Les bassins de vie ruraux de Loire-Atlantique - Une population en forte croissance

De
Publié par

L'accroissement généralisé de la population en Loire-Atlantique s'accompagne d'une économie à caractère résidentiel marqué dans les bassins de vie ruraux.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 127. Août 2004
Les bassins de vie
ruraux de Loire-Atlantique
Une population en forte croissance
A LOIRE-ATLANTIQUE compte 30 bassins de vie le pourtour est du département. L’industrieL’accroissement
centrés sur des bourgs ou petites villes constitue la seconde orientation économique desgénéralisé
ayant leur pôle dans le département. Ils bassins de vie de Loire-Atlantique, les activitésLde la population
sont composés de 184 communes dont 18 sont les plus représentées sont les industries des équi-en Loire-Atlantique
situées hors des limites départementales. La su- pements mécaniques, l’habillement-cuir et las’accompagne d’une
perficie moyenne de ces bassins de vie est de métallurgie et transformation des métaux.économie à caractère
187 km² pour une population moyenne de 13 790
Plus des trois quarts des trente bassins durésidentiel marqué
habitants, soit des bassins plus densément peu-
département, répartis sur l’ensemble du territoire,dans les bassins de vie plés que la moyenne régionale (207 km² et
ont une production agricole mono-orientée avecruraux. 12 160 habitants).
une prédominance d’élevage des herbivores (bovins,
Ces 30 bassins de vie regroupent environ ovins, caprins, équidés). Une autre spécificité de laJacqueline HAMARD
413 700 personnes, soit 36 % de la population Loire-Atlantique, l’horticulture et le maraîchage, est
du département. présente dans les bassins situés principalement
au sud de l’agglomération nantaise (Machecoul,
Définition : Entre 1962 et 1999, près des deux tiers des
Saint-Philbert-de-Grandlieu, Bouaye, Saint-Julien-Bassin de vie : le plus petit territoire bassins, situés autour de Nantes, de Saint-Nazaire
dans lequel peut s’accomplir la majorité de-Concelles et La Chapelle-Basse-Mer à l’est).
des actes « courants » ; il s’agit de l’accès et sur la côte atlantique, enregistrent une crois-
aux services privés ou publics fréquentés sance démographique assez forte et régulière
assez souvent, et de l’accès à l’emploi.
Ne sont pas considérées ici contre seulement quatre sur dix pour les Pays de
les agglomérations de 30 000 habitants la Loire. Cinq bassins de vie du quart nord-est du
ou plus et leur couronne.
département sont en déclin démographique con-
firmé. Cette tendance s’observe de manière plus
générale dans le quadrilatère compris entre Nantes,
INSEE Pays de la Loire Angers, Laval et Redon.
Pour en savoir plus :105, rue des Français Libres
BP 67401
Près de la moitié des bassins de vie du44274 Nantes cedex 2 Insee Pays de la Loire - Études n° 27,Tél . : 02 40 41 75 75
département ont une orientation économiqueFax. : 02 40 41 79 39 « L’économie rurale ligérienne est large-
www.insee.fr fortement résidentielle (services aux particuliers
ment structurée par les fonctions résiden-
Directeur de la publication : Pierre MULLER et commerces). Dans un bassin sur deux, cette
Rédactrice en chef : Emmanuelle WALRAET tielles et l’industrie », juin 2004 (disponible
Contact presse : Andrée RICOLLEAU orientation est associée à une autre fonction :
sur le site Internet de l’Insee des Pays deTél. : 02 40 41 77 83
Mise en page : Jean Marc CHÉNÉ économie touristique le long du littoral, secteur
la Loire, dans la rubrique Publications)
agri-alimentaire ou industrie principalement sur© INSEE-2004
nLes bassins de vie ruraux ayant leur pôle en Loire-Atlantique selon l’orientation économique
Bassin de vie
de Redon
Bassin de vie
Châteaubriant de Candé
DervalGuémené-
Penfao
NozaySaint-Gildas-
Saint-Mars-la-Jailledes-Bois
BlainHerbignac Pontchâteau
Nort-sur-Erdre
Bassin de vieVarades
La Turballe d'Ingrandes
Ancenis
Savenay
Saint-Nazaire TreillièresSaint-Étienne- La Chapelle-
de-Montluc
Basse-Mer
Saint-Julien-Paimboeuf
Nantes de-ConcellesSaint-Brévin-les-Pins
Le Loroux-Bottereau
Vallet
Bouaye
Pornic
Sainte-Pazanne
Clisson
Saint-Philbert-de-Grand-Lieu
Machecoul
Vieillevigne
Legé
Source : Insee
Fond de carte : © IGN - Insee 2004
Unité urbaine de 1999 de 30 000 habitantsPlutôt industriels et monospécialisésAgri-alimentaires à tendance agricole ou plus - Hors référentiel rural
Fortement résidentiels et sans autre dominanceAgri-alimentaires à tendance alimentaire Référentiel rural complémentaire
Résidentiels touristiquesDiversifiés
limite départementaleTrès industriels non monospécialisés Fortement résidentiels et industriels
Plutôt industriels et non monospécialisés Forésidentiels et agri-alimentaires
Évolution démographique depuis 1962 et orientation économique
Dynamique Croissance plus Déclin confirmé Déclin récent IncertainDeynamique assez fort
irrégulière ouoeu moins récentou régulière
modérée
Agri-alimentaires à tendance agricole Saint-Julien-de-Concelles
Agri-alimentaires à tendance alimentaire Saint-Mars-la-Jaille
Diversifiés Saint-Philbert-de-Grand-Lieu Legé Derval
Très industriels non monospécialisés Vieillevigne
Très industriels monospécialisés
ChâteaubriantAncenis
Bouaye
Pllutôt industrie Clisson
et non monospécialisé Machecoul
Treillières
Vallet
VaradesLa Chapelle-Basse-Mer
Plutôt industriels et monospécialisés
Scaint-Étienne-de-Montlu
Pontchâteau Saint-Gildas-des-BoisHerbignacFortement résidentiel
Loroux-Bottereau
et sans dominance industrielle Nort-sur-Erdre
ou agri-alimentaire Seainte-Pazann
Pornic
Fortement résidentiels et touristiques Saint-Brévin-les-Pins
La Turballe
Guéméné-PenfaoFortement résidentiel Blain
et agri-alimentaires Nozay
Fortement résidentiels et industriels Savenay Paimbœuf

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.