Pays de la Loire : la saison 2009 pénalisée par la baisse de la fréquentation britannique

De
Publié par

Dans un contexte conjoncturel difficile, la saison touristique tire son épingle du jeu. La fréquentation dans les hôtels et campings de la région reste quasiment stable, les Français ayant compensé la baisse de fréquentation étrangère. Malgré tout, la fréquentation a été moins soutenue en Pays de la Loire que dans les autres régions du littoral atlantique en raison d'une forte baisse de la clientèle britannique. Les lieux de visites ont connu une très forte augmentation de leur fréquentation. La hausse de la fréquentation des campings dans les régions du littoral atlantique n'a pas bénéficié à la région Pays de la Loire Une baisse marquée de la clientèle étrangère Des séjours plus courts En Pays de la Loire, les hôtels du littoral font une bonne saison Villages vacances et centres de vacances pour enfants : un raccourcissement des séjours Les hébergements hauts de gamme pénalisés par la crise mondiale Les lieux de visites : une bonne saison grâce à la clientèle française Encadrés Une bonne saison pour les golfs Définitions Sources
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
N° 86. Février 2010
Dans un contexte conjoncturel difficile, la saison touristique tire son épingle du jeu. La fréquentation dans les hôtels et campings de la région reste quasiment stable, les Français ayant compensé la baisse de fréquentation étrangère. Malgré tout, la fréquentation a été moins soutenue en Pays de la Loire que dans les autres régions du littoral atlantique en raison d’une forte baisse de la clientèle britannique. Les lieux de visites ont connu une très forte augmentation de leur fréquentation.
Marie-Hélène COURTOIS (Insee), Armel RUCET
www.insee.fr/pays-de-la-loire
Pays de la Loire : la saison 2009 pénalisée par la baisse de la
fréquentationbritannique
Lcmarnsaineejéeueré2c0od0on9nomteslitequesmaerfiqfenuttéese)%.(0,9ubaisséèrtepspmacsgnisasnslulepelcdle%,)08,é+(emtnaugmentrearpelanesluenrnatio marqués commencent à peine à s’es-La hausse de la fréquentation tomper. En France, la consommation desdes campings dans les régions ménages a été néanmoins soutenue pardu littoral atlantique n’a pas notre système de prestations sociales etbénéficié à la région Pays de par une inflation modérée. Ces élémentsla Loire stabilisateurs ont tempéré la baisse de pouvoirdachatetdeconsommationtou-Laaugsmaiesnotnati2o0n09dealéatéfrméaqruqeunéteatipoanrudneesristique de la clientèle française. Cette campings en France métropolitaine d’un dernière ayant, par ailleurs plus souvent peu plus de 4 %. En Bretagne, Poitou-qu’à l’accoutumée, choisi un tourisme deproximité.Cdehalroerndtreesdeet3Aqàui5ta%in.ePlaarmhialuessseréagioéntésA contrario, la clientèle étrangère, les Bri- du littoral atlantique, la région Pays de la tanniques particulièrement, ont été plus Loire fait figure d’exception. Les arrivées durement impactés par la crise. Leur y ont augmenté de 6,5 % mais, avec des fréquentation s’affiche de ce fait, en très séjours très courts, les nuitées s’établis-forte baisse en Pays de la Loire comme sent à – 0,9 %. dans la plupart des autres régions. Au to- La clientèle française a certes soutenu la tal, malgré la crise, le tourisme ligérien f uentation mai tireglobalementsonépingledujeu.qruéeqdanslesautressrréegliaotnivsedmuelnitttormaoliants-Avec 13 millions de nuitées dans l’hô- lantique. La baisse de fréquentation des tellerie et les campings durant la saison touristes étrangers a été plus marquée 2009, les Pays de la Loire restent la 6ème qu’en Bretagne et Poitou-Charentes. région touristique de France métropolitai- La fréquentation des Français a ainsi ne. Comparativement à la saison 2008, augmenté de 3 % par rapport à la saison la fréquentation est restée quasiment 2008. La clientèle française s’est davan-stable en Pays de la Loire (– 0,5 %). La tage orientée vers le milieu de gamme. fréquentation dans les hôtels a très légè- L’augmentation de la fréquentation a
Tourisme Pays de la Loire : la saison 2009 pénalisée par la baisse de la fréquentation britannique
Les touristes français soutiennent la saisonen juillet et août. La fréquentation a de   2007 2008 2009 Evolutionnouveau augmenté en septembre grâce  2009/2008à une météo favorable. Toutefois les mois de mai et septembre ne représentent que  C  aNmupiitnég03,5 ,87 6,no)s367  3,7aiserançillis (m9,0f se1 ,9,0109,1  -929 11,5 % des nuitées de la saison dans les  Nuitées étrangères (millions) 2,28 2,38 2,07 -13,2campings. Part des étrangers (%) 23,0 23,8 20,8 Durée moyenne de séjour (jours) 6,61 6,41 5,97En Pays de la Loire,     ddeess  fértarnaçngaiesr s 66,,6588  66,,8239  65,,5814    les hôtels du littoral Hôtel 0,8 3,15 3,13 3,10font une bonne saison  Nuitées françaises (millions) 2,57 2,64 2,76 4,5  Nuitées étrangères (millions) 0,53 0,49 0,39 -19,5Au cours de la saison 2009, 1,9 millions Part des étrangers (%) 17,0 15,7 12,5touristes sont venus dans les hôtelsde    Dduerséfer amnoçyaiesn ne de séjour (jours) 11,,6673  11,,6661  11,,6652    de la région Pays de la Loire, soit une   des étrangers 1,88 1,96 1,86progression de 1,3 %. Comme dans les ue ein ai rcampings, la clientèle française a sou-Source : Insee - Dgcis, enquêtes de fréq ntation dans l’hôtellerie et dans l’hôtellerie de pltenu la saison. Avec une progression de été plus forte sur les emplacements nus en 2009. Les touristes ont séjourné en 4,5 %, la fréquentation des touristes des campings 3 et 4 étoiles et sur les moyenne 6 jours contre 6,8 jours dans français a augmenté davantage en Pays emplacements locatifs des campings 1 les campings de la région en 2006. de la Loire que dans les autres régions et 2 étoiles. Par contre, la hausse a été -beaucoupplusfaibledanslesemplace-vUonreabrleépeanrti2ti0o0n9dqeusejnou2r0s0f8éraiésstipmluulséfla-svdeeurlssitletesosrtahldôaattvellaasnnttdaieqgueme.ooryLieaenncntliéeeengtaqèulmeemfnrea:2n20ç0aei8tmentslocatifsdescampings3et4étoi-fréquentationaumoisdemai(+16%dea3étoiles.Leshôtels3étoilesnotammentles (+ 0,8 %), qui accueillent la majeure itées par rapport à mai 2008). Après enregistrent une hausse de fréquentation partie de ce type d’offre. nu ce bon début de saison, la fréquentation de 11,9 %. La fréquentation de la clien-Une baisse marquée française a par contre diminué dansa baissé, fortement en juin 2009 com- tèle de la clientèle étrangèreparé à juin 2008 puis, plus modérément les hôtels 1 étoile et 4 étoiles. En Pays de la Loire, les nuitées étrangè-Les campings soutenus par la fréquentation dans les emplacements locatifs res ont diminué de 13,2 %. La baisse a1 et 2 étoiles été moins forte en Bretagne et en Poi-Évolution du nombre de nuitées entre 2008 et 2009 en % tou-Charentes (– 7 à – 8 %). Enfin, la ré-60 gion Aquitaine enregistre une hausse deFrançais fréquentation des touristes étrangers.50EnartsregesnElemb Pourtant, la structure de l’offre des cam-40 pings en Pays de la Loire est très proche30 de l’Aquitaine. Environ 70 % des empla-cements-jours offerts sont situés dans002 des campings 3 et 4 étoiles. La clientèle1 étrangère en Pays de la Loire et en Aqui-0 taine se tourne massivement vers ce -10 type de camping. En revanche, les deux régions attirent des touristes étrangers-20 en provenance de pays différents. locatifs Emplacements locatifs nus Emplacements nus Emplacements-30 Emplacements En Pays de la Loire, la clientèle britanni- 3 et 2* et 4*1 et 2* 3 et 4* 1 que représente 43 % des nuitées de tou-Source : Insee - Dgcis, enquêtes de fréquentation dans l’hôtellerie et dans l’hôtellerie de plein ai r ristes étrangers contre 14 % en AquitaineUne augmentation de la fréquentation française dans les hôtels de 2 et 3 étoiles en 2009. La fréquentation britannique a fortement diminué dans tous les cam-de nuitées entre 2008 et 2009 en %Évolution du nombre pings des régions du littoral atlantique20 mais c’est en Pays de la Loire que cette10 baisse a été la plus forte (– 20 %). Par ailleurs, les touristes étrangers qui sont0 venusdanslarégionont,plussouventqu’en 2008, séjourné dans des campings-10 1 et 2 étoiles en venant ainsi peser un peu-20 plus sur la baisse du chiffre d’affaires. -30 Des séjours plus courtsFrançais La durée moyenne de séjour s’est rac--40snmelbeEtrangersE courcie dans tous les campings du litto- 3 étoiles 2 étoiles iles 4 ét étoile 1 étoile-50 0 ral atlantique. La réduction de la duréeo des séjours qui s’observe dans la régionSource : Insee - Dgcis, enquêtes de fréquentation dans l’hôtellerie et dans l’hôtellerie de plein ai r depuis 2006, a été particulièrement forte
2inseepaysdelaloire- paysdelaloire:laiasson2009pénaliseéparlaabsiesdelataenquréfnoiteuqinnatirb- février2010
Des taux d’occupation en baisse dans les villages vacancesdes « vieilles pierres ». La région des Pays de la Loire compte une quarantaine d’éta-Villages vacances mai juin juillet août septembreSaisonblissements. La part des clientèles inter-taux d’occupation            nationales et principalement britannique, 2008 36% 38% 65% 68% 30%49%est très forte puisqu’elle représente cha-2009 32% 35% 61% 70% 37%48%que année 55 % des nuitées.  durée moyenne des séjour s        D’avril à septembre 2009, le nombre de chambres occupées, a diminué de 2008 3,3 4,3 10,7 8,9 4,36,112 %. Cette baisse est répartie sur toute 2009 2,6 3,0 5,2 5,3 4,64,2la saison 2009 et touche aussi bien les Source : ORT/SEM/UNAT Pays de la Loire.clientèles françaises qu’internationales. Les chambres en château fortement impactées par la baisse de la clientèle étrangèr e2007 et 2008, les nuitées interna-Entre tionales avaient augmenté de 4 %. Elles ont baissé de 20 % en 2009 relativement cNhoammbbrree ds eo  ccupéesavril mai juin juillet août septembre Saisonà 2008 principalement en raison de la 2008 435 799 825 1 184 1 230 761 5 234baisse de fréquentation des Britanniques. 2009 375 723 743 1 002 1 098 653 4 594La crise économique explique sans doute l’essentiel de la baisse de fréquentation Evolution 2009/2008 -12% -10% -15% -11% -14%-14% -10%dans ces hébergements haut de gamme. Périmètre constant : 18 Source : ORT/ SEMAT Pa de la L répondants sur les deux années. ys oire . :Les lieux de visites Sur le littoral des Pays de la Loire, la au plus grand nombre. Un tiers de ces éta-une bonne r e fréquentation a augmenté de 5,5 % par blissements pratiquent, par exemple, unerafletèenliclaesiagcâosnsia rapport à la saison 2008. La hausse des politique de tarification liée au quotientà nç nuitéesfrançaisesalargementcompenséfamilial.Commelesautrestypesdhéber-L7a0r0élgiieounxPdaeysvidseitleasLtooiruetecsotmhpétmeaptliuqsdelabaissedelafréquentationétrangère.gement,lesvillagesvacancesontconnuconfonduesquitotalisentchannuéeesComme dans les campings, les hôtels une légère baisse de fréquentation durant aque de la région ont subi une forte baisse la saison 2009. De mai à juillet, les taux entre 12 et 14 millions de visiteurs. La de la fréquentation étrangère (– 19,5 % d’occupation sont nettement inférieurs à fréquentation de ces lieux a augmenté denuitées).Cettebaisseest,làencore,scoenux2d0e0920a0é8t.éEbniernevmaneicllheeu,rlea.fiLnesdeséljaosuaris-tddeuechf9aniit%qdueeesnst(rpeeanrt2crs0e0pe8rtisjeaetrsd2ic0nes0n9etrtnedosetdasmavirsmtiitesenas-tplusforteenPaysdelaLoirequedansontégalementdurémoinslongtempsnatetcaves).Pourles,parcsetjardins,les autres régions du littoral atlantique. Les Britanniques constituent la clien- (2 jours de moins en moyenne). les tarifs pour une personne, varient de tèle étrangère la plus nombreuse. LeurLes hébergements hautsionsimatsanndeeCsse.opésporà2oitcnofne01marchérpseatitnosobn fréquentation a baissé de 30 %. La fré-de gamme pénaliséset une météo favorable ont sans doute quentation étrangère ne progresse quepar la crise mondialcontribué à soutenir leur activité. dans les hôtels 4 étoiles (+ 2,3 %). Danse les autres catégories d’hôtels, le repli Les chambres d’hôtes labellisées « Bienve- Cette bonne tenue de la fréquentation est d’autant plus marqué que le nombre nue au Château » sont des hébergements est due aux clientèles françaises comme d’étoiles diminue. Ainsi les hôtels 0 étoi- touristiques de luxe dans des châteaux, internationales. Le nombre de Britanni-le enregistrent une chute de 42 %. manoirs ou demeures de caractères. ques a baissé très fortement (– 14 %) Le taux d’occupation des hôtels de la ré- Outre l’hébergement, les propriétaires as- mais les clientèles espagnole (+ 30 %) gion est, cette année de 62 %, en retrait surent des prestations complémentaires et suisse (+ 14 %) ont compensé la d’un peu plus de 2 points par rapport de visite des jardins ou de présentation baisse. à la saison précédente. La baisse a été particulièrement forte pour les hôtels deet jardins : des lieux de visite très dynamiques en 2009Les parcs chaîne (– 4,6 points) et pour les 4 étoilesla fréquentation entre avril et septembre 2008/2009 en %Variation de (– 6,5 points) où l’augmentation de l’of-fre s’est accompagnée d’une baisse de la0,18 fréquentation.0,16 0,14 Villages vacances et centres de vacances pour enfants :0,12 un raccourcissement0,1 des séjours0,08 Le spectre des prestations touristiques0,06 proposées par les hébergements recensés0,04 par l’Union Nationale des Associations de0,02 Tourisme (UNAT) est très large : accueil des enfants, accueil de groupes, accueil0 de familles ou d’individuels à la semaine ou seulement dans le cadre du week-end,-0,02a scrap,smuirauqenumonsMerlimanistPé,seésuMAeésumochéstreutesqutimatsceiseteuAsnhqi etjarcsnsViardi etc. Les tarifs proposés y sont accessiblesSource ORT/SEM régionale des Pays de la Loire 3inseepaysdelaloire- paysdelaloire:lasaison2009épaniléseparlaessiabdelarfnioatntueéqitbruqenain- février2010
PaarysladbealiassLeoidree:lalafrséaqisuoennt2at0i0on9bpréitnaalninsiéqeue p
Les parcs et jardins des lieux de visite très dynamiques en 2009 Nombre de visiteurs et évolution par lieu de visite  Dépt Comm une Nomd u site Catég mai2 à0 0s7e pt. mai2 0à 0s8e pt. mai2 0à 0s9e pt. 2E0v0o9l/ut2i0o0n 8  orie 44EIATNP-REOPTRS- 46% 773 253 389 174 458 168 Aquariums et parcs animaliers Planète Sauvage 44 LE CROISIC 750 167 386 174 Océarium Aquariums et parcs animaliers 179 911 4% 44 NANTES Les Machines de l’Ile Musée thématique 138 632 137 508 151 076 10%  (Galerie + éléphant) 44 SAUTRON Parc d’attraction des Naudières Parc à thème 145 854 136 000 140 000 3% 44 SAINT-NAZAIRE Chantiers navals/Espadon Musée écomusée 163 830 142 414 136 405 -4%  Escal’Atlantic/Airbus/Port 49 DOUE-LA-FONTAINEBioparc du zoo de Doué-la-Fontaine Parcs animaliers 155 536 148 444 174 430 18% 49 ANGERS Château d’Angers Châteaux et architectures 106 632 106 928 148 151 39%  civiles remarquables 49 FONTEVRAUD Abbaye Royale Edifices et patrimoine religieux 119 690 116 832 114 892 -2%  L’ABBAYE de Fontevraud 49 MAULEVRIER Parc Oriental Parcs, jardins et arboretums 60 299 66 768 75 729 13% 49 BREZE Château de Brézé Châteaux et architectures 67 595 64 318 48 372 -25%  civiles remarquables 53 CHÂTEAU-GONTIER Le Refuge de l’Arche Parcs animaliers ND 61 122 60 693 -1% 53 JUBLAINSMusée archéologiquede Jublains  116 23 102 22 et musées archéologiques Sites 20 099 -9% 53 SAULGES Grottes et Canyon de SaulgesGrottes, gouffres, avens et grottes préhistorique s 17 848 18 -10% 810 16 613    53 MAYENNE Château de Mayenne Musées, écomusées ND 14 718 15 177 3% 53 SAINTE-SUZANNEChâteau - Centre d’Interprétation 160 33 et architectures 30 Châteaux 445 14 632 (3) non  de l’Architecture et du Patrimoine civiles remarquablescomparable 72 LE MANS )Centre Aqualudique Les Atlantides (1 Parcs 209 à thèmes 223 334 235 596 5% 368   Le Musée Automobilede la Sarthe 35 046 Musées thématiques 34 800 34 649 0% 72 LA FLECHE Zoo de la Flèche Parcs animaliers 186 209 180 399 189 201 5% 72 MONTFORT- Centre Aqualudique Parcs à thèmes 46 964 48 069 54 446 13%  LE-GESNOIS Sittellia (1) 72 BREIL-SUR-MERIZE Domaine de Pescheray Parcs animaliers 34 391 44 387 29% 85 LES EPESSES Le Grand Parc + la ciné- Parcs à thèmes 1 207 000 1 307 000 1 400 000 7%  scénie - Le Puy du Fou (2 ) 85LES SABLES-D’OLONNE 941 132 animaliers Parcs des Sables d’Olonne Zoo 217 126 000 121 4% 85 NOIRMOUTIER- Aquarium marin - Parcs animaliers 82 618 83 226 86 368 4%  EN-L’ILE Sealand 85TALMONT-ST-HILAIR E Aquarium le 7ème continent 3% animaliers Parcs 533 92 598 78 910 80 85 L'EPINE Océanile (5) Parcs à thèmes 64 433 ND 71 493 5% Source : ORT/SEM régionale des Pays de la Loire (1) étbalissements qui participent à la dynamique tourisitque sur le département ; (2) avril à septembre ; (3) fréquentation de juillet à septembre pour cause de travaux ; (4) chiffre provisoire sur l’année ; ND : non disponible ; (5) taux de croissance annuel moyen entre 2007 et 2009 SourcesUnebonnesaisonpourlesgolfs LenquêtedefréquentationdanslhôtellerieLnaéneéitmté0820vaaurabenuqrapeéestson2009.aLsianefse»«eeegrmbnodre%5udssiaedeerptem lobservationconjoncturelledelafréquentationdanscaractériséeparunehaussedelafréquentationglobalede3%.Celle-cisexpliqueparunebonnetenuedelhôtellerieetlétudedelastructuredelaclientèle,lafréquentationfrançaise.Apérimètreconstant,63%desgreen-feessupplémentairessontfrançais.Commenotammentdesonoriginegéographique.Ellepermetpourlesautresactivités,lafréquentationbritanniqueestenbaisse. détablirdesindicateursdetauxdoccupation,deduréemoyennedeséjouroudepartdelaclientèleprofessionnelle.Réaliséechaquemoisdepuis1982, à sept 2009 avril 09 / 08 EvolutionNombre de green-fees à sept 2008 avril ellecouvreunéchantillonnationalde8300il-sabét 2%France 33 380 34 043 sements-moelioe)sontohnés(logu5ét1àohom 2 331Total international 16% 2 694 loguésdelaFrancemétropolitaineetdesarte-dép 1 543 1Grande Bretagne 16% – 290 ments d’Outre-mer (DOM)nlonafihaécilntselt.LPays-Bas 245 534 118% de14000hôtelsenvironpoursatisfairelesbesoinsIrlande 57 143 151% dinformationlocale. 131Belgique 42 212% Lenquêtedefréquentationdanslhôtelleriedeplein 80Allemagne 10 700% airqérfal-neusbrelonocavitnctuonjoederellpeetrmAutres 434 516 19% tationdanslhôtelleriedepleinairenvolumeeten 3% 737 36 711Total 35 termesdestructuredelaclientèle(originegéogra-Source : ORT/SEM phique).Elleassureenoutreuneconnaissanceex-haustiveduparc.Réaliséedemaiàseptembrecha-queannéedepuis1981,ellecouvreunéchantilloninitDéfsnoiHôlsteedaîch:en de8000terrainsdecamping,offrantaumoinsunUnhôtelsousenseignedunechaînehôtelièrepeutemplacementdepassage,classésde1à4étoiles:seétiuNtiosertêudleiailfneutôleeirrguoeph),soit(intégré situésenFrancemétropolitaine.Nombretotaldenuitspasséesparlesclientsdansunfranchisé.Lorsquelhôtelestfranchisé,ilgardeunétablissement;deuxpersonnesséjournanttroissonautonomiejuridiqueetfinancière.OndistingueDIRECTEUR DE LA PUBLICATIONcelôthtenptomopisnianxisruiustnsnudnaixsueqemêmedseétiueuuntnqruanésojnetneseletôhdslégemalri.eDnasecechaînevolonta PierreMULLERpersonnescas,leshôtelsadhèrentàunorganismeleurgaran-nuit.tissantunlabeletdesmoyenspromotionnels.Lhô-RÉDACTEUR EN CHEFauxTnoit:codapuc DavidMARTINEAUtelgardegénéralementsonenseigne. SECRÉTAIRE DE RÉDACTIONemecalecuoctipaautdxeLlenombrtentreearppronoetsliaocontidesouTmsireLUnionNtaoianeldseAssET CONTACT PRESSEpmcco)stnhacde(esrembcaheedse(bmeretupésombrlenstrerapseltôhlampmeces)ntffoelsU(TANsyapsntmelaLde)reoireep8rguoiuep2qé VéroniqueREMONDINIetcampingsouverts.Ildiffèredutauxdutilisationtouristiquesrépartisen4catégories: MISE EN PAGEec-ertn93()%ceanposdesacv-vvacancesillagesruiraquerbmoneletroppem(esbramchedlpca-e JocelynGRASSETments)occupésaunombredechambres(empla-enfants(44%)-centresdaccueildejeunes(11%)-campings(3%)-autres(3%). IIMmPprRiImMeEriUeRhôtdesetcelsgn,smaiplisquroanntdieLsaorgeotseruvsémrefuG.ts)alotcentmeLxueiedvisite: Photo : Fotolia - © N. ParneiNSombmmreeddeeschcaahmmbrbersesoclcouupéeésesc:tltasoptrnetusLesrésuboetisisévresqlaihsjleeruvrdueoxsnaedu Dépôt légal 1èmetrimestre 2010 -xISSN 1633-6283leesmTudiruooigélanesvrlbOerRtaioeréaroldeseaup CPPAP 0707 B 06116dumoisaudébutneuqtêednuàltonporéiqu-najedmoissidéconeDupér.99,9si1mbnoelchedre-ma © INSEE Pays de la Loire - Février 2010serbseépuccocha.queejnotusrssdeumboamislie0ttésecd8loneiltscmoué.penuitso0102reiv
INSEE Pays de la Loire 105,ruedesFrançaisLibres BP6740144274NANTESCedex2 Tél. : 02 40 41 75 75 Fax : 02 40 41 79 39 Informationsstatistiquesau0825889452(0,15ela minute)
4inseepaysdelaloire- paysdelaloire:lanosais2009eésilanépparlaessaibdelaéquentatfroinnainuqerbti- février2010
 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.