La filière du livre en Limousin

De
Publié par

L'imprimerie et la fabrication de papier sont des activités particulièrement bien représentées en Limousin. Elles résistent plutôt mieux qu'ailleurs à un contexte très concurrentiel. 83% des Limousins ont accès à une bibliothèque dans leur commune.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Tags :
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

La filière du livre
en Limousin
L'imprimerie et la
fabrication de papier
La fabrication de pâte à papier, de 200 établissements travaillant dans l'im-sont des activités particu-
l'édition et l'impression d'ouvra- pression, environ 230 commerces de détail
lièrement bien représen- ges, la commercialisation, l'em- spécialisés, et une cinquantaine de biblio-
tées en Limousin. Elles prunt dans une bibliothèque sont thèques privées. L'ensemble de ces établis-
résistent plutôt mieux des activités bien différentes qui sements emploient 3 500 salariés. S'ajou-
s'inscrivent toutes dans la filière tent une trentaine de bibliothèques muni-qu'ailleurs à un contexte
économique du livre. cipales (240 emplois) et les trois bibliothè-très concurrentiel.
Dans la région Limousin, cette fi- ques départementales (50 emplois). Il con-
erlière représente au 1 janvier vient cependant de ne pas oublier environ
Les petits éditeurs 2004 plus de 500 établissements 200 autres établissements de commerce et
régionaux sont plus relevant du secteur marchand : de services liés partiellement à cette filière :
7 établissements fabriquant de la 150 supermarchés, hypermarchés et grandsnombreux qu'il y a dix
pâte à papier, du papier et du car- magasins ayant un rayon livres, des orga-ans.
ton, une trentaine d'éditeurs, près nismes de vente par correspondance, des
Le commerce du livre
concerne une palette
Importance de l'activité papetière en Limousin
de magasins de plus en
France métropolitaine
Limousinplus large, mais les librai- hors Ile-de-France
ries gardent la première
place.
83 % des limousins
ont accès à une bi-
bliothèque dans leur papier-carton édition imprimerie librairies autres
commune. Les collections
Répartition du chiffre d'affaires de la filière du livre par grands secteurs
offertes au prêt sont parti-
Source : Insee - base de données économiques localisées 1999
culièrement fournies.Fabrication de pâte à papier, de papier et de carton :
les effectifs se contractent
105
La difficulté de l'exercice tient au fait
que la filière du livre n'est pas repéra-
100ble immédiatement dans les statistiques
économiques. En effet, à presque tous
les maillons de la chaîne, les acteurs
95ne vivent pas exclusivement du livre.
L'étude porte sur un certain nombre de
secteurs économiques qui intervien-
90nent dans la filière, même si le livre
Limousin France métropolitainen'est pas leur unique activité. Prenons
par exemple, tout à fait en amont, la
85
production de pâte à papier et de pa-
1998 1999 2000 2001 2002
pier : elle appartient bien évidemment
Effectifs en équivalent temps plein (base 100 au 01/01/98) Source : Insee - DADS à la filière, même si l'on évalue au ni-
veau national seulement à 5 % la part
commerces de livres d'occasion sources forestières en Île-de-du papier produit qui sera relié sous
et livres anciens, et des organisa- France, Aquitaine, Poitou-forme de livre. Est exclue par contre
teurs de foires et salons. Charentes et Haute-Normandie.du champ de l'étude la fabrication d'ar-
La fabrication de papier et cartonticles en papier-carton, en particulier
concerne tout au plus 300 établis-celle d'emballages en carton ondulé. Forte tradition papetière
sements sur le territoire métropo-Concernant l'activité d'édition, celle de en Limousin
litain. 2,4 % des établissementsjournaux ou de périodiques a pu être
La fabrication de pâte à papier, et sont localisés en Limousin, ilsretirée pour « coller » au plus près à la
celle de papier et carton est le pre- emploient 3,3 % des salariés.filière du livre : on a gardé uniquement
mier maillon de cette chaîne du L'activité est donc présente dansl'édition de livres et « autres activités
livre. Terre de tradition papetière, la région bien au-delà du poidsd'édition » qui peut englober par exem-
le Limousin se distingue par l'im- économique moyen du Limousinple l'édition d'ouvrages d'art. Même
portance de cette activité liée sur- qui avoisine les 1 %.démarche concernant l'imprimerie :
tout à la présence du géant Inter- Grâce à un taux d'investissementcelle de journaux est exclue du champ
national Paper à Saillat en Haute- particulièrement élevé dans lad'étude, mais il impossible de distin-
Vienne. Sur le même site indus- région, la production ne cesse deguer au sein de l'imprimerie de labeur
triel sont intégrées fabrication de croître en quantité comme ence qui relève de l'impression de livres
pâte, de papier, et transformation qualité, évitant par là même unede celle de publicités, périodiques et
en ramettes pour la reprographie. érosion du nombre de salariés. Leautres documents administratifs. Les
L'activité est très concentrée en chiffre d'affaires des usines de laactivités de prépresse (photogravure,
Limousin comme en France : la région représente près de 50 % dephotocomposition) et les autres activi-
fabrication de pâte est exercée celui de la filière livre contre seu-tés graphiques auxiliaires sont égale-
dans une vingtaine d'établisse- lement 30 % pour l'ensemble dement retenues, sans distinction possi-
ments situés à proximité des res- la province.ble de ce qui concerne la fabrication
de livres au sein de ces activités. Con-
cernant la commercialisation, si les
canaux de vente du livre sont multi- Imprimerie : plus de grands établissements en Limousin
ples, l'étude porte plus particulière-
ment sur les librairies, dont le livre est plus de 100 salariés
la principale source de chiffres d'affai-
France métropolitaine
de 50 à moins de 100 salariésres. La nomenclature d'activité ne per-
Limousin
met pas de distinguer les librairies pu-
de 20 à moins de 50 salariésres des librairies-papeteries. Les biblio-
thèques municipales et départementa-
de 10 à moins de 20 salariés
les de prêt font également partie du
champ de l’étude. Les autres bibliothè- moins de 10 salariés
ques, en particulier universitaires, ne
0 1020 30405060 708090sont pas prises en considération faute
Répartition des établissements des imprimeries de labeur selon leurs effectifs salariés (en %)
de source.
Source : Insee - Sirene au 01/01/2004
INSEE Limousin - numéro 07 - septembre 2004L'imprimerie de labeur très présente en Haute-Vienne
La production de livres en France est
estimée à 452 millions d'exemplaires
en 2001 et s'accroît de 2 % par an de-
puis quarante ans. Évaluée en titres, la
production éditoriale annuelle est pas-
Guéret
sée de 38 000 titres en 1990 à plus de
54 000 en 2001, soit une progression
de 3 % par an en moyenne, selon le
Syndicat national de l'édition.
Cette hausse de production sur longueLimoges
période s'accompagne d'une baisse du
tirage moyen très significative. En effet,
celui-ci est passé de 14 000 exemplai-
res par titre en 1960 à 8 300 en 2001,
Saint-Yrieix-la-Perche notamment du fait des améliorations
techniques qui facilitent le retirage en
cas de succès, et également de la dimi-
nution du nombre de points de vente190
offrant un large éventail de choix.
Malgré des tirages plus réduits, l'écart
entre volumes produits et volumes ven-
570 Brive-la-Gaillarde dus tend à s'accroître. En 2001, envi-
ron 360 millions de livres ont été ven-
dus. Depuis une vingtaine d'années, le
marché du livre tend à se segmenter.
En effet, la part de la littérature géné-Effectifs salariés des imprimeries de labeur
Source : Insee - Sirene au 01/01/2004 rale dans la production de titres nou-
veaux a diminué au profit d'ouvrages
scientifiques ou techniques, mais aussiUniversal Publishing, par leMoins de trois salariés de livres pour la jeunesse, de bandesGroupe Lagardère, propriétaire
par éditeur dessinées et de livres pratiques.d'Hachette Livre, son principal
L'activité d'édition de livres est concurrent et s'est modifiée très
concentrée sur l'Île-de-France (les récemment. Aucune région de
deux tiers des éditeurs sont fran- province ne peut se targuer de de production), le Limousin est bien repré-
ciliens), essentiellement entre les posséder plus de 6 % des établis- sentatif de cette dichotomie du monde de
mains de grands groupes. La con- sements d'édition. Avec une pe- l'édition. Ces petites maisons d'édition, à
centration s'est encore amplifiée tite trentaine d'éditeurs de livres, la logique artisanale, souvent fragiles éco-
depuis le rachat en 2002 du pre- structures de très petite taille nomiquement, sont néanmoins plus nom-
mier éditeur français, Vivendi (moins de trois salariés par unité breuses aujourd'hui qu'il y a dix ans en Li-
mousin. Le mouvement de concentration a
plus concerné les structures de taille
moyenne de l'Île-de-France que les petits
L'imprimerie de labeur résiste bien en Limousin éditeurs provinciaux, dont les choix édito-
140 riaux sont plus souvent « régionalistes ».
Aux éditeurs de livres s'ajoutent environ une
130
dizaine d'établissements qui éditent affi-
120 ches, calendriers, cartes… Ils emploient
près de 50 salariés. Ce chiffre a tendance à
110
augmenter en métropole mais s'est con-
100 tracté en Limousin ces cinq dernières an-
nées.
90
Les trois départements de la région se ré-Limousin France métropolitaine
80 partissent à peu près équitablement les mai-
1998 1999 2000 2001 2002 sons d'édition, mais plus de 55 % des sala-
Effectifs salariés en équivalent temps plein ( base 100 au 01/01/1998) riés travaillent en Haute-Vienne et 40 % en
Source : Insee - DADS Corrèze. Les établissements limousins sont
INSEE Limousin - numéro 07 - septembre 2004
© IGN 2000 - Insee 2004Des éditeurs de livres peu nombreux
(2)En 2002, 62 % des français déclarent
Guéretavoir lu au moins un livre lors des douze
derniers mois, une proportion à peu près
stable depuis 30 ans. La part des forts lec-
teurs, qui tendait à s'éroder lors des précé-
dentes décennies, se maintient sur les der-
nières années : 11 % des personnes interro-
gées lisent au moins trois livres par mois.
LimogesLes régions du Sud-Ouest (Limousin, Aqui-
taine, Midi-Pyrénées) sont celles de pro-
vince où la proportion de lecteurs est la plus
élevée après le Centre-Est (Rhône-Alpes et
Auvergne). Les habitudes de lecture sont très
différenciées selon plusieurs caractéristiques
socio-démographiques. En particulier, les
femmes lisent davantage que les hommes : 5
46 % des hommes ne lisent aucun livre con-
2tre 31 % de femmes. Les jeunes lisent plus
que leurs aînés. Un diplôme ou un niveau 1
Tullede vie élevés favorisent également la prati-
que de la lecture. Mais surtout, les habitu-
des prises dès l'enfance dans le milieu fa-
milial ont un rôle déterminant sur ce loisir.
(1) Personnes de 15 ans ou plus ; source : Insee,
enquête permanente sur les conditions de vie des Implantation des maisons d'édition
ménages de livres par commune Source : Insee - Sirene au 01/01/2004
en moyenne de plus petite taille qu'en mé- teur. Dix établissements em- blissement contre 9 en moyenne
tropole : 5 salariés en moyenne contre 7 ploient plus de 50 salariés. Hor- en province, et un chiffre d'affai-
en France. Le chiffre d'affaires de l'édition mis l'imprimerie de labeur, la plus res moyen de 1 483 milliers
représente 3 % de la filière livre en Limou- représentée avec une centaine d'euros par établissement contre
sin comme en province. d'établissements, ils œuvrent éga- 1 069 milliers en province. Elles
lement dans les activités de pré- ont relativement bien résisté aux
presse (composition et photogra- importantes mutations du secteur,Des imprimeries
vure), les activités graphiques et puisqu'elles voient croître leursde taille importante
la reliure. La Fédération des in- effectifs de façon significative ces
La sous-représentation de l'édition dans la dustries de la communication gra- dernières années quand on ob-
région n'empêche pas le Limousin de figu- phique évalue à moins de 5 % la serve une quasi-stabilité au ni-
rer en bonne place dans le secteur de l'im- part du livre dans le chiffre d'af- veau national. Le taux de valeur
primerie. Avec environ 200 établissements faires de l'imprimé. Les imprime- ajoutée est supérieur dans les éta-
en 2004, et plus de 2 100 salariés (hors im- ries de labeur régionales sont de blissements limousins : malgré la
primerie de journaux), le Limousin pèse res- taille supérieure à la moyenne pression constante sur les prix, de
pectivement pour 1,1 % et 2,2 % du sec- nationale : 15,6 salariés par éta- nombreuses imprimeries se sont
positionnées sur de petits cré-
neaux de marchés locauxDes bibliothèques bien dotées en Limousin
rénumérateurs. Mais la rentabilité
nombre dépenses dépenses
taux de économique de ces établisse-de livres de personnel d'acquisition
desserteRégions par habitant par habitant par habitant ments est fragile et le taux d'in-
Centre 81,6 2,3 8,9 1,8 vestissement y est plus faible
Aquitaine 82,3 1,5 8,7 1,5 qu'ailleurs, ce qui constitue un
Limousin 82,7 2,6 9,8 2,4 facteur de fragilité supplémentaire
Midi-Pyrénées 88,9 1,8 9,6 2,1
dans une activité confrontée à
Poitou-Charentes 90,8 2,4 7,7 2,0
l'introduction de nouvelles tech-Auvergne 93,8 1,9 7,7 1,8
Métropole 86,5 1,9 9,7 2,0 nologies et à l'évaporation d'une
partie des entreprises clientes. Les
Synthèse des bibliothèques municipales et des bibliothèques départementales de prêt en 2001
plus gros imprimeurs, qui ont in-Source : Direction du livre et de la culture
INSEE Limousin - numéro 07 - septembre 2004
© IGN 2000 - Insee 2004Un poids du Limousin différencié selon les secteurs
Fabrication de pâte à papier, Nombre Effectifs
de papier et de carton d'établissements salariés
Limousin 7 859
Le Limousin compte 50 auteurs, scénaris-France Métropolitaine 293 26 107
tes ou dialoguistes dont c'est l'activité prin-Part du Limousin (en %) 2,4 3,3
cipale (source : recensement de la popula-
Édition de livres
tion de 1999). Avec un auteur pour 14 200
Limousin 26 19
habitants, le Limousin arrive en cinquièmeFrance Métropolitaine 4 159 15 469
position des régions de province derrièrePart du Limousin (en %) 0,6 0,1
Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-
Autres activités d'édition Côte d'Azur, Bretagne et Midi-Pyrénées.
7 52Limousin Autres professions autour du livre : les mé-
1 075 2 125France Métropolitaine
tiers de la documentation, de l'archivage et
0,7 2,4Part du Limousin (en %)
de la conservation emploient 184 person-
Imprimerie de labeur nes en Limousin, dont les trois quarts ap-
Limousin 95 1 656 partiennent à la fonction publique.
France Métropolitaine 8 242 74 632
Part du Limousin (en %) 1,2 2,2
reflète pas parfaitement la production an-Reliure, activités de pré-presse, activités graphiques
nuelle de l'édition française : la littératureLimousin 99 484
France Métropolitaine 9 217 23 525 générale et la bande-dessinée sont sur-re-
Part du Limousin (en %) 1,1 2,1 présentées dans la région aux dépens des
ouvrages scientifiques. Une enquête récenteCommerce de détail de livres, journaux et papeterie
Limousin 228 420 menée sur les agglomérations de Brive et
France Métropolitaine 21 636 36 095 Tulle, toujours par la DRAC, arrive à des
Part du Limousin (en %) 1,1 1,2
conclusions très proches.
Source : Insee - Sirene au 01/01/2004
tégré le domaine du pré-presse de dont près de 60 % dans le com- Indicateurs économiques
l'impression numérique, tirent merce de détail spécialisé, suivi fragiles dans les librairies
leur épingle du jeu. Le chiffre d'af- des hypermarchés (18 %). Les
faires de l'imprimerie représente canaux de vente du livre se sont En 2004, le Limousin compte 230 librairies
(1)30 % de la filière livre limousine largement diversifiés sur les der- et librairies-papeteries , employant 420
contre 40 % en province. nières décennies ; de plus en plus salariés. Leur chiffre d'affaires est évalué à
de boutiques vendent des livres : environ 60 millions d'euros. La densité de
magasins de décoration, de bri- ce type de commerces est inférieure à laDistorsion
colage, d'informatique, jardine- moyenne nationale : un pour 3 000 habi-dans l’offre commerciale
ries… Une enquête sur la com- tants contre un pour 2 900 au niveau de la
Les livres sont vendus dans diffé- munauté de communes de Limo- province. Les librairies sont très
rents types de magasins : librai- ges menée par la Direction régio- majoritairement implantées dans les zones
ries bien sûr, mais aussi librairies- nale des affaires culturelles urbaines de taille relativement importante,
papeteries-presse, grande distri- (DRAC) en 2002 montre que les peu nombreuses en Limousin. Avec 1,8 sa-
bution (supermarchés, hypermar- librairies « pures » gardent cepen- larié en moyenne, elles sont de taille mo-
chés, grands magasins). En 2000, dant une place prépondérante deste, comme au niveau national. Un sa-
le commerce du livre, des jour- dans le volume d'ouvrages pro- laire brut moyen très faible et un taux de
naux et de la papeterie a repré- posés au public. La moitié des li- marge peu élevé (inférieur en Limousin à la
senté globalement en France un vres proposés sont en rayon dans moyenne nationale) sont caractéristiques de
marché de 5 milliards d'euros les librairies; la grande distribu- la fragilité de ce type de commerce. Le nom-
tion n'en propose qu'un bre d'établissements s'est pourtant mieux
quart, les librairies-pa- maintenu en Limousin (et généralement
Cette étude a été réalisée en partenariat avec peteries-presse 15 %, et dans tout le Sud-Ouest) : il est resté quasi
Alcol - Centre régional du livre en Limou- autant dans les autres stationnaire sur les dix dernières années,
sin, Association Limousine de COopération commerces. Mais le dé- alors que dans le même temps une librairie
pour le Livre, qui est financée principale- veloppement de ces sur dix disparaissait au niveau national. En
ment par l'Etat (DRAC Limousin) et le Con-
nouveaux points de Limousin, la part du chiffre d'affaires des
seil régional pour promouvoir le secteur du
vente crée une distor- librairies dans la filière livre est de 9 %,livre et de la lecture en Limousin.
sion dans l'offre, qui ne contre 18 % en province.
((1) Le vocable " librairies " désignera par la suite indifféremment les librairies et librairies-papeteries (non dissociées dans les
sources statistiques)
INSEE Limousin - numéro 07 - septembre 2004penses d'acquisition par habitant
se distinguent : 2,4 euros contre
2,0 en France. Les collections de
bibliothèques contiennent 2,6 li-- Le répertoire SIRENE a été utilisé pour la démographie des établissements de la
er vres par habitant contre 1,9 aufilière économique du livre au 1 janvier 2004.
niveau national. En ce qui con-- Les DADS (déclarations annuelles de données sociales) ont permis de suivre
l'évolution sur plusieurs années des effectifs des établissements concernés. cerne les seules bibliothèques
- La base de données économiques localisées 1999 est le fruit d'un travail per- municipales, le Limousin arrive
mettant de répartir sur les établissements les données comptables collectées au ni- au premier rang pour les taux
veau des entreprises pour l'année 1999. Elle permet ainsi de caractériser un sys- d'inscription : 29 % des habitants
tème productif local. Cette source a permi de calculer entre autres les parts de des communes desservies sont
chiffre d'affaires par grand secteur et les indicateurs de performance économique
inscrits, contre 17 % en moyenne
utilisés.
sur l'ensemble du territoire. Ils- Le recensement de la population 1999 a fourni des informations sur les métiers
opèrent en moyenne 5,2 prêts parautour du livre.
an (4,1 au niveau national).- Les données concernant les bibliothèques proviennent d'exploitations des en-
quêtes annuelles exhaustives menées par la Direction du livre et de la culture du
Ministère de la Culture et de la Communication.
- L'enquête permanente sur les conditions de vie des ménages 2002 fournit des
informations sur les habitudes de lecture des français.
- Ces données sont complétées par des éléments de cadrage provenant de diffé-
rentes sources : Fédération des industries de la communication graphique, enquêtes
locales DRAC…
rent 240 emplois. Le nombre deBibliothèques : taux
bibliothèques est en constanted’inscription élevés en Limousin
progression : on n'en comptait
Une des spécificités du livre tient en l'im- qu'une vingtaine en Limousin dix
portance du prêt, liée à la forte implication ans plus tôt. Région peu peuplée - Insee Résultats Société - En-
des collectivités territoriales dans l'accès à et fortement rurale, le Limousin a quête conditions de vie des mé-
la culture pour tous. En 2002, on dénom- structurellement un taux de des- nages n°26 - février 2004
- Machine à feuilles (revue dubre 38 bibliothèques municipales en Limou- serte par les bibliothèques muni-
livre et de la culture en Limou-sin sur près de 3 000 en France. Elles génè- cipales médiocre. Mais à celles-
sin) n°19 - mai 2004ci, il faut ajouter les bibliothèques
- L'économie du livre en Midi-départementales de prêt qui ali-
Pyrénées - 6 pages- n°66 - octo-
mentent un important maillage de
bre 2003
points de desserte en milieu - Bibliothèques municipales et
rural : petites bibliothèques, bi- bibliothèques départementales50, avenue Garibaldi bliobus, dépots de livres. Au to- de prêt - Ministère de la cul-87031 Limoges cedex
tal, 82,7 % de limousins habitent ture et de la communication -Tél 05 55 45 20 07
Direction du livre et de la cul-des communes desservies, unFax 05 55 45 20 03
ture Site internet : http://chiffre inférieur à la moyenne de
Informations statistiques 08 25 88 94 52 www.culture.gouv.frprovince (84,7 %) mais au moins
Abonnements 05 55 45 21 41 - Site internet de l'observatoireéquivalent à celui des régions voi-Contact presse 05 55 45 20 58 de l'économie du livre : http://
sines : 81,6 % pour le Centre,
www.centrenationaldulivre.fr
82,3 % pour l'Aquitaine. - Site internet du syndicat natio-
Le Limousin apparaît également nal de l'édition : http://www.insee.fr
plutôt bien placé pour les autres www.sne.fr
Directeur de la publication Michel Deroin-Thévenin indicateurs concernant les
Rédacteur en chef Olivier Barlogis
moyens mis à la disposition des
Secrétaire de fabrication Maryse Lasfargues
bibliothèques. Si les dépenses deImpression Lavauzelle Graphic
Maquette iti communication personnel par habitant sont à Maryse Aguer (Insee)
peine plus élevées (9,8 euros con- avec l’aide de Marie-Laure Guéraçague
Prix 2,50 €
(Alcol-CRLL)tre 9,7 au niveau national), les dé-
Dépôt légal : septembre 2004
Code SAGE : FOC040724
ISSN : 1765-4475
Copyright - INSEE 2004
« La rediffusion, sous quelque forme que ce soit, des fonds de cartes issus
du fichier GéoFLA® de l’IGN est soumise à l’autorisation préalable de l’IGN
et au paiement auprès de cet organisme des redevances correspondantes. »

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.