La Côte-d'Or en bref

De
Publié par

La Côte-d'Or en bref La Côte d’Or abrite la ca pi tale de la Bour gogne, Di jon, dont la po pu la tion s’é lève à plus de 150 000 ha bi tants. La popu la tion côte-d'o rienne est plu tôt plus jeune et plus aisée que celle des trois au tres dé par te ments de la ré gion. Les trois quarts des ha bi tants ré si dent dans les ag glo mé ra tions et leur aire d'influence. L'ac ti vi té du dé par te ment est tournée vers le ter tiaire avec près de 65 % des em plois sa la riés dans les ser vi ces et plus de 12 % dans le commerce. âge de ce dé par te ment est proche de celle Un tiers de la po pu la tion ob servée pour l'en semble de la France mé - bour gui gnonne tro po l i tai ne. Sa po pu la t ion aug m ente de près de 16 300 ha bi tants entre 1999 et 2009, l’i mage d’une Bour gogne vaste en soit une pro gres sion an nuelle de + 0,3 %.Àsuper ficie mais peu peuplée, la La Côte-d'Or reste le seul dé par te ment Côte-d’Or se classe au qua trième rang des bour gui gnon où les nais san ces (5 850 en dépar te ments fran çais pour sa super ficie 2009) dé pas sent les dé cès (4 480 en 2009). e2avec 8 763 km , mais seu le ment au 50 rang Ce solde na tu rel tend à aug men ter du fait erpour sa popu la tion, avec 523 000 habitants de la hausse des nais san ces. Au 1 jan vier au 1er jan vier 2009.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 6
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

La Côte-d'Or en bref
La Côte d’Or abrite la ca pi tale de la Bour gogne, Di jon, dont la po pu la tion
s’é lève à plus de 150 000 ha bi tants. La popu la tion côte-d'o rienne est plu tôt
plus jeune et plus aisée que celle des trois au tres dé par te ments de la ré gion.
Les trois quarts des ha bi tants ré si dent dans les ag glo mé ra tions et leur aire
d'influence. L'ac ti vi té du dé par te ment est tournée vers le ter tiaire avec près
de 65 % des em plois sa la riés dans les ser vi ces et plus de 12 % dans le
commerce.
âge de ce dé par te ment est proche de celle Un tiers de la po pu la tion
ob servée pour l'en semble de la France mé -
bour gui gnonne
tro po l i tai ne. Sa po pu la t ion aug m ente de
près de 16 300 ha bi tants entre 1999 et 2009,
l’image d ’une Bour gogne vaste en soit une pro gres sion an nuelle de + 0,3 %.Àsuper ficie mais peu peuplée, la La Côte-d'Or reste le seul dé par te ment
Côte-d’Or se classe au qua trième rang des bour gui gnon où les nais san ces (5 850 en
dépar te ments fran çais pour sa super ficie 2009) dé pas sent les dé cès (4 480 en 2009).
e2avec 8 763 km , mais seu le ment au 50 rang Ce solde na tu rel tend à aug men ter du fait
erpour sa popu la tion, avec 523 000 habitants de la hausse des nais san ces. Au 1 jan vier
au 1er jan vier 2009. La Côte-d’Or est le plus 2009, les femmes en âge d 'en fan ter sont
étendu des dépar t e ments bour gu i gnons, nom breu ses (46 % de la po pu la tion fémi -
mais arrive en deuxième posi tion en matière nine contre 41 % en Bour gogne) mais el les
de popu la tion, der rière la Saône-et-Loire : sont les moins fé con des de la ré gion (1,8
elle repré sente 32 % de la popu la tion en fant par femme). L'es pé rance de vie à la
régio nal e. nais sance est su pé rieure à celle ob servée
dans les trois au tres dé par te ments de la
ré gion.Source : Insee, Esti ma tions de popu la tion.
Sour ces : Insee, Re cen se ment de la po pu la tion
1999 - Esti ma tions de po pu la tion ; État ci vil.Un dé par te ment jeune
Di jon, ville uni ver si tairea Côte-d’Or est le seul dé par te mentLbour gui gnon où les per son nes de moins
de 20 ans (presque un ha bi tant sur quatre en
es trois quarts de la po pu la tion de la2009) sont plus nom breu ses que les per son - LCôte-d’Or ré si d ent dans lesnes âgées de 60 ans et plus. La struc ture par
agglomérations et leur aire d'influence. C'est
plus que la moyenne ré gio nale.
Évolution de la population 1999-2009 Ceci s'explique par la présence de la
capitale régionale. Dijon est une ville
universitaire qui accueille 22 800 étudiants
sur le campus à la rentrée 2010 soit 1,9 % des
étudiants de la France. La grande majorité
d'entre eux (près de 90 %) est inscrite dans les
unités de formation et de re cherche.
Les autres fréquentent les instituts
universitaires de technologie ou
professionnalisés ainsi que les deux écoles
d'ingénieurs dépendant de l'Université,
l'ESIREM et l'ENSBANA. D'autres grandes
Taux d'évolution annuel écoles sont implantées à Dijon comme moyen de la population
entre 1999 et 2009
(en %) l'ENESAD ou l'ESC. C'est aussi dans
l'agglomération dijonnaise que se trouve
1
0,8 localisé Vi ta go ra, pôle de com pé ti ti vi té re -
0,4 grou pant des ac teurs de l'in dustrie
0 agroalimentaire.
Sour ces : Insee, Re cen se ment de la po pu la tion 2008 ;
Source: Insee - Esti ma tions de po pu la tion - Ré sul tats Cel lule sta tis t ique de l’u ni ve r si té de Bour gogne. BOURGOGNE
pro vi soi res ar rê tés fin 2010.
© IGN - Insee 2011.4 77 300 hec to li tres de vins d'ap p el la ti on
Emploi ter tiaire d 'o ri gine con tr ôlée par mi les quel s de nom -
breux grands crus.
Le taux de chô mage de la Côte-d'Or, de
in 2008, la Côte-d’Or compte 236 300 7,6 % au troisième tri mestre 2011, est plusFem plois, soit plus d'un tiers des em plois de faible que dans les au tres dé par te ments
la ré gion. Près de 215 400 sont sa la riés et bour gui gnons et qu'en moyenne na tio nale.
20 900 non sa la riés.
Avec près de 65 % des em plois sa la riés dans Sour ces : Inse e, Esti ma t ions d’em p loi lo ca li sé (ré sul -
les ser vi ces et plus de 12 % dans le com - tats dé fi n i tifs pour l’em plo i sa la rié et pro vi so i res
merce, la Côte-d'Or est le plus ter ti aire des pour l’emploi to tal ) - Clap - Taux de chô mage lo -
dé par t e ments bour gui gnons. L'ad m i nis t ra - ca li s és (don nées pro vi s oi res) ; Agreste, Sta tis ti q ues
tion publiqu e, la san té humaine et action agri co le s.
so cial e et l'en sei gne ment ar ri vent en tête
des em plois sa la riés avec plus de 35 % des
ef fec tifs. Le plus gros em ployeur est le centre De bon nes condi tions de vie
hos pi ta l ier ré gio nal uni ver si taire de Di jon
avec près de 6 500 sala riés en 2008.
C'est aus si le moins in dus triel des dé par te - n 2005, le Pro duit Inté rieur Brut (PIB) de la
ments bour gui gnons : l'in dustrie emploie 15 % ECôte-d'Or est de 14,5 mil liards d'euros s oit
des sa la ri és du dé par t e ment, pro por t ion in - 0,9 % du PIB mé tro po li tain. Le PIB par em ploi
fé rieure à la moyenne ré gio nale (18 %). La s'é lève à 65 600 eu ros et ce lui par ha bi tant
fa bri c a tion de den rées ali m en tai res , de bois - à 28 100 eu ros (ce der nier s'é lève à 23 800
sons et de pro duits à base de ta bac est le eu ros en Bou r gogne).
pre mier sec teur in dus triel (près de 15 % des Fin 2009, les sa la riés de Côte-d'Or ont
ef fec tifs sa la riés de l'in dustrie en 2008), sui vi per çu 5,3 mil liards d'eu ros de sa lai res (hors
de la mé tal lurgie et fa bri ca tion de pro duits agri c ul tu re, per son nel mi l i tai re de la dé fense
mé tal li ques puis du tra vail du bois, in dus tries et em plois do mes ti ques).
du pa pier et im pri merie. En 2008, les prin ci - 50 % des Côte-d'Oriens vi vent, en 2009, dans
paux éta blis se ments sont le Com m is sa ri at à des mé na ges dé cl a rant un re ve nu fis ca l in -
l'Énergie Ato mique (CEA) à Sa li ves et Jtekt fé rieur à 19 180 eu ros par uni té de consom -
Au to mo t ive Saint -Eti enne à Di jo n et ma tion. Ce ni veau de re ve nu mé dian est
Che vi gny- Saint -Sau v eur. Le CEA par ti c ipe supé rieur au re ve nu mé dian de France
au pôle nu cléaire Bour gogne, qui com - mé tro po li taine hors Ile-de-France (17 860
prend aus si des éta bli s se ment s im po r tant s eu ros) ; il place la Côte-d'Or par mi les dix dé -
comm e Va li nox et Salz git ter Man nes m ann par te ments fran çais les mieux classés hors
Stai n less tubes France à Mont bard, Ile-de-France.
Val ti met à Ve na rey-l es-Lau m es. 13,0 % de la po pu la tion de Côte-d'Or vit
Fin 2008, la part de l'em ploi agri cole est avec un bas re ve nu (foyers al lo ca t ai res Caf)
proche de 4 % contre près de 3 % au ni veau c'est à dire un re ve nu in fé rieur à 942 eu ros
de la mé tro pole. En 2009, la sur face agri cole par uni té de conso mma tion. Ce taux est in -
utile oc cupe 53 % de la sur face to tale, par fé rieur à ce lui de la moyenne ré gio nale
ail leurs boisée à hau teur de 37 %. Cette (15,6 %).
même année, la Côte-d'Or a pro duit près de
Sour ces : Insee, Comp tes ré gio naux (en base
2000) - Clap - Re ve nus fis caux lo ca li sés des mé na -Part des moins de 20 ans
ges ; DGFIP ; Cnaf - Cnav - CCMSA.par département en 2009
Plus de 1,1 mil lion
de tou ris tes
a Côte-d’Or est ré putée pour son pa tri -Lmoine et son vignoble. Entre mai et sep -
tembre 2011, 965 600 tou ris tes ont sé jour né
dans un des hô tels du dé par te ment, près de
47 % étant de na tio na li té étran gère. De leur
côté, les cam pings ont ac cueil li 146 900 per -
son nes, 71 % ve nant de l'é tran ger. Le
tou risme en Côte-d'Or, comme en Bour -
En %
gogne, est d'a bord un tou risme de pas sage :
25,9
la durée moyenne de sé jour est courte : 1,324,2
22,7 jour pour les hô tels, et 2,5 pour les cam pings.
Sour ces : Insee ; DGCIS ; Bour gogne Tou risme.
Source : Insee - Esti ma tion de la po pu la tion - ré sul tats
pro vi soi res ar rê tés fin 2010 g Pas cal e Lix
2 Janvier 2012 - © Insee Bourgogne - La Côte-d'Or en bref
© IGN - Insee 2011.



Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.