La fréquentation dans les hébergements collectifs d'avril à septembre 2007

De
Publié par

L'ensemble des hébergements collectifs (résidences de tourisme, villages de vacances, auberges de jeunesse, maisons familiales) peut accueillir 91 500 personnes en Languedoc-Roussillon. D'avril à septembre 2007, près de 5,5 millions de nuitées ont été enregistrées dans ce type d'hébergement. Les familles et clients individuels représentent l'essentiel de la clientèle des villages de vacances et résidences de tourisme. Les groupes scolaires et colonies privilégient les hébergements de type centres de vacances ou auberges de jeunesse dont ils constituent pratiquement la moitiéde la clientèle. Un total de 91 000 places Autant de nuitées que dans les hôtels La zone du littoral accueille sept nuitées sur dix Des séjours d'une semaine en moyenne La clientèle étrangère occupe une nuitée sur cinq 80 % des nuitées consommées par des familles ou des clients individuels En août, les trois-quarts des places sont occupées Presque la moitié des places dans l'Hérault Plus de classes et de colonies dans le Gard et en Lozère Des taux d'occupation moins élevés en Lozère Hébergements collectifs, hôtels et campings en Languedoc-Roussillon
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 17
Tags :
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

pour l’économie du Languedoc-Roussillon
Mai 2008N 13 -
La frØquentation dans les hØbergements collectifs
d’avril septembre 2007
Mireille LEFEBVRE- INSEE
L’ensemble des hØbergements collectifs (rØsidences de tourisme, villages de vacances, auberges de jeunesse,
maisons familiales ) peut accueillir 91 500 personnes en Languedoc-Roussillon. D’avril septembre 2007, prŁs
de 5,5 millions de nuitØes ont ØtØ enregistrØes dans ce type d’hØbergement.
Les familles et clients individuels reprØsentent l’essentiel de la clientŁle des villages de vacances et rØsidences
de tourisme. Les groupes scolaires et colonies privilØgient les hØbergements de type centres de vacances ou
auberges de jeunesse dont ils constituent pratiquement la moitiØ de la clientŁle.
Un total de 91000 places Le tiers des nuitØes ont lieu en aoßt
NuitØes dans les hØbergements collectifs selon le moisLe Languedoc-Roussillon propose 91500 places dans les
en Languedoc-Roussillon2 000 000hØbergements collectifs. 45 % d’entre elles se trouvent
1 800 000dans les rØsidences de tourisme et 43 % dans les villages
1 600 000
de vacances (voir dØfinitions). Le nombre de rØsidences de
1 400 000
tourisme conna t une croissance ØlevØe sur l’ensemble du
1 200 000
territoire national.
1 000 000
800 000
Les villages de vacances ont des capacitØs trŁs importantes,
600 000
en moyenne 340 places par structure (260 places dans les 400 000
rØsidences de tourisme). A l’opposØ, les centres de vacances 200 000
et les auberges de jeunesse n’atteignent pas 100 places. 0
Avril Juin Juillet AoßtMai Septembre
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT
Les rØsidences de tourisme et les villages de vacances
Durant la mŒme pØriode, 800000 clients sØjournent entotalisent neuf places sur dix
Languedoc-Roussillon dans les hØbergements collectifs. La
RØpartition des places par type d hØbergement moitiØ des arrivØes ont lieu en juillet et aoßt.
en Languedoc-Roussillon
Auberges de jeunesse etMaisons familiales
centres internationaux de sØjour 2 % La zone du littoral accueillede vacances
2 % sept nuitØes sur dixAutres types
3 %
Centres de Les rØsidences de tourisme et les villages de vacances
vacances concentrent neuf nuitØes sur dix. Les auberges de jeunes-
5 %
se connaissent des arrivØes plus Øgalement rØparties sur la
saison que les autres hØbergements collectifs. Leur clientŁ-
le, plut t composØe de jeunes adultes, utilise autant ceVillages de RØsidences de
vacances tourisme type d’hØbergement en dehors du plein ØtØ.
43 % 45 %
Sept nuitØes sur dix en bord de mer
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT en Languedoc-Roussillon
NuitØes par type NuitØes par zone
NuitØes par mois
d’hØbergement collectif touristique
Autant de nuitØes que dans les h tels Village de vacances 42 % Littoral 70 % Avril 8 %
Maison familiale 2 % Passage 12 % Mai 9 %
RØsidence de tourisme 48 % ArriŁre-Pays 4 % Juin 12 %D’avril septembre 2007, les hØbergements collectifs tota-
Centre de vacances 4 % Montagne 14 % Juillet 27 %lisent 5450000 nuitØes, ce qui est trŁs lØgŁrement supØ-
Auberge de jeunesse 2 % Aoßt 33 %rieur au chiffre affichØ par les h tels sur la mŒme pØriode
Septembre 11 %(5314000). Le tiers de ces nuitØes a lieu en aoßt et plus du
Total 100 % Total 100 % Total 100 %quart en juillet, soit au total 60 % pendant les deux mois
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDTd’ØtØ.nies frØquentent beaucoup plus les centres de vacances etDes sØjours d’une semaine en moyenne
les auberges de jeunesse oø ils reprØsentent entre 40 et
50 % des nuitØes.La durØe moyenne de sØjour s’Øtablit 6,8 jours et s’ap-
proche ainsi de celle constatØe dans les campings. En juillet
et en aoßt, pØriode traditionnelle de vacances familiales, les En aoßt, les trois-quarts des places
touristes restent un peu plus longtemps que durant les aut-
sont occupØesres mois.
Sur l’ensemble de la saison, d’avril septembre, le tauxLa durØe de sØjour est plus longue dans les rØsidences de
d’occupation atteint presque 50 %, avec une pointe 64 %tourisme et dans les villages de vacances que dans les au-
en juillet et 74 % en aoßt. Le taux d’occupation des rØsi-tres hØbergements collectifs.
dences de tourisme est plus ØlevØ que celui des autres
Le littoral se distingue des trois autres zones touristiques, types d’hØbergement, il atteint 79 % au mois d’aoßt.
L’augmentation est importante par rapport au mois dearriŁre-pays, passage et montagne par des sØjours sensi-
juillet. L’Øcart entre juillet et aoßt n’est pas aussi ØlevØ dansblement plus longs.
les autres hØbergements collectifs.
Des sØjours un peu plus longs en juillet et aoßt
A l’inverse, c’est au mois d’aoßt que les centres de vacan-
DurØe moyenne de sØjour en Languedoc-Roussillon (en nombre de jours) ces ont le plus faible taux d’occupation. Ce taux est plus
par type d’hØbergement collectif par zone touristique pour les mois de ØlevØ en juillet qu’en aoßt, c’est aussi le cas des auberges
Auberge de jeunesse 3,3 ArriŁre-pays 5,7 Avril 5,5 de jeunesse. Les colonies de vacances drainent plus de jeu-
Maison familiale 4,5 Passage 5,8 Mai 4,5 nes en juillet car le mois d’aoßt reste le mois des vacances
Centre de vacances 4,9 Montagne 5,9 Juin 5,6 traditionnelles en famille.
Moyenne 6,8 Moyenne 6,8 Juillet 8,0
Village de vacances 7,0 Littoral 7,4 Aoßt 8,1 Un taux d occupation plus ØlevØ dans
RØsidence de tourisme 7,5 Septembre 6,8 les rØsidences de tourisme
Moyenne 6,8
Taux d occupation selon le type d’hØbergement collectif
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT
en Languedoc-Roussillon UnitØ %
RØsidence de tourisme 53
Des sØjours plus longs dans les rØsidences de tourisme Auberge de jeunesse - CIT 51
DurØe moyenne de sØjour par type d’hØbergement collectif Moyenne 49
en Languedoc-Roussillon UnitØ : nombre de jours
Maison familiale 49
RØsidence de tourisme
Village de vacances 47
Village de vacances
Centre de vacances 40
Moyenne
5530 35 40 45 50
Centre de vacances Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT
Maison familiale
Presque la moitiØ des places dans l’HØraultAuberge de jeunesse - CIT
0 1 2 3 4 5 6 7 8 L’HØrault concentre 45 % des places dans les hØberge-
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT
ments collectifs (cf. en 2006, 35 % des chambres d’h tel,
40 % des emplacements de camping). Les structures y sont
La clientŁle ØtrangŁre occupe plus grandes que la moyenne rØgionale : presque 290 pla-
une nuitØe sur cinq ces par hØbergement collectif.
La clientŁle ØtrangŁre reprØsente 21 % des nuitØes des Les PyrØnØes-Orientales regroupent un peu plus du quart
hØbergements collectifs. Cette part est trŁs proche de celle des places. La LozŁre rØussit offrir 6 % des places dans des
constatØe dans l’h tellerie (23 %), alors qu’elle atteint le structures assez petites. La part du dØpartement du Gard est
tiers dans les campings. relativement modeste, sa partie littorale Øtant limitØe.
Avec une nuitØe sur trois, la frØquentation ØtrangØre est
assez importante dans les auberges de jeunesse. Cette frØ-
Plus de 40 000 places dans l HØraultquentation atteint 40 50 % en dehors de la pØriode esti-
vale. Ce type d’hØbergement collectif convient particuliŁre- Nombre de places dans les hØbergements collectifs par dØpartement
ment aux jeunes qui dØsirent voyager moindre coßt. Les 45 000
rØsidences de tourisme sont aussi un peu plus frØquentØes 40 000
par les Øtrangers (29 % des nuitØes) que les autres hØber- 35 000
30 000gements collectifs.
25 000
20 000
80 % des nuitØes consommØes par des 15 000
familles ou des clients individuels 10 000
5 000
Les individuels et les familles constituent l’essentiel de la 0
clientŁle des villages de vacances et des rØsidences de tou- Aude Gard HØrault LozŁre PyrØnØes-
risme (resp. 84 et 92 % des nuitØes). Les classes et colo- Orientales
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDTLa rØpartition des nuitØes de la saison 2007 correspond Des hØbergements de plus petite taille en LozŁre
peu prŁs celle du parc. Le dØpartement de l’HØrault domi-
RØpartition des Taille moyenne desne avec 45 % des nuitØes et de la capacitØ d accueil. RØpartition
hØbergements hØbergements en
des places nombre de placescollectifs
La durØe moyenne de sØjour dØpasse 7 jours dans les Aude 16 % 14 % 208
169Gard 13 % 9 %PyrØnØes-Orientales et dans l’HØrault. Dans ce dernier, elle
HØrault 37 % 45 % 288atteint presque 9 jours en aoßt.
LozŁre 11 % 6 % 133
PyrØnØes-Orientales 23 % 26 % 269
Languedoc-Roussillon 100 % 100 % 239
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDTPlus de classes et de colonies
dans le Gard et en LozŁre
Un place sur deux est occupØe en moyenne
Dans l’Aude, l’HØrault et les PyrØnØes-Orientales, la part des
TauxNombre DurØe
ParticipationnuitØes des clients individuels et familles est proche de d’occupationde nuitØes moyenne
(en %) (en %)(en milliers) de sØjour85 %. Le reste se rØpartit entre sØminaires et congrŁs,
Łmegroupes sportifs ou du 3 ge, ou encore classes et colo- Aude 724 471 13 % 6,2 52 %
Gard 482 436 9 % 5,9 50 %nies.
HØrault 2 430 810 45 % 7,2 51 %
LozŁre 279 171 5 % 6,4 40 %Dans le Gard et en LozŁre, les classes et colonies rØprØsen-
PyrØnØes-Orientales 1 535 183 28 % 7,1 47 %
tent 20 % des nuitØes. Les centres de vacances adaptØs
Total RØgion 5 452 071 100 % 6,8 49 %
ce type de clientŁle et les auberges de jeunesse y sont plus Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT
prØsents que dans les autres dØpartements.
Une frØquentation proportionnelle
la capacitØ d accueil
Des taux d’occupation moins ØlevØs
Nombre de nuitØes par dØpartement d avril septembreen LozŁre 900 000
HØrault800 000
Les Øtablissements de l’Aude connaissent les plus forts taux
700 000
d’occupation et plus particuliŁrement en juillet et en aoßt.
600 000 PyrØnØes-
En LozŁre, ils sont globalement plus faibles que dans les Orientales500 000
autres dØpartements, sauf en juillet et en aoßt. Le Gard a
400 000
la particularitØ d’avoir le taux le plus ØlevØ au printemps
300 000
(voir graphiques page suivante). Aude
200 000
Gard
100 000
LozŁre0
Avril Mai Juin Juillet Aoßt Septembre
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT
HØbergements collectifs, h tels et campings Nombre d Øtablissements et capacitØ d accueil des diffØ-
en Languedoc-Roussillon rents types d hØbergements en Languedoc-Roussillon
Nombre CapacitØ % de la capacitØ
Au total, 530 000 touristes et personnes de passage peuvent
2007 en places rØgionale
Œtre logØs chaque jour dans l ensemble des hØbergements du
HØbergements collectifs 380 91 500 17
Languedoc-Roussillon, hors rØsidences secondaires. Les
(*)MeublØs labellisØs 8 260 37 200 7
campings reprØsentent les deux tiers de la capacitØ d’accueil,
H tels de tourisme 930 53 400 10
loin devant les hØbergements collectifs.
Campings 755 351 700 66
Ensemble 533 800 100
Sur la pØriode allant de mai septembre, avec un taux d’oc-
(*) DonnØes 2006
cupation moyen de 52 %, les hØbergements collectifs se Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT
situent entre les h tels et les campings et, quel que soit le
mois, la hiØrarchie est toujours la mŒme : les h tels enregis-
Le taux d occupation des hØbergements collectifs :trent le taux le plus fort, 66 % sur la saison, alors que les cam-
entre celui des h tels et celui des campingspings n’atteignent que 40 % (mais 52 % pour les emplace-
ments ØquipØs d’un hØbergement, bungalow ou mobil-home).
Taux d occupation selon le mois
Cependant, en juillet et en aoßt, quand la frØquentation est au en Languedoc-Roussillon (en %)
90plus haut, l’Øcart entre les trois types d’hØbergement se rØduit
80sensiblement.
70
H tels60FrØquentation selon le type d hØbergement
50en Languedoc-Roussillon
Hebergements
40Nombre Nombre DurØe Taux collectifsDe mai septembre d’occupationde nuitØes d arrivØes moyenne 30
2007 en %(en milliers) (en milliers) de sØjour Campings20
52,1HØbergements collectifs 5 022 720 7,0 10
H tels 4 693 2 633 1,8 65,7 0
SeptembreCampings 16 633 2 319 7,2 39,6 Mai Juin Juillet Aoßt
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDTDans l Aude, le taux d occupation des hØbergements collectifs atteint 80 % en aoßt
Aude Gard
80 80
70 70
Aude
60 60
5050
Languedoc- Gard
Roussillon40 40
Languedoc-Roussillon
30 30
20 20
Sept.Juillet Aoßt Sept. Saison Juillet Aoßt SaisonAvril Mai Juin Avril Mai Juin
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT
HØrault LozŁre80 80
70 70
60 60
50 50
Languedoc-
HØrault
Roussillon40 40
Languedoc-Roussillon LozŁre
30 30
20 20
Sept.Juillet Aoßt SaisonAvril Mai Juin Sept.Juillet Aoßt SaisonAvril Mai Juin
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT
PyrØnØes-Orientales
80
70
60
PyrØnØes-
Orientales50
Languedoc-
Roussillon40
30
20
Sept.Juillet Aoßt SaisonAvril Mai Juin
Source : Insee - EnquŒte hØbergements collectifs 2007 - DRT, CRT, CDT
Pour en savoir plus
La frØquentation h teliŁre en fØvrier, RepŁres Conjoncture N 8, avril 2008.
Bilan de la saison touristique 2007 en Languedoc-Roussillon, RepŁres SynthŁse «L annØe Øconomique et sociale 2007»
N 4, avril 2008.
Les meublØs labellisØs en Languedoc-Roussillon en 2006, RepŁres Chiffres N 10, aoßt 2007.
Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques : www.insee.fr
SecrØtariat d’Etat au Tourisme : www.tourisme.gouv.fr
Observatoire National du T.ont-tourisme.com
Observatoire RØgional du Tourisme Languedoc-Roussillon : www.sunfrance.net/observatoirelrUne enquŒte en partenariat
L’enquŒte sur les hØbergements collectifs est le fruit d’un partenariat entre le ComitØ rØgional au tourisme, la DØlØgation rØgionale au
Tourisme et les comitØs dØpartementaux du tourisme et l’Insee Languedoc-Roussillon. La premiŁre a eu lieu en 2007. Cette enquŒte
comptabilise les sØjours touristiques dans les hØbergements collectifs de type: village de vacances, maison familiale, auberge de jeu-
nesse, centre international de sØjour, rØsidence de tourisme, centre de vacances. La collecte des donnØes s’effectue chaque mois par
voie postale auprŁs des exploitants. Les rØsultats prØsentØs dans cette publication concernent les sØjours des mois d’avril septemb-
re inclus.
Les diffØrents types d hØbergements collectifs
! RØsidence de tourisme (y compris rØsidences h teliŁres): c’est un Øtablissement commercial d’hØbergement, faisant
l’objet d’une exploitation permanente ou saisonniŁre, constituØ d’un ensemble homogŁne de chambres ou d’appartements meublØs,
disposØs en unitØs collectives ou pavillonnaires. Il est offert en location pour une occupation la journØe, la semaine ou au mois
une clientŁle touristique qui n’y Ølit pas domicile. La rØsidence de tourisme est dotØe d’un minimum d’Øquipements et de services com-
muns. Elle est gØrØe dans tous les cas par une seule personne physique ou morale. Les rØsidences de tourisme stricto sensu, sont
homologuØes et classØes de 1 4 Øtoiles. Par convention sont prises en compte ici les autres rØsidences ni classØes ni homologuØes.
! Village de vacances: c’est un ensemble d’hØbergements faisant l’objet d’une exploitation globale caractŁre commercial
ou non, destinØ assurer des sØjours de vacances et de loisirs, selon un prix forfaitaire comportant la fourniture de repas ou de moyens
individuels pour les prØparer et l’usage d’Øquipements collectifs permettant des activitØs de loisirs sportifs et culturels. Les villages de
vacances comprennent des hØbergements individuels ou collectifs et des locaux affectØs la gestion et aux services ainsi que des
installations communes destinØes aux activitØs caractŁre sportif et aux distractions collectives. Pour les repas, il y a un restaurant ou
une cuisine individuelle par logement avec ou sans distribution de plats cuisinØs. Ils sont classØs en catØgories " confort " et " grand
confort ".
! Maison familiale de vacances: c’est un Øtablissement sans but lucratif, caractŁre social, familial et culturel qui a pour
principale vocation l’accueil des familles pendant leurs vacances et leurs loisirs. Elle est, en prioritØ, ouverte aux familles ayant des
revenus modestes. Elles sont agrØØes par la DDASS. Une maison familiale de vacances peut Œtre composØe d’hØbergements variØs:
appartement, g te, chambre, emplacement (type camping).
! Centre de vacances: c’est un Øtablissement permanent ou temporaire, oø sont collectivement hØbergØs hors du domici-
le familial, l’occasion de leurs vacances scolaires, de leurs congØs professionnels ou de leurs loisirs, des mineurs gØs de plus de 4
ans (colonies de vacances, centres de vacances collectives d’adolescents, camps ØquipØs pour les jeunes,...) Il possŁde un agrØment
du MinistŁre de la Jeunesse et des Sports. Un centre de vacances peut Œtre composØ d’hØbergements variØs: dortoir, appartement,
g te, chambre, emplacement (type camping).
! Auberge de jeunesse: c’est un Øtablissement rØgi par une association but non lucratif, qui offre aux usagers un hØber-
gement et un service de restauration limitØ et/ou une cuisine individuelle de mŒme que d’autres prestations, programmes et activitØs.
Cet Øtablissement est principalement destinØ aux jeunes. L’auberge de jeunesse possŁde un double agrØment: le MinistŁre de la jeu-
nesse et des sports et le MinistŁre de l’Øducation nationale.
! Centre international de sØjour: il a une double vocation, hØbergement et restauration; c’est aussi un lieu culturel. Son
concept repose sur la convivialitØ, la rencontre et les Øchanges internationaux. Il dispose donc d’importants espaces collectifs favori-
sant la dØcouverte et la rencontre. Il possŁde un double agrØment MinistŁre de la jeunesse et des sports et MinistŁre de l’Øducation
nationale.
DØfinitions
! NuitØes : nombre total de nuits passØes par les clients dans un hØbergement collectif. Ainsi 6 nuitØes seront comptabili-
sØes pour un couple sØjournant 3 nuits consØcutives dans un village de vacances, de mŒme que pour 6 personnes ne sØjournant qu’u-
ne seule nuit.
! ArrivØes : nombre de clients diffØrents qui sØjournent une ou plusieurs nuits consØcutives dans le mŒme hØbergement col-
lectif.
! Taux d’occupation: rapport obtenu en divisant le nombre d’Øquipements occupØs par le nombre d’Øquipements effective-
ment disponibles (c’est- -dire en excluant les fermetures saisonniŁres). Le calcul tient donc compte des seuls jours d’ouverture.
! DurØe moyenne de sØjour: rapport entre le nombre de nuitØes et le nombre d’arrivØes.
! Place : le couchage pour une personne en lit simple ou double.www.insee.fr
Directeur de la publication: Henri THERON
Exemplaire non destinØ la venteINSEE Languedoc-Roussillon 274, allØe Henri II de Montmorency 34064 Montpellier CEDEX 2
ISSN n 1251-2036(*)TØlØphone: 0467157000 TØlØcopie: 0467157171 Information du public : 0825889452
' INSEE 2008
(*)MØl: insee-contact@insee.fr 0,15 euro la minute

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.