Reprise de la construction neuve en 2010

De
Publié par

Après la forte baisse de la construction de logements en 2009, la reprise s'affirme très nettement en 2010. Les autorisations augmentent de 45 % et retrouvent leur niveau de 2004-2005. Les autorisations de locaux augmentent également et connaissent leur plus forte hausse de la décennie. La reprise amorcée dans le marché immobilier dès 2009 se confirme en 2010. Le volume des ventes de logements neufs croît de 16 % et atteint 21 600 en 2010 dans l'ensemble des départements d'Ile-de-France. Introduction Reprise des autorisations de logements Hausse en perspective pour les ouvertures de chantier Forte augmentation des autorisations de locaux et repli moindre des mises en chantier Le marché immobilier conforte sa reprise en 2010
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

18 Construction
Reprise de la construction neuve en 2010
près la baisse de la construc- une hausse de 27 % pour atteindre 4,1 Les prix des maisons, après avoir pour-
2
tion de logements en 2009, la millions de m en 2010. L’ensemble des suivi leur diminution de 2008 et 2009A reprise s’affirme très nette- grands types de locaux connaît une aug- au cours des trois premiers trimestres,
ment en 2010 et les autorisations re- mentation des SHON autorisées. Ce sont augmentent de 10 % en fin d’année.
trouvent leur niveau de 2004-2005. Les notamment les locaux industriels qui en-
■■■■ Sylviane Carré, DRIEAautorisations de locaux augmentent registrent la plus forte augmentation, pas-
2
également avec la plus forte hausse de sant de 0,22 million de m en 2009 à
2 Les résidencesla décennie. 0,63 million de m dont 0,44 dans le dé-
partement des Yvelines en 2010. Les résidences sont regroupées en quatre
Reprise des autorisations catégories : résidence pour personnes
D’après les premières informations
de logements âgées, résidence pour étudiants, résidence
disponibles, le nombre de mises en
de tourisme, autres résidences.Le nombre d’autorisations de logements chantier de locaux enregistrerait un
ordinaires s’élève à 42 400 et augmente En 10 ans, le nombre de logements autori-nouveau recul en 2010 de - 17 % ;
sés en résidence en Ile-de-France est pas-de 45 % par rapport à 2009. Elles retrou- cette diminution serait toutefois limitée
sé de 1 600 en 2000 à 4 150 en 2010 avecvent ainsi les volumes de 2004-2005. comparée à celle de 2009 (- 41 %).
des pics de plus de 4 500 au cours de la pé-En grande couronne, le nombre d’auto-
riode. Les résidences représentaient 4 %risations de logements ordinaires atteint Le marché immobilier
de l’ensemble des logements en 2000 ; en25 200, soit une hausse de 60 %. Après conforte sa reprise en 2010
2010, leur part est de 9 %.les fortes baisses successives de 2008 et
La reprise amorcée dans le secteur du
2009, la grande couronne renoue avec C’est surtout depuis 2008 que cette propor-
marché immobilier en 2009 se confirme
les volumes de construction du milieu tion a fortement augmenté. Globalement,
en 2010. Le volume des ventes de lo-des années 2000. Bien que moins forte ce type de logement s’est davantage déve-
gements neufs croît de 16 % et passe à loppé en petite couronne.qu’en grande couronne, la petite cou-
21 600 en 2010 dans l’ensemble des
ronne, avec 15 200 autorisations, Les ouvertures de chantier de 1 960 en 2000,
départements d’Ile-de-France. Les ré-
connaît également une hausse : 34 %. s’élèvent à 3 520 en 2009 ; compte tenu du
servations des maisons progressent de
En revanche, la baisse du nombre d’au- volume des autorisations de 2010, les mises
20 %, celles des logements collectifs detorisations à Paris se poursuit, pour la en chantier pour cette même année devraient
14 % et retrouvent ainsi leur niveau des
quatrième année consécutive. encore sensiblement augmenter.
années 2003-2004.
Hausse en perspective Date de prise en compte
Les promoteurs reprennent confiance ;
et date réellepour les ouvertures de chantier les mises en vente de logements indivi-
On appelle date réelle d’un événement laduels augmentent de 39 %, celles desEn mai 2011, 28 200 mises en chantier
date qui figure sur le formulaire administra-appartements de 37 %.ayant effectivement démarré en 2010
tif, par exemple la date de la décision favo-
ont été enregistrées, dépassant déjà le Les prix des logements collectifs se né- rable sur l’arrêté, ou la date de l’ouverture
volume de 2009. Compte tenu des chif- 2
gocient à 4 550 €/m . Après deux an- du chantier sur la DOC. On appelle date de
fres des autorisations, on peut prévoir
nées de stabilité, ils croissent de 9 % en prise en compte la date à laquelle cet évé-
une augmentation significative des mi-
2010. C’est dans les Yvelines et à Paris nement a été enregistré par Sit@del2. En
ses en chantier en Ile-de-France pour
que les prix des appartements augmen- raison de contraintes administratives et du
2010, après les fortes baisses de 2009 retard que prennent parfois les pétitionnai-tent le plus : respectivement 15 % et
et de 2008. res pour transmettre leurs déclarations à la13 %,alors que dans le Val-de-Marne,
mairie, il existe un décalage entre les deuxla hausse reste limitée à 3 %.Les Hauts-de-Seine et le Val-d’Oise,
dates. Ce décalage, en général faible pour
connaîtraient les hausses les plus im- Définitions les autorisations, peut se chiffrer en mois
portantes.
pour les autres évènements.Les logements et locaux autorisés sont
comptabilisés à partir des permis de cons-Forte augmentation
Pour en savoir plustruire ayant reçu une décision favorable.
des autorisations de locaux et repli
Sur la construction neuve et le marché duLes logements et locaux mis en chantier
moindre des mises en chantier logement neuf, consulter le site :correspondent aux Déclarations d’Ouver-
www.ile-de-france.equipement.gouv.fr,ture de Chantier (DOC) consécutives auxLes surfaces hors œuvre nette (SHON)
rubrique « habitat logement ».autorisations de construire.autorisées pour les locaux enregistrent
Insee Ile-de-France 2011 Regards sur... l’année économique 2010Reprise de la construction neuve en 2010
19
Evolution de la construction de logements en Ile-de-France Ventes de logements neufs en Ile-de-France
60 000 30 000
25 000
50 000
20 000
15 00040 000
10 000
30 000
5 000
020 000
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 20102000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
Logements autorisés Logements commencés En cours en fin d’année Miseenvente Réservés
Source : SOeS en date réelle de 2000 à 2010 pour les logements autorisés, Source : SOeS, ECLN
à 2009 pour les mises en chantier
Logements ordinaires autorisés par département
Logements individuels Logements collectifs Total
Evolution 2010/2009 Evolution 2010/2009 Evolution
2010 2010 2010(%) (%) 2010/2009 (%)
Paris 76 13,4 1 906 -10,3 1 982 -9,5
Seine-et-Marne 2 994 34,2 4 526 50,4 7 520 43,5
Yvelines 2 213 91,9 2 557 65,3 4 770 76,7
Essonne 2 759 43,0 4 944 71,5 7 703 60,1
Hauts-de-Seine 946 112,6 4 108 0,4 5 054 11,4
Seine-Saint-Denis 1 152 -8,4 4 994 96,2 6 146 61,6
Val-de-Marne 962 47,8 3 035 28,4 3 997 32,6
Val-d'Oise 1 728 19,1 3 507 124,1 5 235 73,6
Ile-de-France 12 830 39,7 29 577 46,9 42 407 44,7
France métropolitaine 215 025 25,9 160 851 35,0 375 876 29,6
Source : SOeS , Sit@del2 en date réelle
Prix et surface des terrains en 2009, des maisons et des appartements en Ile-de-France en 2010
Ile-de-France France métropolitaine
Terrains
2
Prix moyen au m en 2009 (en euros) 197 55
2
Surface moyenne en m 711 1 161
2
Evolution des prix au m de 2008 à 2009 1,5 3,7
Maisons neuves
Prix moyen en 2010 (en K€/lot) 304 236
2Surface moyenne en m 87 nd
Evolution des prix de 2009 à 2010 -6,8 -2,5
Appartements neufs
2Prix moyen au m en 2010 (en euros) 4 550 3 566
2Evolution des prix au m de 2009 à 2010 9,1 5,9
Source : SOeS, EPTB, ECLN
Evolution de la construction de locaux non résidentiels
selon le type de locaux en 2010
Surfaces autorisées en Evolution 2010/2009
22010 (en m ) (en %)
Ile-de-France dont : 4 140 667 27,5
Services publics 1 034 243 9,4
Entrepôts 450 231 -20,6
Commerces 534 415 70,7
Bureaux 1 180 806 17,2
Locaux industriels 630 607 182,1
France métropolitaine 30 259 599 4,8
Source : SOeS , Sit@del2 en date réelle
Insee Ile-de-France 2011 Regards sur... l’année économique 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.