Saison touristique 2004, léger mieux dans la Vienne

De
Publié par

N° 254 - Mars 2005 TOURISME Saison touristique 2004, léger mieux dans la Vienne peu exceptionnelle du nord de la France, seuleLes touristes sont revenus dans Midi-Pyrénées a connu une hausse sensible de la Vienne en 2004. Le site du clientèle étrangère dans ses hôtels. Futuroscope a de nouveau attiré les Français, comme les étrangers, Baisse de la clientèle étrangère, sauf dans la Viennedans ce département. En revanche, les conditions météorologiques La Vienne est le seul département de la région où médiocres sur le littoral et la le nombre de nuitées étrangères augmente, + 8 %. En Charente, la baisse est de 9 % et en Charente-désaffection générale de la clientèle Maritime de 10 %. Les Deux-Sèvres sont prochesétrangère ont pénalisé la fréquentation de la stabilité avec une légère érosion de 1 %. Les touristique. Le nombre de nuitées mouvements de cette clientèle pèsent beaucoup picto-charentaises baisse légèrement Les étrangers peu présents dans les hôtelsdans les hôtels et les campings, comme en Poitou-Charentes durant l’été 2004au niveau national. a baisse du nombre de nuitées hôtelières régionales se stabilise. Alors qu’en 2003Lelle atteignait 4,5 %, elle n’est que de 1,5 % cette année. L’évolution nationale est comparable, la baisse se situait à 5 % en 2003, en 2004 elle s’établit à 1 %. Dans la région, c’est principalement la désaf- fection de la clientèle étrangère qui explique ce résultat, la clientèle française étant globalement stable.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 25
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

N° 254 - Mars 2005
TOURISME
Saison touristique 2004,
léger mieux dans la Vienne
peu exceptionnelle du nord de la France, seuleLes touristes sont revenus dans
Midi-Pyrénées a connu une hausse sensible de
la Vienne en 2004. Le site du
clientèle étrangère dans ses hôtels.
Futuroscope a de nouveau attiré
les Français, comme les étrangers, Baisse de la clientèle étrangère,
sauf dans la Viennedans ce département. En revanche,
les conditions météorologiques
La Vienne est le seul département de la région où
médiocres sur le littoral et la le nombre de nuitées étrangères augmente, + 8 %.
En Charente, la baisse est de 9 % et en Charente-désaffection générale de la clientèle
Maritime de 10 %. Les Deux-Sèvres sont prochesétrangère ont pénalisé la fréquentation
de la stabilité avec une légère érosion de 1 %. Les
touristique. Le nombre de nuitées mouvements de cette clientèle pèsent beaucoup
picto-charentaises baisse légèrement
Les étrangers peu présents dans les hôtelsdans les hôtels et les campings, comme
en Poitou-Charentes durant l’été 2004au niveau national.
a baisse du nombre de nuitées hôtelières
régionales se stabilise. Alors qu’en 2003Lelle atteignait 4,5 %, elle n’est que de 1,5 %
cette année. L’évolution nationale est comparable,
la baisse se situait à 5 % en 2003, en 2004 elle
s’établit à 1 %.
Dans la région, c’est principalement la désaf-
fection de la clientèle étrangère qui explique ce
résultat, la clientèle française étant globalement
stable. D’ailleurs, très peu de régions ont connu
une hausse de fréquentation étrangère de leurs
hôtels. La Basse-Normandie et la Haute-Normandie
ont su tirer profit des manifestations autour de
l’anniversaire du débarquement et le Nord - Pas-
de-Calais, de Lille 2004. L’Île-de-France, territoire
de prédilection pour cette clientèle, a confirmé Source : Insee, direction du Tourisme, Comité régional du
cette caractéristique. En dehors de l’attractivité un Tourisme, Comités départementaux du Tourismesur la conjoncture du tourisme régional, étrangère. Leur fréquentation est stable est peut-être moins sensible aux aléas
et les baisses ou les hausses de sur le littoral mais baisse dans le reste climatiques qu’en Charente-Maritime,
fréquentation sont principalement de la région. Les Espagnols et les juillet et août progressent, alors que
imputables aux choix des touristes Portugais sont aussi très présents dans juin et septembre ont été moins
étrangers. En effet, la clientèle fran- les hôtels et leur nombre de nuitées attractifs. La saison a d’ailleurs plutôt
çaise fait globalement preuve d’une progresse légèrement, ils choisissent mal fini dans la région, le niveau de
plus grande fidélité à la région Poitou- plus souvent la Vienne que les autres fréquentation a baissé en septembre
Charentes. étrangers. Au niveau national, on note 2004 par rapport à 2003.
un retour des Américains (+ 10%)
En Charente-Maritime, Vienne et Deux- après une année 2003 fortement en En termes de taux d’occupation par
Sèvres, les hôtels accueillent durant baisse et un afflux important de catégorie d’hôtels, les performances
la saison autour de 15 % de clientèle Japonais (+ 22 %). Toutefois, ces deux sont assez contrastées selon les
en provenance de l’étranger. Ce chiffre nationalités sont très faiblement départements. En Charente-Maritime
atteint près de 20 % en Charente, la représentées parmi les touristes de ce sont les hôtels deux, trois et quatre
renommée internationale de la princi- la région. étoiles qui affichent les meilleurs
pale production agricole de ce dépar- résultats alors que dans la Vienne les
tement, le cognac, influençant la catégories plus modestes ont des tauxUne mauvaise arrière-saison
structure de son tourisme. d’occupation plus élevés que les autresdans l’hôtellerie
et enregistrent d’importantes progres-
Comme les autres années, ce sont Les mois d’août et de septembre ont sions. Ainsi le taux d’occupation des
principalement les Britanniques, 37 % été peu favorables à la Charente- hôtels une étoile de la Vienne passe de
des nuitées étrangères en 2004, qui Maritime, contrairement au mois de 52 à 67 % entre juillet 2003 et juillet
constituent la majorité de la clientèle juillet. Dans la Vienne, où le tourisme 2004 et de 51 à 79 % pour août.
Le littoral très prisé en juillet-août
Taux d’occupation dans l’hôtellerie (en %)
Juin Juillet Août Septembre Ensemble
saison 2004
Charente 57 55 56 56 56
Charente-Maritime 66 74 87 71 75
Deux-Sèvres 72 67 67 70 69
Vienne 57 58 65 49 58
Poitou-Charentes 63 66 74 62 66
Source : Insee, direction du Tourisme, Comité régional du Tourisme, Comités départementaux du Tourisme
Les structures haut de gamme ont mieux résisté
Hôtel Camping
Nombre de Évolution Nombre de Évolution
nuitées 2003-2004 nuitées 2003-2004
saison 2004 (en %) saison 2004 (en %)
0 étoile 308 000 - 9,7
1 étoile 242 000 - 4,2 186 000 - 8,6
2 étoiles 1 136 000 0,5 2 362 000 - 6,2
3 et 4 étoiles 513 000 1,0 3 622 000 - 3,4
dont 4 étoiles 1 422 000 0,7
Source : Insee, direction du Tourisme,
Ensemble 2 199 000 - 1,5 6 170 000 - 3,7Comité régional du Tourisme, Comités
départementaux du Tourisme Source : Insee, direction du Tourisme, Comité régional du Tourisme, Comités départementaux du Tourisme
La baisse est deux fois plus importante dans les campings que dans l’hôtellerie
Hôtel Camping
Nombre de Évolution % Nombre de Évolution %
nuitées 2003-2004 d’étrangers nuitées 2003-2004 d’étrangers
saison 2004 (en %) saison 2004 (en %)
Charente 201 000 0,7 19 122 000 - 1,0 4
Charente-Maritime 1 129 000 - 2,7 15 5 653 000 - 4,4 18
dont Arvert (Royannais) 186 000 - 3,3 14 1 925 000 - 4,7 26
Île d’Oléron 122 000 - 4,6 13 1 464 000 - 7,1 13
Île de Ré 139 000 - 1,9 20 1 272 000 0,4 16
La Rochelle-Rochefort 531 000 - 1,6 14 842 000 - 8,6 11
Zone non balnéaire 151 000 - 5,0 16 150 000 15,1 3
Deux-Sèvres 201 000 - 0,7 16 128 000 - 3,4 2
Vienne 668 000 - 0,2 19 267 000 11,5 35
dont Poitiers-Futuroscope 550 000 1,5 19 104 000 16,1 39
Poitou-Charentes 2 199 000 - 1,5 16 6 170 000 - 3,7 19
Source : Insee, direction du Tourisme, Comité régional du Tourisme, Comités départementaux du Tourisme
Insee Poitou-Charentes - Décimal n° 254 - 2005 2Globalement, lors de la saison 2004, le qu’étrangère. En revanche, dans la La Vienne affiche une forte hausse de
taux d’occupation régional moyen s’est région, cette baisse est majoritai- sa fréquentation et, fait remarquable,
plutôt maintenu, passant de 64 à 66 %. rement due à la clientèle étrangère. ce gain de nuitées est autant le fait de
Avec un taux de 74 %, août est toujours Sur les quatre mois de la saison, juin la clientèle étrangère, qui augmente
le meilleur mois de la saison. On notera et septembre ont été particulièrement de 20 %, que de la clientèle française.
cependant que la progression la plus mauvais avec une baisse de 14 % en Elles apportent chacune autour de
importante a lieu au mois de juillet. juin et près de 30 % en septembre. 15 000 nuitées aux campings viennois.
Juillet a été l’occasion d’une légère La Charente subit une légère baisse
La baisse dans les campings, hausse de 2,5 % et août d’une baisse globale de l’ordre de 1 %, alors que les
symétrique de 2,5 %. Ces résultats Deux-Sèvres perdent presque 20 %moins forte qu’au niveau
ont donc permis d’atténuer quelque de clientèle étrangère et subissentnational
peu les deux chocs de juin et de une baisse moyenne de 3,5 %. La
La baisse de fréquentation des septembre, juillet et août étant les Charente-Maritime, dans la tendance
mois les plus fréquentés. nationale, est confrontée à la désaf-campings de la région, - 3,7 %, est plus
fection assez nette de la clientèleaccentuée que celle de l’hôtellerie.
Cependant, elle est moins importante L’offre touristique régionale est étrangère. Plus de la moitié des nuitées
fortement concentrée en Charente- perdues par rapport à 2003 provien-que celle de l’ensemble de la France,
qui est de 7 %. Seules deux régions, Maritime, ceci est particulièrement nent d’une moindre fréquentation de
flagrant pour les campings, tradition- la clientèle étrangère. Cette baisse deÎle-de-France et Aquitaine, affichent
nellement beaucoup plus présents fréquentation est principalement due àune hausse cette saison. Le Poitou-
Charentes, avec les Pays de la Loire, sur le littoral. On dénombre dans ce la clientèle britannique qui représente
département plus de 90 % des nuitées un tiers de notre clientèle étrangère.Rhône-Alpes, l’Alsace et le Nord - Pas-
de-Calais est parmi les régions où la de la saison. Ainsi les résultats des
trois autres départements pèsent L’analyse de la tendance 2003-2004baisse est la moins forte.
beaucoup moins dans la statistique selon le nombre d’étoiles, montre que
Au niveau national, la baisse est autant régionale ; cependant ils ont connu plus le camping a d’étoiles, mieux il tire
des évolutions très contrastées. son épingle du jeu. Ainsi, les campingsimputable à la clientèle française
quatre étoiles sont-ils les seuls à
connaître une quasi-stabilité sur cette
Le Poitou-Charentes accueille peu de campeurs étrangers
période, pour les autres la baisse est
d’autant plus forte que le nombre
d’étoiles diminue.
Marie-Noëlle Beyer
Laurence Genet
Source : Insee, direction du Tourisme, Comité régional du
Tourisme, Comités départementaux du Tourisme
Au mois de juillet, la moitié des emplacements offerts est occupée Source : Insee, direction du Tourisme,
Comité régional du Tourisme, ComitésTaux d’occupation dans les campings (en %)
départementaux du Tourisme
Juin Juillet Août Septembre Ensemble
saison 2004
Charente 13 26 35 12 24 POUR EN SAVOIR PLUS
Charente-Maritime 17 54 66 14 40
Deux-Sèvres 14 29 34 14 23 Une médiocre saison d’été pour l’hôtellerie
Vienne 15 34 40 13 27 et le camping en 2004
Poitou-Charentes 17 50 62 14 38
Insee première, n° 1003, février 2005
Source : Insee, direction du Tourisme, Comité régional du Tourisme, Comités départementaux du Tourisme
3 Insee Poitou-Charentes - Décimal n° 254 - 2005Les différentes structures d’hébergement touristique en Poitou-Charentes
En Poitou-Charentes, on compte près de 4 300
Parc des hôtels et des campings en 2004meublés classés, 1 400 gîtes, 1 100 chambres
d’hôtes, 509 hôtels homologués, 444 campings,
Hôtels homologués Terrains de camping
50 villages de vacances et une trentaine de
nombre nombre nombre nombrerésidences de tourisme. Les campings concentrent
de chambres d’emplacements*à eux seuls, plus de 65 % de la capacité de
l’hébergement régional, suivis de loin par les hôtels Charente 74 1 865 31 1 784
homologués (12 %). Charente-Maritime 260 7 000 322 50 422
Deux-Sèvres 66 1 660 37 1 957Les enquêtes de fréquentation des hôtels et des
Vienne 109 5 250 54 3 338campings qui concentrent les 3/4 de la capacité
d’accueil en hébergement marchand donnent une Poitou-Charentes 509 15 775 444 57 501
bonne représentation de l’ensemble de la fréquen- * Y c. les emplacements loués à l’année Source : Insee, direction du Tourisme, Comité régional
tation en hébergement marchand. du Tourisme, Comités départementaux du Tourisme
Définitions et méthodologieDes hébergements variés dans les campings
des enquêtes
L’offre des campings se diversifie depuis quelques années. À côté des emplacements
traditionnels, où l’on vient planter sa tente ou installer sa caravane, on trouve de plus en plus
Nuitée : total des nuits passées dans unsouvent des emplacements loués à l’année, ou pour une plus courte période, équipés
établissement par chaque arrivant.
d’habitations légères de loisirs (HLL). Le Poitou-Charentes est parmi les régions les plus
Taux d’occupation : % de chambres ouconcernées par cette offre, puisque 34 % des nuitées passées dans un camping ont lieu dans
d’emplacements occupés parmi les chambres ouun mobil-home, un bungalow, un chalet ou une caravane installée à l’année. La proportion est
les emplacements offerts.pratiquement équivalente en Pays de la Loire, en Languedoc-Roussillon et en Aquitaine. Les
régions du nord et du nord-est, quant à elles, cumulent une faible capacité d’accueil et une faible Durée moyenne de séjour : rapport entre le
représentation de ce type d’hébergement. Au total en France, les nuitées réalisées sur les nombre de nuitées totales et le nombre d’arrivées
emplacements locatifs représentent 26 % de la fréquentation des campings. totales.
Emplacements nus et emplacements locatifsL’enquête auprès des campings de la région permet d’observer que cette mutation progressive
dans les campings : un emplacement nu est unede l’offre, dans ce qu’il convient d’appeler désormais « l’hôtellerie de plein air », accroît
parcelle de terrain louée pour installer une tente, unenotablement l’attractivité des terrains en avant- et arrière-saison. De nombreux campings
caravane ou un camping-car. Un emplacementrégionaux étant complets durant la pleine saison, les professionnels peuvent offrir à leur
locatif est une parcelle de terrain qui dispose déjàclientèle une plage d’ouverture plus longue.
d’une habitation légère de loisirs (HLL) fixe.
Plus souvent occupés, ces emplacements affichent aussi un meilleur taux d’occupation, on y
Le champ de l’enquête de fréquentation hôtelièreséjourne plus longtemps et le nombre moyen de personnes par emplacement y est un peu plus
de l’Insee porte sur les hôtels homologués de 0 à 4important que sur les emplacements nus. Enfin, on trouve plus fréquemment des habitations
étoiles de plus de 5 chambres.légères de loisir dans les campings au plus haut niveau de confort. En Poitou-Charentes la
clientèle française est proportionnellement plus attirée par ce type d’hébergement que la Le champ de l’enquête de fréquentation de
clientèle étrangère. l’hôtellerie de plein air de l’Insee porte sur les
campings homologués de 0 à 4 étoiles. L’enquête
a été rénovée en 2004. Les nuitées et les arrivées
sont désormais enregistrées selon le type
Le Poitou-Charentes attire moins les étrangers que les autres d’emplacements loués (nus ou locatifs).
régions littorales
Globalement, la clientèle du Poitou-Charentes, par rapport aux autres régions, est fortement
Pour tout renseignement statistiquefrançaise. La région accueille 19 % d’étrangers dans ses campings. Par contre, en Île-de-France
et dans les régions du quart nord-est de la France, la part de cette clientèle est beaucoup plus
importante. De plus, les autres régions littorales, qui disposent de la plus forte capacité www.insee.fr/poitou-charentes
d’hébergement, sont aussi plus attractives pour cette clientèle. Ainsi, la moyenne nationale
s’établit à 35 % d’étrangers dans les campings. insee-contact@insee.fr
Les étrangers qui viennent dans les campings de la région sont très majoritairement originaires 0 825 889 452 (0,15 €/mn)
des Pays-Bas ou de Grande-Bretagne. Dans les Deux-Sèvres, les Britanniques sont à l’origine du lundi au vendredi de 9 h à 17 h
de près de la moitié des nuitées étrangères, alors que dans la Vienne et en Charente-Maritime
ce sont plutôt les Hollandais qui dominent, ils représentent respectivement 45 % et 35 % des
nuitées. En Charente ces deux nationalités sont chacune à l’origine d’à peu près un tiers de la
fréquentation étrangère. Les Allemands et les Belges constituent à eux deux en moyenne 15 %
Insee Poitou-Charentes
des visites dans les trois départements hors littoral , puis viennent les Espagnols. Ces derniers
5 rue Sainte-Catherine - BP 557
ont la particularité de n’être presque pas représentés en Charente-Maritime alors que les 86020 Poitiers Cedex
Allemands représentent 28 % de la clientèle étrangère. Tél : 05 49 30 01 01
Fax : 05 49 30 01 03
La proportion de clients étrangers dans les hôtels de la région est plus faible que dans les sed-poitou-charentes@insee.fr
campings, elle s’établit à 16 %. Seule, l’Auvergne reçoit, en proportion, moins d’étrangers dans
ses hôtels. Ce sont les Îles britanniques qui, dans chaque département, amènent le plus important
Directrice de la publication : Sylvie MARCHANDcontingent de clients étrangers. Viennent ensuite les Espagnols et les Portugais pour la
Rédactrice en chef : Fabienne GAUDE
Charente, les Deux-Sèvres et surtout la Vienne où ils représentent à peu près 30 % de la clientèle
Dépôt légal mars 2005étrangère et auront été presque aussi nombreux que les Britanniques en 2004. Si les Espagnols
N° CPPAP 0908 B 06698 - ISSN 0221-1068
et les Portugais sont bien représentés en Charente-Maritime, c’est cependant l’Allemagne qui Code SAGE DEC25456
est le deuxième pays d’origine des touristes des côtes charentaises. Comme pour les campings, Impression MEGATOP, Naintré
l’Île-de-France occupe la première place avec 61 % de clients étrangers, la moyenne nationale,
Prix au numéro : 2,20 €quant à elle, est de 40 %.
Abonnement annuel : 20 € (10 numéros)

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.