Le Pays Midi-Quercy : un territoire attractif, à forte vocation touristique

De
Publié par

Le Pays Midi-Quercy, situé à l'est de Tarn-et-Garonne, compte environ 39 200 habitants en 1999 dans ses 48 communes. Entre 1990 et 1999, il a accueilli de nombreux nouveaux habitants, en particulier venant de la région Midi-Pyrénées et d'Île-de-France. Une personne sur trois quitte le Pays pour exercer son activité. Doté d'un riche patrimoine historique et naturel, le Pays dispose aussi d'une capacité d'accueil importante de 45 lits pour 100 habitants contre 16 lits pour 100 habitants pour l'ensemble du département.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 15
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
Numéro 75 : septembre 2004
Le Pays MidiQuercy : un territoire attractif, à forte vocation touristique
LOTETGARONNE
GERS
Moissac
Castelsarrasin
LOT
Caylus Ginals SaintAntonin NobleVal Caussade
Nègrepelisse Montauban Monclar deQuercy
TARNETGARONNE
HAUTEGARONNE
AVEYRON
TARN
Composition du Pays MidiQuercy en communautés de communes Reste du département Commune non adhérente àune communauté Quercy Caussadais Quercy Rouergue et Gorges de l'Aveyron Quercy Vert Terrasses et Vallée de l'Aveyron Pays MidiQuercy
Le Pays du MidiQuercy situéàlest de Tarnet Garonne compte 39 200 habitants en 1999 dans ses 48 communes.Entre 1990 et 1999, il a accueilli de nombreux habitants de la région MidiPyrénées et dIledeFrance. Un tiers des personnes ayant un emploi travaille en dehors du Pays. Dotédun riche patrimoine historique et naturel, le Pays dispose dune capacitédaccueil importante représentant près de la moitiéde loffre départementale.
INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ÉTUDES ÉCONOMIQUES DIRECTION REGIONALE DE MIDIPYRENEES Téléphone : 05 61 36 61 36 Télécopie :05 61 36 62 00 Adresse : 36, rue des TrenteSixPonts 31054 TOULOUSE CEDEX 4 Directrice de la publication :Magali DemotesMainard Rédactrice en chef :MariePierre Plaux Maquettiste :Isabelle Darles Ce document est téléchargeableàpartir du site internet www.insee.fr/mp àla rubrique«publications» Imprimeur : Escourbiac, 81300 Graulhet Dépôt légal : septembre 2004 ISSN :1262442X CPPAP : 183AD SAGE : SIPAG7576 Prix : 2,2Abonnementàl'ensemble des publications pour l'année 2004 : France 85, Etranger 105
Le Pays MidiQuercy : un territoire attractif,àueoftreovacitnotuoirtsqi
e Pays du MidiQuercy compte 39 241 habitants L en mars 1999 soit 19 % de la population de TarnetGaronne. 2 Avec 33 habitants au km , la densité y est plus faible que dans le département 2 2 (55 h/km) et la région (56 h/km), malgré des écarts variant de 1 à 10 selon les communes. Ainsi, Caussade, SaintEtiennedeTulmont et Al b i a s sont plus densément peuplées, appro chant la moyenne nationale (supé 2 rieure à 100 h/km ).
De 1975 à 1999, la population du pays s’est accrue de près de 4 600 ha b i t a n t s .C e t t ep r o g r e s s i o ns ’ e s t effectuée à un rythme annuel moins soutenu durant la dernière période intercensitaire (19901999) que pendant les deux précédentes : 0,34 % contre 0,52 % entre 1982 et 1990 et 0,73 % entre 1975 et 1982. En vingt cinq ans, malgré un déficit constant des naissances sur les décès, le Pays n’a cessé de gagner des habitants grâce à un solde migratoire positif, signe d’une forte attractivité. Entre 1990 et 1999 il est positif pour toutes les tranches d’âge, à l’exception des 2029 ans, essentiellement des jeunes partisfaire leurs études.
Un territoire attractif
Entre 1990 et 1999, le Pays du MidiQuercy a accueilli 8 700 nou veaux arrivants en provenance de France métropolitaine alors que seule ment 6 400 habitants lont quitté. De plus, il a attiréprès de 800 personnes en provenance de l’étranger ou des
DOMTOM, dont 400 de nationalité étrangère, les Britanniques et les Néer landaisétant les plus nombreux. Tous les nouveaux arrivants représentent 24,2 % de la population du Pays, contre 17,7 % pour lensemble du département. MidiPyrénées et lIle deFrance sont les deux régions qui participent le plusàla recomposition locale de la population. Lapport de population venant de MidiPyrénées (4 900 personnes)représente plus de la moitié desarrivées dans le Pays, la région IledeFrance se classanten second avec 1 300 habitants.Vien nent ensuite les régions Aquitaine, LanguedocRoussillon et Provence AlpesCôte dtentAzur qui appor chacune près de 300 nouveaux habi
tants sur la décennie 1990. Parmi les arrivées de MidiPyrénées, plus de la moitié(2 700) sont issues de Tarnet Garonne. Le Pays a aussi accueilli 900 per sonnes de la HauteGaronne. Mais les départs vers ce département sont plus nombreux que ne le sont les arrivées. Ainsi, le solde migratoire avec laire urbaine de Toulouse est négatif alors quil est fortement positif avec les aires urbaines de Montauban et Paris.Les quatre communautés de communes qui composent le Pays ont chacune un solde migratoire positif avec lextérieur du Pays, lapport de population nou velleétant plus important dans les Terrasses et Vallée de lAveyron. En revanche, seul le Quercy Caussadais gagne des habitants dans leséchanges
Leséchanges de population du Pays MidiQuercy avec l'extérieur entre 1990 et 1999 Arrivées Départs Solde MidiPyrénées :4 9004 500400 2 2002 700dont reste de TarnetGaronne500  dontHauteGaronne 9001 200 300 IledeFrance 1300 3001 000 Aquitaine, LanguedocRoussillon,900 800100  ProvenceAlpesCôte d'Azur Autres ré600 800gions 1800 Principales aires urbaines :  Montauban2 2001 600600  Paris1 3003001 000  Toulouse900 1100 200 Source : Insee, recensement de la population 1999
Leséchanges de population des communautés de communes du MidiQuercy entre 1990 et 1999 Echanges Echanges% de nouveaux entre les communautél'exts avecérieurarrivants dans la Arrivées DépartsSoldeArrivées DépartsSoldepopulation 1999 Quercy Caussadais450 3401102 6003 29069022,2 Quercy Rouergue et Gorges de l'Aveyron90 190 1001 2401 67043024,6 Quercy vert90 100 101 04065039030,4 Terrasses et Vallé380 380e de l'Aveyron02 7201 89083027,5 Source : Insee, recensement de la population 1999
2
1 150 370 870 1 020 710 480 1 120 400 270 6 390
Plus du tiers des actifs travaille en dehors du Pays
Source : Insee, recensement de la population 1999 et 1990
Cayriech Lavaurette Montalzat Septfonds SaintVincent Monteils Saint Réalville Cazals Cayrac Montricoux Bioule Albias SaintEtienne deTulmont Part des sortants* en 1999 (%) 58 ou plus Génébrières de 42,6àmoins de 58 moins de 42,6 La SalvetatBelmontet Limite du Pays VerlhacTescou
SaintProjet Loze Mouillac Parisot MontpezatdeQuercy Caylus Lapenche SaintGeorges Montalzat Septfonds Monteils SaintVincent Laguépie SaintAntoninNobleVal Caussade Réalville Cayrac Montricoux Albias Nègrepelisse SaintEtiennedeTulmont Part des entrants* en 1999 (%) PuygaillarddeQuercy 43, 8 ou plus Léojac MonclardeQuercyde 24,2àmoins de 43,8 moins de 24,2 Limite du Pays
3
avec les trois autres communautés de communes, essentiellement en prove nance du Quercy Rouergue et Gorges de lAveyron.
2 080 440 340 780 1 010 900 1 870 870 440 8 730
E n f i n ,p rèa c t i f s0 0e 9 2s d travaillent et résident en MidiQuercy, occupant plus de 80 % des emplois. Parmi eux, les deux tiers vivent et travaillent dans la même commune.
Les principaux flux domicile travailà lintérieur du Pays vont vers Caussade et Nègrepelisse, qui attirent p l u sd e1 20 0a c t i f sv e n a n td e s 46 autres communes. A linverse, ce sont de Caussade et Monteils que partent le sp l u si m p o r t a n t sf l u xda c t i f s
En matière demploi, linfluence de Montauban est sensible sur les com munes limitrophes, où lapart des actifs travaillant hors de leur commune dépasse les 60 %.
Le nombre dactifs habitant hors du Pays et venant y travailler est beau coup plus faible : on en compte environ 1 900. Cependant, ce nombre a aug mentéde plus de 50 % entre 1990 et 1999 alors que, dans le même temps, le flux inverse ne progressait que de
En 1999, plus de 14 000 actifs ayant un emploi résident en Midi Quercy. Plus de 5 000 dentre eux, soit plus du tiers, travaillent en dehors du Pays le plus souvent dans laire urbaine de Montauban. Ils sont 3 500 actifsà se rendre dans cette aire urbaine qui jouxte le Pays et dont six communes font partie. Les aires urbaines de Toulouse, de Cahors et de Villefran
117,2 2,6  24,5  10,3 13,7 17,4 8,0 7,1 3,9 6,3
chedeRouergue sont nettement moins attractives car pluséloignées en temps daccè; elless et en distance nattirent respectivement que 430, 160 et 140 actifs.
32 %. Les entrants au Pays vont tra vailler pour 60 % dentre eux sur les communes de Caussade, Nègrepelisse, Albias, Caylus et SaintEtiennede Tulmont.
Evolution 1990/1999 (%)
Effectifs 1999
930 70  530  240 300 420 750 470 170 2 340
Actifs habitant le Pays13 89314 2182,3 et travaillant dans la mê 21,3me commune6 1367 796  ettravaillant dans le Pays10 0549 150 9,0  ettravaillant en dehors du Pays3 8395 06832,0 Actifs venant travailler dans le Pays1 2601 91451,9 Emplois dans le Pays11 31411 0642,2
Effectifs 1990
Pays du MidiQuercy
Déplacements domiciletravail en 1990 et 1999
Moins de 15 ans 15à19 ans 20à24 ans 25à29 ans 30à34 ans 35à39 ans 40à59 ans 60à74 ans 75 ans ou plus Ensemble
Bilan migratoire par classe d'âge en 1999 Age Arrivées Dédes fluxparts Soldes Nombreen % de la population
Source : Insee, recensement de la population 1999
* Rapport entre le nombre d'actifs qui ocupent un emploiàl'extérieur de la commune et le nombre d'actifs occupés de la commune qui résident dans la commune.
Source : Insee, Recensement de la population 1999
* Rapport entre le nombre d'emplois occupés par des actifs qui ne résident pas dans la commune et le nombre d'emplois de la commune.
Les déplacements domiciletravail
Source : Insee, Recensement de la population 1999
(environ 450) vers les autres commu nes du Pays.
Parmi les quatre communautés de communes qui composent le Pays, le Quercy Vert et les Terrasses et Vallée de lAveyron sont celles oùla part des sor tants parmi la population active résidente est la plusélevédeux tiers des actifse : résidant sur le territoire du Quercy Vert travaillentà lextérieur ; c'est le cas de plus de la moitiéactifs pour les des Terrasses et Vallée de lAveyron. Ceci sexplique en grande partie par la proxi mitéde laire urbaine de Montauban qui attire des emplois. Par contre, une part moins importante dactifs (entre 28 % et 31 %) quitte le Quercy Caussadais, le Quercy Rouergue et Gorges de lAveyron pour son activité.
Les communautés de communes des Terrasses et Vallée de lAveyron, et du Quercy Rouergue et Gorges de lAveyron sont attractives en matière demploi : près du tiers des emplois sont occupés par des non résidents pour la première et plus du quart pour la seconde. Dans le Quercy Vert et le Quercy Caussadais en revanche, les actifs extérieurs occupent moins dun emploi sur quatre.
Emploi :un territoire encore très agricole et un secteur tertiaire en développement
En 1999, le Pays du MidiQuercy compte environ 11 000 emplois. Les communes de Caussade, Nègrepelisse, Albias, SaintAntoninNobleVal et Caylus en concentrent 54 %. Le nom bre demplois est restéquasiment stable sur le Pays ainsi que sur le département au cours de la décennie 9099, alors quil augmentait de 7 % sur laire urbaine de Montauban. Lemprise de lagriculture reste forte (20 % des emplois contre 13 % dans le département et 7 % dans lensemble de la région) malgré une diminution dun quart de ses emplois au cours des années 1990.
Emploi en 1999 dans les principaux secteurs Pays du MidiQuercyTarnetGaronne %Nombre% Nombre Agriculture, sylviculture et pêche 220020,09 10012,5 Industries agricoles et alimentaires4003,62 7003,7 Industries des biens de consommation6005,52 0002,8 Industries des biens d'équipements 4003,61 4001,9 Industries des biens intermédiaires 6005,53 5004,8 Construction 9008,24 7006,5 Commerce 150013,610 70014,7 Services aux entreprises5004,55 4007,4 Services aux particuliers7006,44 1005,6 Education, santé1 800et action sociale16,413 60018,7 Administration 10009,19 80013,5 Autres activités 4003,65 7007,9 Ensemble 11000100,072 700100,0 Source : Insee, recensement de la population 1999
La croissance des effectifs du secteur tertiaire, qui offre plus de la moitiédes emplois (53 %), est plus mar q uél ad el ' e n s e m b l ed a n su ee q région (+ 28 % contre + 17 %). Parmi ces 1 300 emplois créés, le secteur de la santéet de l'action sociale en gagne près de la moitié, le commerce dans son ensemble près du tiers, en particulier le commerce de gros, et le commerce et la réparation automobile. Les services aux entreprises et aux particuliers, qui occupent près de 1 200 personnes, participent dans une moindre mesureà cette progression : leurs effectifs respectifs croissent de 19 % et 13 % en dix ans. Les progressions enregistrées dans ces secteurs sont toutefois supérieures aux moyennes du département.
Globalement, lindustrie perd des emplois : 7 % en dix ans, diminu tion proche de celle observée dans la région ( 6 %). Le secteur des biens
d’équipement, composéle Pays dans des seules industries deséquipements mécaniques, et celui des biens de consommation (essentiellement les industries de l'habillement et du cuir et deséquipements du foyer) contri buentàbaisse. A l'inverse, les cette industries agricoles et alimentaires et celles des biens intermédiaires (com posantsélectriques etélectroniques, produits minéraux, bois et papier, métallurgie et transformation des métaux) résistent et créent des emplois.
Le secteur de la construction, qui représente près de 8 % de lemploi total, régresse lui aussi.
La forte poussée de lemploi dans le tertiaire et le recul des emplois a g r i c o l e ssa c c o m p a g n e n tdu n e profonde redistribution des profes sions. Comme dans lensemble de la région, les catégories socioprofes
Evolution de la population de 15 ans ou plus par catégorie socioprofessionnelle Pays du MidiQuercy Répartition Nombre Nombre 1999 (%) 1990 1999 Agriculteurs exploitants2 8002 0005,9 Artisans, commerç1 400ants, chefs d'entreprise4,51 500 Cadres, professions intellectuelles supérieures 8001 0002,9 Professions intermé000 2600 7,9diaires 2 Employé400 13,5s 3400 4 Ouvriers 4700 4600 13,9 Retraité800 29,8000 9s 9 Elèves etétudiants 2700 2600 8,0 Autres inactifs4 9004 50013,6 Ensemble 31700 33000 100,0 Source : Insee, recensement de la population 1999
4
Evolution 1990/1999 (%)
 29,1 5,6 21,1 28,1 29,4  3,9 8,4  2,1  8,3 3,6
sionnelles dont les effectifs ont le plus augmenté entre1990 et 1999 sont lescadres (+ 21 %), les profes sions intermédiaires (+ 28 %) et les employés (+ 29 %).
Alors quil se réduit enMidi Py rénél ee s ,dn o m b r ea r t i s a n s , commerçants et chefs dentrepris e s augmente (+ 6 %) dans le Pays Midi Quercy.
A linverse, le nombre douvriers et surtout celui desagriculteurs exploitants chutent, respectivement de 4 et 29 %. Mais ces baisses sontmoins marquées quau niveau régional.
En dix ans, le nombre de retraités augmente moins fortement dans le Pays (+ 8 %) que dans lensemble de la région (+ 13 %) ; cependant, la part des retraités dans la population des plus de 15 ans demeure plus impor tante dans le Pays (30 %) quen Midi Pyrénées (25 %).
Un parc de résidences secondaires important
En 1999, le Pays du MidiQuercy compte 20 200 logements, soit 21 % d
Les logements en 1999 Pays du MidiQuercyTarnetGaronne Part en %NombrePart en % Nombre Résidences principales15 60077,182 09085,4 Résidences secondaires2 65013,15 9306,2 Logements occasionnels 1100,66900,7 Logements vacants 1 8609,27 4307,7 Ensemble des logements 20 220100,096 140100,0 Source : Insee, recensement de la population 1999 dans le département, le nombre dePaysàtouristique, le vocation résidences principales sMidiQuercy regroupe45 % des rest accru deési 12 % en 9 ans,àdences secondaires du drythme plus unépartement, rapide que celui de la population. Celocalisées essentiellement dans les p hén o mèn el ié en pa r t i eàde SaintAntoninNobleVala cantons l décohabitation entre généde Caylus. De 1990rations età 1999,leur entraîne une réduction sensible dunombre a sensiblement diminué( 12 %). nombre de personnes par logementCette baisse est en partie dueà une (2,47 en 1999, contre 2,68 neuf anstransformation de leur statut : certaines p l u stôsont en effet devenues rc o m p t eu n eL ePa y st ) .ésidences prin proportion importante de propriépar exemple du fait de ltaires cipales,instal (69 %), plusélevée que dans le dépar lationdéfinitive de leurs propriétaires tement (64 %) et la région (59 %).En enâge de quitter la vie active. 1999, 82 % des 15 600 résidences p r i n c i p a l e sd uPa y sr e lèd ev e n tUn fort potentiel l'habitat individuel. Lhabitat collectif,touristique et sa composante sociale (logements HLM), sont peu développés :Le Pays du MidiQuercy disposeils ne représentent respectivement que près datouts non négligeables dans le de 8 % et 2 % de lensemble du parc,domaine touristique: en 2003, sa contre 17 % et 5 % au niveau ducapacité daccueil marchande (hôtels, département. campingset autres hébergements hors résidences secondaires) compte 5 700 lits,
Près du quart des emploisàCaussade en 1999
MontpezatdeQuercy Caylus Montalzat Molières Septfonds Caussade SaintAntonin NobleVal Monteils Mirabel Réalville Bioule Albias Montricoux Nègrepelisse SaintEtienne deTulmont Vaïssac Montauban MonclardeQuercy
Source : Insee, recensement de la population 1999
Varen Laguépie
2 920 970
5
Forte capacitéd'hébergement touristique àl'est du Pays
Puylagarde PuylaroqueParisotCastanet MontpezatdeQuercy Caylus Ginals Cayriech Molières Septfonds SaintAntonin Caussade Varen NobleVal Mirabel Féneyrols
Nègrepelisse Bruniquel
Génébrières MonclardeQuercy
VerlhacTescou
Sources : Insee, CRT
Nombre de lits pour 100 habitants en 2003 115à206 65à115 25à65 4à25
Le Syndicat Mixte du Pays MidiQuercy Le Syndicat Mixte du Pays MidiQuercy a été créé par arrêté préfectoral le 7 janvier 2003, suite à la reconnaissance de son périmètre définitif et de sa charte de développement durable, par les instances régionales et de l’Etat lors de la CRADT du 20 décembre 2002. Le Syndicat Mixte du Pays MidiQuercy contribue au développement et à l’aménagement du territoire MidiQuercy : M1  Il assume, chaque année, la négociation et la signature du « Contrat de Pays » avec l’Etat, la Région MidiPyrénées et le Conseil Général de TarnetGaronne. Il garantit la cohérence des programmes opérationnels mis en œuvre sur le Pays. 2  Il anime les différentes réflexions des collectivités adhérentes dans le cadre de la mise en œuvre du « Contrat de Pays » . M Il conduit actuellement des réflexions sur les thèmes suivants :  élaboration d’une Charte « Patrimoine et paysages du Pays MidiQuercy » : volet paysager des Plans Locaux d'Urbanisme, intégration paysagère de bâtiments agricoles, aménagements concertés des cœurs de village...  réalisation d’un Diagnostic énergétique de territoire : analyse des pratiques énergétiques des collectivités pour maîtriser la consommation et développer les potentiels de production d'énergies renouvelables.  définition d’actions coordonnées sur l’EmploiFormationInsertion : création d'une Maison commune emploiformation, faisabilité d'un Plan Local d'Insertion par l'Economique rural...  élaboration d’un schéma d’organisation Tourisme et d’une politique de promotion coordonnée : édition d'un guide pratique annuel touristique, mise en réseau des dix Offices de Tourisme et Syndicats d'Initiative du Pays, développement de la filière « activités de pleine nature », réseau de bistrots de Pays...  réalisation d’un Diagnostic culturel de territoire pour favoriser l'accès à la pratique individuelle d'activités culturelles (arts plastiques, musique...), mais aussi le regroupement des acteurs culturels et proposer des spectacles culturels de qualité...  élaboration d’une politique « habitatcadre de viefoncier » du Pays MidiQuercy : reconquête des centres de bourg anciens, mise en place d'une politique foncière au service de la production de lotissements d'intérêt général, et favorisant l'habitat des jeunes (1630 ans). 3  Il définit et engage toutes missions d’étude ou d’évaluation en relation avec l’exécution du contrat. M 4  Il contribue à l’information des populations locales et à la promotion du territoire MidiQuercy. M 5  Il est chargé également de la mise en œuvre, de l’animation et de la gestion financière du programme européen Leader+ M « MidiQuercy » sur la thématique « Valorisation du patrimoine naturel et culturel ». Les acteurs socioéconomiques et associatifs du territoire du Pays MidiQuercy se sont constitués en Conseil de Développe ment pour mieux impulser, orienter et évaluer la mise en oeuvre de la charte de développement durable du Pays en collaboration avec le Syndicat mixte.
soit près de la moitié dela capacité daccueil du département. Avec une capacitéd'accueil de 45 lits pour 100 ha bitants contre seulement 19 lits pour 100 habitants pour lensemble du
département, c'est un territoireàfort potentiel touristique. La concentration touristique est particulièrementélevée àl'est du Pays : les principauxéléments du patrimoine historique (Abbaye de
Près de la moitiéde la capacitéd'accueil du département
Pays du MidiQuercy LitsPart dans le en 2003département en %
 Hôtels 490  Campings3 180  Centresde vacances700  Locationssaisonniè1 080res (*)  Chambresd'hôtes 190  Autreshébergements 40 Total hé5 680bergement marchand Ré12 370sidences secondaires (**) Ensemble 18050 (*) inventaire communal 1998. (**) recensement de la population 1999 Sources : Insee, CRT
6
20 56 52 54 43 25 47 44 45
B e a u l i e uàC hn a l s , Giâd et e a u Bruniquel, Maison du patrimoineà Caylus, Maison Romane de Saint Antonin) et les Gorges de lAveyron attirent chaque année des milliers de visiteurs. En 1999, lensemble des activités caractéristiques du tourisme (hébergement, restauration et autres activités) représente près de 3 % de lemploi total du pays contre 2 % pour le département.
JeanClaude COUSTURE
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.