Saison touristique 2007 dans la Lozère : fréquentation en recul

De
Publié par

De mai à septembre 2007, l'activité hôtelière de la Lozère (hôtels et campings confondus) a affiché le bilan le plus médiocre des cinq dernières années. Sous l'effet du raccourcissement des séjours, le repli du nombre de nuitées s'est accéléré, pratiquement multiplié par deux : - 6,5 % en 2007 pour - 3,4 % en 2006. Le nombre de touristes a aussi continué de baisser, mais à un rythme nettement ralenti : - 0,8 % en 2007 pour - 6 % en 2006. Le département se démarque donc du reste de la région Languedoc-Roussillon. Ayant subi les aléas d'une météo défavorable pendant l'été, il a suivi une évolution à la baisse comparable à celles d'autres départements voisins du Massif Central : Cantal, Haute-Loire et Aveyron, aux profils plus ressemblants. Saison 2007 : un mauvais millésime pour la fréquentation Hôtellerie de tourisme : un bilan mitigé Hôtellerie de plein air : une saison pertubée par la météo Recul modéré des taux d'occupation Des touristes étrangers présents dans les hôtels
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins

pour l’économie du Languedoc-Roussillon
Aoßt 2008N 19 -
Saison touristique 2007 en LozŁre :
frØquentation en recul
GeneviŁve PAYEN - INSEE
De mai septembre 2007, l’activitØ h teliŁre de la LozŁre (h tels et campings confondus) a affichØ
le bilan le plus mØdiocre des cinq derniŁres annØes. Sous l’effet du raccourcissement des sØjours,
le repli du nombre de nuitØes s’est accØlØrØ, pratiquement multipliØ par deux : - 6,5 % en 2007 pour
- 3,4 % en 2006.
Le nombre de touristes a aussi continuØ de baisser, mais un rythme nettement ralenti: - 0,8 %
en 2007 pour - 6 % en 2006. Le dØpartement se dØmarque donc du reste de la rØgion Languedoc-
Roussillon. Ayant subi les alØas d’une mØtØo dØfavorable pendant l’ØtØ, il a suivi une Øvolution
la baisse comparable celles d’autres dØpartements voisins du Massif Central: Cantal, Haute-
Loire et Aveyron, aux profils plus ressemblants.
H tels et campings confondus, le volume des nuitØes de chaqueSaison 2007: un mauvais millØsime
mois de la saison s’est situØ un niveau infØrieur celui de 2006pour la frØquentation
et 2005. Ce bilan plut t dØcevant est nuancer cependant selon
Durant la saison 2007, la LozŁre a comptabilisØ 6 % des arrivØes le type des hØbergements, leur catØgorie, la provenance des
et 4 % des nuitØes rØgionales. Ainsi, 302000 touristes ont passØ touristes et le mois considØrØ.
770000 nuitØes dans les h tels de tourisme et les campings du
dØpartement. Si le nombre des touristes est peine infØrieur
la moyenne observØe des cinq derniŁres annØes, le nombre des H tellerie de tourisme: un bilan mitigØ
nuitØes, par contre, s’avŁre le plus faible depuis 2003, avec un
Øcart de -7 % par rapport la moyenne. La faible diminution des L’h tellerie lozØrienne aurait pu tirer son Øpingle du jeu si les
arrivØes (- 0,8 %) tient une perte de clientŁle dans l’h tellerie touristes fran ais n’avaient pas ØcourtØ leurs sØjours. En effet,
de plein air que le gain de touristes frØquentant les h tels n’a les touristes sont venus plus nombreux qu’en 2006, Fran ais
pas suffi compenser entiŁrement. Le recul des nuitØes a une comme Øtrangers. La hausse de clientŁle a atteint + 2,6 %,
double origine: la dØfection de la clientŁle dans les campings et supØrieure la moyenne rØgionale (+ 0,5 %). Mais, l’inverse
le raccourcissement de la durØe des sØjours, plus marquØ dans des Øtrangers, les touristes fran ais, peut-Œtre plus sensibles
l’h tellerie de tourisme. une conjoncture incertaine, ont raccourci leurs sØjours de - 0,2
jour, nettement plus que dans le reste de la rØgion. Comme ilsOr la saison d’ØtØ est primordiale dans l’activitØ h teliŁre du
constituent, 80 %, la principale clientŁle des h tels lozØriens,dØpartement. Sur l’ensemble de l’annØe 2007, elle a reprØsentØ
il en a rØsultØ un recul important des nuitØes par rapport 2006,3 nuitØes sur 4 pour les h tels de tourisme et la totalitØ pour les
soit - 6,6 % (+ 0,9 % pour la rØgion).campings. En effet, le nombre moyen de jours d’ouverture des
campings lozØriens a ØtØ de 145 jours, pour 153 jours que
Toutes les catØgories d’h tels ont ØtØ affectØes par cette ten-compte la pØriode de mai septembre. Dans les autres dØpar-
dance. Les deux extrŒmes, 0 Øtoile et haut de gamme (3 et 4tements de la rØgion, les campings ont ØtØ ouverts plus long-
Øtoiles) enregistrent les plus fortes baisses de nuitØes. Ce qui atemps, entre 174 et 204 jours en moyenne.
FrØquentation des h tels de tourisme de mai septembre FrØquentation des h tels de plein air de mai septembre
dØpartement de la LozŁre dØpartement de la LozŁre
UnitØ : nombre de nuitØes UnitØ : nombre de nuitØes100 000
210 000
2005 2005
180 00080 000
2006 2006
1 50 000
2007 200760 000
120 000
90 00040 000
60 000
20 000
30 000
00
Mai Juin Juillet Aoßt Septembre AoßtMai Juin Juillet Septembre
Sources : Insee - DRT, CRT, CDT Sources : Insee - DRT, CRT, CDTeu pour effet de renforcer le poids des h tels de moyenne Recul modØrØ des taux d’occupation
gamme (2 Øtoiles) dans l’activitØ h teliŁre du dØpartement:
Sous le coup d’un recul bien plus ØlevØ de la frØquentation que69 % des nuitØes en 2007 pour 65 % en 2006. En moyenne
de l’offre, les h tels et campings de LozŁre ont ØtØ moins rem-
rØgionale, cette catØgorie d’h tels compte pour moitiØ dans le
plis en 2007 qu’en 2006. Le taux d’occupation des h tels de tou-
volume des nuitØes.
risme en LozŁre, toutes catØgories confondues, atteint, en 2007,
De toute la saison 2007, seul le mois de juillet a bØnØficiØ d’une 52 %, pour une moyenne rØgionale de 66 %. Il a perdu 2,4
embellie, gr ce une grosse affluence de touristes fran ais et points par rapport la saison prØcØdente. Les h tels Øcono-
dans une moindre mesure d’Øtrangers. Son bilan positif n’a miques et les h tels haut de gamme ont ØtØ les plus dØlaissØs
cependant pas suffi combler les pertes de frØquentation d’a- par les touristes en 2007. MalgrØ cela, les h tels haut de gamme
vant et d’arriŁre saison. figurent toujours parmi les plus occupØs, derriŁre les h tels 2
Øtoiles, avec respectivement 51 % et 54 % de chambres louØes.
H tellerie de plein air:
En 2007, le niveau de confort de l’h tellerie lozØrienne, entiŁre-
une saison perturbØe par la mØtØo ment de type indØpendant, est moyen: 58 % des chambres du
parc appartiennent des h tels 2 Øtoiles. Les h tels haut deLes 97 campings classØs de LozŁre ont accueilli, de mai sep-
gamme viennent ensuite avec 19 % des chambres.tembre 2007, 115000 touristes, soit 5,9 % de moins qu’en
2006. Toutes les conditions d’un ØtØ "pourri ", savoir pluie et
Dans les campings, 25 % des emplacements ont ØtØ occupØs,fra cheur des tempØratures, Øtaient rØunies pour inciter les cam-
en moyenne, au cours de la saison 2007, et titre comparatifpeurs, fran ais et Øtrangers, aller planter leur tente ailleurs, de
40 % pour l’ensemble de la rØgion Languedoc-Roussillon etprØfØrence sur le littoral mØditerranØen ØpargnØ par le mauvais
21 % en rØgion Auvergne. Le taux moyen d’occupation destemps. De plus, pour les mŒmes raisons, une partie des cam-
campings lozØriens a perdu 1,2 point par rapport 2006. Toutespeurs Øtrangers ont ØcourtØ leur sØjour, en particulier sur les
les catØgories ont ØtØ touchØes, les campings 3 Øtoiles moinsemplacements nus.
que les autres, Øtant donnØ qu’ils offrent davantage d’emplace-
En 2007, la durØe de sØjour a ØtØ de 4 jours en moyenne, en ments ØquipØs la location.
LozŁre. Elle a variØ entre 4,8 et 8 jours dans les autres dØpar-
tements de la rØgion. Le raccourcissement des sØjours, cumulØ Quel que soit le confort du camping, les campeurs ont privilØgiØ
la perte de clientŁle, a eu pour consØquence une baisse pro- les locations de mobiles homes. Le taux d’occupation varie pra-
noncØe des nuitØes de - 6,5 % par rapport 2006. tiquement du simple au double selon le type d’emplacements:
45 % pour les emplacements ØquipØs et 24 % des emplace-Cette baisse n’a touchØ que les emplacements nus, alors que les
ments nus. L’Øcart est au plus fort en juillet et aoßt avec 35emplacements locatifs ØquipØs de mobiles homes ont enregis-
points de diffØrence, les emplacements ØquipØs affichant destrØ, avec moins de touristes que l’annØe prØcØdente, un volume
taux de 72 % et 76 %, pour 37 % et 41 % sur les emplace-de nuitØes lØgŁrement supØrieur. Il est vrai que les touristes y
ments nus.sØjournent deux fois plus longtemps que sur les autres empla-
cements, les locations s effectuant la plupart du temps la
semaine. Les emplacements ØquipØs sont encore peu rØpandus
dans l’h tellerie de plein air lozØrienne: 7,5 % de l’offre. Ils ren- RØpartition des nuitØes ØtrangŁres dans l h tellerie
contrent cependant beaucoup de succŁs puisqu’ils reprØsentent selon le pays de provenance
20 % de la frØquentation. Les emplacements locatifs se trouvent Autres pays
en majeure partie (60 %) dans les campings 3 Øtoiles, permet- Autres pays 5 % Allemagne
d Europe 9 % 20 %tant ces derniers de modØrer la baisse de leur frØquentation,
infØrieure celle des campings 1 et 2 Øtoiles moins ØquipØs. Suisse
8 %
La baisse de plus de 14 % des nuitØes ØtrangŁres s’est ajoutØe
celle des nuitØes fran aises (- 3 %), qui reprØsentent 7 nui-
Royaume-Uni
tØes sur 10. Le repli de frØquentation ØtrangŁre a ØtØ au plus 26 %
fort en juillet, aoßt et septembre, seul mois qui a connu les
Belgiquefaveurs de la clientŁle fran aise, bØnØficiant de conditions cli-
24 %
matiques plus agrØables. LozŁre
62 000
nuitØes ØtrangŁres
Pays-Bas
8 %Taux d’occupation journaliers des campings Source : Insee - DT 2007
de mai septembre 2007
selon le type d’emplacements
RØpartition des nuitØes europØennes dans l hotellerie
dØpartement de la LozŁre
de plein air selon le pays de provenance
UnitØ : en %
100 Autres pays d Europe 4 %Suisse 8 %
90
Emplacements locatifs Allemagne80 Espagne 3 % 23 %
70
Royaume-Uni 7 %
60
50
40
30 Belgique
16 %20 LozŁre
Emplacements nus 135 000 nuitØes10
europØennes
0
Mai Juin Juillet Aoßt Septembre
Pays-Bas 44 %
Source : Insee - DT 2007
Source : Insee - DRT, CRT, CDTLes campings n’ont pas rencontrØ le mŒme succŁs que les h telsDes touristes Øtrangers prØsents
auprŁs des Øtrangers qui reprØsentent un tiers de leur clientŁle.dans les h tels
Au contraire, les sØjours Øtrangers sont en repli de - 7,5 % et
ReprØsentant un client sur cinq des h tels de LozŁre, les touris- leur durØe s’est rØtractØe. La combinaison de ces deux facteurs
tes Øtrangers, essentiellement europØens (96 %) sont venus a eu pour rØsultat une chute du nombre des nuitØes ØtrangŁres
plus nombreux qu’en 2006 (+ 4 %). Comme ils sont restØs un de - 14,5 %, affectant les campings de toutes catØgories et tous
peu plus longtemps que l’annØe prØcØdente, le volume de leurs les types d’emplacements. Bien qu’ils soient principalement, en
nuitØes a progressØ de + 6 %. Les principales nationalitØs, 2007, l’origine de la diminution de la clientŁle ØtrangŁre, les
Britanniques, Allemands et Belges, qui regroupent 70 % de la campeurs nØerlandais et belges regroupent 60 % des nuitØes
frØquentation ØtrangŁre, sont l’origine de cette hausse. Les ØtrangŁres. Les Allemands, par contre, en nette progression,
europØens du nord de l’Europe apparaissent surreprØsentØs en confortent leur seconde place. La prØdilection de la clientŁle
LozŁre par rapport la moyenne rØgionale, au dØtriment des ØtrangŁre pour les campings haut de gamme observØe au
Øtrangers d’origine latine (Espagnols et Italiens), dont par niveau rØgional (81 % des nuitØes ØtrangŁres), se vØrifie enco-
ailleurs la frØquentation a chutØ au cours de la saison 2007. La re en LozŁre, mais seulement avec 52 % des nuitØes.
clientŁle ØtrangŁre a sØjournØ de prØfØrence dans les h tels
lozØriens de moyenne gamme pour 68 % d’entre elle, puis dans
les h tels haut de gamme (21 %), l’inverse de ce que l’on ob-
serve dans le reste de la rØgion. De type probablement plus
familial, ellle s’est comportØe ainsi exactement comme la clien-
tŁle fran aise qui ne varie pas dans ses choix, quel que soit le
dØpartement du Languedoc-Roussillon concernØ.
FrØquentation dans l ensemble de l h tellerie - NuitØes selon la provenance
LozŁre H tels de tourisme Campings Ensemble
Saison 2007
NuitØes totales (en milliers) 307 463 770
dont nuitØes fran aises 245 328 573
nuitØes ØtrangŁres 62 135 197
Evolution 2006-2007 (en %)
NuitØes totales -6,6 -6,5 -6,5
dont nuitØes fran aises -9,4 -2,7 -5,7
nuitØes ØtrangŁres 6,3 -14,5 -8,9
Source : Insee - DT - partenaires rØgionaux - annØe 2007
FrØquentation des h tels de tourisme de mai septembre 2007 (rØsultats dØfinitifs)
volution par rapport la mŒme pØriode de l’annØe 2006
DurØe moyenne
ArrivØes NuitØes
de sØjour
LozŁre Evolution Evolution Evolution
Nombre Nombre en
% 2006-2007 % 2006-2007 en jour 2006-2007
en milliers milliers
en % en % en jour
Ensemble 187 100 2,6 307 100 - 6,6 1,64 - 0,16
Par catØgorie
0 Øtoile 10 5 - 12,0 16 5 - 14,8 1,63 - 0,05
1 Øtoile 12 7 3,8 20 6 - 2,2 1,59 - 0,10
2 Øtoiles 130 70 2,8 209 69 - 2,1 1,60 - 0,08
3 et 4 Øtoiles 35 18 6,4 62 20 - 18,3 1,79 - 0,54
Par zone
Montagne 187 100 2,6 307 100 - 6,6 1,64 - 0,16
Par origine
France 154 82 2,3 245 80 - 9,4 1,59 - 0,20
Etranger 33 18 4,1 62 20 6,3 1,85 0,04
Par mois
Mai 29 16 - 6,7 44 14 - 15,3 1,53 - 0,16
Juin 30 16 - 0,2 48 16 - 11,6 1,59 - 0,20
Juillet 43 23 15,4 72 23 4,1 1,67 - 0,18
Aoßt 54 29 6,7 92 30 - 3,3 1,71 - 0,18
Septembre 31 17 - 6,7 51 17 - 12,1 1,62 - 0,10
Source : Insee enquŒte h tellerie - DRT, CRTRØpartition et Øvolution du parc des h tels de tourisme
Taux d occupation
H tels Chambres
moyen de mai septembreLozŁre
Parc en Aoßt Evolution Evolution Evolution
2007 Nombre % 2006-2007 Nombre % 2006-2007 %: 2006-2007
en % en % en point
Ensemble 130 100 -3,7 2 298 100 -2,3 51,8 -2,4
Par catØgorie
0 Øtoile 19 15 -5,0 196 9 -4,9 37,2 -4,7
1 Øtoile 13 10 0,0 167 7 1,2 46,4 0,2
2 Øtoiles 83 64 -4,6 1 504 58 -3,0 54,1 -0,2
3 Øtoiles 15 12 0,0 431 19 0,0 51,4 -9,7
Par zone
Montagne 130 100 -3,7 2 298 100 -2,3 51,8 -2,4
Par mois
Mai /// /// 41,6 -2,8
Juin /// /// 45,3 -2,2
Juillet /// /// 56,5 1,9
Aoßt /// /// 68,2 -4,1
Septembre /// /// 46,1 -4,8
Source : Insee enquŒte h tellerie - DRT, CRT
FrØquentation de Mai Septembre 2007 (rØsultats dØfinitifs) dans l h tellerie de plein air
volution par rapport la mŒme pØriode de l’annØe 2006
DurØe moyenne
ArrivØes NuitØes
de sØjour
LozŁre Evolution Evolution Evolution
Nombre Nombre en
% 2006-2007 % 2006-2007 en jour 2006-2007
en milliers milliers
en % en % en jour
Ensemble 115 100 -5,9 463 100 -6,5 4,03 -0,03
Dont : emplacements nus 103 89 -6,2 377 81 -7,9 3,67 -0,07s locatifs 12 11 -2,7 86 19 0,5 7,01 0,22
Par catØgorie
1 et 2 Øtoiles 69 60 -9,0 245 53 -10,4 3,56 -0,06
3 Øtoiles 46 40 -0,8 218 47 -1,6 4,72 -0,04
Par zone
Montagne 115 100 -5,9 463 100 -6,5 4,03 -0,03
Par origine
France 77 67 -5,0 328 71 -2,7 4,28 0,10
Etranger 38 33 -7,5 135 29 -14,5 3,51 -0,29
Par mois
Mai 7 6 -8,8 19 4 -7,2 2,76 0,05
Juin 11 10 -17,0 37 8 -6,9 3,30 0,36
Juillet 40 36 -16,5 178 38 -9,1 4,44 0,36
Aoßt 49 38 7,2 206 44 -4,4 4,20 -0,51
Septembre 8 7 5,4 24 5 -1,9 3,01 -0,22
Source : Insee enquŒte h tellerie de plein air - DRT, CRTRØpartition et Øvolution du parc des campings
Emplacements offerts la clientŁle de passage
Campings Taux d occupation
(hors emplacements rØsidentiels)LozŁre
Parc en Aoßt Nombre Evolution 2006-2007 en %Evolution Evolution
2007 Nombre % 2006-2007 % 2006-2007Emplacements Emplacements Emplacements Emplacements
Total Totalen % en pointnus locatifs nus locatifs
Ensemble 97 100 -1,0 5 300 4 904 396 -0,7 -1,0 3,1 25,4 -1,2
Par catØgorie
1 Øtoile 34 35 -2,9 1 108 1 076 32 -3,1 -2,8 -11,1 21,1 -2,9
2 Øtoiles 47 48 0,0 2 553 2 422 131 0,2 -0,6 17,0 23,7 -1,3
3 Øtoiles 16 41 0,0 1 639 1 406 233 -0,4 -0,3 -1,3 29,7 -0,2
Par zone
Montagne 97 100 -1,5 5 300 4 904 396 -0,7 -1,0 3,1 25,4 -1,2
Par mois
Mai /// /// /// 7,4 -0,9
Juin /// /// /// 12,9 -1,9
Juillet /// /// /// 39,4 -0,9
44,1 -0,9Aoßt /// /// ///
Septembre /// /// /// 9,8 -0,6
Source : Insee enquŒte h tellerie - DRT, CRT
Quelques dØfinitions :
! Le taux d’occupation rapporte le nombre de chambres ou d’emplacements occupØs au nombre de
chambres ou d’emplacements offerts.
! Le nombre de nuitØes correspond au nombre de personnes arrivØes multipliØ par le nombre de nuits
passØes dans le mois.
! Emplacements nus : emplacements des campings offerts la clientŁle de passage et dØpourvus de
toute forme d’hØbergement.
!s locatifs : emplacementfertassage et dotØs d’un
hØbergement : bungalow, bungatoile, mobil home, HLL
Pour en savoir plus
La frØquentation h teliŁre, RepŁres Conjoncture (publication mensuelle)
Bilan de la saison touristique 2007 en Languedoc-Roussillon, RepŁres SynthŁse «L annØe Øconomique et sociale 2007»
N 4, avril 2008.
Les meublØs labellisØs en Languedoc-Roussillon en 2006, RepŁres Chiffres N 10, aoßt 2007.
Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques : www.insee.fr
SecrØtariat d’Etat au Tourisme : www.tourisme.gouv.fr
Observatoire National du T.ont-tourisme.com
Observatoire RØgional du Tourisme Languedoc-Roussillon : www.sunfrance.net/observatoirelr
www.insee.fr
Directeur de la publication: Henri THERON
Exemplaire non destinØ la venteINSEE Languedoc-Roussillon 274, allØe Henri II de Montmorency 34064 Montpellier CEDEX 2
(*) ISSN n 1251-2036TØlØphone: 0467157000 TØlØcopie: 0467157171 Information du public : 0825889452
' INSEE 2008(*)MØl: insee-contact@insee.fr 0,15 euro la minute

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.