Regards sur la Haute-Garonne

De
Publié par

En Midi-Pyrénées, comme dans la plupart des régions du sud de la France, les mariages sont relativement moins nombreux. Cependant, le nombre relatif de PACS est plus élevé dans la région qu'ailleurs en France. En Haute-Garonne, le nombre de PACS est même le plus élevé de France après Paris

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins



Numéro 26-31 : Septembre 2006


En 2004, le taux de PACS en Haute-Garonne
est le plus élevé de France, après Paris


Le taux de nuptialité en Haute-Garonne
(4,2 mariages pour 1 000 habitants en 2003) est Taux de nuptialité pour 1 000 habitants
inférieur à la moyenne régionale (4,3). Pourtant en 2004,
5 600 mariages ont été célébrés en Haute-Garonne, soit en ‰
5,330 % de plus que 20 ans plus tôt, augmentation
cependant moins rapide que celle de la population. 5,1
France
4,9Durant la même période, le nombre de divorces
a augmenté de près de 38 % pour atteindre 2 700 en 4,7
2004. De 1999 à 2004, on dénombre 43 divorces pour
4,5
100 mariages en Haute-Garonne, contre 45 sur 100 en Midi-PyrénéesHaute-Garonne
4,3Midi-Pyrénées.

4,1
L’âge au premier mariage recule depuis les 1999 2000 2001 2002 2003
années 1970. En 2004, en Haute-Garonne, les époux
ont en moyenne 32 ans (contre 27 ans en 1984) et leurs
épouses 30 ans (contre 25 ans en 1984). Ils se marient Source : Insee, statistiques d'État Civil
en moyenne 5 mois plus tôt que les Midi-Pyrénéens.

Seulement 14 % des mariages ont uni deux 73 mariages sur 100 ont uni deux célibataires,
Haut-Garonnais de naissance en 2004. Il s’agit du contre 71 sur 100 dans l’ensemble de la région.
deuxième plus faible taux de la région après l’Ariège. Conséquence de l’augmentation des divorces, le
nombre de remariages augmente dans le département
En 2004, 1 000 mariages mixtes ont été passant de 22 % en 1984 à 27 % en 2004, part plus
célébrés, soit 18 % de l’ensemble des mariages du faible que dans l’ensemble de la région.
département, contre 10 % en 1999. Dans 26 % des
mariages mixtes de Haute-Garonne, l’un des deux En 2004, plus d’un quart des mariages ont
époux est Algérien. Viennent ensuite les mariages avec légitimé un ou plusieurs enfants. 2 100 enfants ont ainsi
des Marocains (16 %) puis des Tunisiens (8 %). été légitimés.

La montée des remariages

État matrimonial antérieur des époux
Année Ensemble Époux Épouse
de mariage des mariages Célibataire Veuf ou divorcé Célibataire Veuve ou divorcée
(%) (%) (%) (%)
1984 4 311 84,4 15,6 88,7 11,3
1999 5 273 80,3 19,7 82,2 17,8
2004 607 80,7 19,3 82,1 17,9

Source : Insee, statistiques d'État Civil


Insee Midi-Pyrénées - REGARDS sur Directrice de la publication : Magali DEMOTES-MAINARD Prix aux numéro ; 1,5 €
36 rue des 36 Ponts - BP 94217 Rédactrice en chef : Marie-Pierre PLAUX Abonnement aux publications pour
31054 TOULOUSE cedex 4 Impression : INSEE - Midi-Pyrénées l’année 2006 :
Téléphone : 0 825 889 452 (0,15 € / mn) ISSN : 1298-9509 France 90 €, Étranger 105 €
Site internet : www.insee.fr/mp SAGE : R31260676 © Insee 2006
Courriel : insee-contact@insee.fr Dépôt légal : septembre 2006
- 1 - En 2004, le taux de PACS en Haute-Garonne
est le plus élevé de France, après Paris







Évolution du nombre de PACS




base 100 en 2000
En Haute-Garonne, 4 200 PACS ont été signés 200
entre 1999 et 2004, dont 1 050 en 2004. Ainsi en 2004,
180
le taux de PACS signés depuis 1999 en Haute-Garonne
160est de 37 pour 10 000 habitants contre 29 en Midi- Haute-Garonne
140Pyrénées et 24 dans l’ensemble de la France. Après
France
Paris (134 PACS pour 100 000 habitants), la Haute- 120
Garonne est le département où le taux de PACS est le 100
Midi-Pyrénéesplus élevé. Depuis la création de ce contrat, 570 PACS
80
ont été dissous dans le département.
60
2000 2001 2002 2003 2004Alors que les mariages ont lieu à la belle
saison, les PACS sont signés au premier et dernier
trimestres de l’année, suivant ainsi le rythme des
Source : Ministère de la Justice demandes de mutation dans la fonction publique.








Le PACS (PActe Civil de Solidarité) est un dispositif du droit français voté le 15 novembre 1999. Il s'agit
d'un contrat conclu entre deux personnes majeures, de sexe différent ou de même sexe, pour organiser leur vie
commune.






Définition :

Mariages : il s’agit du nombre de mariages domicilés, c’est-à-dire comptés au lieu du domicile conjugal.

Enfant légitime : un enfant est dit légitime s’il naît de parents mariés. Si ses parents se marient après sa
naissance, l’enfant devient légitime du fait de ce mariage.






Pour en savoir plus :

« Moins de mariages et plus de PACS en Midi-Pyrénées qu’ailleurs en France », Insee Midi-Pyrénées,
6 Pages n° 91, septembre 2006.

Site internet Insee : www.insee.fr/mp



- 2 -

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.