La construction neuve en 2010 - Les logements en hausse, les locaux d'activités en baisse

De
Publié par

LA CONSTRUCTION NEUVE EN 2010 Les logements en hausse, les locaux d'activité encore en baisse Erwan POULIQ UEN (Di rec tion ré gio nale de l’en vi ron ne ment, de l’a mé na ge ment et du lo ge ment) ment les au to r i sa tions de cons tr uire en année consé cu tiv e .

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 2
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

LA CONSTRUCTION NEUVE EN 2010
Les logements en hausse, les locaux d'activité encore en baisse
Erwan POULIQ UEN (Di rec tion ré gio nale de l’en vi ron ne ment, de l’a mé na ge ment et du lo ge ment)
ment les au to r i sa tions de cons tr uire en année consé cu tiv e . Avec près deLa hausse de la construction de
hausse de 17 %, la Haute-Normandie 560 000 m² mis en chan tier l'ac ti vi télogements observée en 2009 a
ne fai sant pas ex cep tion puis qu'on re - chute de 13 %, sui vant en cela la
été confirmée en 2010, portant
trouve les mêmes évo lu tions ten dance na tio nale (- 19 %). Ce
l'effort de construction à son au niveau na tio nal, + 3 % pour chiffre est à mettre en pers pec tive
niveau moyen sur la décennie. les lo ge ments com men cés et + 16 % avec les ni veaux de cons truc tion du
pour les lo ge ments au to r i sés . début de la dé cennie pré cé dente, ilLa mise en chantier des locaux
re pré sente un peu plus de la moitié Il convient de noter la con tri bu tion d'activité est en repli : la baisse
des v o lu mes d'ac ti vi té des annéescrois sante des lo ge ments in di vi -est concentrée sur le secteur
2001 à 2005. duels dans la cons truc tion, ceux-ci
primaire.
Les sec teurs se con daire et tertiaire ayant vu leur part croitre pro gres -
si ve ment de 10 points en 5 sont d'une très grande sta bi li té entre
2009 et 2010 (év o luant d'en vi ron 1 %es chif fres de la cons truc tion de lo - années, pas sant de 56 % en 2006
ou 2 %), l' esen tiel de la baisse se fai -L ge ments confir ment la pro g res sion à 66 % en 2010. Mais ce sont sur -
sant donc sur le sec teur pri maire quiob servée l'année der nière. Avec 8 600 tout les lo ge ments col lec tifs qui
chute de 70 000 m² qlo ge ments mis en chan tier en 2010, en ont baissé de volume.
hausse de 6 %, la région re trouve la À l'inv erse les chif fres de la cons -
mo y enne ré gio nale ob ser vée sur la tr uc tion des locaux d'ac ti vi té conti -
dé cennie. Une ten dance que confir- Mé tho do l o gie : de Si t a del à Sit @del 2nuent leur baisse pour la troi sième
Les séries sta tis ti ques ras sem blent les in f or -
ma tions re la ti ves aux au to ri sa tions de cons -
truire (permis dé li vrés) et aux mises enÉvolution des logements commencés depuis 10 ans en Haute-Normandie
chan tier trans mi ses par les di rec tions dé par -
te men ta les du mi nis tère et par les com m u nes
ins truc tri ces.
Les ré sul tats sont ex pri més en date de prise
en compte, c’est-à-dire à la date à la quelle l’é -
vé ne ment (au to ri sa tion, ou ver t ure de chan-
tier, etc.) est en re gis tré dans la base de
don n ées Sit@del2.
Les nou vel les séries ob ser vent dé sor mais
les créa tions de lo ge ments. Ces chif fres dis -
tin gue nt cons tr uc ti on neuve (bâ ti ment to ta le -
ment nou veau) et cons truc tion sur e xis tant
(bâ ti ment s’ap puyant sur une partie exis -
tante : trans f or ma tions de locaux en lo ge -
ments , ou cons tr uc ti on sup plé men ta ir e deSource : Dreal - Sit@del2 Unité : nombre de logements
lo ge ments at te nants à un bâ ti ment e xis tant).
Les chif fres pré sen tés dans cet ar ticle ont été
re cal cu lé sur le passé pour être co hé rents.Évolution des locaux commencés depuis 10 ans par secteur d'activité en Haute-Normandie
POUR EN SAVOIR PLUS
- Mi nis tère de l’é co logie , du dé v e lop pe ment du -
rable, des trans ports et du lo ge ment :
www .sta tis ti ques.equi pe ment.gouv .fr
- DREAL Haute-Normandie : les sta tis ti ques du
lo ge ment :
www .haute-nor mandie .de v e lop pe ment-du -
rable.gouv.fr
2Source : Dreal - Sit@del2 Unité : mil lier de m
12 CAHIER D’AVAL n° 90 - Mai 2011
ACTIVITÉS
ÉCONOMIQUES




Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.