Légère amélioration du transport francilien

De
Publié par

Dans un contexte de reprise générale, le secteur des transports renoue avec la croissance en 2010. L’activité enregistre une légère amélioration pour la plupart des modes de transport. Le transport routier de marchandises se redresse sans toutefois retrouver le niveau des années précédant la crise. Le trafic aérien international de passagers augmente légèrement au départ de Paris contrairement au trafic avec la province toujours en baisse. Le nombre de voyages sur le réseau de la RATP retrouve une légère hausse. Les achats de voitures neuves ont un peu baissé en Ile-de-France (- 1,1 %) sous l’effet des modifications de la prime à la casse devenue moins attractive en 2010. Introduction Reprise du trafic aérien Reprise des transports collectifs urbains Stabilisation des immatriculations de voitures neuves Légère reprise du fret
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

20
Transports
Légère amélioration du transport francilien
n 2010, le secteur des transports (1,3 %) après la faible baisse de 2009 prédominant sur le marché du fret. Expri-
renoue avec la croissance, re- (- 0,8 %). més en tonnes, ce sont les flux internes etE flétant ainsi le redressement de les flux sortants d’Ile-de-France qui aug-
La hausse la plus forte concerne lesl’économie mondiale. L’activité enre- mentent le plus en 2010. Ces évolutions
transports dans les tramways gérés pargistre une reprise timide pour la plupart sont confirmées en tonnes kilomètres. Le
la RATP (11,4 %) du fait du prolonge-des modes de transport. transport aérien moins touché par la crise
ment de la ligne T2 (La Défense / Porte en 2009 que le domaine routier renoue
de Versailles), tandis que le nombre de avec la croissance mais le tonnage resteReprise du trafic aérien
voyages progresse légèrement de 1,8 % très marginal.
sur les lignes de métro et de RER. AvecAprès une année 2009 très difficile, le
■■■■ Marie Lauzanne1,5 milliard de voyages effectués, letransport aérien connaît une légère
Insee, Service études et diffusionhausse en 2010 malgré des épisodes métro reste le mode de transport en
importants de ralentissement de l’acti- commun le plus utilisé en Ile-de-
Arc Express/Grand Paris
vité au cours de l’année (éruption vol- France.
canique, épisodes neigeux) : le trafic
L’Etat et la Région sont parvenus à un ac-Stabilisationfrançais augmente de 1,7 %.
cord sur la rocade Grand Paris Express et
des immatriculations
la relance du plan de mobilisation trans-Cette croissance moyenne masque ce-
de voitures neuves ports et du Sdrif.
pendant des évolutions contrastées. Le
Les achats de voitures neuves ont légè-trafic international est en légère hausse Du 30 septembre 2010 au 31 janvier 2011
rement baissé en Ile-de-France (- 1,1 %)au départ de Paris (+ 0,6 %), grâce aux s’est tenu un large débat public sur l’avenir
sous l’effet des modifications de laliaisons internationales desservies au des transports franciliens. Les échanges
prime à la casse devenue moins attrac-départ d’Orly, tandis que le trafic inter- concernaient les 2 projets de métro auto-
tive en 2010. Les ménages ont cepen-national au départ des aéroports de matique autour de Paris : Arc Express, por-
e
dant accéléré leurs achats au 4province progresse plus nettement té par la Région et le STIF et Grand Paris,
trimestre pour bénéficier encore de la(4,7 %), notamment du fait du déve- porté par le Gouvernement et la Société du
mesure avant son extinction le 31 dé-loppement des compagnies à bas Grand Paris. Le débat visait à informer la
cembre 2010. Les Yvelines sont le seulcoûts. Cette hausse du trafic internatio- population, à lui permettre de s’exprimer et
département qui enregistre une hausse. à éclairer ainsi le maître d’ouvrage par denal concerne surtout les mouvements
nouveaux éléments d’appréciation. 15 000avec les pays du bassin méditerranéen.
Légère reprise du fret personnes ont été présentes aux 55 réu-
nions publiques. Le site internet de la com-En revanche, le trafic intra-métropoli- Après une forte baisse en 2009, le
mission a reçu plus de 170 000 connexionstain est globalement toujours en baisse transport de marchandises connaît un
et 835 questions ont été posées au maître(- 1,2 % en 2010, après - 3,2 % en léger rebond (+ 5 % hors transport fer-
d’ouvrage. Le 26 janvier 2011, l’Etat et la2009), essentiellement du fait des liai- roviaire) mais sans retrouver néan-
Région sont parvenus à un accord. Baptisésons radiales au départ de Paris-Orly moins le niveau des années passées.
Grand Paris Express, le nouveau réseau
très concurrencées par le TGV (- 4,3 %). Favorisée par la reprise de l’activité
issu des 2 projets permettra un maillage
Le trafic entre Paris-CDG et la pro- économique, cette amélioration est
serré des territoires franciliens, grâce à des
vince, quant à lui, se remet à progresser principalement due au transport routier
connexions avec le réseau existant moder-
en 2010 (+ 2,9 %). Les liaisons transver-
nisé et une desserte des pôles économi-
sales (province-province) continuent de Pour en savoir plus ques et des aéroports. L’accord porte sur la
se développer en 2010 (+ 1,3 %), mais à modernisation des réseaux actuels, en par-Caenen Y., Courel J., Paulo C., Schmitt D. :
un rythme cependant moins soutenu
ticulier des RER, et la réalisation d’un métro« Les Franciliens utilisent autant les trans-
que les années précédentes. automatique de rocade autour de Paris re-ports en commun que la voiture pour se
prenant et complétant les éléments com-rendre au travail », Insee Ile-de-France à la
muns des projets Arc Express et Réseau deReprise des transports collectifs page, n° 353, avril 2011.
transport du Grand Paris.urbains Site du SOeS : www.statistiques.
Débat public : Réseau de Transport publicdeveloppement- durable.gouv.fr
En 2010, le trafic sur le réseau RATP en- Grand Paris : www.debatpublic-reseau-grand-
Le syndicat des transports en Ile-de-France :registre plus de 3 milliards de voyages paris.org/
www.stif-idf.fret marque ainsi une légère reprise
Insee Ile-de-France 2011 Regards sur... l’année économique 2010Légère amélioration du transport francilien
21
Transport aérien de passagers Nombre de voyages (en millions)
Nombre Evolution (%) Evolution
2009 20102010 2010/2009 (%)
(millions) 2010/2009 2009/2008
3 018 3 058 1,3RATP
64,3 0,6 -4,5Paris - International dont : Métro 1 479 1 506 1,8
dont Paris CDG 52,5 -0,2 -5,0 RER 449 457 1,8
dont Paris Orly 11,8 4,0 -2,2 Bus Paris 352 348 -1,1
Province - International 30,9 4,7 -4,8 Bus banlieue 627 622 -0,8
Paris - Province 15,6 -2,1 -5,1 Tramways (hors T4) 105 117 11,4
dont Paris CDG 5,0 2,9 -2,2 Autres services 6 8 33,3
dont Paris Orly 10,6 -4,3 -6,2 SNCF* 676 681 0,7
Province - Province 6,2 1,3 2,2 Bus OPTILE + TRA 309 nd nd
Métropole - Outre-mer 3,5 5,7 -1,9 Ensemble 4 003 nd nd
Total (*) 124,7 1,7 -4,3
*hors parcours complémentaire (au-delà des zones 1 à 6).
*y compris le trafic Outre-mer - Intérieur et Outre-mer - International. nd : non disponible
Source : Direction générale de l'aviation civile Sources : STIF d’après SNCF, RATP, Optile
Immatriculations de voitures particulières neuves
Evolution Transport de marchandises en Ile-de-France (hors SNCF)Evolution annuelle en millions de tonnes2010 2010/2009 moyenne
(%) 2010/2006 (%) Evolution
2009 2010 2010/2009 (%)
Paris 51 980 -8,6 -1,6
Route (véhicule > 3,5 tonnes)* 187,8 197,6 5,2Seine-et-Marne 45 660 -3,7 4,3
dont interne 106,2 112,4 5,8Yvelines 85 150 11,5 2,6
dont entrant 45,2 46,6 3,1Essonne 41 160 -4,8 3,0
dont sortant 36,5 38,5 5,5Hauts-de-Seine 70 120 -1,0 -1,3
Fluvial 20,2 20,9 3,5Seine-Saint-Denis 28 310 -1,0 3,3
Aérien* 2,2 2,3 4,5Val-de-Marne 32 260 -5,3 2,8
Val d'Oise 33 530 -4,5 0,2
*données 2010 provisoires.
Ile-de-France 388 170 -1,1 1,3
Sources : TRM, Port autonome de Paris, Aéroports de Paris, SOeS
France métropolitaine 2 209 730 -2,6 2,5
Fichier central des automobiles.
Source : Ministère de l'Ecologie, du développement durable, des transports
et du logement Transport routier de marchandises en Ile-de-France
en millions de tonnes kilomètres
14 000
Immatriculations trimestrielles de voitures neuves particulières
en Ile-de-France
12 000données brutes
120 000
10 000
115 000
110 000 8 000
105 000
6 000
100 000
4 00095 000
90 000
2 000
85 000
0
80 000
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010*
75 000
Interne Entrant Sortant
*données provisoires.70 000
er e e e1 trimestre 2 trimestre 3 trimestre 4 trimestre Sources : TRM, SOeS
2008 2009 2010
Fichier central des automobiles.
Source : Ministère de l’Ecologie, du développement durable, des transports
et du logement
Insee Ile-de-France 2011 Regards sur... l’année économique 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.