Saison touristique 2001 en Champagne-Ardenne : regain de dynamisme dans l'activité hôtelière

De
Publié par

Après une saison estivale 2000 plutôt maussade, la saison touristique 2001 apparaît, comme beaucoup plus positive. Avec une hausse du nombre de nuitées dans l'hôtellerie de près de 5 %, la fréquentation touristique s'est même avérée supérieure à celle de 1999 qui avait pourtant été exceptionnelle. Cette croissance est largement imputable à la fréquentation étrangère en hausse de 10 %. La clientèle française, s'est quant à elle, maintenue au même niveau que l'année précédente. La hausse concerne la quasi-totalité des ressortissants européens qui demeurent les premiers clients étrangers de l'hôtellerie champardenaise. Le taux de fréquentation des touristes Américains et Canadiens a également progressé bien que les conséquences des évènements du 11 septembre se soient fait sentir en fin de saison. Les bons résultats enregistrés par la région doivent être relativisés par la contribution modeste de la Champagne-Ardenne à l'ensemble de l'activité touristique française. La région reste une région de passage ou les visiteurs ne s'attardent, en moyenne, qu'un jour et demi contre deux jours au niveau national. Sur les terrains de camping, la durée moyenne des séjours est un peu plus longue, atteignant 3,4 jours dans les Ardennes. Mais les emplacements disponibles sont loin d'être tous occupés. Et, avec un recul de 8 % du nombre de nuitées passées en Champagne-Ardenne par les campeurs et les caravaniers, l'hôtellerie de plein air a vu son activité diminuer pour la deuxième année consécutive.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 15
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

Nº 29 - Janvier 2002 - Prix : 2,20€
Saison touristique 2001
Regain de dynamisme dans l’activité hôtelière
tropole (+2%), croissance largement imputable à celle de laAprès une saison estivale 2000 plutôt maussade, la saison
fréquentation étrangère (+10%). La clientèle française s’est,touristique 2001 apparaît, en Champagne-Ardenne, comme
quant à elle, maintenue au même niveau que l’année précébeaucoup plus favorable. Avec une augmentation annuelle -
dente.du nombre de nuitées dans l’hôtellerie proche de 5%, la fré-
En conséquence, la part des étrangers dans l’activité hôtequentation touristique s’est même avérée supérieure à celle -
lière s’est accrue et représente désormais environ 44% dede 1999 qui avait pourtant été exceptionnelle. En 2001, les
l’ensemble de la clientèle, soit une hausse de près de deuxhôteliers champardennais ont même bénéficié d’une hausse
points par rapport à 2000. Cette hausse concerne la quasi-to-supérieure à celle de l’ensemble des professionnels de mé-
talité des ressortissants européens qui demeurent les pre-
miers clients étrangers de l’hôtellerie champardennaise.Nuitées dans les hôtels homologués
Parmi eux, les Britanniques sont, cette année encore, majori-(de mai à septembre)
taires avec une proportion de plus de 44% des nuitées étran-
2000 2001 Var. gères dans la région, après 43% l’an dernier. De même, avec
en %
un total proche de 136 000 nuitées et un taux de croissance
Ardennes 125 742 117 775 -6,3 annuel voisin de 11%, les Belges et les Néerlandais ont, eux
Aube 246 798 269 678 +9,3 aussi, été plus nombreux à visiter la Champagne-Ardenne en
Marne 635 977 656 781 +3,3
Evolution du nombre de nuitées dans les hôtelsHaute-Marne 207 682 228 688 +10,1
de Champagne-Ardenne (2000-2001)
Champagne- 1 216 199 1 272 922 +4,7
Ardenne 300 000
Français 710 728 716 460 +0,8
275 000
Etrangers 505 471 556 462 +10,1
250 000
dont :
215 367 242 621 +12,7Grande-Bretagne
225 000et Irlande
200 000Belgique et 76 319 85 799 +12,4
Luxembourg
175 000
63 762 55 787 -12,5Allemagne
150 000 2000
46 414 50 176 +8,1Pays-Bas
2001
125 000
29 116 30 335 +4,2Etats-Unis-Canada
100 000
23 368 30 344 +29,9Italie Mai Juin Juillet Août Sept.
Source : Enquête de fréquentation hôtelière-INSEE-Secrétariat
Source : Enquête de fréquentation hôtelière-INSEE-Secrétariatd’Etat au Tourisme, Comité régional du Tourisme
d’Etat au Tourisme, Comité régional du Tourisme
INSEE Flash Champagne-Ardenne2001. La fréquentation des ressortissants italiens a continuéSaison 2001 : Taux d’occupation des hôtels et terrains
de progresser, enregistrant même une hausse annuelle dude camping en Champagne-Ardenne
nombre de nuitées de 29,9%, soit, et de loin, le plus fort taux
de croissance observé dans l’hôtellerie champardennaise
ARDENNES cette année. Il s’agit surtout d’une clientèle d’affaire dont laTaux en %
durée de séjour est, en moyenne, de 4,5 jours. Essentielle100 -
ment favorable à l’hôtellerie auboise, cette évolution est le
résultat de la venue de main-d’œuvre italienne en liaison80
avec l’implantation d’une usine de fabrication d’articles en
papier à usage domestique.
60
A l’inverse, les touristes venus d’outre-Rhin sont de moins en
moins nombreux à visiter la région, ces résultats confirmant
40 la baisse tendancielle observée depuis trois ans, en Cham-
pagne-Ardenne comme au plan national. La dernière saison
20 estivale a, en revanche, bénéficié à la clientèle nord-améri-
caine qui, avec 30 000 nuitées, a accru sa présence dans la
région. Le taux de fréquentation des touristes américains et0
Mai Juin Juillet Août Sept.
canadiens a ainsi progressé de 4,2% en un an. Les consé-
quences des évènements du 11 septembre 2001 se sont tou-AUBE
Taux en % tefois fait sentir en fin de saison et le mois de septembre s’est
100
soldé par un repli de près de 22% par rapport au même mois
de l’année précédente.
80
Un début de saison en forte progression60
par rapport à 2000
40
Plus généralement, l’arrière saison a marqué un ralentisse-
20 ment par rapport aux résultats enregistrés en début et milieu
de saison. Avec des taux de croissance annuels respectifs de
0 + 5,9% et de + 9,5% les mois de mai et août sont ceux où
Mai Juin Juillet Août Sept. l’augmentation annuelle a été la plus forte. Une météo
mi-figue, mi-raisin est à l’origine du fléchissement observéMARNETaux en %
en juillet. Enfin, si globalement les touristes n’ont pas déserté100
la région après le 11 septembre, la progression de la fréquen-
tation hôtelière a néanmoins marqué le pas après cette date,80
le nombre de nuitées dépassant à peine, en fin de mois, celui
enregistré en 2000.
60
En 2001, les hôteliers ardennais sont les seuls à avoir vu leur
clientèle diminuer. Les touristes français qui en 2000 avaient
40 été les plus nombreux, ont boudé le département, les résul-
tats de septembre étant même inférieurs de 24% à ce qu’ils
20 avaient été l’année précédente. L’Aube, en revanche, a très
nettement vu croître son activité touristique. Enregistrant
270 000 nuitées en cinq mois, ce département contribue lar-0
Mai Juin Juillet Août Sept. gement à expliquer le dynamisme du tourisme hôtelier régio-
nal, en particulier celui de la clientèle étrangère. La MarneHAUTE-MARNE
Taux en % demeure néanmoins le département champardennais ac-100
cueillant le plus grand nombre de touristes. Si la fin de saison
y a été maussade, les mois d’été offrent en revanche, des ré-
80
sultats bien supérieurs à ceux de l’année 2000. En particulier,
le taux de fréquentation de la clientèle étrangère a fortement
60
augmenté, atteignant même 16,4% en mai. Concentrant à
elle seule les deux-tiers de l’activité touristique marnaise,
40
Reims a d’ailleurs été la première à profiter de ce regain de
dynamisme. Le bilan s’est également révélé positif pour la
20 Haute-Marne (+10%) grâce notamment à l’attraction qu’elle
exerce sur les ressortissants étrangers (+16,2%).
0 En dépit de ces bons résultats, la Champagne-ArdenneMai Juin Juillet Août Sept.
continue de n’apporter qu’une contribution modeste à l’en-
Hôtels Campings semble de l’activité touristique française. Avec un parc hôte-
lier de 7 800 chambres offertes pour 291 hôtels homologués,
Source : Enquête de fréquentation hôtelière-INSEE-Secrétariat la région ne représente que 1,4% de l’offre nationale et seule-
d’Etat au Tourisme, Comité régional du Tourisme ment 1,2% du nombre de nuitées. De plus, la Cham-
INSEE Flash Champagne-Ardennepagne-Ardenne reste une région de passage où les visiteurs Nuitées dans les campings homologués
ne s’attardent, en moyenne, qu’un jour et demi contre deux
(de mai à septembre)
jours au niveau national.
2000 2001 Var.
en %
Toujours moins de campeurs Ardennes 183 316 161 413 -11,9
Aube 140 488 132 539 -5,7
Un peu plus longue sur les terrains de camping, la durée Marne 155 967 135 787 -12,9
moyenne des séjours n’y est toutefois que de deux jours
Haute-Marne 196 520 192 402 -2,1
même si les « escales » des touristes y sont plus prolongées
Champagne-Ardenne 676 291 622 141 -8,0dans les Ardennes (3,4 jours). Dans l’ensemble, les emplace-
ments disponibles sont loin d’être tous occupés, une place Français 307 357 273 863 -10,9
sur deux restant vacante durant la période estivale. Seule la 348 278Etrangers 368 934 -5,6
Haute-Marne connaît des taux d’occupation plus élevés, voi-
sins de 60% en plein cœur de l’été. dont : 219 348 206 093 -6,0
Pays-BasAvec un recul de 8% du nombre de nuitées passées en
Champagne-Ardenne par les campeurs et les caravaniers, Grande-Bretagne 54 151 49 196 -9,2
et Irlandel’hôtellerie de plein air a vu son activité diminuer pour la
deuxième année consécutive. Alors qu’à l’échelon national 46 332 47 640 +2,8Allemagne
les taux d’occupation ont augmenté aussi bien pour la clien-
Belgique ettèle française qu’étrangère, dans la région c’est le contraire 29 293 28 274 -3,5
Luxembourgqui s’est produit. En 2001, comme les années précédentes,
l’essentiel de l’activité du secteur a été réalisé en juillet et en Source : Enquête de fréquentation hôtelière-INSEE-Secrétariat
août (60% du total). Mais comparée à la même période de d’Etat au Tourisme
2000, celle-ci a enregistré une baisse sensible (respective-
ment –5,6% et –7,2%). Enfin, c’est en septembre que la dé-
saffection des touristes a été la plus forte, le taux
d’occupation ayant chuté de 18,2% en un an.
La tendance observée depuis trois ans ne s’est pas démentie :
les touristes étrangers sont majoritaires dans les campings
champardennais. Plus de la moitié d’entre eux arrivent des
Pays-Bas, les ressortissants de Grande-Bretagne et de
Les structures d’accueil au 1er mai 2000l’Irlande venant en deuxième position. Cependant, la pré-
pondérance des Britanniques et des Irlandais a légèrement
diminué au profit des Allemands. Ces derniers sont d’ailleurs
les seuls a être venus plus nombreux en 2001 qu’ils ne
l’avaient été en 2000.
Charleville-MézièresLe repli de l’activité touristique de plein air a touché chacun
des quatre départements de la région. Avec seulement 1 300
places offertes, la Haute-Marne reste néanmoins le Rethel
Vouziers
département qui accueille le plus grand nombre de cam-
Nbre de chambres
peurs et de caravaniers, concentrant à lui seul, plus du tiers d’hôtels
(0 étoile ou plus)Reims
500Evolution du nombre de nuitées dans les campings
200de Champagne-Ardenne (2000-2001)
Épernay 50
Châlons-en-Champagne
350 000 Nbre d’emplacements
de campings et aires
naturelles de camping300 000
Saint-Dizier
500
250 000 200
50
200 000 Nogent-sur-Seine
150 000
Bar-sur-AubeTroyes
100 000 Chaumont2000
50 000 2001
Langres
0
Mai Juin AoûtJuillet Sept.
Source : Enquête de fréquentation hôtelière-INSEE-Secrétariat
d’Etat au Tourisme Source : INSEE-Secrétariat d’Etat au Tourisme, Préfectures
INSEE Flash Champagne-Ardennedes places occupées durant la saison estivale. La hausse de la
Capacité d’accueil au 1er mai 2001fréquentation française a, en partie, compensé le recul de la
clientèle étrangère. En conséquence, la Haute-Marne dont le
Hôtels Campingstaux d’occupation accuse un recul de seulement 2,1% en un 0,1,2,3 et 4 étoiles 1,2,3 et 4 étoiles
an a mieux résisté au ralentissement de l’activité que les trois
Etabl. Chambres Terrains Places
autres départements de la région (–5,7% dans l’Aube,
Ardennes 43 899 31 2 869–11,9% dans les Ardennes et -12,9% dans la Marne).
Aube 54 1 531 23 1 868
Marne 124 3 757 25 1 684
Haute-Marne 70 1 617 22 1 364
Jean-Claude GUILLOZ
Région 291 7 804 101 7 785
Source : INSEE-Secrétariat d’Etat au Tourisme, Préfectures
Les enquêtes auprès des professionnels du tourisme RECENSEMENT DE LA POPULATION 1999
Les résultats de l'exploitation complémentaireLes données publiées dans cet article sont relatives aux seules structu-
res d’hébergement «homologuées tourisme», auprès desquelles Les données relatives à la profession, à l'activité économique
l’INSEE réalise, à la demande du Secrétariat d’État au Tourisme et du et aux liens familiaux disponibles sous de multiples formes
Comité régional au Tourisme, des enquêtes mensuelles de fréquenta-
tion. Aucune statistique n’est possible sur l’ensemble des hôtels et des
FASCICULE RÉGIONALterrains de camping n’ayant pas reçu (ou sollicité) l’homologation. Sont
Les résultats détaillésmesurés dans ces enquêtes, le nombre de clients qui arrivent à l’hôtel
des départements,ou au camping (arrivées) et le de nuits de séjour (nuitées) effec-
les résultats synthétiquestuées par les touristes français et étrangers.
et historiques des communes,
Enquête dans l’hôtellerie : cette enquête est effectuée toute l’année, sur
cantons, zones d'emploi.
l’ensemble des établissements homologués. Ceux-ci, indépendants ou
dépendants de chaînes, répondent à des normes très précises d’héber-
gement. COMMUNES…PROFILS
Enquête dans l'hôtellerie de plein air : cette enquête est effectuée de Toutes les communes
mai à septembre auprès de l'ensemble des terrains de camping homo d'un département.-
logués, c'est-à-dire déclarés à la préfecture et ayant reçu une autorisa 1800 indicateurs-
sur tous les thèmes,tion préalable d'ouverture. Comme pour les hôtels, des normes bien
issus de l'exploitationdéfinies interviennent pour le classement de ces terrains de1à4 étoiles.
principale et de
complémentaire.
Concepts De l’infographie sur zone standard ou personnalisée,
des collections de tableaux sur tout territoire standard
Taux d’occupation : rapport, exprimé en %, du nombre de chambres ou personnalisé, des bases de données locales …
ou d’emplacements occupés au nombre de chambres ou d’emplace-
ments offerts. Pour en savoir plus : «Accueil INSEE information»
Durée moyenne de séjour : rapport, exprimé en jours, du nombre de Champagne-Ardenne
nuitées au nombre d’arrivées.
Dès sa parution, INSEE FLASH Champagne-Ardenne est disponible
sur le site Internet de l’INSEE : www.insee.fr/champagne-ardenne
INSEE, Direction Régionale de Champagne-Ardenne 10, rue Edouard Mignot 51079 Reims Cédex. Tél : 03.26.48.61.00
Directeur de la publication : Michel GAUDEY, Directeur régional de l’INSEE -
Chef du Service Etudes et Diffusion : Johara Khélif (par intérim)
Rédacteur en chef : Johara Khélif - Secrétaire de rédaction : Marie-Paule Le Coadou - Secrétaire de fabrication : Pascale Breton
Communication externe : Gilbert Cholet - Abonnements : Sylviane Mulder
Création de l’image visuelle : Champagne-Création - Imprimeur : Groupe Technologies et Impression, 51100 Reims
Le numéro: 2,20 euros Abonnement : 11 numéros 19 euros (France), 23 euros pour l’étranger, ou 11 numéros + dossier “Bilan écono-
mique” : 24 euros (France), 30 euros pour l’étranger
© INSEE-2001 ISSN 1277-5649 Code SAGE : FLA022960 Dépot légal : Janvier 2002
INSEE Flash Champagne-Ardenne
TAB L EA U X RÉF É RENCES ETA NA L YS E S
Explo ita tio n c o m plé m e nta ir e
Départements
Zones d’emploi
DD
B
&C
o
.
HI
NT
ZY
HE
Y
MAN
N

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.