Provence-Alpes-Côte d'Azur - Etude sur les cinq espaces

De
Publié par

Cette étude a été réalisée dans le cadre d'un partenariat passé avec la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Les migrations sont le moteur principal de la croissance démographique dans la plupart des espaces qui composent le territoire régional de Paca.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Nombre de pages : 46
Voir plus Voir moins

Étude sur les cinq espaces
PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR
RAPPORT D'ÉTUDE
Mai 2006
N° 5Cette étude a été réalisée dans le cadre d’un partenariat d’étude passé
entre l’Insee PACA et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION
François Clanché
AUTEURS
Xavier Monchois et Stéphane Meloux avec la collaboration de
Françoise Martial
RÉDACTEUR EN CHEF
Annie Mulard
Étude sur les cinq espaces - Insee - Mai 2006
Sommaire



- INTRODUCTION – MONTAGNE, MOYEN PAYS, LITTORAL : UNE POPULATION QUI
AUGMENTE SOUS L’EFFET DES MIGRATIONS................................................................................. 3
- PREMIERE PARTIE - L’ATTRACTIVITE REGIONALE PROFITE A TOUS LES ESPACES ............ 9
L’Ile-de-France premier partenaire du Littoral, Rhône-Alpes premier partenaire de la Montagne...... 9
Des échanges intenses avec les régions voisines .............................................................................. 9
Trois espaces bénéficiaires avec l’Ile-de-France et Rhône-Alpes, mais déficitaires avec les régions
du Sud.................................................................................................................................................. 9
Les migrants plus jeunes que la population stable......................................................................... 13
Littoral : sous l’influence des relations avec l’Ile-de-France, des entrants plus âgés que les sortants
........................................................................................................................................................... 13
Le Moyen Pays et la Montagne perdent leurs 18-24 ans.................................................................. 13
Les cadres et professions intellectuelles supérieures les plus mobiles ...................................... 16
Trois déménagements de cadres sur quatre concernent le Littoral .................................................. 16
Moyen Pays : pour dix cadres qui s’installent dans le Moyen Pays huit le quittent........................... 16
Montagne : la part des chômeurs plus importante chez les migrants que dans la population stable............................. 17
- SECONDE PARTIE - LE ROLE PIVOT DU LITTORAL DANS LES ECHANGES INTERNES ........ 23
Migrations intra-régionales : le Littoral déficitaire avec le Moyen Pays et la Montagne.................... 23
L’Axe Littoral - Moyen Pays : des échanges de proximité en faveur du Moyen Pays....................... 23
L’axe Littoral-Montagne : fortement conditionné par l’étalement urbain dans les Alpes-Maritimes .. 24
L’axe Moyen Pays - Montagne : des échanges équilibrés ................................................................ 24
- TROISIEME PARTIE - RESULTATS SUR L'ESPACE DURANCIEN ET L'ESPACE RHODANIEN 31
L’espace Rhodanien............................................................................................................................ 31
L’excédent migratoire avec l’Ile-de-France compense le déficit avec Languedoc-Roussillon .......... 31
Le Rhodanien perd des jeunes de 18 à 24 ans................................................................................. 31
Les entrées sont supérieures aux sorties quelle que soit la catégorie sociale des actifs ................. 32
Des échanges avec le reste de la région uniquement déficitaires pour les jeunes adultes.............. 32
L’espace Durancien................ 32
Rhône-Alpes, premier partenaire de l'espace Durancien.................................................................. 32
Un espace particulièrement attractif pour les professions intermédiaires ......................................... 32
L'espace Durancien perd ses jeunes adultes au profit du reste de la région.................................... 33

Etude sur les cinq espaces - INSEE - mai 2006 1


Etude sur les cinq espaces - INSEE - mai 2006 2
- Introduction –
Montagne, Moyen Pays, Littoral : une
population qui augmente sous l’effet
des migrations
erLa population de Provence-Alpes-Côte d’Azur est estimée à environ 4 700 000 personnes au 1
janvier 2004. Depuis 1999 elle s’est accrue de près de 200 000 personnes. L’augmentation de
population a pour principale composante les migrations. Ces dernières expliquent plus de 60 % de
l’accroissement de population (SIE n° 82, juin 2005).
Depuis 1962, la population n’a jamais cessé de croître dans les espaces (cf. "A propos des cinq
espaces" page 7) de la Montagne, du Moyen Pays et du Littoral. Entre 1990 et 2002 la population de
la Montagne a augmenté de 20 000 personnes, celle du Moyen Pays de 143 000 et celle du Littoral de
200 000. En 2002, le Littoral compte donc environ 3 300 000 habitants, le Moyen Pays 1 100 000 et la
Montagne 220 000.
C’est dans le Moyen Pays que la croissance a été la plus forte : pour la période 1990-1999, le taux de
croissance annuel moyen de la population atteint 1,11 %, 0,47 % pour le Littoral et 0,75 % pour la
Montagne.
Entre 1990 et 1999 pour tous les espaces, l’accroissement de la population repose principalement sur
un excédent migratoire. Ceci est particulièrement vrai pour la Montagne où l’augmentation de
population est presque exclusivement due à l’excédent migratoire (97 %) et, dans une moindre
mesure, pour le Moyen Pays, où l’excédent migratoire représente 79 % de l’accroissement
démographique. Au sein de l’espace Littoral, la population est plus jeune et l’excédent naturel
(naissances-décès) y est plus important : les migrations ne contribuent qu’à hauteur, de 62 % à la
croissance de la population.
Entre 1990 et 1999, 1 026 000 personnes se sont installées ou ont quitté le Littoral, le Moyen Pays ou
la Montagne pour une autre région de France Métropolitaine ou un autre espace de la région :
• 82 % impliquent l’un des trois espaces avec une autre région de France Métropolitaine
(migration externe).
• 18 % se font entre les trois espaces (migrations internes).
Vis à vis de l’extérieur, le Littoral, le Moyen Pays et la Montagne sont tous très attractifs. Dans les
relations internes, le Littoral est largement déficitaire avec les deux autres espaces.

Evolution de la population (base 100 en 1962)
190
180
Paca
170
Littoral
160 Moyen Pays
Montagne150
140
130
120
110
100

Source : INSEE - Recensements de la population - Estimations de population 2002
Etude sur les cinq espaces - INSEE - mai 2006 3
1960
1962
1964
1966
1968
1970
1972
1974
1976
1978
1980
1982
1984
1986
1988
1990
1992
1994
1996
1998
2000
2002Population des trois espaces

Sources : INSEE - Recensement de la population 1999 - Estimations de population 2002

Taux de variation annuel de la population sur la période et contribution du solde naturel et
migratoire (%)

Source : INSEE – Recensements de la population – Estimations de population 2002


Les territoires selon les espaces urbains et ruraux

Source : INSEE – Recensement de la population 1999
Etude sur les cinq espaces - INSEE - mai 2006 4 Densité de population lissée en 1999


Variation de densité de population lissée entre 1990 et 1999

Etude sur les cinq espaces - INSEE - mai 2006 5 Structure de la population des trois espaces par âge par rapport à PACA

Littoral


Moyen Pays


Montagne

Source : INSEE - Recensement de la population 1999

Etude sur les cinq espaces - INSEE - mai 2006 6
A propos des cinq espaces
Dans le cadre d’une réflexion sur la dynamique géographique et spatiale de la région, cette étude
s’appuie sur un découpage de Provence-Alpes-Côte d’Azur en trois espaces : le Littoral, le Moyen
pays, la Montagne.
Par ailleurs, deux autres espaces ont été superposés : le Rhodanien et le Durancien. A noter que
l’espace Rhodanien inclut des communes des régions Languedoc-Roussillon et Rhône-Alpes.
Ce zonage défini par le Conseil Régional à des fins d’études n’a pas vocation à être défini
précisément.


Etude sur les cinq espaces - INSEE - mai 2006 7 Etude sur les cinq espaces - INSEE - mai 2006 8

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.