Repli de l'activité hôtelière en fin d'année

De
Publié par

L'année 2008 est marquée par un repli de l'activité hôtelière dans la région francilienne après quatre années de croissance continue. Cette baisse intervient dans un contexte économique défavorable et instable, lié à la crise financière, à la hausse du prix du carburant et à de fortes fluctuations des taux de change. L'activité touristique régresse fortement à partir de septembre. En 2008, le nombre de séjours et de nuitées sont en baisse de 1,7 %, mais restent toutefois supérieurs à ceux de l'année 2006. Le taux d'occupation moyen, toutes catégories d'hôtels confondues, s'établit à 74,3 %, soit une baisse de 0,8 point par rapport à l'année précédente. Introduction L'activité hôtelière freinée en fin d'année Des clientèles long-courriers moins présentes Des taux d'occupation en baisse, surtout pour les hôtels de haut de gamme La fréquentation des sites touristiques en hausse
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

34 Tourisme
Repli de l’activité hôtelière en fin d’année
elon les estimations de l’Orga- cupation moyens des catégories 0 et 2Des clientèles long-courriers
nisation mondiale du tourisme, étoiles sont même légèrement supé-
moins présentesS le nombre de touristes interna- rieurs à ceux de l’année précédente (res-
Le recul des arrivées des touristes étran-tionaux a progressé plus faiblement en pectivement + 0,2 point et + 0,5 point).
gers est plus marqué que celui des2008 qu’en 2007 : 1,8 % après 7 %. La
La fréquentationtouristes français, respectivement - 2,7 %baisse au second semestre intervient
et - 0,9 %. Cependant, l’évolution dudans un contexte économique défavo- des sites touristiques en hausse
nombre des nuitées est proche, la duréerable et instable, lié à la crise financière,
Malgré une fréquentation hôtelière enmoyenne de séjour des étrangers dansà la hausse du prix du carburant et à de
baisse, les sites touristiques franciliensleur ensemble ayant légèrement augmen-fortes fluctuations des taux de change.
ont tiré leur épingle du jeu. Les entréesté contrairement à celle des Français.
sont en hausse dans les principaux sitesL’Europe, visitée par plus de la moitié La baisse de la fréquentation étrangère pro-
par rapport à 2007. Les progressions lesdes touristes mondiaux, est le continent vient surtout de la clientèle « long-courrier ».
plus importantes concernent le Muséumqui enregistre la plus faible progression Les touristes américains ont moins sé-
National d’Histoire Naturelle (+ 23,5 %),en termes d’arrivée (0,1 %). La forte
journé en Ile-de-France (- 15 %). Ils sont
Disneyland Resort Paris (+ 5,5 %) et leappréciation de l’euro vis-à-vis du dol-
cependant toujours les plus nombreux à
Domaine de Versailles (+ 5,4 %).lar au cours du premier semestre a pro- visiter la région, après les Britanniques.
bablement pénalisé le tourisme dans les Disneyland Resort Paris demeure le siteLa région a été également moins prisée
pays européens, notamment en France. touristique francilien payant le plus fré-par les Asiatiques : les arrivées de touris-
quenté, suivi par le Musée du Louvre ettes chinois et japonais ont diminué res-
L’activité hôtelière freinée la Tour Eiffel.pectivement de 24 % et 11 %.
en fin d’année
■■■■ Aurelian Catana,Parmi les clientèles européennes, les
Sandrine ChaussonBritanniques et les Espagnols ont été moinsL’année 2008 est marquée par un repli
Comité Régional du Tourismenombreux à se rendre en Ile-de-Francede l’activité hôtelière dans la région Paris Ile-de-France
(- 4,9 % et - 9,6 %), alors que les Belges etfrancilienne, après quatre années de
Néerlandais ont continué de venir plus Définitionscroissance continue. L’activité régresse
massivement (+ 13,8 et + 6,2 %).fortement à partir de septembre. Le Touriste : visiteur qui passe au moins une
nombre de séjours et de nuitées sont en nuit dans un hébergement collectif ou privé,
Des taux d’occupation
baisse de 1,7 % en 2008 après une très pour un motif professionnel ou privé.
en baisse, surtout pourbonne année 2007. Ils restent toutefois Arrivées ou séjours : nombre de clients
différents qui séjournent une ou plusieurssupérieurs à ceux de l’année 2006. les hôtels de haut de gamme
nuits consécutives dans un même hôtel.L’organisation de la coupe du monde
Le taux d’occupation des hôtels a dimi-
Nuitées : nombre total de nuits passéesde rugby dans la région en 2007 avait,
nué dans la région à partir du mois de par les clients dans un hôtel.en effet, fortement stimulé l’activité
juin jusqu’à la fin de l’année. Pour l’en-
Durée moyenne de séjour : rapport dutouristique en 2007.
semble de l’année 2008, le taux d’oc- nombre de nuitées par le nombre d’arrivées.
cupation moyen, toutes catégories
Tous les départements franciliens sont
d’hôtels confondues, s’établit à 74,3 %.
touchés par ce repli, sauf les Yvelines. Pour en savoir plus
Il est en baisse de 0,8 point par rapport
Au niveau national, le recul de la fré- Ovieve F. : « Fréquentation hôtelière en 2008,à l’année 2007, mais dépasse cepen-
quentation hôtelière est moins accen- une fin d’année marquée par la crise », Inseedant celui de 2006 (71,9 %).
tué : - 0,8 % pour les arrivées et - 0,7 % Ile-de-France à la page, n° 318, mai 2009.
Cette baisse est imputable aux hôtelspour les nuitées. Drigny-MérielC.: « Fréquentation des hôtels
de haut de gamme, fréquentés pour
homologués novembre-décembre 2008 », Insee
l’essentiel par des touristes étrangers.L’Ile-de-France reste la région la plus Ile-de-France faits et chiffres, n° 200, février 2009.
visitée en France : elle a accueilli, en Les taux d’occupation des hôtels 3 et 4
« Tourisme parisien, tableau de bord janvier-
2008, un peu plus de 32 millions de étoiles diminuent respectivement de
décembre 2008 », OTCP, février 2009.
touristes dont près de la moitié de tou- 1,6 point et 2,1 points. La part de la
« Conjoncture hôtelière », DGCIS, décembre 2008.ristes étrangers. Le nombre de nuitées clientèle étrangère est de 70 % dans ces
« Repères de l’activité touristique de la destinationhôtels, elle n’est que de 44 % dans less’élève à 66 millions. La durée
Paris Ile-de-France 2008 », CRT, novembre 2008.moyenne des séjours est de 2,1 jours. hôtels 2 étoiles. En 2008, les taux d’oc-
Insee Ile-de-France 2009 Regards sur... l’année économique et sociale 2008Repli de l’activité hôtelière en fin d’année
35
Fréquentation hôtelière en 2008
Hauts- Seine- Val- Seine- Ile- FranceVal-
Paris de- Saint- de- et- Yvelines Essonne de- métro-d'Oise
Seine Denis Marne Marne France politaine
Arrivées 2008 (millions) 15 036 2 562 2 454 1 856 4 535 1 625 1 404 2 609 32 081 107 281
Evolution 2008/2007 (%) -2,5 -0,7 -0,8 -1,7 -2,0 2,5 -2,1 -0,7 -1,7 -0,8
Nuitées 2008 (millions) 35 061 5 134 4 389 3 155 9 422 2 793 2 363 3 866 66 183 197 615 -1,8 0,2 -0,8 -3,3 -2,8 0,2 -4,2 0,0 -1,7 -0,7
Durée moyenne du séjour (jours) 2,3 2,0 1,8 1,7 2,1 1,8 1,7 1,5 2,1 1,9
Source : Insee-Direction du tourisme, Comité régional du tourisme, enquête de fréquentation hôtelière
Evolution 2008/2007 des principales clientèles étrangères
Evolution de la fréquentation hôtelièreprésentes en Ile-de-France (en %)
Milliers %20
6 500 90+13,8
15
85
10 6 000
+6,2
805 +3,3
+0,9 5 500
750
-0,9
-5 70-4,9 5 000
-10 -9,6 65-11,0
4 500
-15
-15,1 60
-20 4 000
55
-25 -24,0
3 500 50
-30 Janv. Fév. Mars Avril Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc.
Royaume- Etats- Espagne Allemagne Italie Japon Pays- Belgique Chine Proche et
Uni Unis Bas Moyen-
Nuitées 2007 Nuitées 2008Orient
Visiteurs (en milliers)
Taux d’occupation 2007 Taux d’occupation 20082 655 1 579 1 319 1 116 1 121 734 753 731 324 318
Source : Insee-Direction du tourisme, CRT Paris Ile-de-France, Source : Insee-Direction du tourisme, CRT Paris Ile-de-France,
enquête de fréquentation hôtelière enquête de fréquentation hôtelière
Palmarès des musées, monuments et sites franciliens en 2008
en millions d'entrées et évolution 2008/2007
Arc de Triomphe - 1,3 %
Répartition des nuitées 2008 en Ile-de-France
par catégorie d’hôtel (en %) Musée du Quai Branly - 1,7 %
Nuitées françaises Nuitées étrangères Muséum National d'Histoire Naturelle + 23,5 %
Total : 29,9 millions Total : 36,2 millions
Musée d'Orsay - 4,5 %
36 Cité des Sciences et de l'Industrie (1) + 0,4 %11
19
27
- 0,5 %Centre Pompidou
266
24
+ 5,4 %Domaine de Versailles
+ 1,9 %Tour Eiffel
40 38
+ 1,9 %Musée du Louvre
Etoiles Disneyland Resort Paris + 5,5 %
0 1 2 3 4ouplus
02 4 6 8 10 12 14 16
(1) Entrées Géode incluses.Source : Insee-Direction du tourisme, Comité régional du tourisme,
enquête de fréquentation hôtelière Sources : RMN - CMN - Musées - CDT - OTCP - CRT
Insee Ile-de-France 2009 Regards sur... l’année économique et sociale 2008

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.