Portrait du territoire à moins de vingt minutes de Cadarache

De
Publié par

Cette étude a été réalisée en partenariat avec la Direction du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle de Provence-Alpes-Côte d'Azur, sur proposition du Secrétariat Général aux Affaires Régionales de la Préfecture de région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cette étude est un portrait du territoire situé à vingt minutes autour de Cadarache, lieu d'implantation du futur réacteur ITER.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 30
Nombre de pages : 30
Voir plus Voir moins

Portrait du territoire
à moins de vingt minutes
de Cadarache
PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR
RAPPORT D'ÉTUDE
Décembre 2005
N° 3Cette étude a été réalisée dans le cadre d'un partenariat avec la
DRTEFP Provence-Alpes-Côte d'Azur, sur proposition du Secrétariat
Général aux Affaires Régionales (SGAR) de la Préfecture de région
Provence-Alpes-Côte d'Azur.
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION
François Clanché
AUTEURS
Marie-Annick BRAS
avec la participation de Christine Chassang, Marjorie Martin et Paul Pierraccini et
la collaboration de Gérard Davoult
RÉDACTEUR EN CHEF
Annie Mulard
Portrait du territoire à moins de vingt minutes de Cadarache - Décembre 2005
© Insee 2005 - Préfecture de région - DRTEFP Provence-Alpes-Côte d'AzurSOMMAIRE

1. Une zone peu dense, éclatée en quatre territoires aux dynamiques de
développement différentes...................................................................................... 6
Un territoire hétérogène en trèfle à quatre feuilles .............................................................................. 6
Une zone peu densément habitée....................................................................................................... 6
Une répartition inégale de la population sur le territoire ......................................................................6
Plus de deux résidences principales sur trois sont des maisons individuelles.................................... 8
2. Une démographie très dynamique, notamment dans la partie sud,
alimentée par les migrations résidentielles de type périurbain ........................... 9
Une zone en expansion démographique élevée ................................................................................. 9
Une forte mobilité résidentielle, en provenance des territoires voisins.............................................. 10
Un départ d’étudiants et de jeunes adultes, une arrivée de familles avec enfants et de personnes en
fin de vie professionnelle ................................................................................................................... 12
Une population qui vieillit et vieillira ................................................................................................... 13
En 2025, plus d’une personne sur trois aurait 60 ans ou plus, pour moins d’une personne sur quatre
en 1999 .............................................................................................................................................. 13
3. Une composition sociale de familles et de personnes âgées aux revenus
moyens.................................................................................................................... 15
Deux ménages sur trois sont une famille avec couple ...................................................................... 15
Des logements plus remplis.......... 15
Des ménages de retraités et d’ouvriers aux revenus moyens........................................................... 16
Une zone relativement bien équipée en commerces et services ...................................................... 16
4. Une économie diversifiée, assise sur une industrie solide et sur la
recherche et le développement............................................................................. 18
Une activité plus faible pour les personnes en fin de vie professionnelle, et de nombreuses femmes
à temps partiel ................................................................................................................................... 18
33 000 emplois dont les deux tiers à Manosque, Pertuis et Saint-Paul-lès-Durance........................ 18
De plus en plus de navettes domicile-travail, surtout en provenance ou à destination de l’aire
urbaine marseillaise ........................................................................................................................... 18
Un taux de chômage de deux points de moins que dans la région................................................... 19
Près d’un emploi sur sept dans l’industrie ......................................................................................... 21
L’agriculture et la construction ont perdu 40 % de leurs effectifs depuis 1975 ................................. 21
Cadarache donne à la zone sa spécificité : la recherche et le développement ................................ 22
AGRICULTURE : lavandin, vignes, ovins, pommiers et oliviers........................................................ 24
INDUSTRIE : le quart des emplois industriels dans les IAA et le quart dans l’industrie des biens
d‘équipement...................................................................................................................................... 24
Un pôle « senteurs » donne une spécificité de pharmacie, parfumerie et entretien à la zone.......... 25
TOURISME : le nombre total de lits a diminué de 2 % en 10 ans, alors qu’il a augmenté dans la
région ................................................................................................................................................. 25
5. Zoom sur les quatre territoires..................................................................... 26
Les franges du Luberon autour de Pertuis : zone à la fois résidentielle et d’activité économique dans
la dynamique du pays d‘Aix ............................................................................................................... 26
Le pays manosquin, malgré le vieillissement, a sa propre dynamique de développement .............. 26
Le Haut Var : vieillissant, aux revenus modestes, vivant essentiellement de l’agriculture et du
commerce-artisanat ........................................................................................................................... 27
Le Verdon : le tourisme fait la différence ........................................................................................... 28
1© Insee 2005 - Préfecture de Région - DRTEFP Provence-Alpes-Côte d'Azur
Chiffres-clés sur le territoire à moins de 20 minutes autour de Cadarache
Territoire Région PACA
Nombre de communes 31 963
Population en 1999 101 711 4 506 253
2
Densité en 1999 (habitants/km) 77,0 144,0
Superficie en km² 1 319,6 31 399,6
Taux d’évolution annuel moyen de la population sur la
période 1990-1999 1,21 % 0,63 %
dû au solde migratoire 0,95 % 0,44 %
dû au solde naturel 0,27 % 0,19 %
Population ayant moins de 25 ans 29,6 % 29,0 %
Ensemble des ménages en 1999 40 298 1 896 302
Nombre moyen de personnes par ménage 2,5 2,3
Ménages d’une seule personne 26,3 % 32,5 %
Ensemble des logements en 1999 50 627 2 521 655
dont : résidences secondaires 12,9 % 16,4 %
logements vacants 6,8 % 7,6 %
Part des propriétaires 59,8 % 51,9 %
Population active ayant un emploi en 1999 36 593 1 589 021
Part des chômeurs dans la population active en 1999 15,5 % 17,4 %
Emplois salariés et non salariés en 1999 32 907 1 576 808
dont agriculture 4,9 % 3,1 %
dont industrie 13,9 % 11,4%
dont construction 7,2 % 6,1%
dont tertiaire 74,0 % 79,4 %
Evolution du nombre d’emplois entre 1990 et 1999 10,4 % 4,4 %
Source : INSEE, recensements de la population 1990 et 1999

Demandeurs d’emploi au 31.12.2004 Territoire Région PACA
Ensemble 5 348 252 466
part des femmes 53,3% 51,3%
part des moins de 25 ans 16,2% 15,5%
part des 50 ans ou plus 17,3% 15,4%
Evolution 2003-2004 0,8% -0,8%
Source : ANPE (catégories 1-2-3)

Distribution des revenus déclarés, par unité de consommation, en 2002
Territoire Région PACA
Revenu fiscal médian 14 951 € 14 615 €
7,0Rapport inter-déciles * 5,4
er
Limite du 1 décile 5 559 € 4 329 €
e
Limite du 9 décile 30 117 € 30 379 €
e er* le rapport inter-déciles (9 décile/1 décile) établit le rapport entre les revenus les plus élevés et les revenus les plus
faibles, en ôtant de chaque côté les 10 % de personnes aux revenus par unité de consommation les plus extrêmes.

Structure des revenus de 2002 (en %) Territoire Région PACA
Part des revenus d’activité 68,9 67,9
Part des pensions, retraites et rentes 26.5 26,8
Part des autres revenus 4,6 5,3
Source : INSEE - DGI Revenus fiscaux des ménages 2002
2© Insee 2005 - Préfecture de Région - DRTEFP Provence-Alpes-Côte d'Azur
Effectifs scolaires année 2004-2005
Privé Public Total
Primaire 47511027 11502
Collège 6175380 5997
Lycée professionnel 0 777 777
Lycée général 0 2458 2458
Total 109219642 20734
Source : Rectorats académie Aix-Marseille et Nice

3© Insee 2005 - Préfecture de Région - DRTEFP Provence-Alpes-Côte d'Azur
Portrait du territoire à moins de vingt minutes de Cadarache

L’implantation du réacteur de fusion nucléaire à Cadarache va avoir un impact important, au cours des
prochaines années, sur la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et plus précisément sur le territoire
environnant Saint-Paul-lès-Durance, au confluent des quatre départements des Alpes-de-Haute-
Provence, des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse et du Var.
Le comité technique de pilotage ITER a délimité le territoire le plus directement concerné par cette
1
implantation, composé des 31 communes situées à moins de 20 minutes de trajet de Cadarache , et a
souhaité que soit réalisée une synthèse de la situation socio-démographique actuelle de ce territoire,
pour servir de point de départ aux réflexions prospectives. C’est l’objet de la présente étude, qui a été
réalisée par l’INSEE, dans le cadre d’une convention de partenariat passée avec la DRTEFP.
Il s’agit d’une zone charnière, située entre le Luberon et le Verdon, au confluent de la Durance et du
Verdon, et s’étirant le long du sillon durancien de Manosque à Pertuis.
A la frontière de quatre départements, cette zone de 1 320 km² est morcelée entre trois aires
urbaines, onze unités urbaines, quatre zones d’emploi, dix intercommunalités et deux parcs naturels
régionaux. Une grande partie de sa superficie est couverte par la forêt. Douze des 31 communes la
composant, au sud de la zone, font partie du périmètre de la région urbaine Marseille-Aix-en-
Provence.

La zone à moins de vingt minutes autour de Cadarache dans son environnement

L OUVEZE
Alpes-de-Haute-
L'AIGUES
Orange
LA BLEONE
LA
DU
RA
NC
E
Vaucluse
Alpes-M
Avignon
Apt
LE VERDON
Cavaillon Manosque
Cadarache
LA DURANCE Pertuis
Zone Iter
Salon-de-Provence
Cannes
Bouches-du-Rhône Draguignan
Aix-en-Provence
L'ARGENS Fréjus
LE
RH LE
ON CA URE
ONEtang Brignoles Var
de Berre
Martigues
Marseille
Toulon
Hyères
Mer Méditerranée

© IGN – INSEE 2005

1
Ce territoire est dénommé ITER20mn dans ce document
4© Insee 2005 - Préfecture de Région - DRTEFP Provence-Alpes-Côte d'Azur
2
A5
A7
A7
LE VERDON
LA DURANCE
L'ARGENS
A8
A50
A8
Territoires vécus - Edition 2002
Digne-les-BainsChâteau-Arnoux-Saint-Auban
Forcalquier
La Brillanne
Oraison
Apt Saint-Maime
Villeneuve
Volx
Valensole
Manosque
on Pierrevert
Sainte-Tulle Saint-Martin-de-Brômes
Gréoux-les-Bains
CorbièresGrambois Esparron-de-Verdon
Beaumont-de-Pertuis
Vinon-sur-Verdon
Saint-JulienLa Tour-d'Aigues
Mirabeau
Saint-Paul-lès-DurancePertuis La Bastidonne
Ginasservis La Verdière
Le Puy-Sainte-Réparade
JouquesE-PROVENCE
Peyrolles-en-Provence
Meyrargues
Rians
Venelles
Artigues
MARSEILLE-AIX-EN-PROVENCE
Lorg
Brignoles
Le L
TOULON
Source : Insee-Scees, Inventaire communal 1998
Insee, Recensement de la population 1999
18 Km
Légende
Autoroutes
Contour de la zone
Mers ou océans
Les aires urbaines comportant un chef-lieu de région sont soulignées
Pôles urbains
Couronnes périurbaines
Communes multipolarisées Aire urbaine de 300 000 habitants ou plusNICE
Pôles d'emploi de l'espace rural
Couronnes des pôles d'emploi de l'espace rural Aire urbaine de 100 000 à moins de 300 000 habitantsBAYONNEAutres communes de l 'espace rural
Aire urbaine de 50 000 à moins de 100 000 habitantsARCACHON
Aire urbaine de moins de 50 000 habitantsLangon
Tonnens Aire d'emploi de l'espace rural
5© Insee 2005 - Préfecture de Région - DRTEFP Provence-Alpes-Côte d'Azur

A50
UR NLE CA O
A51
A51
A51
LA
© IGN-Insee 2005
1. Une zone peu dense, éclatée en quatre territoires aux dynamiques de
développement différentes

Un territoire hétérogène en trèfle à quatre feuilles
Quatre zones composent le territoire autour de Cadarache, à la façon d’un trèfle à quatre feuilles, dont
le Verdon et la Durance découpent l’espace : le pays manosquin, le pays du Verdon, le pays d’Aix qui
déborde sur le Luberon est et le Haut Var.
Territoire à moins de 20 minutes de Cadarache et ses sous-espaces
Alpes-de-Haute-Provence
Pays Manosquin
Verdon
Vaucluse
Luberon Pays d'Aix Vinon-sur-Verdon
Haut Var
Bouches-du-Rhône Var
20 km



Chacune de ces zones se distingue nettement des autres et a une logique propre de développement :
le pays manosquin, malgré le vieillissement de sa population, a sa propre dynamique de
développement autour de Manosque ; le Verdon reste un espace rural où le tourisme fait la
différence ; les franges du Luberon autour de Pertuis sont une zone périurbaine à la fois résidentielle
et d’activité économique dans la dynamique du pays d‘Aix ; le Haut Var : vieillissant, pauvre, vivant
essentiellement de l’agriculture et du commerce-artisanat, est presque entièrement composé de
communes rurales, à l’exception de Rians et Artigues. Il connaît cependant une très forte croissance
démographique.
Une zone peu densément habitée
Avec à peine 77 habitants au km² (144 en Provence-Alpes-Côte d’Azur), la zone est peu dense. Les
zones les plus denses sont celles du Luberon-Pays d’Aix et du pays manosquin. Mais même dans les
communes de l’espace à dominante urbaine la densité reste presque trois fois moins élevée que la
moyenne de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (pour ce même type de communes). La moitié des
communes n’est ni dans une unité urbaine, ni dans une aire urbaine et appartient donc à l’espace
rural.
Une répartition inégale de la population sur le territoire
Quatre communes se partagent la moitié de la population : Manosque, qui frôle les 20 000 habitants,
Pertuis les 18 000 habitants, Venelles (7 500 habitants) et Le Puy-Sainte-Réparade (4 800 habitants).
6© Insee 2005 - Préfecture de Région - DRTEFP Provence-Alpes-Côte d'Azur

©IGN - Insee 2005Quatorze communes ont entre 1 000 et 4 000 habitants. La moins peuplée, Artigues, a seulement 110
habitants et est la seule à avoir vu sa densité diminuer entre 1990 et 1999. A l’inverse ce sont
Venelles, Pertuis et La Bastidonne qui ont vu leur densité augmenter le plus.

Population des communes par population décroissante


Département Communes Nombre % cumulé
d'habitants
04 Manosque 19 603 19,3%
84 Pertuis 17 833 36,8%

13 Venelles 7 537 44,2%

13 Puy-Sainte-Réparade (Le ) 4 813 49,0%
04 Oraison 4 114 53,0%
13 Peyrolles-en-Provence 3 914 56,9%
84 Tour-d'Aigues (La ) 3 860 60,7%

83 Rians 3 628 64,2%
13 Jouques 321 67,5%
13 Meyrargues 3 282 70,7%
04 Pierrevert 280 74,0%
04 Sainte-Tulle 3 055 77,0%

83 Vinon-sur-Verdon 2 992 79,9%
04 Villeneuve 964 82,8%
04 Volx 2 690 85,5%
04 Valensole 334 87,8%
04 Gréoux-les-Bains 1 921 89,7%

83 Saint-Julien 280 90,9%
84 Grambois 1 113 92,0%
83 Ginasservis 984 93,0%
84 Beaumont-de-Pertuis 934 93,9%

84 Mirabeau 907 94,8%

04 Corbières 791 95,6%
13 Saint-Paul-lès-Durance 790 96,4%
83 Verdière (La ) 782 97,1%
04 Brillanne (la) 765 97,9%

84 Bastidonne (la) 677 98,5%
04 Saint-Maime 661 99,2%
nt-Martin-de-Brômes 403 99,6%
04 Esparron-de-Verdon 312 99,9%
83 Artigues 110 100,0%

Source : INSEE Recensement de la population 1999 (dénombrement)








7© Insee 2005 - Préfecture de Région - DRTEFP Provence-Alpes-Côte d'Azur

Densité de population en 1999 et population par commune
Nombre d'habitants
19 600
4 100
La BrillanneForcalquier
Villeneuve
Saint-Maime
Oraison
Alpes-de-Haute-Provence
Apt
Volx
Valensole
Manosque
Vaucluse
Pierrevert Saint-Martin-de-Brômes
Gréoux-les-BainsSainte-Tulle
Grambois Esparron-de-Verdon
Corbières
La Tour-d'Aigues
Beaumont-de-Pertuis
Saint-Julien
Vinon-sur-Verdon
MirabeauPertuis La Bastidonne
Saint-Paul-lès-Durance
La Verdière
Ginasservis
Le Puy-Sainte-Réparade
Peyrolles-en-Provence
Meyrargues
Bouches-du-Rhône Jouques
Venelles Rians Limites de département
Artigues Contour de la zone
Var
En habitants/km²Aix-en-Provence Barjols
269.2 ou plus
de 78.7 à moins de 269.2
moins de 78.7

Source : INSEE - Recensement de la population 1999
Plus de deux résidences principales sur trois sont des maisons individuelles
La faible densité, et donc une moindre pression foncière, a permis aux habitants de vivre dans des
maisons individuelles. Plus de deux résidences principales sur trois sont des maisons individuelles,
alors qu’elles ne représentent que 40 % des résidences principales dans la région. Plus la densité est
faible, plus la proportion de maisons individuelles est élevée : ainsi dans le Haut Var et le Verdon, trois
résidences principales sur quatre sont des maisons individuelles.
Ces résidences principales sont aussi plus grandes puisqu’elles comprennent quatre pièces par
logement, pour seulement 3,51 en Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Les principaux segments du parc de résidences principales en 1999

ITER20MN REGION PACA
Nombre Part Nombre Part
en % en %
Habitat individuel - propriétaire 21 580 53,6 598 405 31,6 locataire 6 114 15,2 142 703 7,5
Sous-total individuel 27 694 68,8 741 108 39,1
Habitat collectif - propriétaire 2 431 6,0 380 520 20,1ollectif - locataire non HLM 4 915 12,2 384 240 20,3
Habitat collectif - locataire HLM 1 871 4,6 209 658 11,1
Sous-total collectif 9 217 22,8 974 418 51,5
Autres cas 3 387 8,4 180 776 9,5
Ensemble 40 298 100,0 1 896 302 100,0
Source : INSEE - Recensement de la population 1999 (exploitation principale)
8© Insee 2005 - Préfecture de Région - DRTEFP Provence-Alpes-Côte d'Azur

©IGN - Insee 2005

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.