MAYOTTE 2002 : Population et conditions de vie

De
Publié par

Synthèse du dossier Mayotte 2002 : population et conditions de vie.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 19
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

dossier
MAYOTTE 2002
Population et conditions de vie
’île de Mayotte est devenue ans est scolarisé. Un gros effort a
la “Collectivité départemen- été fait depuis cinq ans pour déve-
MigrationsLtale de Mayotte” le 11 juillet lopper l’école maternelle et préparer
2001. Le recensement de la popula- ainsi les enfants à l’enseignement Une forte immigration en provenance des
tion 2002, qui désormais sera réali- primaire. Les retards scolaires res- Comores se conjugue
sé tous les cinq ans permet de dis- tent cependant importants et 80 % maintenant à une
poser d’une photographie de la des élèves de CM2 ont dépassé forte émigration vers
la France et La Réu-population ainsi que de mesurer les l’âge normal de dix ans. A la fin de
nion.évolutions intervenues depuis 1997 l’année 2001 la moitié des jeunes 1
date du précédent recensement. sortant de l’école l’ont fait sans
pages 12 et 13aucune qualification, après une classe
Ce recensement a révélé des mou-
du 1er cycle secondaire ou avant un
vements de population importants :
diplôme professionnel. Au final, enles immigrants comoriens sont en
2002, près de 15 % d’une généra-nombre croissant tandis que de plus
tion ont obtenu le baccalauréat. Naissancesen plus de Mahorais quittent leur
île. La population française stagne L’école maternelle n’a pas suivi le Avec plus de 7 000 nais-
ainsi un peu au-dessus de 100 000 rythme de l’immigration dans la sances en 2002 la fécondi-
personnes tandis que le nombre zone de Mamoudzou où environ té reste élevée. Près des
d’étrangers a dépassé 55 000 soit le deux tiers des mères sont40 % des enfants de trois à cinq ans
tiers de la population totale. Les étrangères. 2sont accueillis, au lieu de plus de
étrangers se sont surtout installés
80 % dans les autres communes. Deautour du pôle économique que cons- pages 14 à 16même, après 16 ans, les taux detitue la commune de Mamoudzou.
scolarisation chutent dans les com-
Les deux tiers des naissances sont munes urbaines, la population
issues de mères étrangères. Cela immigrée étant très peu scolarisée
s‘explique à la fois par leur nombre, après l’âge légal.
il y a presque autant de Comorien- Scolarisation
La construction de logements a éténes âgées de 20 à 39 ans que de
très importante depuis 1997, dépas-Françaises, et par leur taux de Actuellement l’ensemble des enfants de6à10
sant le rythme de la croissance démo-fécondité plus élevé : les femmes ans sont scolarisés. Le
graphique. Elle est surtout marquéenées à Mayotte ont en moyenne 3,5 retard scolaire a dimi- 3
enfants tandis que les autres en ont par l’expansion des cases en tôles nué mais 15 % seule-
5. De plus des Comoriennes vien- dont le nombre a doublé en cinq ment d’une classe d’âge
obtient le bac.nent accoucher à Mayotte et s’en ans. Elles constituent en 2002 le cin-
retournent ensuite dans leur pays. quième du parc de logements, for-
pages 17 à 19mant des zones de bidonvilles à la
En 2002 la direction des affaires
périphérie des villes et villages.
sanitaires et sociales a enregistré plus
Plus de la moitié de ces cases estde 7 000 naissances, dont près de
occupée par des immigrés d’origine
4 000 ont eu lieu à la maternité de
comorienne. LogementMamoudzou, ce qui en fait la
maternité la plus importante de L’électricité et l’eau courante des- Parmi les nombreux logementsFrance. La hausse du nombre de 4servent les trois quart des loge- construits près d’un tiers sontnaissances devrait se poursuivre
ments. Même incomplète l’électri- des cases en tôle. L’équipe-
dans les années à venir à cause de fication a permis la diffusion de ment en eau et en électricité
la jeunesse de la population et de ne concerne encore que troiscertains équipements ménagers,
comportements favorables à la logements sur quatre.notamment la télévision et le réfri-fécondité.
gérateur. Le téléphone a fait une
pages 20 à 22Plus de la moitié de la population a percée spectaculaire, sous la forme
moins de vingt ans. Actuellement du téléphone cellulaire, arrivé dans
l’ensemble des enfants de six à dix l’île en 2001.
économie1er trimestre 2004 11
DE LAREUNION

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.