La métallurgie aquitaine, touchée par la crise avec des effets à retardement sur l'aéronautique et ses sous-traitants

De
Publié par

La situation dans la métallurgie en Aquitaine est impactée par la crise en 2009, et les perspectives d'amélioration n'apparaissent pas pour tous les secteurs. Début 2009, la construction aéronautique est confrontée à un important recul des commandes lié à la crise économique et financière. Premiers touchés, les constructeurs d'avions d'affaires et d'avions régionaux réduisent leurs cadences de production. Ce retournement dans le secteur aéronautique et évidemment sur ses sous-traitants est nettement visible au premier trimestre 2009 avec une baisse significative du niveau d'activité qui se confirmera sur les quatre trimestres suivants. Des actions d'urgence en faveur de la sauvegarde des emplois et du redéploiement industriel sont mises en œuvre. La crise en 2009 sur les entreprises de métallurgie Aéronautique et sous-traitance : effets à retardement La métallurgie aquitaine : des secteurs dominants, spécialisés et concentrés Organisation professionnelle en Aquitaine Des actions pour accompagner les entreprises et préparer l'après-crise Encadré Action collective CRIDEM
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

INDUSTRIE
La métallurgie aquitaine, touchée par la crise avec des effets à retardement
sur l’aéronautique et ses sous-traitants
La situation dans la métallurgie en Aquitaine est impactée par la crise en 2009, et les perspectives d’amélioration
n’apparaissent pas pour tous les secteurs.
Début 2009, la construction aéronautique est confrontée à un important recul des commandes lié à la crise écono-
mique et financière. Premiers touchés, les constructeurs d'avions d'affaires et d'avions régionaux réduisent leurs ca-
dences de production. Ce retournement dans le secteur aéronautique et évidemment sur ses sous-traitants est
nettement visible au premier trimestre 2009 avec une baisse significative du niveau d’activité qui se confirmera sur
les quatre trimestres suivants.
Des actions d’urgence en faveur de la sauvegarde des emplois et du redéploiement industriel sont mises en œuvre.
Dans la métallurgie aquitaine, la synthèse des éléments de Le retournement est nettement visible au premier trimestre
conjoncture pour l’année 2009 met en avant une forte dégrada- 2009 avec une baisse significative du niveau d’activité qui se
tion d’un ensemble d’indicateurs qui confirme l’impact de la confirmera sur les quatre trimestres suivants. Les effets sur le tis-
crise sur les entreprises, dans un contexte de repli de la produc- su des sous-traitants sont importants.
tion industrielle mondiale et d’une incidence défavorable de la Le repli de l’activité aéronautique s’explique notamment par la
parité euros/dollars. chute sévère liée au repli des marchés de l’aviation d’affaires et
de l’aviation commerciale, par les reports de certains program-
La crise en 2009 sur les entreprises de métallurgie mes militaires tels que l’A400 M et par la dégradation d’autres■
marchés tels que celui des hélicoptères. Début 2009, la cons-
Les effets de la crise en 2009 sur les sont multiples :
truction aéronautique est confrontée à un important recul des
- une absence de visibilité sur l’ensemble de l’exercice ;
commandes lié à la crise économique et financière.
- la baisse des commandes sur l’ensemble des marchés de desti-
De nombreuses entreprises de sous-traitance subissent désor-nation ;
mais de plein fouet l’effondrement de certains marchés et enre-- une très forte baisse d’activité dans le secteur aéronautique ;
gistrent une baisse préoccupante de leur niveau d’activité (de- la dégradation des exportations ;
20 % à 60 % selon les secteurs clients et jusqu’à 80 %). L’en-- la baisse continue des investissements ;
semble de la chaîne de sous-traitance est affecté, jusqu’aux plus- la contraction des prix de ventes ;
petites entreprises, présentes éventuellement sur d’autres mar-- l’effondrement des marges ;
chés mais néanmoins fortement dépendantes.- la dégradation des chiffres d’affaires et des résultats ;
- l’érosion de l’emploi et l'effondrement de l’emploi intérimaire ; L’effet cumulatif des baisses de charges sur les différents seg-
- et des difficultés persistantes pour l’obtention de crédits. ments du marché accroît la vulnérabilité des petites et moyen-
nes industries (PMI) sous-traitantes.Dans ce contexte, plusieurs éléments viennent atténuer les ef-
fets de la crise, comme :
La métallurgie aquitaine : des secteurs dominants,- la réduction des délais de paiements ; ■
- les mesures renforcées en faveur de l’innovation de type Cré- spécialisés et concentrés
dit Impôt Recherche ;
Les industries de la métallurgie sont présentes sur l’ensemble du
- les mesures de soutien à la filière automobile ;
territoire aquitain, dans des proportions qui varient fortement
- et enfin les mesures en faveur de l’emploi, “former plutôt que
selon les secteurs géographiques et qui sont à mettre en rapport
licencier”, dans le cadre de dispositifs particuliers portés par la
avec la présence de grands donneurs d’ordres ou non. Cette
branche, avec le soutien de l’État et de la Région Aquitaine par
composante du tissu industriel aquitain occupe 54 000 salariés
le biais d’un accord cadre “Emplois-Compétences”.
dans 2 500 établissements et représente 48 % du total des em-
Une enquête de conjoncture réalisée par l’Union des industries plois industriels en région.
et des métiers de la métallurgie (UIMM) Aquitaine sur le pre-
Cette industrie régionale, dont 31 % des effectifs dépendent
mier trimestre 2010 indique une stabilisation des effectifs dans
d’établissements de plus de 500 salariés, compte 83 % d’éta-
un volume d’affaires qui semble se stabiliser sur la plupart des 1blissements de moins de 20 salariés .
marchés de destination. Les marchés aéronautique, spatial et
Elle couvre par ailleurs un large panel de secteurs d’activités etdéfense restent néanmoins orientés à la baisse.
reste confrontée à des réalités économiques ou à des conditions
de marchés relativement hétérogènes.Aéronautique et sous-traitance : effets à retardement■
Ces différents secteurs d’activités sont, pour leur grande majori-
En 2008, le niveau d’activité sur les marchés aéronautique et té, agrégés par la Nomenclature d’activités française (NAF
spatial a permis d’amortir les effets de la crise sur les entreprises rév.2,2008) dans huit divisions distinctes :
de la métallurgie, en particulier sur la sous-traitance. 24 : Métallurgie
25 : Fabrication de produits métalliques, à l'exception des ma-
1Données fournies par la branche : UIMM Aquitaine chines et des équipements
INSEE AQUITAINE 30 L’ANNÉE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE 2009 EN AQUITAINEINDUSTRIE
Un quart des effectifs dans la construction aéronautique, Action collective CRIDEM : Compétitivité Redéploiement
navale et ferroviaire Industriel & Développement des Entreprises de la Métallurgie
Autres
Industrie CRIDEM est une action portée par l’UIMM Aquitaine. Ce programme sur
automobile
trois ans (2010-2012), financé par l’État et la Région, dispose de moyens
Construction aéronautique,
navale, ferroviaire d’animation dédiés et vise toutes les entreprises de la branche.
Fabrication produits
Il se décline en trois volets :informatiques
et électriques - la réalisation d’un diagnostic des besoins stratégiques, entreprise par
entreprise ;
- la définition des leviers d’adaptation et de progrès dans les domaines
comme le marketing industriel, la finance, l’amélioration de la perfor-
Métallurgie et fabrication
Fabrication et réparationproduits métalliques mance, l’innovation, les alliances et regroupements d’entreprises… ;
machines...
- la préparation et le suivi des plans d’actions pour chacune des entrepri-
Source : UIMM Aquitaine ses engagées dans l’action.
machines et équipements et enfin sur la métallurgie et fabrica-26 : Fabrication de produits informatiques, électroniques et op-
tiques tion de produits métalliques.
27 : Fabrication d'équipements électriques
28 : Fabrication de machines et équipements n.c.a. Des actions pour accompagner les entreprises■
29 : Industrie automobile et préparer l’après-crise
30 : Fabrication d'autres matériels de transport
La branche, avec le soutien des pouvoirs publics État et Conseil33 : Réparation et installation de machines et d'équipements
Régional, déploie des actions d’urgence en faveur de la sauve-
garde des emplois et du redéploiement industriel.Organisation professionnelle en Aquitaine■
- Adoption par le Conseil régional d’Aquitaine d’un moratoire
L’organisation de la branche professionnelle en région permet sur les avances remboursables et d’une procédure d’acompte
de couvrir l’ensemble du territoire, par la présence de quatre immédiat pour le financement des investissements matériels et
chambres territoriales : immatériels ;
Gironde-Landes (56 % des effectifs) ; - Signature d’un accord-cadre État-Région-UIMM Aquitaine
Pyrénées-Atlantiques (28 %) ; permettant d’optimiser les soutiens aux entreprises en articu-
Dordogne (8 %) ; lant les dispositifs de financement des mesures en faveur de
Lot-et-Garonne (8 %). l’emploi ;
En Aquitaine, les effectifs de la branche sont à plus de 75 % - Prolongation de l’action collective “Croissance PMI”, sou-
concentrés sur les activités de construction aéronautique, na- tenue par l’État et portée par l’UIMM Aquitaine et destinée à fa-
vale et ferroviaire, de fabrication, installation et réparation de voriser l’accessibilité des marchés pour les PMI, y compris sur
des marchés de diversification. ❒
La métallurgie présente dans les secteurs CH, CI, CK, CL et CM Nicolas MORNET
(1)Secteur d’activité en NA 38 1998 2008 Direccte Aquitaine
BZ Industries extractives . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 295 2 797
CA Fabrication de denrées alimentaires, de boissons
et de produits à base de tabac . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 274 30 132
CB Fabrication de textiles, industrie de l'habillement,
industrie du cuir et de la chaussure . . . . . . . . . . . . . 8 948 4 409
CC Travail du bois, industries du papier et imprimerie . 20 299 17 007
CD Cokéfaction et raffinage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 220 39
CE Industrie chimique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 713 6 899
CF Industrie pharmaceutique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3 655 3 766
CG Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique
ainsi que d'autres minéraux non métalliques. 9 291 9 779
CH Métallurgie et fabrication de produits métalliques,
à l'exception des machines et des équipements . . . . 12 662 12 751
CI Fabrication de produits informatiques, électroniques
et optiques. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6 007 4 609
CJ Fabrication d'équipements électriques . . . . . . . . . . . 2 729 2 203
CK Fabrication de machines et équipements n.c.a. . . . . 5 287 5 923
CL Fabrication de matériels de transport . . . . . . . . . . . . 17 079 17 701
CM Autres industries manufacturières ; réparation et
installation de machines et d'équipements . . . . . . . . 15 298 14 688
DZ Production et distribution d'électricité, de gaz,
de vapeur et d'air conditionné . . . . . . . . . . . . . . . . . 7 663 7 531
EZ'eau ; assainissement,
gestion des déchets et dépollution . . . . . . . . . . . . . . 6 718 9 466
Total emploi salarié industriel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157 138 149 700
Total emploi salarié aquitain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 004 557 1 137 673 POUR EN SAVOIR PLUS...
Emploi au 31 décembre de l’année en données brutes en Aquitaine
Site Direccte Aquitaine :
Source : Insee - Estimations d'emploi localisées
www.aquitaine.travail.gouv.fr
(1) : Estimations provisoires pour l'année 2008
L’ANNÉE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE 2009 EN AQUITAINE 31 INSEE AQUITAINE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.