Tableaux Économiques Régionaux de Guadeloupe 2007 : Transport

De
Publié par

Le secteur du transport compte 2 499 établissements au 1er janvier 2006, dont 1962 dans les transports urbains et routiers (79 % des établissements) et 346 dans les services auxiliaires des transports (14 % des établissements). Le nombre total d’établissements dans les transports est en baisse depuis 2003, perdant 381 établissements en 3 ans, dont 229 sur la dernière année. En particulier, Les transports urbains et routiers ont perdu 351 établissements en 3 ans, dont 203 depuis le 1er janvier 2005. Les autres secteurs ont également perdu des établissements à partir de 2005, hormis la gestion des infrastructures qui progresse constamment depuis 2000 (+23 établissements en 6 ans). Les établissements de transport sont petits : 73 % n’emploient aucun salarié et 20 % en comptent entre un et cinq.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 31
Tags :
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins

19. Transport
Présentation Définitions
Le secteur du transport compte 2 499 Transports urbains et routiers : ils comprennent les
er transports urbains de voyageurs quel que soit le modeétablissements au 1 janvier 2006, dont
de transport ; les transports routiers réguliers de1962 dans les transports urbains et
voyageurs ; les transports de voyageurs par taxi ; les
routiers (79 % des établissements) et transports scolaires. Ils comprennent également les
346 dans les services auxiliaires des déménagements et les locations de camion avec
transports (14 % des établissements). chauffeur.
Transports aériens : il s’agit du transport aérien,Le nombre total d’établissements dans
régulier ou non, de personnes et deles transports est en baisse depuis
marchandises.
2003, perdant 381 établissements en
3 ans, dont 229 sur la dernière année. Gestion d’infrastructures des transports : sont
En particulier, Les transports urbains et intégrés à cet ensemble :
- l’exploitation des gares routières et ferroviaires etroutiers ont perdu 351 établissements
de terminaux de manutention de frêt ;eren 3 ans, dont 203 depuis le 1 janvier
- l’exploitation à péage d’autoroutes et ouvrages
2005. Les autres secteurs ont d’art ;
également perdu des établissements à - l’exploitation de parcs et emplacements de
partir de 2005, hormis la gestion des stationnement de véhicule ;
- l’exploitation de centrales d’appels ou deinfrastructures qui progresse
réservations (taxis, coursiers…) ;constamment depuis 2000
- l’exploitation des aérodromes et notamment des
(+23 établissements en 6 ans). terminaux ;
- les activités de consignataires aériens ;
Les établissements de transport sont - les services d’entretien – maintenance des avions
petits : 73 % n’emploient aucun salarié (hors réparation) ;
- le contrôle de l’espace aérien au voisinage deset 20 % en comptent entre un et cinq.
aéroports.
Secteurs d'activité selon la NES : voir chapitre 9-2.
Voir aussi
- Enquête annuelle d’entreprises, le transport
en 2005, Premiers résultats, n°05, Insee, mars
2007.
150 Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe
Établissements de transport 19.1
erNombre d'établissements de transport par taille et activité au 1 janvier 2006
Aucun 1 à 5 6 à 9 10 à 19 20 salariés
salarié* salariés salariés salariés et plus Total*
Transports urbains et routiers 1 491 398 45 24 4 1 962
Transports par eau 88 13 9 4 4 118
Transports aériens 49 12 1 3 8 73
Services auxiliaires des transports 191 77 34 23 21 346
Manutention, entreposage 38 11 8 5 6 68
Gestion des infrastructures 24 14 4 5 4 51
Agences de voyage 64 28 10 4 4 110
Organisation du transport de frêt 65 24 12 9 7 117
Total 1 819 500 89 54 37 2 499
* dont établissements à effectif non déclaré
Source : SIRENE - Insee
Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe 15119. Transport
Présentation Définitions
L’aéroport Pôle Caraïbes en 2006 a Nombre de passagers transportés par air : trafic local
plus transit compté une fois. Le trafic correspondanceaccueilli 1 861 048 passagers ce qui
est compté dans le trafic local.correspond à une fréquentation en
augmentation de 1,34 %. Nombre de passagers transportés par mer : nombre
Parallèlement, les mouvements d’avions de passagers embarqués, débarqués et en transit.
depuis l’aéroport Pôle Caraïbes sont en
Transit : passagers effectuant un arrêt sur l’aéroportbaisse.
ou le port considéré et repartant dans l’appareil ou leL’activité des réseaux reflète cependant
bateau avec lequel ils sont arrivés.
des situations contrastées. Les réseaux
métropole, Caraïbes et Amérique du Mouvements commerciaux d’avions : décollages ou
sud sont ceux dont l’augmentation de atterrissages d’avions de transports publics de
passagers, de poste ou de fret.la fréquentation est la plus modérée.
En même temps, une augmentation
Mouvements de navires de passagers : arrivées ou
importante des déplacements sur départs de navires de passagers.
les réseaux Martinique et Guyane et
inter-archipel est constatée.
Le réseau Amérique du Nord est en
chute.
La métropole est la ligne qui arrive en
tête des destinations. Le réseau
Martinique-Guyane se place en
seconde position des déplacements par
air.
Le transport de passagers par mer est
en déclin. En 2006, le port autonome
de Guadeloupe avec 6 319 navires a
transporté 755 852 passagers.
Parallèlement à la diminution des
mouvements de navires de passagers, le
Voir aussi
nombre de voyageurs est en chute
également, notamment sur les trajets - Rapports annuels d’activité, Aéroport interna-
inter-îles. tional Pointe-à-Pitre le Raizet.
- Résultats statistiques annuels, Port autonome
de la Guadeloupe.
- Retour à la croissance, Antiane-Éco, n° 64,
Insee, octobre 2005.
- L’activité du port de nouveau en difficulté,
Antiane-Éco, n° 64, Insee, octobre 2005.
152 Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe
Transport de voyageurs 19.2
Transports de voyageurs par air
Variation
2006/2005
2005 2006 en %
Nombre de passagers 1 836 490 1 861 048 1,34
dont lignes :
Métropole 1 033 998 1 047 200 1,28
Martinique et Guyane 371 438 387 564 4,34
Inter-archipel 175 822 179 536 2,11
Caraîbes et Amérique du sud 103 650 105 489 1,77
Amérique du Nord 27 131 25 849 -4,73
A l'arrivée 856 096 876 920 2,43
Au départ 865 880 878 660 1,48
En transit 114 514 105 468 -7,90
Mouvements commerciaux 30 018 29 846 -0,57
Source : direction régionale de l'Aviation civile
Transports de voyageurs par mer
Variation
2006/2005
2005 2006 en %
Nombre de mouvements de navires de passagers 6 850 6 319 -7,8%
dont : Escales de bateaux de croisières 117 102 -12,8%
Total des passagers transportés 762 027 755 852 -0,8%
Embarqués 370 150 363 958 -1,7%
Débarqués 371 061 359 975 -3,0%
En transit 20 816 31 919 53,3%
Nombre de passagers :
Croisières 67 014 72 383 8,0%
Inter-îles 127 605 121 102 -5,1%
Inter-archipel 567 007 561 968 -0,9%
Sous cargos 401 399 -0,5%
Source : port autonome de Guadeloupe
Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe 15319. Transport
Présentation Définitions
En 2006, la voie maritime assure la plus Flux entrants : tonnages débarqués dans la région.
grande part de l’acheminement des
Flux sortants : tonnages chargés dans la région etmarchandises.
débarqués dans une autre.
Le tonnage des marchandises
transportées par air demeure quasi Nomenclature statistique des Transports (NST) de
stationnaire, la croissance du fret postal marchandises (1970) : nomenclature de l’union
européenne utilisée en particulier dans le cadre dess’approche des 10 %. Le fret embarqué
directives européennes qui fixent l’élaboration deest en repli.
statistiques communes aux divers pays de l’union
européenne.
Depuis 2002 les escales de navires
marchands se raréfient. Entre 2004 et
2005 la Guadeloupe perdait 189
escales ; entre 2005 et 2006, le recul
est freiné puisqu’il n’est plus que de 12
escales.
Les importations occupent la plus
grande part du trafic de marchandises
même si on observe en 2006, une
augmentation du tonnage des
exportations.
Parmi les flux entrants, les minerais et
déchets pour la métallurgie ont disparu
pratiquement en totalité. Le tonnage
des machines, véhicules, objets
manufacturés et les minéraux et
matériaux de construction s’accroît.
Parmi les flux sortants, les combustibles
Voir aussi
minéraux solides n’apparaissent plus.
La part des produits pétroliers s’accroît - Le trafic du port autonome en 2006, Antiane-
de 22 milliers de tonnes et les Éco, n° 69, Insee, septembre 2007.
- Rapports annuels d’activité, Aéroportminéraux bruts ou manufacturés et les
international Pointe-à-Pitre Le Raizet.matériaux de construction doublent
- Résultats statistiques annuels, Port autonome
leur tonnage. Les produits chimiques de la Guadeloupe.
sont également en plein essor. - Bonne reprise du trafic de marchandises,
Antiane-Éco, n° 66, Insee, septembre 2006.
154 Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe
Transport de marchandises 19.3
Transport de marchandises par air
Unité : tonne
Évolution
2006/2005
2003 2004 2005 2006 en %
Trafic fret 15 068 15 738 14 520 14 534 0,1
dont : Fret postal 2 940 2 483 2 332 2 552 9,4
Fret débarqué 8 308 8 807 8 217 8 413 2,4
Fret embarqué 6 760 6 931 6 303 6 121 -2,9
Source : direction régionale de l'Aviation civile
Transport de marchandises par mer
2002 2003 2004 2005 2006
Nombre d'escales de navires marchands 1 521 1 510 1 446 1 257 1 245
Source : port autonome de Guadeloupe
Transport de marchandises par mer selon le type de produits
Unité : milliers de tonne
2005 2006
Flux entrant Flux sortant Ensemble Flux entrant Flux sortant Ensemble
Produits agricoles et animaux vivants 202 124 326 211 125 336
Denrées alimentaires et fourrages 281 128 409 279 126 405
Combustibles minéraux solides 0 45 45 0 0 0
Produits pétroliers 719 59 778 693 81 774
Minerais et déchets pour la métallurgie 101 6 107 1 8 9
Produits métallurgiques 27 3 30 37 7 44
Minéraux bruts ou manufacturés
et matériaux de construction 615 15 630 686 30 716
Engrais 17 6 23 15 8 23
Produits chimiques 41 4 45 39 7 46
Machines, véhicules, objets manufacturés 320 181 501 348 205 553
Ensemble 2 323 571 2 894 2 309 597 2 906
Source : port autonome de Guadeloupe
Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe 15519. Transport
Présentation Définitions
L’immatriculation de voitures neuves en Voiture particulière : véhicule à moteur et à quatre
roues servant exclusivement à l'usage privé.2006 recule de 800 véhicules.
Voiture commerciale : voiture particulière possédant
Plus d’une voiture ou un utilitaire sur un siège rabattable et un hayon à l’arrière, permettant
deux sont des diesels. le transport de marchandises.
3Motocycle : vélomoteur de 50 à 125 cm etLes marques étrangères sont les plus
3motocyclette au dessus de 125 cm .présentes sur le marché des voitures
particulières ; elles le sont également
sur le marché des motocycles ou celui
des utilitaires.
La vente des tracteurs routiers, des cars
et autobus et des remorques chute.
Le marché de l’occasion des voitures
particulières et des utilitaires est
caractérisé par un volume d’échange
bien plus important que la vente des
véhicules neufs. Quand un véhicule
neuf est immatriculé, ce sont 1,52
véhicules d’occasion qui changent de
propriétaire. Les marques étrangères en
revanche sont moins recherchées.
En 2006 par rapport à 2005, il y a une
diminution de 395 permis de conduire
accordés. La délivrance des permis de
conduire pour poids lourds et pour
Voir aussivéhicules de transport en commun sont
en augmentation. - Repli des immatriculations, Antiane-Éco,
n° 69, Insee, septembre 2007.
- Une bonne année pour le marché de
l’automobile, Antiane-Éco, n° 66, Insee,
septembre 2006.
- Ventes en léger repli, mais à un niveau encore
élevé, Antiane-Éco, n° 64, Insee, octobre
2005.
- www.statistiques.equipement.gouv.fr
156 Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe
Véhicules de transport 19.4
Immatriculations
Unités : nombre, %
2003 2004 2005 2006
Véhicules neufs
Voitures particulières et commerciales 14 264 13 926 14 359 13 562
dont : % de marques étrangères 47 49 49 52
% de diesel 41 45 50 53
Motocycles, Tricycles, quadricycles à moteur 738 742 561 591angères 88 91 96 96
Camionnettes, camions, véhicules spéciaux 2 656 2 618 2 881 2 931
dont : % de marques étrangères 62 55 54 56
Tracteurs routiers 25 20 36 22
Cars et autobus 34 54 51 29
Remorques lourdes et semi remorques 23 27 27 23
Véhicules d'occasion
Voitures particulières et commerciales 19 867 20 268 20 022 20 673
dont : % de marques étrangères 44 45 44 44
Camionnettes, camions, véhicules spéciaux 3 067 3 079 3 025 3 268angères 50 51 51 49
Tracteurs routiers 50 48 41 36
Cars et autobus 155 152 117 47
Remorques lourdes et semi remorques 73 59 55 54
Source : Fichier Central des Automobiles
Nombre de permis de conduire délivrés
2004 2005 2006
Véhicules de tourisme 5 290 5 166 4 770
Poids lourds 95 127 130
Transports en commun 41 22 26
Motocycles 240 257 251
Ensemble 5 666 5 572 5 177
Source : Ministère de l'Equipement
Tableaux Économiques Régionaux Guadeloupe 157

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.