Les transports en Haute-Normandie en 2009 - Le mode fluvial est très sollicité

De
Publié par

LES TRANSPORTS EN 2009 Le mode flu vial est très sol li ci té Jean-Phi lippe CARIT G chute d’un tiers et celui de conte neurs Lié aux cé réa les, le trafic des pro duitsDans un contexte de crise recule pour la deuxième année consé - agri co les pro gresse pour la deuxièmeéco no mique , l ’ac ti vi té por tuaire cu tive (- 15 %). Malgré l’ab sence d’é - année consé cu tive (+ 20 %) à 1,7 Mt. recule sauf à Rouen qui bé né ficie vé ne ment tou ris tique majeur , 27 500 En baisse en 2008, le trafic de conte - d ’une ex cel lente cam pagne croi sié ris tes ont fré quen té les quais de neurs repart à la hausse (+ 16 %) at tei - cé réa lière . L e trans port flu vial , Rouen (+ 5 %) en 2009. gnant un record de 168 000 équi va lents vingt pieds (EVP) char gés.fa vo ri sé par la pro mo t ion du À Dieppe, l’ac ti vi té por tuaire recule dé ve lop pe men t du rable , de 16 % et s’é ta blit à 1,7 Mt. Le frêt Le mil lé sime 2009 est une année pro gresse vi ve ment . L e frêt trans manche, très fluc tuant d’une sombre pour le frêt fer ro viaire. L’ou ver - fer ro viaire s’é croule et le transport année à l’autre, re pré sente les trois ture depuis 2008 aux opé ra teurs privés quarts du trafic global et con tribue ex plique une partie du recul. En 2009,aérien recule. pour moitié à cette baisse. Un quart ces der niers s’oc troient 15 % des ton - près une année 2008 record, l’ac ti - est imputé à l’extrac tion de graves de na ges na tio naux.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 4
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

LES TRANSPORTS EN 2009
Le mode flu vial est très sol li ci té
Jean-Phi lippe CARIT G
chute d’un tiers et celui de conte neurs Lié aux cé réa les, le trafic des pro duitsDans un contexte de crise
recule pour la deuxième année consé - agri co les pro gresse pour la deuxièmeéco no mique , l ’ac ti vi té por tuaire
cu tive (- 15 %). Malgré l’ab sence d’é - année consé cu tive (+ 20 %) à 1,7 Mt.
recule sauf à Rouen qui bé né ficie
vé ne ment tou ris tique majeur , 27 500 En baisse en 2008, le trafic de conte -
d ’une ex cel lente cam pagne croi sié ris tes ont fré quen té les quais de neurs repart à la hausse (+ 16 %) at tei -
cé réa lière . L e trans port flu vial , Rouen (+ 5 %) en 2009. gnant un record de 168 000
équi va lents vingt pieds (EVP) char gés.fa vo ri sé par la pro mo t ion du
À Dieppe, l’ac ti vi té por tuaire recule
dé ve lop pe men t du rable ,
de 16 % et s’é ta blit à 1,7 Mt. Le frêt Le mil lé sime 2009 est une année
pro gresse vi ve ment . L e frêt trans manche, très fluc tuant d’une sombre pour le frêt fer ro viaire. L’ou ver -
fer ro viaire s’é croule et le transport année à l’autre, re pré sente les trois ture depuis 2008 aux opé ra teurs privés
quarts du trafic global et con tribue ex plique une partie du recul. En 2009,aérien recule.
pour moitié à cette baisse. Un quart ces der niers s’oc troient 15 % des ton -
près une année 2008 record, l’ac ti - est imputé à l’extrac tion de graves de na ges na tio naux. Avec 5,6 Mt de mar -Avi té por tuaire du Havre recule for te - mer , éga le ment en forte di mi nu tion. chan di ses trans por tées, le recul dans
ment en 2009. Les vo lu mes trai tés Les seules haus ses re le vées concer - la région est tou te fois net te ment moins
di mi nuent de 8 %, à 73,7 mil lions de nent uni que ment des pro duits fai bles élevé qu’au niveau na tio nal (res pec ti -
tonnes (Mt). Avec le ra len tis se ment de en volume, comme l’im por ta tion de ve ment - 16,8 % et - 27,0 %). Les pro -
l’é co nomie, le trafic de pé trole brut pales d’éo lien nes, qui qua druple. Le duits agri co les (+ 11 % à 1,1 mil lions
s’est con trac té de 9,3 %, à 31,4 Mt. Le nombre de passa gers di minue de 5 % de tonnes) et les pro duits chi mi ques
trafic de conteneurs recule, quant à lui, à 252 000 voya geurs. (+ 13 % à 829 000 tonnes) sont les
de 11 % à 22,1 Mt. Malgré ce repli, le seuls à pro gres ser.
Porté par des consi dé ra tions éco lo -port du Havre reste le pre mier port
gi ques, le trans port flu vial de mar chan di - Le trans port aérien de pas sa gersfran çais pour ce mode de trans port,
ses, en hausse de 9 %, at teint 14,8 Mt recule pour la 2e année consé cu tive.devant Mar seille. Le trafic de pas sa -
en 2009. Le trafic de pro duits ma nu - La baisse est plus pro noncée à Rouengers de fer ries recule de 10 % à
fac tu rés, deuxième com po sante avec (- 14 %) qu’au Havre (- 4 %). Le trafic319 000 voya geurs et celui de pa que -
2,7 Mt der rière le trans port de ma té - at teint res pec ti ve ment 23 900 etbots d’un quart à 58 000 per son nes.
riaux de cons truc tion, bondit de 30 %. 49 800 per son nes q
Avec un trafic de 23,3 Mt, en
hausse de 3 %, le port de Rouen est
Le trafic fluvial de marchandises en 2009 en Haute-Normandiel’un des rares en France à être épar -
gné par la crise. L’ex cel lente cam - Mar chan di s es Ton na ge s Évo lu tion 2008/2009
pagne cé réa lière de 2008 se pro longe 1 746 569 + 20,0Pro duits agri co les
675 096 + 18,8Den r ées ai men tai r es(6,9 Mt, soit + 9 %). Par ail leurs, avec
895 094 + 0,7Com bus ti bles mi né rauxun volume de 8,4 Mt, le trafic en pro -
2 267 101 + 3,0Pro duits pé tro liers
duit s pé tro liers raf fi nés se re dresse
20 288 - 40,6Mi ne rais
(+ 6 %) après la baisse cons tatée en
37 336 + 35,8Pro duits mé tal lur gi qu es
2008. En re vanche, le trafic d’en grais 6 135 530 + 1,7Ma té riaux de cons t ruc t ion
33 082 - 32,2Engrais
POUR EN SAVOIR PLUS 244 857 + 2,6Pro duits chi mi ques
www.rouen.port.fr
2 723 742 + 31,5Ma chi ne s, pro duits ma nu fa c tu réswww.havre-port.net
ww w .port de dieppe.fr Total 14 778 695 + 8,9
www .vnf.fr Source : Voies navigables de France (VNF) Unités : tonnes, %
16 CAHIER D’AVAL n° 84 - Mai 2010
ACTIVITÉS
ÉCONOMIQUES




Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.