activité industrielle aurait d’importants effets
induits sur le développement des services. Ceslocation de matériel, etc.) et services correspondant
théories, en particulier la théorie du self-service,
mettent l’accent sur le rôle de l’externalisation,aux fonctions d’entraînement (conseil, recherche,
résultat de l’arbitrage des agents entre “faire”
ou “faire-faire”.informatique, etc.). Si les premiers se sont développés
Toutefois, l’analyse économique de la croissance
tertiaire a longtemps négligé les services auxd’assez longue date, favorisés par la richesse de la
entreprises [1], sans doute du fait que ce secteur
n’employait que 4% de la population active endemande industrielle, les seconds sont aujourd’hui France à la fin des années soixante. Sa croissance
s’est accélérée au milieu des années soixante-dix.
en phase de vive croissance. Cette dernière, qui aurait En France aujourd’hui, les services aux entreprises
représentent plus de 10% de l’emploi total, et
pu pâtir de la proximité de la région parisienne, presque 16% de l’emploi salarié privé.
constitue de fait un enjeu important pour le Quelle place le secteur des services aux entreprises
occupe-t-il dans l’économie de la région Nord-
développement économique et social du territoire. Pas-de-Calais ? Dans quelle mesure la présence
d’une offre importante de services aux entreprises
sur le territoire peut-elle favoriser le dévelop-Danièle Lavenseau (coordonnatrice),
pement économique de la région ? QuellesPatricia Antonov Zafirov et Laetitia Heyser
pourraient être les conditions de développement
SERVICE ÉTUDES DIFFUSION
de ce secteur dans la région ?
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS - 130, AVENUE DU PRÉSIDENT J.F. KENNEDY - 59034 LILLE CÉDEX - TÉL. : 03 20 62 86 29 - TÉLÉCOPIE : 03 20 62 86 00N°11
Profils
NORD-PAS-DE-CALAIS
LA DEMANDE DE SERVICES EXPRIMÉE OFFRE DE SERVICES ET DEMANDE DES ENTREPRISES LES SERVICES OPÉRATIONNELS
Part de la consommation des entreprises PAR LES ENTREPRISES NE S’ADRESSE SONT TRÈS PRÉSENTS DANS LE
dans la consommation totale des produits
PAS SEULEMENT AU SECTEUR DES NORD-PAS-DE-CALAIS
Unité : %SERVICES AUX ENTREPRISES
1997 1980 De façon traditionnelle, on distingue au sein des
La nomenclature économique de synthèse, Hôtels, cafés, restaurants 15,4 15,0 services aux entreprises, les services qui participent
traditionnellement utilisée par la comptabilité Transports 73,0 75,0 aux fonctions de production concrète (services
nationale (NES 36), regroupe sous le vocable Postes et télécommunications 65,8 61,0 opérationnels) de ceux qui alimentent des
(1)“services aux entreprises” l’ensemble des services de Services marchands aux entreprises 94,9 94,4 fonctions d’entraînement (recherche et dévelop-
conseils et d’assistance, des services opérationnels Serchands aux particuliers 23,5 19,5 pement, conseils et assistance).
et des services de recherche et développement, Les services opérationnels répondent à uneEnsemble 62,9 59,1
ainsi que les postes et télécommunications. S’il est demande de proximité des entreprises qui sont(1) Hors postes et télécommunications.
évident que les trois premiers ensembles cités sont Source : Comptes nationaux implantées sur le territoire : location sans opérateur,
bien de fait presque entièrement consommés par sélection et fourniture de personnel, activités de
les entreprises, ceci est moins vrai pour les services nettoyage, assainissement, etc. Ces services
Dans le Nord-Pas-de-Calais en 1998, le secteurdes postes et télécommunications, lesquels sont représentent presque 60% des emplois salariés
des services aux entreprises hors postes etseulement pour les deux tiers consommés par les privés du secteur des services aux entreprises
télécommunications regroupe plus de 7 000entreprises. Ces dernières consomment par dans la région, contre à peine plus de 50%
établissements et environ 119 000 salariés duailleurs 23,5% des prestations de services aux France entière. Toutefois, le poids des services
secteur privé. Ce secteur représente un peuparticuliers, du fait principalement de la présence opérationnels dans l’ensemble des services aux
moins de 10% des emplois, et 14% desdans cette catégorie des services des photo- entreprises dans la région est identique à celui
emplois salariés du privé. Si ce chiffre est engraphes, des blanchisseries et teintureries, etc. dans l’ensemble des régions de province.
deçà de la statistique nationale, il est légèrementDe plus, alors même qu’une large part des services C’est tout particulièrement dans les services de
supérieur à la moyenne des régions de province.de transport (73,0%) sont consommés par les “sélection et fourniture de personnel” que la
entreprises, ils ne sont traditionnellement pas région Nord-Pas-de-Calais inscrit sa spécificité.Les emplois de services aux entreprises sont
comptés comme tels dans le code de la nomen- Ceux-ci recouvrent en grande partie les servicesinégalement répartis sur l’ensemble du territoire.
clature économique. Ainsi, la demande de services d’intérim. Les sources actuelles ne permettent pasLes zones d’emploi de Lille et de Roubaix-
exprimée par les entreprises est très importante, aujourd’hui de détailler, au sein de ces services, lesTourcoing concentrent la moitié des emplois
et dépasse le seul champ de l’offre de services emplois affectés à l’industrie de ceux qui sontde services aux entreprises du Nord-Pas-de-
aux entreprises décrite par la nomenclature. réellement des emplois du secteur tertiaire. DeCalais. Il existe en effet une corrélation forte
Pour autant, cette étude s’appliquant à com- nouvelles sources seront bientôt disponiblesentre la taille des aires urbaines et le poids des
prendre le rôle moteur joué par ce secteur sur pour cela. La manutention et l’entreposage, laservices aux entreprises [2].
le développement économique et social du location de biens personnels et domestiques et
territoire, le champ de l’analyse est restreint à Le poids des services aux entreprises est l’assainissement, voierie et gestion des déchets
l’ensemble des salariés du secteur privé des cependant très fort dans le Calaisis, où ce secteur sont des activités qui sont plus présentes dans le
services aux entreprises au sens de la nomen- regroupe plus de 20% de l’emploi salarié du Nord-Pas-de-Calais que dans l’ensemble des
clature, hors postes et télécommunications. privé. régions de province.
PRÉDOMINANCE DES SERVICES OPÉRATIONNELS ACCOMPAGNÉE D’UNE PERCÉE DES SERVICES DE CONSEILS ET ASSIS
L’emploi salarié privé dans les activités de services aux entreprises en 1998
France Ensemble des régions de province
Part Évolution Part Évolution
Nombre Nombre
en % 1989/1998 en % en % 1989/1998 en %
Conseils et assistance 1 043 264 46,2 +39 558 605 40,0 +37
Activités informatiques 226 249 10,0 +67 96 542 6,9 +54
Conseil en systèmes informatiques 78 800 3,5 +269 32 005 2,3 +211
Réalisation de logiciels 77 721 3,4 +154 32 130 2,3 +101
Traitement de données 45 454 2,0 +9 22 510 1,6 -1
Activités de banques de données 6 435 0,3 +64 2 268 0,2 +65
Entretien et réparation de machines de bureau et de matériel informatique 17 100 0,8 -55 7 071 0,5 -42
Autres activités rattachées à l’informatique 739 0,0 +1 174 558 0,0 +862
Services fournis principalement aux entreprises 817 015 36,2 +33 462 063 33,1 +34
Activités juridiques, comptables et de conseil de gestion 469 659 20,8 +49 253 859 18,2 +41
Activités d’architecture et d’ingénierie 189 270 8,4 +5 113 806 8,1 +18
Activités de contrôle et analyses techniques 37 525 1,7 +76 25 906 1,9 +50
Publicité 120 561 5,3 +25 68 492 4,9 +38
Services opérationnels 1 172 879 51,9 +44 815 774 58,4 +59
Location sans opérateur 59 299 2,6 +25 38 887 2,8 +34
Location de véhicules automobiles 14 645 0,6 +45 8 895 0,6 +50
Location d’autres matériels de transport 4 331 0,2 +5 2, 593 0,2 -16
Location de machines et équipements 21 213 0,9 -9 14 425 1,0 +6
Location de biens personnels et domestiques 19 110 0,8 +88 12 974 0,9 +104
Sélection et fourniture de personnel 459 650 20,4 +45 361 459 25,9 +59
Autres services opérationnels 609 311 27,0 +44 381 982 27,3 +59
Enquêtes et sécurité 101 632 4,5 +201 61 310 4,4 +153
Activités de nettoyage 310 412 13,7 +45 195 822 14,0 +58
Services divers fournis principalement aux entreprises 197 267 8,7 +11 124 850 8,9 +35
Assainissement, voierie, gestion des déchets 44 619 2,0 +82 33 446 2,4 +92
Recherche et développement 42 020 1,9 +20 23 046 1,6 +37
en sciences physiques et naturelles 39 067 1,7 -54 22 058 1,6 +71
en sciences humaines et sociales 2 953 0,1 -70 988 0,1 -75
Services aux entreprises hors postes et télécommunications 2 258 163 100,0 +41 1 397 425 100,0 +49
Source : Insee, Unedic 1989 et 1998N°11
Profils
NORD-PAS-DE-CALAIS
Une deuxième catégorie de services aux entreprises DES SERVICES AUX ENTREPRISES PRÉSENTS DE LA MÊME FAÇON DANS LA RÉGION QUE DANS L’ENSEMBLE DE LA PROVINCE
correspond à des fonctions d’entraînement, Répartition des établissements et de l’emploi salarié privé en 1998 par secteurs
dites aussi fonctions de production abstraite ou de Unité : %
commandement. Il s’agit d’activités nécessaires à Ensemble
France Nord-Pas-de-Calaisdes régions de provincel’entreprise, sans lesquelles les fonctions de
production concrète n’auraient de raison d’être Établissements Emploi Établissements Emploi Établissements Emploi
(recherche, gestion, activités informatiques, Ensemble 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0
dont : industrie 11,8 26,3 12,5 29,1 12,7 30,6publicité, etc.). La part des activités de conseils
tertiaire 77,5 65,7 75,9 62,3 78,0 61,7et d’assistance ainsi que de recherche et déve-
dont : commerce 24,3 19,0 25,1 19,3 27,7 19,7loppement dans le total des services aux entre-
transports 3,0 4,7 3,2 5,0 3,5 4,8prises est plus faible dans la région que dans
services aux particuliers 14,8 7,7 15,3 7,2 14,0 5,5
l’ensemble de la France (41,5% des emplois
services aux entreprises (1) 11,4 15,5 10,2 12,8 9,9 13,5
salariés privés, contre 48,1% France entière).
(1) Hors postes et télécommunications.Toutefois, la situation du Nord-Pas-de-Calais sur Source : Insee, Unedic
ce critère est comparable à celle de l’ensemble
29,1% en province). Le développement desLA PROGRESSION DE L’EMPLOIdes régions de province (41,6%). La région se
emplois de services aux entreprises dans laDANS LES SERVICES AUX ENTREPRISEScaractérise par une présence importante des
région est donc très significatif.
EST IMPORTANTEservices de publicité, dont la part dans l’ensemble
Cette croissance de l’emploi salarié privé portéedes services aux entreprises est légèrement
De façon générale, l’emploi salarié du secteur par le développement du secteur des servicessupérieure à celle observée sur l’ensemble de la
privé s’accroît partout en France depuis le début aux entreprises masque cependant desprovince. Ce résultat n’est sans doute pas sans
des années quatre-vingt-dix. Dans le Nord-Pas- contrastes importants au sein de la région.lien avec la forte implantation de la vente par
de-Calais, cette évolution est un peu moins Tandis que le Calaisis, la Flandre-Lys et l’Artois-correspondance dans la région. En revanche, les
marquée qu’ailleurs (+5,1%, contre +7,6% pour Ternois ont connu une forte croissance duservices de recherche et développement offerts
l’ensemble des régions de province). Sur cette nombre de salariés privés dans le secteur desaux entreprises sont un peu moins présents dans
période, l’évolution de l’emploi salarié s’est faite services aux entreprises (comprise entre 92% etla région qu’ailleurs. Évidemment, cela ne signifie
au profit des services, les gains d’emploi dans 110%), d’autres zones d’emploi commeaucunement que les entreprises du Nord-Pas-
ces derniers venant compenser les pertes de Béthune-Bruay, le Douaisis, Lens-Hénin etde-Calais n’investissent pas dans la recherche et
salariés dans l’industrie. En 1989, les services aux Dunkerque se caractérisent par une progressiondéveloppement. En effet, il se peut que les
entreprises regroupaient 9,7% des emplois salariés plus modérée (autour de 20%) des effectifs deentreprises de la région externalisent peu ces
privés dans la région (respectivement 9,2% en ce secteur. Comparativement aux grandes airesfonctions, préférant les intégrer dans leur
province), alors que l’industrie concernait urbaines françaises, Lille améliore sensiblementorganisation. Une enquête actuellement sur le
38,0% des salariés du privé (respectivement sa position. Partant, au début des annéesterrain permettra de valider ou non cette
34,6% en province). En 1998, les services aux quatre-vingt, d’un important déficit de services(1)hypothèse .
eentreprises représentent 13,5% des salariés privés aux entreprises qui la classait au 17 rang des
(1) Il s’agit d’une opération réalisée en partenariat avec les chambres de
dans la région (respectivement 12,8% en province) grandes aires urbaines pour le poids du secteurcommerce et d’industrie de Maubeuge et Valenciennes. Une enquête
concernant l’ensemble de la région sera menée en partenariat avec la alors que la part des salariés privés dans l’industrie en termes d’effectifs, Lille rattrapait son retard
chambre régionale de commerce et d’industrie du Nord-Pas-de-Calais
een 2001. diminue pour atteindre 30,7% (respectivement pour se situer au 7 rang en 1996 [2].
L’ESSOR DES SERVICES AUX ENTREPRISESTANCE
Évolution de l’emploi salarié privé
Indice base 100 en 1989Nord-Pas-de-Calais 150
Part Évolution Indice de
Nombre
en % 1989/1998 en % spécificité
140
Services aux entreprises48 145 40,2 +44 1,07
7 520 6,3 +105 0,96
130 France2 650 2,2 +596 1,02
2 254 1,9 +150 0,87
Nord-Pas-de-Calais
1 996 1,7 +1 1,10
120
Ensemble des régions107 0,1 +73 0,58
de province493 0,4 +50 0,86
20 0,0 -31 0,44 110
Emploi total40 625 34,0 +37 1,09
23 356 19,5 +40 1,14
7 065 5,9 +13 0,77 100
2 042 1,7 +86 0,97
Industrie8 162 6,8 +42 1,47
70 046 58,5 +48 1,06 90
3 963 3,3 +71 1,26
496 0,4 +54 0,69
80178 0,1 +137 0,85
1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 19981 507 1,3 +17 1,29
1 782 1,5 +185 1,70 Source : Insee, Unedic
32 165 26,9 +45 1,10
29 756 24,9 +47 0,96
5 504 4,6 +399 1,11 MÉTHODOLOGIE L’INDICATEUR DE SPÉCIFICITÉ PERMET DE SITUER LA PLACE
13 857 11,6 +67 0,87 NORD-PAS-DE-CALAIS PAR RAPPORT AUX AUTRES RÉGIONS. IL CORRES-DU
10 395 8,7 -4 1,03
POND AU RATIO DU NOMBRE DE SALARIÉSDEL’ACTIVITÉÉTUDIÉE SUR LE
4 162 3,5 +70 1,54 NORD-PAS-DE-CALAIS RAPPORTÉ AU MÊMENOMBRE TOTAL DE SALARIÉSDU
1 465 1,2 +38 0,79 FRANCE. S’IL EST SUPÉRIEUR À 1, ALORS L’ACTIVITÉRATIO CALCULÉ POUR LA
1 442 1,2 +397 0,81 FRANCE. S’ILEST PLUS PRÉSENTE DANS LA RÉGION QUE DANS LE RESTE DE LA
23 0,0 -97 0,29 1, ALORS L’ACTIVITÉ EST MOINS IMPORTANTE DANS LA RÉGIONEST INFÉRIEUR À
119 656 100,0 +46 1,06
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS - 130, AVENUE DU PRÉSIDENT J.F. KENNEDY - 59034 LILLE CEDEX - TÉL. : 03 20 62 86 29 - TÉLÉCOPIE : 03 20 62 86 00N°11
Profils
NORD-PAS-DE-CALAIS
n’en reste pas moins que ces services ont connuLa nouvelle orientation en direction des services dépasse celui de la province de 3 points en 1998
une forte croissance en termes d’emplois salariés.aux entreprises, tant dans le domaine du conseil (25,8% contre 22,5%).
Plusieurs éléments montrent que l’expansion deque des services opérationnels a permis de La plupart de ces créations concernent des petits
ce secteur est favorable au développementrecréer à Lille une très grande partie des emplois établissements de moins de 10 salariés. La taille
social et économique d’un territoire.perdus en raison du déclin des activités indus- moyenne des établissements est en baisse : elle
trielles de la ville [3]. passe de 3,4 à 2,9 salariés en trois ans. Toutefois, le Une entreprise locale qui souhaite externaliser
Sur l’ensemble de la région, les services opéra- nombre de créations d’établissements de plus de des services à haute technologie que sont les
tionnels ont connu une forte progression ; celle-ci 100 salariés augmente, pour atteindre 11 créations services de conseils, de gestion et de recherche et
est toutefois moins marquée que pour l’ensemble en 1998 essentiellement dans les activités juri- développement, peut s’adresser à une entreprise
des régions de province : respectivement diques, comptables ou de conseils de gestion, de services éloignée géographiquement. La
+48,4% et +58,6%. Cette évolution se caractérise sur l’ensemble de la région. demande de tels services ne correspond donc
par le développement de la sélection et fourniture pas forcément à une demande de proximité :
de personnel et des activités de nettoyage. une entreprise peut faire venir son conseiller enL’OFFRE DE SERVICES AUX
L’assainissement et la gestion des déchets se sont management de Paris ou de Lyon. La mise enENTREPRISES : UN FACTEUR DE
également bien développés, mais en proportion place d’une offre de services aux entreprises neDÉVELOPPEMENT DU TERRITOIREmoindre dans le Nord-Pas-de-Calais. dépend donc pas seulement du comportement
En revanche, la croissance des effectifs salariés des entreprises locales, entre “faire” ou “faire-faire”.
Les services opérationnels sont très présentsdes services privés de conseils et d’assistance et Des entreprises de services d’entraînement
dans le Nord-Pas-de-Calais. Dans une région histo-de recherche et développement s’est faite dans rayonnent sur un territoire plus large que le
riquement industrielle, il va sans dire que lala région à un rythme supérieur à celui de territoire régional.
demande de proximité des entreprises enl’ensemble des régions de province. Les emplois Par ailleurs, des entreprises hautement qualifiées
termes de services de production concrète asalariés privés dans les activités de conseil en pourront également absorber l’arrivée sur le
nourri l’offre de services opérationnels et l’asystèmes informatiques ont été multipliés par marché du travail de jeunes de plus en plus
incitée à se développer. De plus, ces servicessept dans la région, contre trois en province. La diplômés, et pourront même attirer des hauts
ont sans doute été un débouché privilégié pourrégion a ainsi comblé un déficit dans le conseil diplômés d’autres régions. En outre, un lien très
une main-d’œuvre peu qualifiée, libérée par leset l’assistance, la part des emplois de ce secteur fort existe entre la croissance des emplois dans
industries en crise.atteignant aujourd’hui le niveau provincial (40% la sphère productive et les emplois dans les
de l’ensemble des emplois de services privés aux Si aujourd’hui, les activités correspondant aux fonctions d’entraînement [4]. La présence de
entreprises). Alors que la recherche-développe- fonctions d’entraînement (par opposition aux services aux entreprises sur le territoire est éga-
ment en sciences humaines et sociales est un entreprises de services opérationnels) ne sont pas lement un facteur favorable pour l’installation
secteur significativement en baisse sur l’en- encore majoritaires au sein de l’offre de services de nouvelles entreprises qui trouvent sur place
semble des régions de province (3 000 emplois aux entreprises dans le Nord Pas-de-Calais, il une réponse à leur besoin d’externalisation.
en moins entre 1989 et 1998), le Nord-Pas-de-
Calais gagne plus de 700 emplois salariés privés Pour comprendre ces résultats
dans ce secteur.
Une approche des services privés aux entreprises
DES CRÉATIONS D’ENTREPRISES Le champ de l’étude correspond à l’ensemble des services aux entreprises au sens de la nomen-
PLUS NOMBREUSES DANS LA RÉGION clature utilisée par la comptabilité nationale, hors postes et télécommunications, soit précisément :
• les services de conseils et assistance : activités informatiques, juridiques, comptables et de
conseil de gestion, d’architecture et d’ingénierie, de contrôle et d’analyses techniques, publicité ;L’essor des services aux entreprises dans la
• les services opérationnels : activités de location (véhicules automobiles, matériels de trans-région est également lisible dans l’évolution des
port, machines et équipements, biens personnels et domestiques), mise à disposition de per-
créations d’établissements. En effet, le nombre
sonnel et travail temporaire, activités de sécurité, de nettoyage et autres services fournis prin-
de créations d’établissements de services aux cipalement aux entreprises (secrétariat, routage, conditionnement à façon, etc.) ;
entreprises passe de 1757 en 1997 à 1947 en • la recherche et le développement.
(2)1999. Le taux de création d’établissements
La source utilisée
dans le secteur est également élevé puisqu’il
Les statistiques d’emploi salarié proposées dans cette étude sont tirées des statistiques annuelles de
l’Unedic. Elles concernent les effectifs des établissements du secteur privé employant au moins
1 salarié. Sont donc exclus du champ, les salariés du secteur public.(2) Rapport entre le nombre de créations dans l’année et le nombre
d’établissements au début de l’année.
Pour en savoir plus
[1] L’économie des services - Jean Gadrey - Éditions La Découverte - Paris - Collection Repères n° 113, 1996.
[2] Les services aux entreprises à Lyon - Insee - Les dossiers Insee Rhône-Alpes n° 129, novembre 1998.
[3] Lille parmi les aires urbaines - Insee - Les Dossiers de Profils n° 61, décembre 2000.
[4] Les métropoles régionales du Centre-Est - Insee - Les dossiers Insee Rhône-Alpes n° 118, juillet 1997.
• Les services aux entreprises en Lorraine “Besoins et perspectives” - Insee, Chambre régionale de commerce et d’industrie de
Lorraine - 1999.
• Le tertiaire au début des années 90 - Insee - Les Dossiers de Profils n° 47, novembre 1997.
• La France des services, édition 1996 - Insee.
Directeur de la publication : Jean-Claude HAUTCŒUR - Service Administration des Ressources : Marie-Françoise DUBOIS
Service Études Diffusion : Anne FLIPO - Service Statistique : Michel BREZAULT - Rédactrice en chef : Élisabeth VILAIN
Secrétaire de rédaction : Francine LEDUC - Secrétaire de fabrication : Jean-Claude DELEHAYE - Vente : Bureau de vente
130 avenue J.F. Kennedy BP 769 - 59034 LILLE CEDEX - Tél : 03 20 62 86 66 - Télécopie : 03 20 62 86 00 - CPPAD en cours
ISSN 1269-0260 - Dépôt légal janvier 2001 - © Insee 2000 - Code Sage PR0001120 - LA MONSOISE Tél : 03 20 61 91 80
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS - 130, AVENUE DU PRÉSIDENT J.F. KENNEDY - 59034 LILLE CEDEX - TÉL. : 03 20 62 86 29 - TÉLÉCOPIE : 03 20 62 86 00

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.