Pays des Hautes Falaises : un pays en plein devenir

De
Publié par

Lieu de coexistence de deux mondes, celui du pêcheur tourné vers la mer et celui du paysan cauchois attaché à sa terre, le pays des Hautes Falaises doit permettre à cette contrée de prendre un nouvel essor. Après une certaine éclipse liée à la disparition des morutiers et à la baisse sensible des activités connexes, comme les saurisseries et conserveries de poissons, le pays s'oriente vers des activités plus diversifiées. Profitant de ce qui pourrait constituer une barrière handicapante ( les falaises de 120 mètres de haut et la Manche) ce pays soutient la navigation de plaisance, les relations avec l'Angleterre et les technologies nouvelles avec les éoliennes. Il y adjoint le charme des valeuses et les compétences locales pour développer l'activité touristique, déjà en plein essor, et qui, par une politique adaptée, devrait connaître une expansion sans précédent. Les améliorations souhaitées des accès routiers, ferroviaires et maritimes permettront sa totale ouverture vers l'extérieur. Ce pays, considéré par certains comme enclavé, devrait accroître ses relations économiques tant avec la zone havraise, qui attire plus de 6 000 travailleurs chaque jour, qu'avec le reste du département.ela autorisera les implantations de nouvelles entreprises aussi bien à fécamp que dans les autres chefs-lieux de canton qui constituent autant de pôles secondaires d'activité
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 57
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

LES PAYS EN HAUTE-NORMANDIE
Pays des Hautes Falaises : un pays en plein devenir
Lieu de coexistence de deux mondes, celui du pêcheur tourné vers la
mer et celui du paysan cauchois attaché à sa terre, le pays des Hautes CARTE D’IDENTITÉ DU PAYS DES HAUTES FALAISES
Falaises doit permettre à cette contrée de prendre un nouvel essor. Population totale en 1999 ............... 74672
Évolution 1990-1999 .................. + 3,8%
Après une certaine éclipse liée à la disparition des morutiers et à la
Poids du pays des Hautes Falaises
baisse sensible des activités connexes, comme les saurisseries et
dans la référence pays 8,1%
2
conserveries de poissons, le pays s’oriente vers des activités plus di
- Superficie....................... 624km
2
Densité ................. 120 habitants au km
versifiées. Profitant de ce qui pourrait constituer une barrière handi
-
Nombre de communes................... 100
capante (les falaises de 120 mètres de haut et la Manche) ce pays sou
-
tient la navigation de plaisance, les relations avec l’Angleterre et les
technologies nouvelles avec les éoliennes. Il y adjoint le charme des va
-
leuses et les compétences locales pour développer l’activité touris-
Territoires urbains et ruraux
tique, déjà en plein essor, et qui, par une politique adaptée, devrait
connaître une expansion sans précédent. Les améliorations souhaitées
des accès routiers, ferroviaires et maritimes permettront sa totale ou
-
verture vers l’extérieur. Ce pays, considéré par certains comme encla
-
vé, devrait accroître ses relations économiques tant avec la zone ha
-
vraise, qui attire plus de 6 000 travailleurs chaque jour, qu’avec le
reste du département. Cela autorisera les implantations de nouvelles
entreprises aussi bien à Fécamp que dans les autres chefs-lieux de
canton qui constituent autant de pôles secondaires d’activité.
active ayant un
Avec près de 75 000 habitants, population des Hautes Falaises.
emploi a aug
le pays des Hautes Falaises est, par Fécamp, pôle d’emploi, offre avec -
-
menté de 6%
mi les pays en voie de constitution, son canton presque 60% des em
-
entre les deux re
le plus peuplé. Organisé autour de plois du pays en 1990, un peu moins -
censements. En
Fécamp, quatrième unité urbaine en 1999, puisque l’emploi a dimi
-
1990, 9 500 actifs
du département et unique pôle ur nué à Fécamp et est resté stable
-
allaient travailler à
bain du pays, il est un des plus den dans l’ensemble du pays. Fécamp
-
l’extérieur. Ils sont
sément peuplés. Près de 88% des attire de ce fait l’essentiel des mi
-
aujourd’hui plus
habitants vivent dans l’espace ur grations “domicile-travail” internes
-
de 12 000. Envi
bain (définition 1990). Fécamp au pays, avec des flux importants au -
ron 7 700 vont tra
étend son influence sur 63% des ha départ de Valmont (1 100 actifs) et -
-
vailler dans l’aire
bitants du pays. L’aire urbaine du au départ de Goderville (400). Pour
urbaine du Havre,
Havre influence plus de 25% de la l’ensemble du pays, la population
contre environ
Principaux déplacements domicile - travail en 1990 6 200 en 1990. Les
flux sont moins importants avec les pés par des actifs venant de l’exté
-
aires urbaines de Bolbec, Lillebonne, rieur.
Notre-Dame-de-Gravenchon et Yve L’emploi a progressé de 10% entre
-
tot. Notons aussi qu’en 1990, un peu 1990 et 1999 à Criquetot-l’Esneval,
plus de 400 actifs se rendaient dans chef-lieu de canton et pôle de servi
-
l’aire urbaine de Rouen pour y tra ces intermédiaires. Les autres
-
vailler et qu’ils sont, de nos jours, chefs-lieux de canton, Goderville,
plus de 500. De même, 300 person Valmont, Fauville-en-Caux sont
-
nes occupent maintenant un emploi aussi pôles intermédiaires. Étretat,
en Ile-de-France. Le pays des Hautes malgré sa situation côtière est éga
-
Falaises attire peu d’actifs : seule lement pôle intermédiaire pour
-
ment 15% des emplois sont occu quelques communes voisines
-
Les dix principales communes du pays des Hautes Falaises
Nombre Évolution de la population
Nom des communes
d’habitants en 1999 de 1990 à 1999 (en %)
21 027 1,1
Fécamp
2 281 11,6
Goderville
Criquetot-l’Esneval 2 149 8,6
8 quai de la Bourse Directeur de la publication : ISSN en cours Fauville-en-Caux 1 937 3,5
76037 ROUEN CEDEX Jacques JACOB ISBN 2-11-069981-7
Saint-Léonard 1 690 0,6
Tél:0235524911 Responsable des études :
 INSEE 2001 1 615 3,2
Étretat
Fax:0235150632 Jean LEMATTRE
Dépôt légal : mars 2001
Saint-Jouin-Bruneval 1 576 9,7
Coordination :
Code SAGE : PA000768
Yébleron 1 268 5,9
Tél indices courants : 08 92 68 07 60 Jacques QUEDEVILLE, Monique TILLARD
Imprimerie IPP
Turretot 1 315 11,6
Tél autres demandes : 02 35 52 49 94 Rédacteur en chef :
Prix : 25 F - 3,81€
Angerville-l’Orcher 1 222 5,3
Marie-France GUILLIEN
Source : INSEE - Recensement de la population 1999.POPULATION ÉQUIPEMENTS
L’INSEE À VOTRE SERVICE
Ce document a été conçu pour mettre en évidence quelques caractéristiques du
Population par canton en 1990 et 1999
Les cantons de Criquetot et de Goderville pays des Hautes Falaises. Il s’inscrit dans une série ; chaque pays fait l’objet
Évolution de la population d’une analyse similaire.
blent mieux répartis sur le terri
1990 1999 vanche, les banques se sont bien -
“tirent” la croissance du pays Cantons
de 1990 à 1999 (en %)
Ce document est aussi le reflet des principales sources d’informations que vous
toire. Enfin, l’évolution de la pré
développées passant de dix-huit à -
pourrez trouver à l’Insee. Seuls quelques indicateurs figurent dans ce document.
Criquetot-l’Esneval 13 455 14 468 7,5
sence des artisans est mitigée,
vingt-six implantations. Les re
- Pour chacune des rubriques, vous pouvez obtenir les compléments
plusieurs années de croissance sou
-
Situé en bordure du littoral
Fauville-en-Caux (2) 8 093 8 572 5,9
d’informations qui vous sont nécessaires. Ceux-ci sont souvent disponibles à
groupements pédagogiques ont ré maçons et plâtriers-peintres sont en
tenue. Entre 1975 et 1982, la popu -
haut-normand, le pays des Hautes -
Fécamp 28 880 29 294 1,4
différents niveaux géographiques tels que la commune ou le canton. Vous
lation a augmenté de près de 6 000 forte diminution, mais menui
Falaises compte 100 communes duit d’un tiers le nombre des com- -
pourrez ainsi vous situer dans l’ensemble des pays.
11 733 12 488 6,4
Goderville
dont la population s’échelonne de habitants, grâce à un apport migra
- siers-plombiers et électriciens les
munes équipées d’une école
En fonction de vos besoins, vous trouverez différentes bases de données sur
9 798 9 850 0,5
Valmont
21 000 habitants à moins de 100. toire important (+1% chaque
ont en partie remplacés support informatique pour les principaux échelons géographiques. Des produits
primaire. Le nombre des collèges
Après une période de relative stabi année). 71 959 74 672 3,8 plus élaborés dans lesquels l’information est accompagnée de cartes et de
- Pays des Hautes Falaises
est resté stable, mais ceux-ci sem
-
graphiques sont aussi disponibles : ce sont les “fiches profils” et les “fiches
lité jusqu’en 1975, le pays a connu Ce sont surtout les petites commu
-
881 133 920 736 4,5
Référence pays (1)
cartographiques”. Ils permettent de constituer rapidement un dossier statistique
Unités : habitant, % Source : INSEE - Recensements de la population 1990 et 1999
complet et facile à interpréter, à commenter. Ces produits donnent une image
illustrée de la zone de votre choix.
Évolution de la population totale (1) Référence pays : correspond à la région en dehors des grandes aggloméra
-
tions (Rouen, Elbeuf, Le Havre, Dieppe, Évreux, Vernon, Louviers, Val-de-Reuil).
des communes entre 1990 et 1999...
Consultez-nous ; une réponse personnalisée peut vous être proposée.
(2) Sauf la commune de Hautot-le-Vatois + cinq communes du canton
INSEE Haute-Normandie
d’Ourville-en-Caux (Ancourteville-sur-Héricourt, Beuzeville-la-Guérard, Cleuville,
8, quai de la Bourse 76037 Rouen cédex Tél : 02 35 52 49 94 - Fax : 02 35 15 06 32
Sommesnil, Thiouville.
nes (moins de 1 000 habitants) qui étant en nette diminution.
ont bénéficié de ces flux migratoi- Criquetot-l’Esneval et Goderville
res (à l’image de Turretot, dont la sont les cantons qui connaissent la
SPORT - CULTURE - TOURISME
population a doublé en sept ans) démographie la plus dynamique.
alors que la ville la plus importante, Dans la grande zone d’influence du
Fécamp, perdait des habitants. Havre, ils sont maintenant complè-
Les années quatre-vingt et tement périurbains.
Les équipements
Nature des équipements des communes du pays des Hautes Falaises
quatre-vingt-dix ont été moins fas- L’attractivité du canton de Crique-
touristiques
PAYS DES HAUTES FALAISES RÉFÉRENCE PAYS (1)
tes, mais ont tout de même permis tot-l’Esneval a débuté plus tôt que
Équipements
Part des communes Part de la population Part de la population desservie
bien développés
au pays de poursuivre sa croissance dans le reste du pays. Entre 1968 et
équipées (en %) desservie sur place (en %) sur place (en %)
démographique. Toutefois, le gain 1975, il a bénéficié d’un apport mi-
de population au cours de cette pé- gratoire important (+1,3% par an)
SPORTIFS
Situé sur la façade maritime, le
riode est surtout dû à un solde natu- tandis que les autres cantons comp-
5 32,0 19,4
Centre équestre
pays des Hautes Falaises bénéficie
rel favorable, le solde des entrées et taient plus de départs que d’arri-
Installation sportive couverte 18 53,9 46,5
des sorties du pays, toujours positif, vées. d’un attrait touristique certain qu’il
3 33,8 17,6
La période 1975-1982, bénéfique Piscine couverte
a su exploiter de longue date. Il
pour l’ensemble du pays, a été ex-
Piscine en plein air 2 31,2 12,6
compte ainsi six campings et
ceptionnelle pour ce canton (+3,3%
10 43,5 36,2
trente-trois hôtels homologués qui Tennis couvert
par an). Au cours de ces sept an-
totalisent chacun entre 12% et 15% Tennis plein air 40 72,7 67,1
nées, une personne sur deux venue
53 81,6 70,6
des capacités d’accueil de la réfé Terrain de grands jeux
-
s’installer dans le pays a choisi ce
rence pays. Les capacités d’accueil Terrain de petits jeux 46 67,7 62,6
canton. Sa population a ensuite
pour les chambres d’hôtes et les
continué à progresser mais plus fai-
campings à la ferme représentent
blement, et sur la période
CULTURELS
près du quart de celles de l’en
1990-1999, c’est encore le canton -
Bibliothèque fixe 22 55,7 54,8
qui a enregistré l’augmentation de
semble des pays.
Centre aéré 10 39,1 47,2
population la plus élevée.
Les équipements sportifs et cultu
-
Cinéma 1 28,2 17,7
...due au solde naturel Le parcours de Goderville, à partir
...due au solde migratoire
rels sont en général plus fréquents
Discothèque dancing salle de jeux 6 33,9 17,3
de 1975, est comparable à celui de
qu’en moyenne, notamment les
Salle de spectacle 11 45,8 25,4
Criquetot, mais à un niveau légère-
équipements lourds tels que pisci
-
ment inférieur. La croissance glo- Salle polyvalente 80 59,9 76,6
nes, tennis et autres installations
bale de sa population a tout de
Bibliobus 22 19,9 29,2
sportives couvertes, ou encore sal
-
même atteint 2,6% chaque année
les de spectacle et salles polyvalen
-
jusqu’en 1982.
PAYS DES HAUTES FALAISES
RÉFÉRENCE PAYS (1)
tes. Seuls les centres équestres, bi
L’est du pays (cantons de Fauville -
Capacité d’accueil
Capacité d’accueil Part du pays des Hautes Falaises
(en places)
(en places) dans la référence pays (en %)
et d’Ourville-en-Caux et de Val- bliothèques et cinémas sont
mont) a également profité de ces
TOURISTIQUES
légèrement moins fréquents que
mouvements migratoires à partir de
dans la référence pays Aire naturelle de camping 160 17,9 892
1975. Plus de 2 000 personnes sont
1 162 12,0 9 651
Camping homologué (1 à 4 étoiles)
venues s’y installer, en majorité des à la ferme 91 26,7 341
personnes autour de la trentaine :
358 13,1 2 738
Gîte rural
dans cette partie du pays, la part des
Hôtel non classé 53 5,1 1 030
personnes de 30 à 34 ans a doublé
535 14,9 3 591
en sept ans, ce qui a eu pour effet de Hôtel homologué de tourisme
redynamiser un peu la natalité lo-
Chambre d’hôtes 379 23,0 1 648
cale.
265 21,5 1 230
Autre meublé
Le canton de Fécamp est, avec
Village et maison familiale de vacances 70 6,9 1 013
29 300 habitants, la partie la plus
(1) voir définition page 2 Source : INSEE - Inventaire communal 1998
2 7ÉQUIPEMENTS POPULATION
Attraction des communes les plus fréquentées
Parc des logements selon leur catégorie en 1990 et 1999
peuplée du pays. Depuis 1968, la
Résidences secondaires
Des équipements assez proches Résidences principales Logements vacants Ensemble des logements
croissance démographique s’est et occasionnelles
Cantons
Évolution Évolution Évolution Évolution
quasiment arrêtée, à cause d’un dé
-
1999 1990-1999 1999 1990-1999 1999 1990-1999 1999 1990-1999
(en %) (en %) (en %) (en %)
ficit migratoire assez marqué. Mais
Criquetot-l’Esneval 5 270 15,1 883 -8,9 239 6,2 6 392 10,8
grandes surfaces sont en pleine ex cette particularité du canton de Fé
En 1998, les habitants des Hau - -
-
Fauville-en-Caux (2) 3 026 11,0 242 -18,0 116 -39,6 3 384 5,3
camp s’explique par son caractère
pansion, elles sont passées de trois
tes Falaises ont à parcourir en
Fécamp 11 729 7,2 1 069 5,9 768 -15,8 13 566 5,4
très urbain. Il ne maintient son ni
-
moyenne un peu plus de deux kilo à seize implantations. Les services
-
Goderville 4 289 12,7 341 -9,5 135 -41,0 4 765 8,0
veau de population que grâce à un
3 653 7,6 755 1,3 195 -22,0 4 603 4,9
de santé sont également en fort dé Valmont
mètres pour accéder aux trente-cinq -
solde naturel positif alimenté par
27 967 6,7 3 290 -3,1 1 453 -19,6 32 710 6,7
Pays des Hautes Falaises
veloppement. Médecins généralis
équipements de référence. C’est un -
un taux de natalité plutôt élevé
342 918 12,0 38 115 -6,5 16 328 -14,6 397 361 8,5
Référence pays (1)
tes, infirmiers et dentistes ont
peu moins que la moyenne des
Unités : logement, % Source : INSEE - Recensements de la population 1990 et 1999
(1) (2) voir définitions page 2.
presque doublé, mais sont souvent
pays.
Entre 1980 et 1998, le nombre localisés dans les villes ou les pôles
ruraux. Le pays des Hautes Falaises
d’équipements “de base” et de
ne compte plus qu’un laboratoire
commerces traditionnels a dimi
-
SYSTÈME PRODUCTIF
d’analyses médicales contre deux
nué. Ils sont plus concentrés dans
en 1980 et toujours un seul hôpital.
les gros bourgs et les pôles ruraux.
L’emploi tertiaire domine
Ainsi, le nombre de communes Les équipements administratifs,
gendarmerie et bureau de poste,
équipées d’un magasin d’alimenta
-
Au 1er janvier 1999, l’emploi
sont stables, même si trois percep y est moins représentée mais elle reprise de la fabrication de robinet
tion générale a été divisé par trois - -
deux pays, les unités spécialisées
total du pays est estimé à 18 800
reste diversifiée et constitue un terie de l’entreprise Trouvay Cau
tions sur huit ont disparu. En re -
en dix-huit ans. En revanche, les - dans la viande et le poisson sont
emplois dont 15 450 salariés. Sur la
atout important pour le maintien du vin, par KTC Fluid Control. Le BTP
plus nombreuses que celles des au
-
décennie 1990, la structure du sys
- niveau de l’emploi dans le pays. Au est aussi un vivier d’emplois impor
-
tres spécialités alimentaires. L’arti
-
tème productif change mais le ni
Nature des équipements des communes du pays des Hautes Falaises - cours de la décennie passée, le pays tant. Mieux représenté qu’au niveau
sanat dans les services comme le
PAYS DES HAUTES FALAISES RÉFÉRENCE PAYS (1) veau de l’emploi total varie peu.
des Hautes Falaises semble avoir régional, il est parvenu à maintenir
transport, la réparation, la coiffure,
Éloignement Part de la population
Équipements Part des communes Part de la population desservie
Globalement, il apparaît que les
moins souffert que la région ou que un niveau d’emploi comparable à
de la population desservie sur place
les taxis,..., surtout ample en mi
-
équipées (en %) sur place (en %)
à l’équipement (en km) (en %)
pertes subies dans les secteurs en
d’autres territoires de la baisse gé celui observé au début de la dé
- -
lieu urbain, occupe un artisan sur
Gamme de base
Des équipements qui se re
- crise ou en mutation ont été com
- néralisée de l’emploi salarié indus cennie. La crise du bâtiment a sur
- -
trois.
Alimentation générale 24 1,5 54,9 60,3
groupent par gamme. Les
pensées par des créations d’em
- triel. L’agro-alimentaire et la fabri tout eu des effets négatifs sur le
-
Diversité des activités secondaires,
Réparation automobile 31 1,5 67,6 64,6
équipements apparaissent
plois salariés et tertiaires. Le pays
cation d’équipements électriques nombre de non salariés.
ruralité un peu plus affirmée que
Maçon 33 2,3 59,6 69,0
plus ou moins dispersés sur le
des Hautes Falaises compte 1 889
dominent l’industrie locale. Sur La densité artisanale est faible.
dans le pays voisin Caux-Vallée de
52 0,9 79,4 80,6
Menuisier - Plombier
territoire. Ils ont en fait ten
-
entreprises. En 1999, 193 entrepri
- cinq établissements de plus de 200 Pourtant, l’artisanat alimentaire est
Seine, le pays des Hautes Falaises
École primaire (publique ou privée) 42 0,6 76,6 71,5
dance à se concentrer dans
ses se sont implantées, dont 111 to
- salariés, deux ont pour activité relativement développé. Un artisan
se caractérise aussi par une propor
-
Bureau de tabac 28 1,4 65,1 67,9
certaines communes : le bu
-
talement nouvelles. Près de 40%
principale la préparation et le sur cinq exerce une activité princi
-
tion d’emplois tertiaires impor
-
Gamme de proximité reau de tabac et l’épicerie
des créations ont eu lieu dans les
conditionnement du poisson. Les pale alimentaire tout comme en
tante, proche de celle observée
Boucherie, charcuterie 25 1,5 64,1 55,8 dans la même commune que
services aux entreprises et aux par
- Pêcheries de Fécamp, entreprise ré Caux-Vallée de Seine. Dans ces
-
dans la région. Début 2000, ce sec
-
28 0,8 66,7 60,5
Boulangerie l’école ; le supermarché dans
ticuliers, un tiers a vu le jour dans le
gionale créée en 1957 et la Société
Bureau de poste 16 2,1 54,5 52,3 le même bourg que la gendar
-
commerce. Ces nouvelles entrepri
- des Produits Servifrais, créée en
Station service 18 2,4 52,5 52,2
merie, la banque, le dentiste
Transferts d’établissements et créations d’entreprises en 1999
ses ont permis la création ou la sau
- 1963, sont actuellement installées à
Salon de coiffure 18 2,1 56,7 52,1
ou le collège. On définit ainsi
Part du pays des
vegarde de 130 emplois, dont une Pays des
Fécamp. Les activités agro-alimen
Électricien 22 2,5 57,1 55,2 -
Référence Hautes Falaises
quatre gammes d’équipe
-
Hautes
pays dans la référence
soixantaine dans le secteur
14 2,5 52,8 50,2 taires du pays, poisson et sucrerie,
Infirmier Falaises
ments qui se retrouvent très
pays (en %)
secondaire.
Médecin généraliste 20 1,9 59,6 53,5 occupent souvent, outre les perma
-
largement dans les mêmes
47 742 6,3
Nombre d’établissements arrivés
Pharmacien 15 2,0 53,5 47,3 L’agriculture, qui a perdu nombre
nents, du personnel saisonnier. La
communes : une gamme de partis 43 676 6,4
Plâtrier, peintre 20 2,7 55,3 54,9
d’exploitants, représente 8% de
fabrication d’équipements électri
base, une gamme de proximi -
-
Solde 4 66 ///
l’emploi total.
Gamme intermédiaire té, une gamme intermédiaire ques, avec notamment deux établis
-
Total des entreprises 1 889 25 849 7,3
10 2,8 45,8 38,1 Avec un emploi sur quatre, la part
Ambulance et une supérieure. La sements 2H Energy (Houvenaghel
111 1 459 7,6
Créations pures d’entreprises
Magasin de chaussures 5 6,1 35,7 31,0 gamme de base se retrouve du secteur secondaire dans l’em
- Hennequin), a enregistré une aug
-
5,88 5,6 ///
Taux de création des nouvelles entreprises (%)
Collège 5 3,7 38,0 33,3
dans presque toutes les com ploi total est moins importante
- mentation d’effectifs ces dernières
Total des créations (y.c. reprises et réactivations) 193 2 602 7,4
Dentiste 8 3,3 43,4 40,4
munes et ses équipements ne
qu’au niveau régional. L’industrie
années. L’année 2000 a aussi vu la
Taux de création total des entreprises (%) 10,2 10,1 ///
9 3,9 43,8 35,9
Droguerie
sont donc pas attractifs. La
Champ : industrie, commerce, services Source : INSEE - DEMO SIRENE au 1er janvier 2000
Magasin d’électroménager 9 5,0 44,9 33,6
gamme supérieure est très
Banque 8 3,2 43,1 36,2
rare (3 à 4% de communes
Nombre d’exploitations agricoles
Gendarmerie 6 3,3 40,2 32,7
Nombre d’établissements par secteur d’activité et effectif salarié
équipées).
au 1er janvier 2000
Librairie, papeterie 6 4,5 40,2 38,5
Ensemble*
Pays
Industrie Bâtiment Commerce Services
9 3,0 43,0 42,8 Cantons % dans le % dans la réfé
Masseur-kinésithérapeute -
des Hautes Falaises
Éloignement de la popula Nombre total
-
pays rence pays
Magasin de meubles 6 7,7 37,6 24,8
Criquetot-l’Esneval 257
tion du pays à un équipe
-
Non connu 7 1 19 273 300 9,9 8,0
Notaire 5 3,6 38,0 30,8
ment (ou distance moyenne
Fauville-en-Caux (2) 207
0 salarié 81 70 262 702 1 115 36,8 41,0
Perception 5 3,6 38,0 30,2
aux équipements). Pour
141
Fécamp De1à9 salariés 145 186 343 708 1 382 45,6 43,2
9 2,8 44,5 40,6
Pompiers
chaque équipement, c’est la
Goderville 267 De 10 à 49 salariés 41 26 37 112 216 7,1 6,4
Supermarché 7 3,5 41,8 34,9
moyenne des distances des
3 2 2 9 16 0,5 1,1
De 50 à 199 salariés
Valmont 208
Magasin de vêtements 5 6,4 38,8 35,6
communes du pays à cet équi
-
De 200 à 499 salariés 2 0 0 1 3 0,1 0,2
1 080
Vétérinaire 6 3,3 39,6 29,9 Pays des Hautes Falaises
pement (en kilomètres) pon
-
1 0 0 1 2 0,1 0,1
500 salariés et plus
Référence pays (1) 14 751
Gamme supérieure
dérée par la population de ces
Ensemble 280 285 663 1 806 3 034 100,0 100,0
1 10,1 28,2 17,7 Part du pays des Hautes Falaises
Cinéma
communes. Si l’équipement
9,2 9,4 21,9 59,5 100,0 /// ///
% dans le pays
7,3
dans la référence pays (en %)
1 10,2 28,2 16,5
Hôpital
est présent sur la commune,
% dans la référence pays 11,0 12,0 20,4 56,6 100,0 /// ///
Source : DDAF Seine-Maritime et Eure - Recensement général agricole 1988,
Laboratoire d’analyses médicales 1 9,1 28,2 22,2
enquête structure 1997 avec prolongement de la tendance
la distance est alors nulle. * Hors agriculture Source : INSEE - SIRENE au 1/1/2000
1) voir définition page 2. Sources : Ministère de l’Agriculture - INSEE, inventaire communal 1998 (1) (2) voir définitions page 2.
3
6SYSTÈME PRODUCTIF FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES
Une fiscalité directe
Produits votés en francs par habitant dans le pays des Hautes Falaises en 1998
teur compte dix établissements de Les dix plus grands établissements au 1er janvier 2000
tournée vers Taxe profes
-
Taxe sur le
plus de 100 salariés dont la moitié
Taxe sur le Taxe sionnelle Ensemble Potentiel fiscal Coefficient
Raison sociale Activité économique Communes foncier non
Cantons
foncier bâti d’habitation après des 4 taxes par habitant de mobilisation
les particuliers
bâti
exerçent une activité tertiaire :
écrêtement
De 500 à 999 salariés
commune, hôpital, association d’ac
-
CENTRE HOSPITALIER GÉNÉRAL DE FÉCAMP Activités hospitalières Fécamp Criquetot-l’Esneval 152 474 276 459 1 362 2 185 0,62
cueil aux handicapés ou aux paraly SOCIÉTÉ DES PÊCHERIES DE FÉCAMP Industrie du poisson Épreville
-
En 1998, la fiscalité directe lo- Fauville-en-Caux (2) 352 393 324 327 1 397 1 630 0,86
sés, grande surface commerciale,
De 200 à 499 salariés
cale a rapporté 133,2 millions de Fécamp 56 1 033 557 1 058 2 703 2 186 1,24
transport routier de voyageurs. Industrie du poisson Épreville
SOCIÉTÉ DES PRODUITS SERVIFRAIS
francs aux communes du pays des Goderville 232 364 237 230 1 062 1 357 0,78
Fab. de matériel de distribution ou commande électrique Fécamp
2H ENERGY
Le commerce mobilise 2 450 em
-
Accueil des enfants handicapés Héricourt-en-Caux
ASSOCIATION ANIMATION FONDATION DR GIBERT
Hautes Falaises et à leurs groupe Valmont 187 396 232 321 1 136 1 869 0,61
-
plois dont la moitié sont des em
-
ments. Le canton de Fécamp béné Pays des Hautes Falaises 154 660 382 628 1 824 1 946 0,94
De 100 à 199 salariés -
plois salariés du commerce de dé
-
TROUVAY ET CAUVIN* Fabrication d’articles de robinetterie Saint-Léonard
Référence pays (1) 165 720 357 1 193 2 435 2 975 0,82
ficie, à lui tout seul, de près des
tail. En 10 ans, cette activité a créé
JERSOY de vêtements de dessous Ourville-en-Caux
Unité : franc par habitant (F/H) Sources : INSEE - Direction générale des Impôts
une centaine d’emplois salariés. LES AUTOCARS GRIS Transports routiers réguliers de voyageurs Fécamp deux-cinquièmes des ressources du
(1) (2) voir définitions page 2.
AEP BORDEN PACKAGING MANUFACTURE Fabrication de plaques, feuilles, tubes et profilés plastiques Fécamp
Les services sont, quant à eux, plus
pays. Zone littorale et résidentielle,
SOCIETE FÉCAMPOISE DE SUPERMARCHÉ Hypermarché Fécamp
présents que dans l’ensemble des
ASSOCIATION DES PARALYSÉS DE FRANCE Accueil des enfants handicapés Saint-Martin-du-Bec le pays des Hautes Falaises dispose
Le potentiel fiscal d’une commune est égal à la somme que produiraient les quatre taxes directes votées par cette collectivité si on appliquait aux bases
pays de la région. La répartition * Cessé en avril 2000 et repris par K.T.C. FLUID CONTROL Source : INSEE - SIRENE
communales de ces quatre taxes le taux moyen national d’imposition de chacune de ces quatre taxes. Il est calculé sur l’ensemble du secteur communal
surtout de recettes fiscales relatives
(communes + groupements). Appliqué aux pays, il permet d’évaluer les disparités structurelles entre les pays. C’est aussi un indicateur de disparité entre
entre les emplois de services aux
au logement.
les cantons d’un même pays.
développés.
entreprises et aux particuliers est un peu plus de 500 postes salariés. présenté dans le tertiaire puisqu’il
Etant donné la faible densité écono Le coefficient de mobilisation du potentiel fiscal est un indicateur de pression fiscale. Il est égal au rapport entre le produit fiscal effectivement encaissé
-
Les attraits touristiques réels du
assez équilibrée. Ces deux secteurs De même, les activités récréatives procure plus de 6 000 emplois, soit
par la commune et son potentiel fiscal.
mique du territoire, le produit de la
pays des Hautes Falaises ont provo
occupent entre 13% et 14% des - et culturelles semblent très porteu un tiers des actifs. La santé et l’ac
- -
taxe professionnelle est modeste.
qué des retombées positives sur
emplois de services. Les services ses, elles sont à l’origine de 300 tion sociale occupent une place
Sa part dans les recettes communa
l’emploi salarié hôtelier ces derniè -
opérationnels, parmi lesquels se - postes de travail. tout à fait déterminante avec plus
Produits votés en francs dans le pays des Hautes Falaises en 1998
res années. Cette activité pourvoit
trouve l’intérim, se sont fortement Le secteur public est très bien re de 3 000 emplois les est nettement en dessous de
- Taxe sur le Taxe sur le Taxe Taxe professionnelle Ensemble
Cantons
foncier non bâti foncier bâti d’habitation après écrêtement des 4 taxes
celle observée dans l’ensemble des
Criquetot-l’Esneval 2 107 484 6 567 380 3 820 103 6 352 559 18 847 526
pays (34,5% comparée à 49%). Les
Fauville-en-Caux (2) 2 902 141 3 242 926 2 670 249 2 700 343 11 515 659
recettes des trois autres taxes sont
Fécamp 1 647 871 30 198 591 16 289 351 30 930 208 79 066 021
proportionnellement plus fortes.
EMPLOI-CHÔMAGE
Goderville 2 734 969 4 301 237 2 802 540 2 711 920 12 550 666
Du fait probablement de la pré-
Valmont 1 841 008 3 905 268 2 284 084 3 166 884 11 197 244
sence de résidences secondaires,
Demandeurs d’emploi de catégories 1* et 6** inscrits à l’ANPE
Pays des Hautes Falaises 11 233 473 48 215 402 27 866 327 45 861 914 133 177 116
Un chômage élevé chez les jeunes
au 31 décembre 1999 les ressources de la taxe sur le fon
-
Référence pays (1) 148 623 659 647 799 975 321 612 703 1 074 095 829 2 192 132 166
Pays des Hautes Falaises Référence pays (1)
cier bâti (48,2 millions de francs),
Part du pays des Hautes Falaises
Nombre % %
principaux produits votés par les
7,6 7,4 8,7 4,3 6,1
A cheval sur les zones d’emploi des demandeurs d’emploi en fin de dans la référence pays (en %)
Ensemble 3 958 100,0 100,0
Unité : franc Sources : INSEE - Direction générale des Impôts
qui connaissent habituellement les mois sont inscrits aux ASSEDIC assemblées locales du pays des
(1) (2) voir définitions page 2.
Dont catégorie 6 903 22,8 23,0
taux de chômage les plus élevés de depuis plus de trois ans. Cette part
Hautes Falaises avec 36,2% des
Hommes 1 955 49,4 47,6
la région, Fécamp et Le Havre (2), des chômeurs de très longue durée
rentrées, et de la taxe d’habitation
2 003 50,6 52,4
Femmes
le pays des Hautes Falaises est par est très faible et peut être liée à la
-
(27,9 millions de francs) compen contre 82%), le pays des Hautes
Moins de 25 ans 1 209 30,5 25,3 - francs par habitant des quatre taxes dans la moyenne des pays). Seul le
ticulièrement concerné par le pro structure par âge des chômeurs.
-
De 25 à 49 ans 2 421 61,2 62,8 sent la faible production de la taxe Falaises demeure pauvre fiscale
reste en deçà de la moyenne des - canton de Fécamp affiche un taux
blème du chômage. Parmi les Globalement, la durée de l’inscrip
-
50 ans et plus 328 8,3 11,9
ment parlant, en raison d’un po
professionnelle (45,9 millions de pays (1 824 F/H contre 2 435 F/H). - de pression fiscale au-dessus de ce
-
demandeurs d’emploi de ce pays, tion au chômage est plus courte
1 490 37,6 40,4
Inscrits depuis plus d’un an
tentiel fiscal intrinsèquement
francs). Partiellement il est vrai. En Nonobstant une pression fiscale lui pratiqué par l’ensemble des pays
la parité hommes/femmes est res dans les Hautes Falaises : les jeunes
-
168 4,2 8,6
Dont plus de trois ans
effet, le rendement exprimé en plus soutenue qu’ailleurs (94% faible (1 946F/H contre 2 975 F/H (124% contre 82%)
pectée puisque environ 50% des trouvent généralement plus rapide
- (1) voir définition page 2. Source : DRTEFP
chômeurs sont des femmes. Avec ment un emploi que leurs aînés. La
plus de trois demandeurs sur dix durée moyenne d’inscription des
ayant moins de 25 ans, la part des chômeurs, qui donne une idée du
REVENUS
Localisation de l’emploi salarié
* Catégorie 1 : personnes sans
jeunes est relativement importante, flux, est de 446 jours pour l’en
-
emploi, immédiatement disponi
-
et, presque mécaniquement, la part semble des chômeurs de la réfé bles, à la recherche d’un emploi à
-
Des revenus en des
durée indéterminée à temps plein. -
des plus de cinquante ans est assez rence pays (1) contre exactement
Revenu imposable en 1996
**Catégorie 6 : demandeurs d’em
-
sous de la moyenne
faible. Environ 40% des inscrits le 365 jours pour les chômeurs des
Part du revenu Part de l’impôt par canton
ploi sans emploi, immédiatement
Revenu moyen Part des foyers
par canton dans l’ensemble dans l’ensemble
disponibles, à la recherche d’un imposable fiscaux
sont depuis plus d’un an, propor Hautes Falaises Cantons
-
du pays des Hautes du pays des Hautes
(foyers fiscaux) non imposables
emploi à durée indéterminée à
Falaises Falaises
tion semblable à celle des autres
temps plein, mais ayant exercé
En 1996, le pays des Hautes Fa
-
Criquetot-l’Esneval 94 695 49,9 21,1 23,6
(1) Voir définition page 2.
pays. En revanche, seulement 4,2%
une activité de plus de 78 heures
(2) Sans oublier la commune de
laises regroupe 36 490 foyers fis
-
au cours du mois. Fauville-en-Caux (2) 80 987 57,9 10,8 10,0
Rocquefort qui appartient à la zone
caux contre 447 694 pour
Fécamp 77 178 57,0 39,7 40,1
de Lillebonne.
l’ensemble des pays. Avec un reve
-
Goderville 85 747 55,4 15,7 14,4
Demandeurs d’emploi de catégories
nu moyen de 82 845 francs, le pays
Valmont 82 863 55,9 12,7 11,9
1 et 6 inscrits à l’ANPE
des Hautes Falaises se place assez
Pays des Hautes Falaises 82 845 55,4 100,0 100,0
au 31 décembre 1999
L’emploi total
nettement en dessous de la
Référence pays (1) 88 433 51,7 - -
Nombre
par grand secteur d’activité
de
Cantons moyenne de l’ensemble des pays. A Unités : franc, %10,8 Source : Direction générale des impôts
demandeurs Emploi total
Non (1) (2) voir définitions page 2.
Salariés
l’exception du canton de Crique
salariés -
Nombre %
Criquetot-l’Esneval 545
tot-l’Esneval, plus “aisé”, les autres
Agriculture 1 350 200 1 550 8,2
Fauville-en-Caux (2) 396
250 2 750 3 000 16,0
Industrie cantons se situent en dessous de les différents cantons. Néanmoins,
lement 10% des revenus imposa que 10% de l’impôt 1996 du pays
-
Fécamp 1 949
300 1 250 1 550 8,2
BTP
cette moyenne. l’écart le plus significatif se situe
bles. La commune de Fécamp de Hautes Falaises. C’est le canton
Goderville 582
550 1 900 2 450 13,0
Commerce
Près de 55,4% des foyers fiscaux ne entre le canton de Crique
- concentre à elle seule 28,3% des re de Fécamp qui est le plus important
-
Valmont 486
900 9 350 10 250 54,6
Services
sont pas soumis à l’impôt, ce qui est tot-l’Esneval (49,9%) et le canton
venus imposables et 28% de l’im avec 40% des revenus imposables
-
Pays des Hautes Falaises 3 958
3 350 15 450 18 800 100,0
Total
supérieur à l’ensemble des pays de Fauville-en-Caux (57,9%).
pôt émis. et de l’impôt émis
Unité : nombre brut Source : DRTEFP
Unité : nombre, % Source : INSEE -
(2) Voir définition page 2.
Estimations d’emploi au 1er janvier 1999
(51,7%). Cette part varie peu entre 38% des communes cumulent seu
- 43 communes sur 100 ne réalisent
4 5

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.