La population de l'aire urbaine de Rennes et de la communauté d'agglomération de Rennes au 1er janvier 2005 (Flash d'Octant n° 139)

De
Publié par

Au 1er janvier 2005, la population des ménages de l'aire urbaine de Rennes dépasse 547 000 habitants, dont 368 000 sur la communauté d'agglomération de Rennes Métropole. Ces résultats montrent que la croissance de l'aire urbaine s'est poursuivie à un rythme un peu inférieur à celui de la période intercensitaire précédente (+ 1,28 % l'an entre 1999 et 2005 contre + 1,35 % l'an entre 1990 et 1999), tandis que celui de Rennes Métropole se trouve divisé par presque deux (+ 0,69 % contre + 1,28 %).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 88
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

LE FLASH
Octant
Numéro 139 - Janvier 2008
Territoires
Rennes
Québriac
Saint-Thual Dingé Vieux-Vy- La population de l'aire urbaine
Feins sur-CouesnonLa Baussaine
Hédé GuipelCardroc Andouillé-Neuville
La Chapelle-Chaussée
Irodouër Ercé-près-LiffréLangan
La Chapelle-du-Lou Chasné-sur-Illet
Gévezé Melesse Mouazé de Rennes et de la communauté
Liffré
Bédée
Clayes DourdainBetton
La BouëxièreSaint-Gilles Montgermont
BreteilBléruais Iffendic Acigné MarpireCesson-
Cintré Rennes Sévigné Brécé
Mordelles d'agglomération de Rennes
Saint-DidierChantepieLe VergerSaint-Péran
Bréal-sous-Montfort
Tréffendel
ChâteaugironBruz ChancéGoven erSaint-Erblon
Baulon Amanlis
Maxent Bourgbarré
Lassy Laillé BoistrudanBovel Guichen au 1 janvier 2005
Campel Brie
EsséGuignen Janzé
Bourg-des-Comptes
Mernel
Poligné
Pancé La CouyèrePléchâtel
La Bosse-de-Bretagne
er
Chiffres clés au 1 janvier 2005
Aire urbaineAire urbaine de Rennes Rennes Métropole Rennes Métropole
de Rennes
Évolution Évolution
2005 annuelle 2005 annuelle
moyenne (en %) moyenne (en %)
eru 1 janvier 2005, la population des ménages de l'aire urbaine de
Population des ménages 368 491 0,69 547 059 1,28
Rennes dépasse 547 000 habitants, dont 368 000 sur la communauté
255 269Logements 181 761 1,31 1,66A d'agglomération de Rennes Métropole. Ces résultats montrent que la
Résidences principales 172 427 239 168 1,961,61croissance de l'aire urbaine s'est poursuivie à un rythme un peu inférieur à
Source : Insee, estimations démographiques supra-communales 2005celui de la période intercensitaire précédente (+ 1,28 % l'an entre 1999 et
2005 contre + 1,35 % l'an entre 1990 et 1999), tandis que celui de Rennes
Métropole se trouve divisé par presque deux (+ 0,69 % contre + 1,28 %). La Croissance de population de 1990 à 2005 (en %)
croissance en logements et en population des communes situées juste en due à l'excédent due au solde
deçà de la limite de l'aire urbaine est ainsi bien plus importante que celles des naturel migratoire
+ 1,6communes plus proches de Rennes. D'après les statistiques de construction,
+ 1,4il en est de même des communes situées juste au-delà. L'aire d'influence de
Rennes apparaît ainsi s'être encore étendue. + 1,2
Cette évolution est en rupture avec les périodes antérieures. D'une part, la
+ 1,0
croissance due à l'excédent naturel était auparavant plus élevée à Rennes
+ 0,8que sur le reste de Rennes Métropole, et à Rennes Métropole que sur le reste
de l'aire urbaine. Cette hiérarchie semble entièrement renversée. D'autre + 0,6
part, aussi bien Rennes Métropole que l'aire urbaine de Rennes voyaient leur
+ 0,4
croissance alimentée par l'excédent naturel et l'excédent migratoire. De 1999
+ 0,2à 2005, le solde migratoire de Rennes Métropole se tarit alors que sur la
0,0couronne aire urbaine hors Rennes Métropole, le solde migratoire
1990-1999 1999-2005 1990-1999 1999-2005« explose ».Au total, celui de l'aire urbaine, encore largement positif, diminue - 0,2
quelque peu.
Rennes Métropole Aire urbaine- 0,4 Rennes
hors Rennes hors Rennes Métropole
- 0,6
Source : Insee, recensements de 1990 et 1999, estimations démographiques supra-communales 2005
ISSN 1276-972X - Exemplaire GRATUITEn %
Résidence des habitantsde Rennes Métropole
erRennes exerce son attraction sur au 1 janvier 2005 5 ans auparavant (en %)
l'ensemble des territoires extérieurs
Le territoire rennais apparaît comme particulièrement attractif pour les habitants des
14,6autres départements : en 2005, 17,5 % des habitants de Rennes Métropole avaient
emménagé depuis 1999 en provenance d'un autre département ou de l'étranger, dont 5
10,6
5 % d'un autre département breton et 12 ,5 % d'un territoire hors Bretagne.
29,5
55,9En moyenne sur l'aire urbaine, ces parts sont respectivement de 4 % et 10,7 % sur un
total de 14,7 %, logiquement inférieur à celui de Rennes Métropole . 12 1,9
La population active est
particulièrement présente à Rennes
même logement autre logement de la même commune autre commune
Que l'on se place au niveau de la communauté d'agglomération ou de l'aire urbaine, autre région de la métropole autre commune du même département
la part de la population active est très importante par comparaison tant avec les autre département de la même région Dom-Tom ou étranger
autres aires bretonnes qu'avec la région toute entière : un « rennais » sur deux est Source : Insee, estimations démographiques supra-communales 2005
actif contre 46 % sur l'ensemble de la région. La population des ménages de Rennes Métropole
La part des étudiants y est également particulièrement forte (30% sur Rennes par âge de 1982 à 2005 (en %)
40Métropole et sur l'aire urbaine), tandis que les autres catégories d'inactifs sont
relativement peu représentées. 35
30
Taille moyenne des ménages : toujours
25
moins d'habitants par logement
20La baisse de la taille moyenne des ménages, portée par tous les phénomènes
15connus que sont l'allongement de la durée de la vie, la plus grande fragilité des
moins de 20 anscouples, la montée des solitudes et jusqu'à présent une décohabitation plus précoce 10
20à39ansdes jeunes, s'est poursuivie de 1999 à 2005 : de 2,25 personnes par logement à 2,14
40à59ans5sur Rennes Métropole, de 2,38 à 2,29 sur l'aire urbaine. Dans le même temps, la part 60 ans ou plus
des personnes seules continue à croître à toute échelle géographique. 0
20051982 1990 1999
Source : Insee, recensements 1982, 1990 et 1999, estimations démographiques
supra-communales 2005
De plus en plus de propriétaires… mais
L'activité de la population de Rennes Métropole
erbien moins que la moyenne régionale au 1 janvier 2005 (en %)
La proportion de propriétaires est nettement inférieure à la moyenne régionale, tant
Autres inactifs
Inactifs en étudesau niveau de Rennes Métropole, où moins d'un ménage sur deux est propriétaire,
4,4qu'au niveau de l'aire urbaine. Il y a là une forte spécificité de l'agglomération rennaise
par rapport aux autres agglomérations bretonnes et par rapport à la moyenne
Actifsrégionale. 30,2 Bretagne
49,7Cette proportion a crû de façon sensiblement homogène sur l'aire urbaine de Rennes
5,8
comme sur la communauté d'agglomération, gagnant 2 points dans un cas comme
25,7
46,0dans l'autre, et comme en moyenne régionale, après une baisse sensiblement égale 15,7
entre 1990 et 1999. 22,5
Inactifs retraités
Source : Insee, estimations démographiques supra-communales 2005Une part du logement collectif bien au-
Taille moyenne des ménagesdessus de la moyenne régionale
et part des ménages d'une personne
La part des ménages logés en appartement s'est élevée entre 1999 et 2005, tant sur
40
Rennes Métropole (+ 2,9 points) qu'à l'échelle de l'aire urbaine de 1999 toute entière 3,0
(+ 2,6 points). Il s'agit bien sûr du résultat de l'accroissement de la part du collectif 35
dans la construction neuve, portée entre autres par la rénovation des centres des 2,5
bourgs périphériques. Cette part est dans les deux cas nettement supérieure à la part 30
moyenne régionale.
2,0 25
Les zonages
201,5
Le zonage en aires urbaines est construit à partir des unités urbaines et des
15déplacements domicile-travail de 1999 pour mesurer l'influence des villes. Il
1,0
permet notamment de prendre en compte le phénomène de périurbanisation
10
en s'appuyant sur l'attractivité en termes d'emploi. Il est utilisé ici tant pour les
0,5recensements antérieurs que pour l'analyse des résultats 2005. 5
erLa définition de Rennes Métropole est celle au 1 janvier 2005.
0,0
1982 1999 20051990
Taille moyenne des ménages Part des ménages d'une personne
Rennes Métropole Rennes MétropoleMéthodologie
Aire urbaine 1999 de Rennes Aire urbaine 1999 de Rennes
Source : Insee, recensements 1982, 1990 et 1999, estimations démographiques supra-communales 2005
Pour analyser les caractéristiques de la population, l’Insee dispose des
résultats de trois enquêtes de recensement (2004, 2005, 2006). Lors de ces Directeur de la Publication : Bernard Le Calvez
etrois vagues, 3/5 des communes de moins de 10 000 habitants ont été
Rédactrice en chef : Sylvie Lesaint
recensées exhaustivement. Pour les communes de 10 000 et plus,
Composition : Claire Charon
un échantillon de 24 % des logements a été enquêté.
Auteur : Jacques Darlot (Audiar)Les zones étudiées contiennent ainsi des communes de moins de 10 000
habitants enquêtées, d’autres non enquêtées et des communes de 10 000
INSEE Bretagne et plus où 24 % des logements ont été enquêtés. La population des
36, place du Colombier CS 94439 35044 RENNES Cedexménages de ces zones est estimée ainsi que quelques-unes de leurs
Tél.:0299293333 Fax:0299293390caractéristiques socio-démographiques.
2 Insee Bretagne - Flash d'OCTANT - N° 139 - janvier 2008
Nombre de personnes par ménage

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.