Saison touristique 2005 : retour de la clientèle étrangère

De
Publié par

Durant la saison touristique 2005, le nombre de nuitées dans les hôtels homologués a augmenté de 5,4 % par rapport à la saison précédente. Cette hausse est liée à une sensible augmentation de la clientèle étrangère dont le nombre de séjours croît de 19,6 % et celui des nuitées de 15,4 %. L'activité hôtelière a profité à tous les départements champardennais. Dans la région, le taux d'occupation des hôtels 0 et 4 étoiles atteignent respectivement 73,3 % et 69 %. La fréquentation en nuitées des 98 campings progresse de 2,8 %. Cette amélioration provient de la clientèle étrangère, les campeurs et caravaniers restant majoritaires sur les terrains de la région (60 %) ; la clientèle française se contracte de 1,9 %.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 14
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

INSEE
FLASH
CHAMPAGNE-ARDENNE
Nº 62 - Avril 2006 - Prix : 2,30d
Saison touristique 2005
etour de la clientèle étrangèreR
se produit au cours des mois de juin et septembre 2005. LesAprès une saison estivale 2004 plutôt médiocre, la
diverses manifestations culturelles et récréatives organisées àsaison touristique 2005 apparaît plus favorable en
ces périodes ont davantage attiré les touristes que lors de la
Champagne-Ardenne, comme dans le reste de la saison précédente.
France. Entre mai et septembre 2005, les hôtels et Représentant près de 90 % des nuitées des étrangers, la clien-
les campings de la région enregistrent 2,1 millions tèle européenne demeure prépondérante dans les hôtels.
Avec une proportion de 42 % des nuitées étrangères, les res-de nuitées, soit 4,5 % de plus que lors de la saison
sortissants britanniques sont encore, en 2005, les plus nom-2004. La reprise de la fréquentation étrangère ex-
breux à séjourner en Champagne-Ardenne et leurs nuitées
plique ce regain de dynamisme. Tous les départe-
augmentent de 18,4 % par rapport à 2004. En seconde place,
ments champardennais en bénéficient au classement des visiteurs étrangers, avec une part de 28 %
globalement. En revanche, la clientèle française
Evolution mensuelle du nombre des nuitéess’effrite légèrement.
dans l'hôtellerie de tourisme
au cours des saisons d'été 2004 et 2005
Dans l’hôtellerie de tourisme, plus de la moitié des nui-
180 000tées est réalisée durant la saison d’été, entre mai et sep-
tembre. En 2005, cette période enregistre 52 % des nuitées
annuelles, soit un point de plus qu’en 2004. Atteignant 160 000
1 414 300 nuitées, la fréquentation hôtelière de la région
augmente de 5,4 % par rapport à la saison précédente. Au ni-
140 000
veau France entière, la progression s’établit à 3,6 %.
En 2005, le parc hôtelier champardennais s’accroît de 8 uni-
tés et les 301 hôtels homologués et non classés de chaîne 120 000
offrent une capacité d’accueil de 8 961 chambres durant la
saison d’été. La fréquentation de l’hôtellerie régionale s’amé-
100 000
liore grâce à une sensible augmentation de la clientèle étran-
gère dont le nombre des séjours croît de 19,6 % et celui des
80 000nuitées de 15,4 %. Ainsi, la part des étrangers dans l’activité
Mai Juin Juillet Août Septembre
hôtelière régionale passe de 40,4 % en 2004 à 44,2 % en
2005, la proportion nationale s’établissant à 41 %. Les sé- Nuitées françaises 2004 Nuitées françaises 2005
jours de la clientèle française progressent peu (+ 0,2 %) et Nuitées étrangères 2004 Nuitées étrangères 2005
leur nombre de nuitées se contracte de 1,4 %. Plus des
Sources: Enquête de fréquentation hôtelière - INSEE-Secrétariattrois-quarts de l’accroissement de la fréquentation étrangère d'Etat, Comité régional du tourisme
INSEE Flash Champagne-Ardenne nº62Evolution des nuitées de la saison d'été des nuitées, la clientèle du Benelux progresse grâce à la forte
dans l'hôtellerie de tourisme augmentation de la fréquentation des Néerlandais. En retrait
depuis quelques années, la fréquentation allemande s’est un
2004 2005 Evolution
peu reprise et retrouve ainsi son niveau de l’année 2000.en %
Enfin, la fréquentation italienne est la seule à reculer (-6,3 %).
Ardennes 119 371 132 713 11,2
Aube 298 687 323 350 8,3
Marne 706 955 731 473 3,5
Un taux d’occupation toujours bas
Haute-Marne 217 022 226 766 4,5
Champagne- 1 342 035 1 414 302 5,4
Le taux des hôtels (65 % en 2005 contre 65,2 %Ardenne
en 2004) ne profite pas du rebond de la fréquentationFrançais 799 791 788 486 -1,4
étrangère lors de l’été 2005. La moindre croissance du
Etrangers 542 244 625 817 15,4
nombre des chambres occupées (+3,8 %) par rapport à celle
dont: des chambres offertes à la clientèle (+4,1 %) explique ce
fléchissement.Royaume Uni, 220 088 260 630 18,4
Irlande A l’inverse, le taux d’occupation au niveau France
Belgique, 114 873 116 660 1,6 métropolitaine gagne un point et s’établit à 65,7 %.
Luxembourg Dans la région, les taux d’occupation se redressent
Allemagne 60 810 67 353 10,8 néanmoins dans les deux extrémités de confort : les hôtels 0
Pays Bas 44 298 57 634 30,1 et 4 étoiles gagnent 1,6 point au cours de la saison 2005,
avec des taux d’occupation atteignant respectivementItalie 26 728 25 042 -6,3
73,3 % et 69 %. Les hôtels économiques bénéficient d’une
Autres pays 19 017 23 575 24,0 forte croissance du nombre de nuitées (+9,9 %) due à cellesd'Europe
des étrangers (+36 %) qui compensent la désaffection de la
Etats-Unis, 16 421 20 824 26,8
clientèle française (-3,8 %).Canada
Malgré une forte hausse de fréquentation (+8,2 %), due à la
Sources : Enquête de fréquentation hôtelière - INSEE -
clientèle française, le taux d’occupation des hôtels 3 étoilesSecrétariat d'Etat, Comité régional du tourisme
se replie de 2,8 points, en raison d’une offre de chambres
plus importante qu’en 2004. Dans l’hôtellerie de milieu de
gamme, le taux d’occupation recule de 1,2 point pour les
Taux d'occupation des hôtels de la saison d'été hôtels 1 étoile (57,1 %) qui attirent toujours moins de
clientèle. Dans les hôtels 2 étoiles, le taux d’occupation
%
gagne 0,3 point pour atteindre 63,5 %.75
Avec 1,4 jour en moyenne, la durée de séjour dans
l’hôtellerie varie peu par rapport à la saison 2004, confirmant
70
ainsi le caractère de région de passage pour la
Champagne-Ardenne qui est surtout traversée par les
65
touristes lors des vacances d’été.
60
Tous les départements ont réalisé
55
une meilleure saison
50
2004 2005
Avec un gain de 11,2 % des nuitées dans les Ardennes et de
Ardennes Aube Marne Haute-Marne Champagne-Ardenne
8,3 % dans l’Aube, l’hôtellerie profite pleinement du retour
des touristes étrangers dans ces départements. Sous l’effet,Sources : Enquête de fréquentation hôtelière - INSEE -
Secrétariat d'Etat, Comité régional du tourisme principalement, d’une forte hausse des touristes
anglo-saxons, la fréquentation étrangère ardennaise
s’accroît de 26 % ; celle de l’Aube de 23 %, grâce aux
Capacité d’accueil des hôtels de0à4 étoiles clientèles anglo-saxonne et néerlandaise. Les hôteliers
haut-marnais connaissent également une meilleure
er erAu 1 mai 2004 Au 1 mai 2005 fréquentation que l’an dernier (+4,5 %), grâce aux nuitées
des touristes étrangers (+23,4 %). En revanche, la clientèle
Etabl. Chambres Etabl. Chambres
française semble avoir boudé les établissements
Ardennes 44 947 46 1 015 haut-marnais (-4,2 %). En particulier, la station thermale de
Bourbonne-les-Bains, représentant plus du quart des nuitéesAube 60 1 934 64 2 054
du département, perd 5,8 % de curistes au cours de la saisonMarne 124 4 189 123 4 269
d’été 2005. Dans la Marne, qui concentre près de la moitié
Haute-Marne 66 1 588 68 1 623
de l’offre hôtelière régionale, la hausse du nombre total des
Champagne- 294 8 658 301 8 961 nuitées (3,5 %) est relativement moins importante que dans
Ardenne les trois autres départements. La progression plus faible des
nuitées étrangères (+10,1 %) et le recul de la fréquentationSources : INSEE - Secrétariat d'Etat au tourisme, Préfectures
française (-2,4 %) expliquent ce phénomène.
INSEE Flash Champagne-Ardenne nº62Evolution du nombre de nuitées dans les campingsDes campeurs plus nombreux
homologués de Champagne-Ardenne
Nombre
A l’instar du niveau national, qui progresse de 3,3 % au cours 300 000
de la saison d’été 2005, la fréquentation des 98 campings
250 000champardennais s’améliore de 2,8 %. A l’exception de
l’année 2003, dopée par la canicule estivale, la
200 000fréquentation 2005 est la meilleure depuis le début de la
décennie. Cette amélioration provient de la clientèle
150 000étrangère, les campeurs et caravaniers restant majoritaires
sur les terrains de la région (60 %) ; la clientèle française se
100 000contracte de 1,9 %.
2004La clientèle du Benelux s’accroît de 8 % et, comme à
200550 000
l’échelon national, les Néerlandais demeurent les plus
adeptes de l’hôtellerie de plein air. En Champagne-Ardenne,
0
leurs nuitées représentent 56 % des nuitées étrangères. Les Mai Juin Juillet Août Septembre
ressortissants de Grande-Bretagne et d’Irlande sont
Sources : Enquête de fréquentation hôtelière - INSEE -également plus nombreux (+13,9 %). A l’opposé, la
Secrétariat d'Etat, Comité régional du tourisme
fréquentation des touristes allemands se replie de 16,8 %.
Hormis le département des Ardennes, où les nuitées reculent
de 0,9 %, tous les autres départements de la région
Evolution des nuitées de la saison d'été
bénéficient d’un regain de fréquentation:+5,8%en
dans les campings homologués
Haute-Marne, +4 % dans la Marne et +2,8 % dans l’Aube.
Bien pourvu en terrains et en emplacements avec 37 % des Evolution2004 2005
en %emplacements de la région, le département des Ardennes est
Ardennes 201 923 200 203 -0,9le seul à voir sa fréquentation étrangère diminuer (-6,9 %)
alors que sa clientèle française est plus nombreuse ( +5,6 %). Aube 120 483 123 818 2,8
Dans l’Aube, grâce notamment aux excellents mois de juin et
Marne 139 619 145 201 4,0
septembre, la fréquentation étrangère s’accroît de 23,4 %,
Haute-Marne 195 882 207 188 5,8mais la clientèle française s’est repliée (-11,5 %). Dans la
Marne, les campeurs et caravaniers étrangers sont venus plus Champagne- 657 907 676 410 2,8
Ardennenombreux (+9,5 %) alors que les Français sont moins
Français 271 034 265 958 -1,9présents (-5 %). La Haute-Marne, qui reçoit 38 % des
campeurs étrangers de la région, voit cette fréquentation Etrangers 386 873 410 452 6,1
croître de 7,5 % alors que la clientèle française reste stable. dont:
Royaume Uni 66 929 76 213 13,9
IrlandePeu d’emplacements locatifs
Belgique, 33 455 36 784 10,0
Luxembourg
Par rapport à la saison précédente, l’offre en emplacements Allemagne 53 305 44 336 -16,8
reste quasiment stable alors que le nombre des Pays Bas 214 510 230 922 7,7
emplacements occupés progresse de 2,8 %. Au final, le taux
Italie 2 915 3 055 4,8d’occupation gagne 1,2 point en 2005 mais le niveau moyen
enregistré (24,6 %) reste toujours bas comparé au niveau Autres pays 14 350 17 650 23,0
d'Europenational (32 %). Le meilleur résultat départemental revient à
Etats-Unis, 394 387 -1,8la Haute-Marne qui affiche un taux d’occupation de 34,9 %,
Canada
le seul supérieur au taux moyen national.
Représentant le tiers de l’offre en emplacements de passage, Sources : Enquête de fréquentation hôtelière - INSEE -
Secrétariat d'Etat, Comité régional du tourismeles campings 3 et 4 étoiles enregistrent un taux d’occupation
(32,8 %) en nette hausse par rapport à la saison dernière
(25,4 %) ; à l’inverse, celui des 1 et 2 étoiles recule de 22,4 %
à 19,6 %. Capacité d’accueil des campings de1à4 étoiles
Les structures avec emplacements dits locatifs (équipés d’un
er erhébergement de type mobile-home, bungalow, habitation Au 1 mai 2004 Au 1 mai 2005
légère de loisir...) continuent à afficher de meilleurs taux
Terrains Places Terrains Placesd’occupation (35,5 %) que celles pourvues seulement
d’emplacements nus (24,3 %). Cependant, si le nombre des Ardennes 32 2 970 32 2 969
emplacements locatifs progresse en 2005, ils représentent à Aube 21 1 843 22 1 863
peine 3 % de l’offre en emplacements de passage, contre
Marne 23 1 677 22 1 658
17 % au niveau national. En 2005, avec seulement 5 % des
Haute-Marne 22 1 489 22 1 622nuitées totales réalisées sur des emplacements locatifs, la
Champagne-Ardenne figure au dernier rang des régions Champagne- 98 7 979 98 8 112
Ardennefrançaises.
Sources : INSEE - Secrétariat d'Etat au tourisme, Préfectures
INSEE Flash Champagne-Ardenne nº62Taux d'occupation des campings METHODOLOGIE
entre mai et septembre 2005
Sources :
%
- Les données publiées dans cet article sont obtenues à partir de deux75
enquêtes réalisées par l’Insee à la demande du Secrétariat d’Etat au
Tourisme.
70
- L’enquête de fréquentation hôtelière : l’enquête est réalisée mensuel-
lement, tout au long de l’année, auprès des hôtels de tourisme (hôtels
65 classés de0à4 étoiles luxe, et hôtels de chaîne non classés). La totalité
du parc champardennais est interrogé, grâce au financement du Comi-
60 té Régional du Tourisme.
- L’enquête dans l’hôtellerie de plein air : l’enquête est effectuée men-
55 suellement de mai à septembre auprès de l’ensemble des terrains de
camping homologués, c’est à dire déclarés à la préfecture et ayant reçu
une autorisation préalable d’ouverture. Comme pour les hôtels, des50
2004 2005
normes bien définies interviennent pour le classement de ces terrains
Ardennes Aube Marne Haute-Marne Champagne-Ardenne de1à4 étoiles.
Définitions :Sources : Enquête de fréquentation hôtelière - INSEE -
Séjours (ou arrivées) : nombre de clients différents qui séjournent uneSecrétariat d'Etat, Comité régional du tourisme
ou plusieurs nuits consécutives dans le même hôtel ou dans le même
camping.
Nuitées : nombre total de nuits passées par les clients dans un hôtel ouRépartition départementale des campeurs
un camping ; ainsi un couple séjournant trois nuits consécutives danspar nationalité en 2005
un hôtel (ou un camping) correspondra à six nuitées, de même que six
Nombre personnes ne séjournant qu’une seule nuit.
100 000
Taux d’occupation : rapport obtenu en divisant le nombre de chambres
(ou d’emplacements de passage) occupées par le nombre de chambres
80 000
(ou de « effectivement » disponibles (en ex-
cluant les fermetures saisonnières)
60 000
Durée moyenne de séjour : rapport, exprimé en jours, du nombre de
nuitées au nombre d’arrivées.
40 000
Emplacement de passage : emplacement dans les campings destiné à
une clientèle touristique n’y élisant pas domicile. Un emplacement de
20 000 passage peut être nu ou locatif, c’est à dire équipé d’un hébergement
léger (bungalow, mobile-home, etc.).
0
Ardennes Aube Marne Haute-Marne
Français Hollandais Anglais Belges Allemands Autres
Sources : Enquête de fréquentation hôtelière - INSEE -
Patrick BounySecrétariat d'Etat, Comité régional du tourisme
Consultez les données trimestrielles du tourisme, sur le site conjoncture régionale
www.insee.fr/champagne-ardenne/rfc/conjoncture.htm
Dès sa parution, INSEE FLASH Champagne-Ardenne est disponible
sur le site Internet de l’INSEE : www.insee.fr/champagne-ardenne
INSEE, Direction Régionale de Champagne-Ardenne 10, rue Edouard Mignot 51079 Reims Cédex. Tél : 03.26.48.60.00
Directeur de la publication : Michel Gaudey, Directeur régional de l’INSEE
Chef du Service Etudes et Diffusion : Marie-Thérèse Tourneux
Rédacteur en chef : Jeanny Naulot - Secrétaire de fabrication : Pascale Breton
Communication externe : Jeanny Naulot - Abonnements : Liliane Decombe
Création de l’image visuelle : Champagne-Création - Imprimeur : Le réveil de la Marne, 51204 Epernay
Le numéro : 2,30 euros Abonnement : 11 numéros 20 euros (France), 25 euros pour l’étranger, ou 11 numéros + dossier “Bilan écono-
mique” : 26 euros (France), 32 euros pour l’étranger
© INSEE-2006 ISSN 1277-5649 Code SAGE : FLA066260 Dépot légal : Avril 2006
INSEE Flash Champagne-Ardenne nº62

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.