Nouveau record de fréquentation touristique en 2011

De
Publié par

La fréquentation hôtelière en Ile-de-France continue de progresser en 2011. Le nombre de nuitées hôtelières (68,1 millions) dépasse la fréquentation record de l’année 2007 (67,3 millions). Les arrivées de la clientèle internationale augmentent de 4,6 % grâce, notamment, au dynamisme des clientèles lointaines, en particulier des pays émergents. Les arrivées de la clientèle européenne, fragilisées par la crise, progressent plus modérément (+ 1,5 %). Les taux d’occupation du parc hôtelier sont en hausse, en particulier à Paris (+ 2,3 points). Introduction La fréquentation hôtelière dépasse les niveaux d'avant la crise La fréquentation de la clientèle européenne fragilisée par la crise Des taux d'occupation en hausse
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

22
Tourisme
Nouveau record
de fréquentation touristique en 2011
n 2011, le nombre d’arrivées gression alors que la fréquentation tou- 2010, pour s’établir à 74,9 %. Il reste
touristiques internationales dans ristique des Italiens (- 6,2 %) et des néanmoins légèrement inférieur à celuiE le monde a augmenté de 4,4 % Espagnols (- 2,5 %) a diminué. Par rap- de 2007. Toutes les catégories profitent
par rapport à l’année passée, confirmant port à 2007, la fréquentation a diminué de cette hausse de la fréquentation, et
ainsi la reprise de la fréquentation pour les principales clientèles euro- plus particulièrement les hôtels classés 1
amorcée en 2010. Contrairement aux péennes, à l’exception de la clientèle étoile et 3 étoiles (+ 2,7 points chacun). A
années précédentes, la progression a été belge (+ 13,1 %). l’exception du Val-d’Oise et du Val-de-
plus importante dans les pays dévelop- Marne, le taux d’occupation des hôtels a
Les nuitées hôtelières des clientèlespés que dans les pays émergents (Chine, augmenté dans tous les autres départe-
lointaines ont progressé de 7,5 % parBrésil). En Europe, la hausse des arrivées ments de la région.
rapport à 2010 et de 8,4 % par rapporttouristiques internationales est de 5,8 %.
En 2011, la fréquentation de la plupartà 2007. Toutefois, le nombre de nui-
des principaux musées et monumentstées des touristes américains (- 14,6 %)La fréquentation hôtelière
franciliens a augmenté par rapport àet japonais (- 12,6 %) est en baisse par
dépasse les niveaux
2010. La tour Eiffel, le musée du Louvre,rapport à 2007. La progression de ces
d’avant la crise le musée d’Orsay et l’Arc de triomphedernières années est due principale-
ont enregistré des hausses proches de 5 %ment aux touristes en provenance du
En Ile-de-France, la fréquentation tou-
alors que le centre Pompidou, le domaineProche et Moyen-Orient (+ 38,1 %), de
ristique progresse à peu près au même
de Versailles ou la tour Montparnasse ontChine (+ 28,2 %) et d’Afrique (+ 15,5 %).
rythme qu’en France métropolitaine,
vu leur nombre de visites progresser dePar rapport à 2010, mis à part les Japonais,aussi bien en ce qui concerne les
plus de 10 %.le nombre de nuitées hôtelières des
arrivées que les nuitées hôtelières. Le
autres principales clientèles extra-
nombre de nuitées hôtelières en Ile- ■■■■ Aurelian Catana
européennes est en hausse et c’est Sandrine Chaussonde-France en 2011 (68,1 millions) dé-
notamment le cas pour les Chinois Comité Régional du Tourismepasse la fréquentation record de
(+ 20,2 %) et les touristes originaires Paris Ile-de-Francel’année 2007 (67,3 millions).
du continent américain.
Définitions
La clientèle française a progressé en 2011.
Touriste : visiteur qui passe au moins uneDes taux d’occupation en hausseSes nuitées ont augmenté de 3,1 %. Mais,
nuit dans un hébergement collectif ou privé,
contrairement à 2010, sa progression est
Le taux hôtelier global pro- pour un motif professionnel ou privé.
moins dynamique que celle de la clien-
gresse de 1,7 point en 2011 par rapport à
Arrivées ou séjours : nombre de clientstèle internationale (3,8 %). Malgré une
différents qui séjournent une ou plusieurshausse soutenue, le nombre de nuitées
nuits consécutives dans un même hôtel.Baisse de la fréquentationhôtelières de la clientèle internationale
des campings franciliens(35,1 millions en 2011) reste inférieur à Nuitées : nombre total de nuits passées par
2007, contrairement à la clientèle fran- les clients dans un hôtel.Avec 1 332 160 nuitées, la fréquentation des
çaise qui, dès 2010, a dépassé son ni- campings baisse de 8,9 % en Ile-de-France Durée moyenne de séjour : rapport du
veau d’avant crise. alors qu’elle augmente de 2,8 % en France nombre de nuitées par le nombre d’arrivées.
métropolitaine.
Taux d'occupation : rapport du nombre de
La fréquentation La moyenne francilienne masque des évo- chambres occupées au nombre de cham-
de la clientèle européenne lutions contrastées : le nombre de nuitées bres effectivement disponibles.
diminue fortement dans le Val-de-Marnefragilisée par la crise Pour en savoir plus
(- 48 %) et à Paris (- 39,5 %) mais reste
Le nombre de nuitées européennes, qui « Baromètre OMT du tourisme mondial »,stable dans les Yvelines et augmente dans
OMT, Volume 10, mars 2012.représente 59,8 % de la fréquentation l’Essonne (+ 6,1 %). Malgré une baisse de
4,4 % du nombre des nuitées, la Seine-touristique internationale, a augmenté « Le 4 pages de conjoncture hôtelière »,
et-Marne, qui représente à elle seule lade 1,5 % en 2011 mais reste en dessous DGCIS, n° 17, mars 2012.
moitié de la capacité d’accueil des cam-du niveau d’avant la crise (- 12,0 % par
« Repères de l’activité touristique de la desti-
pings franciliens, continue d’enregistrer enrapport à 2007). Par rapport à 2010, les
nation Paris Ile-de-France », CRT, n° 4, 2011.
2011 la plus grande proportion des nuitéesclientèles suisse (+ 8,8 %), néerlandaise
http://www.tourismepro-paris-idf.comfranciliennes (65 %).(+ 5,4 %) et belge (+ 2,0 %) sont en pro-
Insee Ile-de-France 2012 Regards sur... l’année économique 2011Nouveau record de fréquentation touristique en 2011
23
Taux d’occupation dans les hôtels de la région Ile-de-FranceFréquentation globale des hôtels et des campings en 2011
Données brutes (en milliers) en 2011 (en %)
90
Ile-de-France France métropolitaine
85
Hôtels Campings Hôtels Campings
80
Arrivées 32 719 475 109 044 19 556
75Français 18 838 145 78 782 12 574
Etrangers 13 881 330 30 262 6 982
70
Nuitées 68 067 1 332 198 367 106 778
Français 32 974 326 131 835 71 430 65
Etrangers 35 093 1 006 66 532 35 348
60
Durée moyenne de séjour
2,1 2,8 1,8 5,5
(en jours) 55
Français 1,8 2,2 1,7 5,7
50Etrangers 2,5 3,0 2,2 5,1
45Sources : Insee ; DGCIS ; partenaires régionaux
40
Sept.Janv. Févr. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Oct. Nov. Déc.
Evolution de la fréquentation des hôtels
Indice base 100 en 2005 Ile-de-France - en 2011 Ile-de-France - moyenne 2006-2010
France métropolitaine - en 2011 France métropolitaine - moyenne 2006-2010
120
Sources : Insee ; DGCIS ; partenaires régionaux
Nuitées par catégorie dans les hôtels et les campings
115
Données brutes
110 Evolution
Evolution moyenneNombre de nuitées
2011/2010 annuelle(en milliers)105 (en %) 2011/2006
(en %)
100 Ile- Ile- Ile-France France France
de- de- de-métro. métro. métro.
France France France
95
0 étoile 6 452 24 597 -13,1 -6,6 -1,8 -1,5
1 étoile 2 931 10 109 21,3 15,0 2,5 1,0
90 2 étoiles 18 005 71 465 -12,5 -5,8 -2,6 -2,3
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
3 étoiles 22 543 60 689 6,3 7,3 2,7 2,3
Nombre de nuitées - Ile-de-France Nombre de nuitées - France métropolitaine
4 étoiles ou plus 18 137 31 507 28,1 27,6 8,5 8,2 d'arrivées - Irance d'arrivées - France m
Total 68 068 198 367 3,5 3,2 1,9 0,7
Sources : Insee ; DGCIS ; partenaires régionaux
Sources : Insee ; DGCIS ; partenaires régionaux
Evolution du nombre de nuités dans les hôtels par département
Données brutes
Evolution moyenne annuelle 2011/2006Nombre de nuitées (en milliers) Evolution 2011/2010 (en %)
(en %)
Nombre de nuitées dont étrangers Nombre de nuitées dont étrangers Nombre de nuitées dont étrangers
en 2011
Paris 36 887 23 286 3,1 3,5 1,7 1,4
Seine-et-Marne 9 249 5 030 4,4 4,3 2,1 0,8
Yvelines 2 642 647 5,7 16,7 -0,9 -0,1
Essonne 2 319 477 8,8 12,3 0,2 -2,3
Hauts-de-Seine 5 218 2 092 2,1 -2,1 3,1 0,4
Seine-Saint-Denis 4 798 1 485 4,6 13,8 4,1 1,4
Val-de-Marne 3 227 982 2,4 2,3 3,1 -1,1
Val-d'Oise 3 728 1 094 1,8 -1,6 1,0 -2,4
68 068 35 093 3,5 3,8 1,9 1,0Ile-de-France
France métropolitaine 198 367 66 532 3,2 2,5 0,7 -0,7
Sources : Insee ; DGCIS ; partenaires régionaux
Insee Ile-de-France 2012 Regards sur... l’année économique 2011

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.