La Champagne-Ardenne parmi les régions européennes

De
Publié par

La Champagne-Ardenne et ses quatre régions voisines, la Lorraine, la Picardie, la Bourgogne et la Franche-Comté, forment un territoire homogène avec de nombreuses caractéristiques communes. La natalité y est vigoureuse, mais des problèmes structurels les rendent peu attractives et les empêchent de bénéficier des phases positives de la conjoncture. La Champagne-Ardenne se singularise sur plusieurs points : un taux d’activité supérieur, un produit intérieur brut par emploi plus élevé et un secteur agricole plus présent. Insee flash infos n°6
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

INSEE
FLASH
CHAMPAGNE-ARDENNE infos
Nº 6 - mai 2006 www.insee.fr/champagne-ardenne
La Champagne-Ardenne parmi les régions
européennes
Dans l’espace européen, la Champagne-Ardenne et ses quatre régions voisi-
nes, la Lorraine, la Picardie, la Bourgogne et la Franche-Comté, forment un
territoire homogène avec de nombreuses caractéristiques communes. La na-
talité y est vigoureuse, mais des problèmes structurels les rendent peu attracti-
ves et les empêchent de bénéficier des phases positives de la conjoncture.
Dans cet ensemble de régions comparables, la Champagne-Ardenne se
singularise sur plusieurs points : un taux d’activité supérieur, un produit in-
térieur brut par emploi plus élevé et un secteur agricole plus présent.
Anne Dousset
L’espace européen, circonscrit à l’Europe des 25, est animé par diverses dynamiques. Il
s’articule en particulier autour d’un territoire d’orientation Nord-Ouest/Sud-Est qui débute
par le sud de l’Angleterre, se prolonge sur le continent en englobant la majorité des régions
du Bénélux, les régions françaises du Nord-Pas-de-Calais et de l’Alsace, intègre les
de la partie occidentale de l’Allemagne, emprunte l’Arc alpin pour se terminer dans la ré-
gion de Rome. La physionomie de ce territoire s’apparente à une dorsale et présente, avec
l’Ile-de-France, de plus fortes potentialités que le reste de l’Europe ; potentialités tant hu-
maines que financières ou économiques. La région Champagne-Ardenne s’inscrit dans une
zone de transition comprise entre les régions de cette dorsale et l’Île-de-France. Cette zone,
dont le contour dessine un arc, comprend également les régions françaises de Picardie, Lor-
raine, Franche-Comté et Bourgogne ; régions d’anciennes industries et où l’agriculture joue
encore un rôle important.
INSEE, Direction Régionale
de Champagne-Ardenne Un taux de fécondité particulièrement élevé dans les cinq régions
10, rue Edouard Mignot
51079 Reims Cédex
Tél : 03.26.48.60.00
La zone constituée des cinq régions de l’arc est cohérente sur le plan démographique. SonDirecteur de la publication :
Michel Gaudey excédent naturel (solde positif des naissances sur les décès) est favorisé par des taux de fé-Rédacteur en chef :
Jeanny Naulot condité nettement supérieurs à ceux des régions de la dorsale. Mais il compense tout juste
Secrétaire de fabrication :
le déficit migratoire et génère une démographie atone. Ce sont les régions du sud, sud-ouestPascale Breton
Communication externe : et ouest de la France les grandes bénéficiaires de ces mouvements de population. La densité
Jeanny Naulot
de population, plus faible que la moyenne des régions de la dorsale, est une autre caracté-
© INSEE-2006 ristique forte et commune aux régions de l’arc.La dynamique démographique à l’œuvre dans les ré-
gions de l’arc est à l’opposé de celle observée dans
les régions de la dorsale. Dans ces dernières, la crois-
sance de la population est davantage imputable à
leur attractivité qu’à leur capacité de renouvelle-
ment intrinsèque.
Si les régions de l’arc bénéficient d’une dynamique
démographique moins favorable que celle de la dor-
sale, elles affichent un niveau de développement si-
gnificatif. A l’instar de l’ensemble de toutes les
régions appartenant aux pays de l’Union euro-
péenne à 15, les régions de l’arc cumulent de bons
indicateurs socio-économiques. Par rapport aux ré-
gions des nouveaux pays entrants, elles réunissent
des produits intérieurs bruts par emploi et des reve-
nus des ménages disponibles par habitant supé-
rieurs. Elles investissent davantage en recherche et
développement et présentent un faible taux de mor-
talité infantile, traduction d’une bonne situation sa-
nitaire.
Une autre caractéristique commune aux régions de
l’arc est le rythme de croissance de leur économie.
Alors que les autres régions de France métropolitaine
bénéficient d’une bonne conjoncture entre 1997 et
2002, les cinq régions de l’arc connaissent une plus
faible croissance de leur produit intérieur brut en rai-
son de difficultés structurelles. En conséquence,
leurs marchés du travail ont davantage souffert de
déséquilibre entre offre et demande, alimentant la
population des demandeurs d’emploi ou favorisant
le départ des résidents vers d’autres territoires pour
trouver un emploi. A l’échelle de la métropole, les
régions de l’arc font partie des régions les plus affec-
tées par le chômage, au même titre que les régions
méridionales (particulièrement la Pro-
vence-Alpes-Côte-d’Azur, le Languedoc-Roussillon
et l’Aquitaine).
Un taux d’activité supérieur pour la Champagne-Ardenne
Les caractéristiques communes aux régions de l’arc sont nombreuses : structure par âge de
la population, dynamique démographique, croissance économique... Cependant, com-
parée à la situation moyenne des cinq régions de l’arc, la Champagne-Ardenne se singula-
rise sur plusieurs points.
La densité de population y est très nettement inférieure à la densité de population moyenne
de l’arc. Le phénomène de vieillissement (mesuré par le rapport du nombre de personnes
de 65 ans et plus au nombre de personnes de moins de 20 ans) y est un peu moins avancé.
Trois indicateurs relatifs au marché du travail en 2004
Taux d’activité : rapport
de la population active de Taux d’activité Taux d’emploi Taux de chômage
15 ans ou plus à la popu-
Champagne-Ardenne 57,9 52,1 10,0
lation totale correspon-
Picardie 56,6 50,7 10,5dante.
Taux d’emploi : rapport Bourgogne 56,2 51,4 8,5
de la population occupée Lorraine 52,1 46,3 11,1
de 15 ans ou plus à la po-
Franche-Comté 57,0 52,3 8,2
pulation totale corres-
Union à 15 56,8 52,1 8,2pondante.
Taux de chômage : part Nouveaux adhérents 55,5 47,5 nd.
des demandeurs d’em-
Union européenne à 25 56,6 51,4 9,2
ploi dans l’ensemble des
actifs de 15 ans ou plus. Source : Eurostat
nd. : donnée non disponibleCe qui se traduit par un rapport de dépendance (rapport du nombre de personnes de 65 ans
et plus au nombre de personnes de 15 à 64 ans) très légèrement inférieur.
Le marché du travail champardennais présente aussi des particularités. Le taux d’activité
des hommes comme celui des femmes est supérieur au taux d’activité moyen des régions
de l’arc. Ce constat est surtout sensible pour les actifs âgés de 55 à 64 ans. La région aurait
été moins affectée par la politique de mise en pré-retraite massive des ouvriers de la sidé-
rurgie avec pour conséquence leur soustraction du marché du travail, comme ce fut le cas
en Lorraine. La Champagne-Ardenne dispose donc d’un potentiel de main d’œuvre plus
important. Le taux d’emploi et le taux de chômage de la région sont également supérieurs
aux taux moyens des régions de l’arc. Cette situation révèle un déséquilibre plus important
dans la région entre l’offre et la demande de travail. Sur le plan de la formation initiale, le
profil des champardennais est semblable à celui des habitants de l’arc. En revanche, la par-
ticipation des en âge de travailler à des actions de formation continue est
plus faible.
Avec 57 700 euros, en 2002, la Champagne-Ardenne affiche un produit intérieur brut par
emploi le plus élevé des cinq régions de l’arc. Ce même indicateur évolue entre 54 900 et
57 000 euros pour les quatre autres régions.
La Champagne-Ardenne se distingue également par la structure sectorielle de son éco-
nomie. Si la part des emplois champardennais dans le secteur des services est conforme à la
moyenne des régions de l’arc, les emplois dans les secteurs de l’industrie, et à un moindre
degré de la construction, sont sous-représentés. A contrario, la part des emplois dans le sec-
teur agricole est très nettement supérieure en Champagne-Ardenne, en comparaison à la si-
tuation moyenne des régions de l’arc.Positionnement de la Champagne-Ardenne et des régions voisines dans l'espace européen
Densité de Taux annuel Taux d'accroisse- Taux d'accroisse- Taux de Taux d'accroissement
population moyen ment dû au solde ment dû au solde fécondité annuel
2003 d'accroissement naturel de migratoire de moyen moyen du PIB
de la population la population la population 2000-2002 en SPA* entre
1998-2003 en 2003 en 2003 1997 et 2002
Rang en Rang en Rang en Rang en Rang en Rang en Rang en Rang en Rang en Rang en Rang en Rang en
France Europe France Europe France Europe France Europe France Europe France Europe
Champagne- 18 225 22 208 9 42 21 234 10 19 17 185
Ardenne
Picardie 10 171 17 136 19 19 18 216 4 7 21 203
Bourgogne 19 226 20 168 6 111 15 186 14 32 20 197
Lorraine 9 170 19 149 15 46 17 208 15 35 22 206
Franche-Comté 14 200 15 122 11 37 16 193 8 16 8 154
Rang en France : rang parmi les 22 régions métropolitaines - Rang en Europe : rang parmi les 254 régions européennes -
* SPA : Standart de pouvoir d'achat
Source : Eurostat

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.