Revue économie de La Réunion N° 6 Hors série - juillet 2009

De
Publié par

E Énergie Consommation en faible croissance et nouvelles énergies vertes Ressources énergétiques locales 120 L’Ile de La Réunion reste dépendante de tonnes de pétrole, soit 13,5 % de son appro- l’extérieur pour sa consommation d’éner- visionnement total. La quantité d’énergie gie qui est satisfaite à 86,5 % par l’impor- ainsi obtenue a augmenté de 5,4 % par 100 tation de ressources fossiles non disponi- rapport à 2007. Ces énergies renouvela- bles localement. En 2008, les combus- bles sont le solaire thermique qui fournit tibles fossiles importés ont représenté de l’eau chaude sanitaire, la bagasse et 80 l’équivalent de 1 134 600 tonnes de pétro- l’hydraulique ainsi que l’éolien et le photo- le, soit une augmentation de 5 % par rap- voltaïque pour produire de l’électricité. Bagasse port à 2007. Ces importations se répartis- Depuis fin novembre 2008, la valorisation sent en 63,5 % de carburants liquides énergétique du biogaz de décharge a éga- Hydraulique 60 pétroliers, 34,2% de charbon et 2,3 % de lement débuté sur le site de Pierrefonds. gaz butane. Ces produits sont consommés En 2008, 10 440 chauffe-eau solaires indi- pour la production électrique ou directe- Solaire thermique viduels ont été installés, soit un chiffre ment dans les secteurs du transport, du 40 d’affaire d’environ 40 millions d’euros. résidentiel-tertiaire, de l’agriculture et de Huiles usagées Depuis deux ans, le marché connaît une l’industrie. stagnation.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

E
Énergie
Consommation en faible croissance
et nouvelles énergies vertes
Ressources énergétiques locales
120
L’Ile de La Réunion reste dépendante de tonnes de pétrole, soit 13,5 % de son appro-
l’extérieur pour sa consommation d’éner- visionnement total. La quantité d’énergie
gie qui est satisfaite à 86,5 % par l’impor- ainsi obtenue a augmenté de 5,4 % par
100
tation de ressources fossiles non disponi- rapport à 2007. Ces énergies renouvela-
bles localement. En 2008, les combus- bles sont le solaire thermique qui fournit
tibles fossiles importés ont représenté de l’eau chaude sanitaire, la bagasse et
80
l’équivalent de 1 134 600 tonnes de pétro- l’hydraulique ainsi que l’éolien et le photo-
le, soit une augmentation de 5 % par rap- voltaïque pour produire de l’électricité.
Bagasse
port à 2007. Ces importations se répartis- Depuis fin novembre 2008, la valorisation
sent en 63,5 % de carburants liquides énergétique du biogaz de décharge a éga-
Hydraulique
60
pétroliers, 34,2% de charbon et 2,3 % de lement débuté sur le site de Pierrefonds.
gaz butane. Ces produits sont consommés
En 2008, 10 440 chauffe-eau solaires indi-
pour la production électrique ou directe-
Solaire thermique
viduels ont été installés, soit un chiffre
ment dans les secteurs du transport, du
40
d’affaire d’environ 40 millions d’euros.
résidentiel-tertiaire, de l’agriculture et de
Huiles usagées
Depuis deux ans, le marché connaît une
l’industrie.
stagnation. Pour la production collective
Si les importations de combustibles fossi- d’eau chaude sanitaire, près de 4 000 m²
Photovoltaïque + Eolien + Biogaz
20
les ont augmenté de 5 %, leur consomma- de capteurs solaires ont été posés en 2008.
tion n’a que de 1,8 %, les stocks
étant en hausse en fin d’année. En 2008,
Le développement des
les prix élevés des produits pétroliers ont
0
freiné la consommation de carburants
énergies renouvelables
pour les transports : l’augmentation n’est
que de 1,5 % pour les transports routiers
Le développement des éoliennes, des sys-
et de 1 % pour les aériens. En
tèmes photovoltaïques et de la valorisa-
cadre de l’article 50 de la loi Loom. Le projet
revanche, la consommation de combusti-
1
1
GERRI : cet acronyme se lit de deux façons :
tion des déchets par méthanisation con-
GERRI est conçu comme le prolongement
bles fossiles pour la production électrique
- Grenelle de l'Environnement à La Réunion : Réussir l'innovation
court à 2,6 % de la production électrique
naturel de cette démarche et se fixe l’objec-
a augmenté de 3,6 %.
- Green Energy Revolution : Reunion Island.
obtenue à partir des énergies renouvela-
tif d’intégrer d’ici 2030 toutes les innova-
L’accroissement de la production d’élec- bles, soit plus 1 % par rapport à 2007. À
tions intéressant les déplacements, la pro-
tricité a pourtant ralenti : en 2008, elle est terme, ce sont plus de 60 MW éoliens qui
duction de l’énergie, son stockage et ses
de 2 546 GWh, en augmentation de 3,4 %
seront installés à La Réunion et l’objectif
usages, ainsi que l’urbanisme, la construc-
par rapport à 2007, au lieu de 4,3 % par an
pour les systèmes photovoltaïques est
tion et le tourisme.
en moyenne entre 2003 et 2007. La part
d’avoir un rythme d’installation annuelle
des énergies renouvelables est de 36 %, Des recherches sont effectuées dans des
de 10 à 20 MW.
domaines innovants tels que les énergies
dont l’essentiel provient des centrales
Les actions de maîtrise de l’énergie et de
marines, le stockage et la régulation des
hydrauliques et des centrales à bagasse et
Définitions :
développement des énergies renouvela-
énergies intermittentes ainsi que les fermes
charbon. En 2008, la croissance de la pro-
bles se poursuivent. L’objectif est de
agri-solaires. Ces recherches laissent présa-
duction renouvelable a couvert 9,5 % de la
tendre vers une autonomie de production Watt : unité de puissance.
ger l’essor de nouveaux procédés indus-
croissance de la production électrique
électrique à l’horizon 2025 grâce au Plan
totale. triels et économiques. kWh : kilowatt-heure : correspond à la
régional des énergies renouvelables et de
consommation d’un appareil électrique de
Gaëlle GILBOIRE
La Réunion exploite des énergies renouve- l’utilisation rationnelle de l’énergie (Pre-
1 000 watt pendant 1 heure :
lables locales pour l’équivalent de 175 000 rure) initiée par la Région Réunion dans le Observatoire Energie Réunion 1 GWh = 1 000 000 kWh.
26 27
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
Source
:
O
bs
ervat
oi
re
Energi
e
R
éuni
on
en ktep

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.